AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351422546
Éditeur : Kurokawa (12/03/2008)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Ken-Ichi est un lycéen plutôt gringalet, du genre à passer son temps le nez dans les livres. Le hasard place sur son chemin Miu, une charmante jeune fille aux capacités martiales incroyables... Ken-Ichi aurait bien besoin de maîtriser lui aussi les arts martiaux : débutant au sein du club de karaté de son établissement, il est méprisé par les autres élèves. Son amie Miu pourra peut-être l'aider : elle connaît un endroit où l'on peut devenir fort... un do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Moritaka
  01 avril 2013
Je suis un peu partagé pour ce manga ... J'ai lu le tome un il y a quelques jours de cela, en ce moment je suis à la recherche de nouvelles séries donc j'ai pris ça en feuilletant les premières pages et ça m'avait convaincu. Mais j'ai été un peu déçu. Je pense que ce manga ne correspondait pas tellement à mes attentes, pour moi il reste trop -terre à terre- car le principal élément de ce manga est l'art martial. Ce qui me dérange c'est que ce n'est pas fantastique. Il y a deux sens à ce mot, quand je dis que ce n'est pas fantastique c'est à dire que ce manga n'a pas de techniques de combat magiques, elles existent dans notre monde.
Et pourtant, j'ai accroché aux personnages qui sont assez recherchés, déjà le héros me plait vraiment. C'est le boulet par exagération ! Il me fait vraiment rire, il apporte des touches d'humour avec cette scène qui revient tous les matins quand il se lève trop tard à cause de des bouquins ! Après la fille est assez spéciale, elle a des habitudes de garçon tout en restant féminine. le personnage que je trouve le plus drôle c'est sûrement la soeur de Ken-ichi qui fait des scènes délire quand elle s'inquiète et qu'elle espionne son frère. Donc on va dire que le point fort du manga ce sont ses personnages.
Ensuite, le scénario. Je reste assez mitigé ... Tout se base autour des arts martiaux, le bougre n'est pas assez fort et se rend compte qu'il a ses chances de briller quand Miu lui explique le concept des arts martiaux qui est destiné à la base aux petits comme lui pour se défendre. Chose qu'il n'avait jamais cru en pensant que cet art était destiné aux plus musclés. C'est là que tout va commencer pour lui. Et c'est justement là qu'il va se rendre dans un dôjo pour se rendre plus fort. Enfin je ne vais pas vous re-présenter le manga, mais je trouve le scénario pas très original. Devenir le plus fort c'est du déjà-vu et ce n'est pas très poussé non plus ...
Ce que je veux dire à travers ce message c'est que le manga a un bon potentiel avec ses personnages mais il y a mieux. J'aurais peut-être continué si je ne m'étais pas laissé tenté par Soul Eater que j'ai préféré. Il a fallu faire un choix et j'ai délaissé. Peut-être que j'y reviendrai plus tard mais pas pour le moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IDDBD
  05 octobre 2012
(...)Mais cette série tient surtout sur son auto-dérision potache. Nous sommes presque plus dans le genre « humour » que « combat à la Dragon Ball ». Cette capacité à se moquer de soi-même est incarné par les personnages secondaires. En particulier les six maîtres du Ryôzampaku. Je ne vais pas trop vous révéler leurs caractéristiques, disons qu'ils sont de grands originaux… ou plus simplement de grands malades qui n'hésitent jamais à maltraiter ce pauvre Kenichi. On dit souvent que la richesse d'une série tient beaucoup sur ses personnages secondaires. Dans ce cas, ce manga est une vraie mine de franc éclat de rire. Nous ne sommes pas dans l'intellectuel, loin de là. Mais il y a beaucoup de légèreté et franchement ça fait du bien parfois de poser le cerveau (sous réserve de le retrouver à la sortie) ! Dans le même ordre d'idée, j'ai apprécié le personnage de Myu. Héroïne bien plus complexe que son graphisme ne le laisse penser. Par la grâce du fameux « fan service » (je vous laisse regarder les couvertures, vous comprendrez) qui a si longtemps catalogué le manga au rang de BD pourrie pour obsédés sexuels, cette héroïne repose sur tout un tas de clichés. Heureusement, ils volent vers d'autres cieux au fur et à mesure. Finalement, elle est bien la pierre angulaire qui fait que tout ce petit monde cohabite. Un personnage féminin plutôt bien penser. D'ailleurs les personnages récurrents ont tous un petit background. Cela permet aussi à l'auteur de se ménager des moments de pause en déviant de l'histoire principale pour approfondir un personnage secondaire. Cela donne un peu de profondeur à l'ensemble.
Si vous aimez rire, si vous aimez les combattants qui ne prennent pas au sérieux alors Kenichi est pour vous. Pur manga de divertissement, ce shonen vous fera passer de très bons moments. On regrettera juste le « fan service » qui bloquera quelques lecteurs (et surtout leurs parents) à la couverture. Mais ce côté est plutôt bien intégré dans le récit. Bref, Kenichi, c'est divertissant, ça s'assume… et c'est déjà pas mal !
(...)
Lien : http://www.iddbd.com/2012/08..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
shogwun
  02 août 2012
Voila un manga qui donne l'envie de se dépasser. Un ado un peu chétif qui se fait agresser régulièrement.
Là pas de super pouvoir ou de bonne marraine la fée.
Juste un ado qui se prend en main et qui grâce à des professeurs complétement tyrannique et déluré va apprendre progressivement à se débrouiller seul.
Ici ce serait l'apologie de la débrouaillardise un 4 mots:
"Prenez vous en main"
A lire avec plaisir même si comme moi vous n'êtes un mordu de combat
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : arts martiauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre