AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222624591X
Éditeur : Albin Michel (30/01/2013)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 77 notes)
Résumé :
April, dix-sept ans, et sa meilleure amie Vic, exultent. Elles habiteront ensemble pendant six mois sans adulte pour les surveiller. Par un habile mensonge, April a fait croire à son père obligé de déménager pour son nouveau poste, qu'elle va vivre chez Vic sous la surveillance de sa mère, laquelle se trouve en voyage. Les filles établissent une liste de dix choses interdites et saugrenues. Comme adopter un chat et l'appeler Donut, acheter un jacuzzi, organiser une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Marie123
  08 juin 2013
Une lecture détente, c'est ce dont j'ai le plus envie ces temps-ci. Eh bien avec ce livre, j'ai été servie ! Tout commence lorsque les parents d'April lui annoncent qu'ils vont déménager dans une autre ville, chose à laquelle elle s'oppose totalement. Alors avec un mensonge par ci et un autre par là, elle obtient la permission de son père d'aller vivre chez une de ses bonnes amies, Vi, dont la mère est absente. Elles vivront donc... seules !
Le livre est séparé en dix chapitres, selon les dix choses qu'elles n'auraient pas dû faire. Au début, les choses étaient un peu futiles, mais vers la fin, ça devenait fou ! J'aimais beaucoup cette façon de faire, même si ça semblait un peu brouillon par moments, c'était facile et agréable à lire et je n'en attendais pas plus de cette lecture.
Dès le départ, j'ai pris le petit ami d'April, Noah, en horreur : je le trouvais trop possessif et il ne semblait pas sincère. Tout le long du livre, j'ai eu l'impression qu'il y avait anguille sous roche... April voulait faire avancer sa relation avec lui, mais où cela la mènera-t-elle ? J'ai un peu trouvé cet aspect énervant, car April mettait selon moi trop d'importance à vouloir faire certaines choses. Les autres personnages m'ont bien fait rire, surtout Vi, cette fille indépendante et responsable, mais pas tant que ça... J'ai beaucoup apprécié aussi Dean et Hudson, de bons amis De Vi, qui ont eu un rôle important dans l'histoire.
Ce qui se passe vers la fin m'a totalement étonnée et m'a fait donner un autre regard sur ce livre. Au départ, ce n'était que plaisir et rigolade, mais la fin est assez sérieuse, plus mature, pour les personnages et j'ai été surprise par ce dénouement, mais étonnement surprise. Il arrive quelque chose d'assez grave à certains personnages, mais tout finit par s'arranger, d'une façon ou d'une autre. Je n'aurais pas souhaité une autre fin à ce livre.
Bref, même si ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire pendant des lustres, je dois dire que je me suis beaucoup amusée en le lisant et que j'ai passé un excellent moment. Ce n'est pas LE livre à lire, mais si vous recherchez un livre détente, vous ne vous tromperez pas avec celui-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Analire
  03 novembre 2015
Pour un livre d'adolescents, c'en est un, assurément ! Tous les ingrédients qui font le succès des livres jeunesses sont réunis dans ce roman : amour, amitié, fêtes, école, première fois, autorité parentale... Autant dire que ce livre cible une partie restreinte des lecteurs - des jeunes adolescents, notamment des filles.
Pour résumer rapidement l'histoire, je dirais que April, lycéenne, vit une vie heureuse, entourée de son père, de sa belle-mère, de son amoureux Noah et de sa meilleure amie Vi. Lorsque son père lui annonce sa décision de déménager à Wesport, elle refuse catégoriquement. Une solution toute simple est trouvée : elle va mentir à ses parents pour aller habiter seule avec Vi. Sa vie va littéralement changer : elle devient plus mature, essaie de devenir responsable, adopte un petit chaton, enchaîne les fêtes... mais surtout : elle va faire sa première fois avec son copain.
Il n'y a rien de vraiment très poussé dans ce livre, c'est surtout un ouvrage de divertissement pour adolescents, mais pas que. En mettant ses protagonistes face aux situations arbitraires de la vie, Sarah Mlynowski enseigne inconsciemment l'importance de l'engagement. L'engagement dans une relation amoureuse, avec tous les bons côtés, mais aussi les mauvais. Les décisions importantes à prendre à deux, tant au niveau d'un couple qu'au niveau de la collocation des deux jeunes filles : faire la fête ? sauver le chaton Donut ? acheter le jacuzzi Hula ? L'engagement dans une vie autonome, où la seule responsable n'est autre que soi-même. L'auteure met ses personnages - et implicitement le lecteur - face à des choix complexes, que chacun à dû (ou devra) faire dans sa vie.
Mais dans ce livre, quelques petits points m'ont gênés. Tout d'abord, l'accord du papa d'April de laisser sa vie seule dans une autre famille, sans jamais avoir rencontré en chair et en os la prétendue maman De Vi. Une légèreté qui tranche radicalement avec la liste des interdits - peu réalistes au vu de la situation - qu'il laisse à sa fille (ne pas rentrer après 10h du soir, ne pas inviter Noah à la maison...). Un manque de réalisme est à souligner concernant la trame principale de l'histoire : la cohabitation d'April et Vi. C'est totalement impensable et impossible qu'une telle chose puisse se produire dans la réalité. Outre cet aspect de l'histoire, c'est aussi un personnage qui m'a beaucoup dérangé, voire agacé : Noah. Dès le début du roman, Sarah Mlnyownski nous dresse un portrait antipathique de ce jeune homme, distant, assez froid, renfermé, qui ne dévoile que trop peu ses sentiments à l'égard d'April. A chacune de ses apparitions, j'ai vraiment eu envie de lui donner une bonne paire de claques, histoire de le réveiller un petit peu, de le rendre plus dynamique.
Malgré ces quelques petits désagréments, j'ai beaucoup aimé lire cet ouvrage. L'auteure écrit avec une légèreté de ton, qui rend l'histoire plaisante, s'écoulant avec fluidité. Cette histoire concerne les adolescents, mais peut aussi plaire à des plus âgés, nostalgiques de cette époque de questionnements constant sur soi, son avenir, ses sentiments et ressentis.
Dans l'ensemble, l'histoire est bonne et divertissante. Chacun peut se reconnaître dans certains traits de la protagoniste, jeune fille prête à grandir, qui déploie ses ailes tout en se questionnant sur des sujets propres à toutes adolescents de 15 ans. Ce livre ne sera pas impérissable, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbe
  04 février 2013
April s'installe chez sa copine Vi dont la mère est absente. Pour cela, elle ment à ses parents. Mais les événements s'enchaînent et il n'est pas si facile de devenir autonome, gérer seule un budget, une maison et... un petit copain ! Elle souhaite d'ailleurs en profiter pour amener sa relation avec Noah vers une nouvelle dimension. Réussira-t-elle à mener à bien son désir d'indépendance? Est-elle vraiment prête?
Récit d'une collocation mouvementée entre deux copines. Sous une apparente légèreté de ton, chaque personnage va laisser apparaître, peu à peu, ses failles, ses blessures. Si le thème principal du livre est l'engagement, une multitude de sujets annexes sont abordés comme celui de l'influence des ami(e)s. L'ensemble est toutefois assez brouillon et certains événements sont totalement invraisemblables. le roman "Parle-moi", du même auteur, est plus subtil, plus abouti.

Lien : http://0z.fr/vqjeq
Commenter  J’apprécie          140
Cielvariable
  28 septembre 2016
Roman pour adolescente qui est assez inégal. J'ai failli arrêter ma lecture avant d'avoir atteint la moitié du roman parce que c'était plutôt anecdotique sans réussir à capter mon intérêt, puis il y a eu plus de liens entre les événements et c'est devenu beaucoup plus intéressant. Sans être un roman très bien écrit (de plus la structure est parfois boiteuse), il a au moins le mérite de traiter de sujets sensibles liés à l'adolescence, et ce, d'une manière somme toute réaliste. Je crois que les adolescentes pourraient beaucoup apprécier la lecture en s'identifiant au personnage principal.
Commenter  J’apprécie          80
cdisiegfried67
  31 mars 2016
Le père d'April, une lycéenne de 17ans décide de déménager. Elle réussi a négocié pour rester vivre chez son amie Vi.
Je trouve que c'est un livre intéressant car c'est un roman réaliste car la jeune fille doit faire preuve d'autonomie pour pouvoir s'assumer, elle à même un certain budget pour ses affaits personnel : pour la participation des achats de la nourriture et bien sr de sa voiture que ses parents lui ont donné.
April et sa copine Vi qui habite donc seul pour un moment (car la mère De Vi n'est pas à la maison pour quelque mois) en profite donc pour établir une liste de dix choses interdite en autres, installer un jacuzzi sur la terrasse, adopter un chat appeler Donut, entrer par effraction dans une maison inhabitée, voter pour le garçon le plus sexy, organiser une fête a tous casser et surtout faire l'amour pour la première fois. Mais c'est ce qu'elle n'aurait pas faire c'est l'amour.
Quand on à un copain on a tendance à précipiter les choses et avoir malheureusement des retours, ce qui a été le cas d'April qui penser que son copain était raisonnable est fidèle.
Je trouve que l'auteur s'est inspiré de la vie réelle pour écrire ce livre car c'est exactement le cas pour de vrai.
J'ai adoré ce livre car il peut nous donner une moral : vivre, s'amuser mais faire attention du danger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   22 mars 2013
L'histoire, certes cousue de fil blanc, se lit aisément, découpée originalement en dix points (ceux du titre) puis en paragraphes aux titres évocateurs, un peu journalistiques. La jeunesse dorée montre ses fêlures, en devient touchante... On a tous un peu en nous de cet April qui se cogne afin de grandir.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Ahera17Ahera17   24 octobre 2015
-Je crains qu'il n'y ait plusieurs problèmes à la fois, dit la vétérinaire quand elle revint. (Je me levai d'un bond. Elle tenait une feuille de papier.) Premièrement, elle a une fracture du bassin.
-D'accord, dis-je. Et que faut-il faire?
-Habituellement, une fracture pelvienne ne requiert qu'une immobilisation et l'administration d'un anti-douleur. Mais Donut a également une double fracture de la patte arrière. Nous aurons peut-être besoin d'un spécialiste pour cela. Mais ce que m'inquiète le plus, c'est la hernie diaphragmatique. Plus simplement, c'est une ouverture entre la cage thoracique et l'abdomen. Les intestins peuvent passer dans le thorax. Il faudrait l'opérer. Immédiatement.
-Alors allez-y, dis-je en sanglotant.
Le médecin hésitait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   31 décembre 2016
Sûr qu’on allait s’éclater. Vivre avec Vi et Suzanne ne ressemblerait en rien à ma vie avec mon père et Penny.
Prenons une seconde pour comparer.
Chez moi, il fallait que tous les lits soient faits au carré. On me demandait d’utiliser un oreiller si je voulais m’adosser à la tête de lit, qui était recouverte de tissu. En revanche, Vi et sa mère avaient des lits avec matelas d’eau. Je n’avais jamais vu le lit de Suzanne autrement que défait. La maison de Vi sentait l’encens à la cannelle. La mienne fleurait la lingette désinfectante. Depuis le soir de l’Incident, je devais être rentrée à dix heures. Suzanne ne croyait pas aux permissions restrictives. De toute façon, elles auraient été difficiles à appliquer car ses spectacles duraient généralement jusqu’à onze heures et elle-même était rarement rentrée avant une heure du matin.
Un dernier élément de comparaison entre mon père et Suzanne : Suzanne était spontanée. Elle lançait à la dernière minute des invitations à dîner à la bonne franquette ou à des soirées ciné marathons. Mon père et Penny faisaient l’amour selon un agenda établi. Tous les mardis et samedis à onze heures. Je m’arrangeais pour être endormie. Ce n’était pas vraiment inscrit sur le calendrier, mais j’entendais le CD de Barry Manilow démarrer avec une précision d’horloge. Vous imaginez ? Faire l’amour selon un agenda ? Y avait-il moins romantique ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbeorbe   04 février 2013
Je vous remercie également de faire en sorte qu'elle respecte mes consignes, en particulier concernant son obligation de rentrer avant dix heures du soir. Nous vivons dans un monde dangereux. Et, comme nous le savons, les adolescents ont besoin d'un cadre structuré.
Commenter  J’apprécie          90
AnalireAnalire   30 octobre 2015
- Vous êtes en retard, dit la conseillère d'éducation en nous tendant à tous les quatre un formulaire.
- Doreen, nous vous présentons toutes nos excuses, déclara Dean en hochant solennellement la tête.
- C'est ma faute, dis-je. Ma batterie est morte.
- Les funérailles auront lieu après les cours, ajouta Dean. Ce serait pour nous un immense honneur si vous pouviez y assister.
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   30 octobre 2015
On ne décide pas de faire l'amour juste parce qu'on en a envie. C'est le genre de choses qu'on choisit de faire quand on se rend compte qu'on est amoureux de quelqu'un et qu'on veut donner une expression physique à cet amour.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Sarah Mlynowski (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Mlynowski
Vidéo de Sarah Mlynowski
autres livres classés : mensongesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3412 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..