AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917191929
Éditeur : Berg International (05/10/2013)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Cette fable politique du XVIIIe siècle, trop souvent réduite à l'idée que " les vices privés font les vertus publiques ", est ici présentée par Dany-Robert Dufour. Il montre dans son introduction pourquoi ce texte est le ferment de la pensée libérale et comment, dès sa sortie en 1723, il déclenche un scandale, les esprits bien-pensants de l'époque jugeant l'ouvrage pernicieux et diabolique.
Bernard de Mandeville démonte dans une fable aussi impudente qu'effr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Mimimelie
  22 mars 2016
Il y a bien longtemps déjà que je promettais de lire cette fameuse fable de Mondeville dont il était souvent fait référence au cours de mes lectures. C'est chose faite et je ne le regrette pas.
La plus évidente des thèses qu'elle renferme qui fut et qui sans doute est encore décriée est bien sûr que l'égoïsme et l'utilitarisme sont porteurs de biens publics ou autrement dit que la vertu conduirait une société à la ruine et le vice à sa prospérité, une sorte de réciprocité d'intérêts en quelque sorte. Thèse suspecte s'il en est bien sûr car si elle devait être enseignée ne manquerait pas à malmener encore le peu qu'il nous reste de sentiments altruistes et généreux.
De même d'aucuns diront que si la vertu est une utopie, la vie en société nous impose d'y croire… enfin bref, ce texte est très difficile à résumer, tant il est riche et renferme de sujets de réflexions qui à eux seuls pourraient faire l'objet d'un ouvrage complet.
N'étant pas en mesure de vous gratifier d'une critique d'une telle importance, je me permets de vous conseiller la petite analyse proposée ici : https://ress.revues.org/843 qui pointe de nombreuses pistes de réflexions et qui m'a bien intéressée.
Je vous souhaite un excellent orage de cerveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fanculo
  12 février 2019
Ouvrage très intéressant la fable nous décrit une ruche qui fonctionne. Des milliers d'abeilles étaient occupées à satisfaire la vanité et l'ambition de quelques unes.
La révolte des plus laborieuses entraîne dans son sillage toutes les couches de la société qui deviennent vertueuses elles veulent supprimer l'abjection qui y règne. Mais elles finissent par se rendre compte quand agissant ainsi, , elles se rendent compte que l'état s'appauvrit et est même menacé de disparition. Et elles retournent vers leur ancienne société où le vice, la fraude et la vanité d'un petit nombreest nécessaire pour la vie de l'état.
La lecture et l'analyse de la fable est très dense . Elle renferme de nombreuses propositions de réflections que nous pouvons développer.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
fanculofanculo   12 février 2019
Un nombre essaim d'abeilles vivaient dans une ruche spacieuse, là, , une heureuse abondance, elles vivaient tranquilles . Ces mouches célèbres par leurs lois, ne l'était pas moins par le succès de leurs armes, et par la manière dont elles se multiplient. Leur domicile était un séminaire parfait de science et d'industrie. Jamais abeilles ne vécurent sous un plus sage gouvernement:cependant........
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : orgueilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
286 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre