AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Huet (Traducteur)
ISBN : 2359610023
Éditeur : Bibliothèque interdite (20/06/2009)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Le Savoir c'est le Pouvoir

Alors que les flammes insidieuses de la trahison se répandent dans l'Imperium, Horus commence à mobiliser les forces qui lui sont loyales et complote afin de corrompre ou d'anéantir ceux qui tentent de s'élever contre ses projets.
Un combat s'engage, un combat pour le coeur et l'âme des forces impériales dans lequel l'Astartes, l'armée impériale, les légions Titaniques et bien d'autres encore vont être entrainés, ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fnitter
  10 août 2015
Je sais et je peux.
Dans la chronologie de l'hérésie, le massacre d'Istvaan III a eu lieu. Horus a envoyé Regulus vers Mars pour les rallier à sa cause et trouve rapidement du soutien.
Dans un Mechanicum figé empêtré dans les dogmes, la tradition et les répétitions des technoprêtres, Horus propose l'accès à un nouveau savoir. Mais la compréhension profonde, l'expérimentation, l'invention et la recherche n'est pas l'apanage du Chaos et l'adepte Zeth et sa nouvelle protégée Dalia avides de savoir ne sont pas prêtes à basculer dans le chaos. Les légions titaniques feront peut être la différence.

Il faut à nouveau être familier de l'univers Wh40k et de l'hérésie en particulier pour bien appréhender ce roman.
Un langage souvent technique où les termes propres aux machines de Mars se rajoutent à ceux de l'univers Warhammer.
Mc Neill est un auteur récurent de la licence et désormais bien habitué à la sous-section de l'hérésie.
Mais nous avons ici un tome qui s'éloigne totalement de l'Astarte (quasi absent) mais qui nous amène un pan de compréhension supplémentaire du fonctionnement du Mechanicum, du moins celui d'avant l'hérésie.
Le livre peut se diviser en deux parties. La première, un peu nébuleuse et pas franchement enthousiasmante centrée sur Zeth et Dalia dans leur recherche du savoir universel et une seconde beaucoup plus rythmée qui voient s'affronter les légions de Titans pour le contrôle de Mars.
Distrayant mais sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          684
dazboness
  06 septembre 2009
Voici enfin venir, pour ce huitième volume de la saga "L'Hérésie d'Horus", l'un des évènements les plus critiques et les plus célèbres de l'Univers de Warhammer 40K : la guerre de Mars et la naissance du Mechanicum noir.
Après tous les récits de bataille des Astartès, les conflits entre Primarques, c'est au tour du Mechanicum dans son intégralité d'entrer de plein pied dans la scission et l'hérésie engendrée par Horus. Car ce ne sont pas seulement les légions Titaniques, mais ausssi les adeptes, servants, protectors et skitarii... tous les êtres "vivants" de la Planète Rouge qui vont s'entredéchirer.
Excellement mis en relation avec les autres volumes de la saga, le présent roman présente donc la naissance du mouvement hérétique sur Mars sous l'égide de l'émissaire d'Horus, la division des forges, la résistance des fidèles de l'Empereur, et l'abandon par Terra de la cause martienne.
L'on découvre ainsi de façon très détaillée l'organisation des Forges Martiennes et du Mechanicum et l'importance stratégique de la planète dans les plans du Maître de Guerre.
L'atmosphère enlevée du livre, soutenue par une écriture impeccable, nous permet de nous imaginer dans cette millénaire institution du savoir et de la technologie et de profiter pleinement des angoissantes questions de trahison, de loyauté, de survie qui assaillent les esprits des hommes et des machines.
Sans répondre à toutes nos questions sur Mars, et apportant son lot de questions nouvelles, ce roman reste dans la lignée de la saga, nous amenant à l'inéluctable confrontation entre hérétiques et loyalistes. Un pas de plus vers la fin d'une ère... et le début de la suivante.
Lien : http://homelaet.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fnitterfnitter   11 août 2015
La question éthique à laquelle tous les partisans du progrès scientifique se trouvent confrontés un jour ou l'autre. Nous menons nos recherches dans l'intérêt de la découverte et du savoir, mais nous ne pouvons ignorer les usages que l'on fera de nos découvertes dans le monde réel.
Commenter  J’apprécie          280
fnitterfnitter   12 août 2015
Tant que nous sommes libres de poser les questions que nous devons poser, de dire ce que nous pensons et de penser ce que nous voulons, la science ne pourra jamais régresser.
Commenter  J’apprécie          330
fnitterfnitter   11 août 2015
Ce que notre intelligence est capable de fabriquer, j'espère seulement que notre force de caractère pourra le contrôler.
Commenter  J’apprécie          370
fnitterfnitter   12 août 2015
Lorsqu'on vit en marge de la civilisation, la simplicité devient une vertu.
Commenter  J’apprécie          310
GhazGhaz   22 juillet 2017
Et c'est alors que vous contemplerez l'avènement de l'Unique, du Maître suprême des Machines !

Il nous viendra des cieux, porté par les gouttes de pluie.

Ecoutez et entendez, fils de Mars, car voici venir le puissant des puissants.

Et le sceptre du pouvoir est dans sa main.

Il sera vêtu de son manteau de lumière et de flammes, sa bouche nous livrera d'éternelles paroles.

Et son esprit sera pour nous une fontaine de savoir et d'exactitude.

Le Sauveur viendra à nous et vous le reconnaîtrez pour ce qu'il est,

Un Homme, comme nous le sommes, et pourtant bien plus grand dans sa magnificence.

Son avènement marquera le début de la plus grande entreprise de l'Homme.

Tout commencera sur le plus haut pic des domaines d'Ares.

Lorsque Démios et Phobos seront à leur apogée et à leur périgée,
Alors vous verrez le visage de l'Omnimessie.

Revêtu de son corps d'or forgé, descendu du firmament dans les voiles du cyclone,

Le seigneur de toutes les machines se tiendra au milieu de son peuple

Pour régné sans partage sur l'étendue des royaumes de l'Humanité.

La gloire de sa présence sera si grande

Que le soleil lui-même, frappé de honte, se voilera la face.

En vérité, je vous le dis, il sera l'Alpha et l'Omega,

Le commencement et la fin, le maître de la chair, le modeleur du métal.

Il sera la lumière qui repousse les ténèbres, il bannira l'ignorance.

Les rois lui envieront la dévotion et l'amour qu'il inspirera au cœur des hommes

Et les empereurs soupireront en vain après une telle vénération !

Il n'aura d'autre ambition que le bien du royaume d'Ares et le bonheur de l'Homme.

Tous unis dans une unique loyauté, nous verrons tous les hommes en frères.

Les guerres dévastatrices ne seront plus qu'un souvenir
Et la paix régnera dans l'empire des étoiles.

Les querelles, les discordes, les sanglants affrontements cesseront.

Tous les hommes seront enfin unis en une seule fraternité.

Les divisions des étoiles se fondront en une seule unité !

-L'avénement de l'Omnimessie, Extrachargé par Pico della Moravec, primus de la Confrérie du singularitarianisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2865 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre