AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782957381005
100 pages
Aux cailloux des chemins (15/09/2020)
4.5/5   4 notes
Résumé :
Dans ce recueil à deux sections, Murièle Modély marie avec précision et malice les entités qui la composent et nous fondent tous : le moi social avec "User le bleu", et le moi intime avec "Sous la peau", sans que jamais les démarcations ne se remarquent, sans aucun maniérisme ni fausseté. Elle passe du tragique à l'anecdotique, et nous emporte dans un même souffle. 09/2020
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Paru aux éditions « Aux cailloux des chemins » dans la collection « Nuits endormies », ce recueil se présente en deux parties : « User le bleu » et « Sous la peau »

« User le bleu » nous plonge dans le monde du travail, celui où les évaluations tombent comme feuilles de marronniers et où l'on côtoie ses chefs

On ne demande pas au chef

d'avoir de l'empathie

mais de trancher

dans le vif

du sujet.

Dans ce métro-boulot-dodo, Murièle Modely puise le sujet de ses poèmes dans le concret de chaque jour. Á partir du fil ténu de son quotidien, elle tisse des histoires et donne vie à ses rencontres, même éphémères, comme cette fille en larmes croisée dans le métro.

Elle n'a pas répondu

elle m'a regardé

j'ai ramassé ses yeux pour en user le bleu

tout le jour au bureau.

Elle sait pointer de sa plume les petits dysfonctionnements dans le travail, les relations professionnelles, comme cet ourlet tenu par une épingle. Mais l'indulgence n'est jamais loin

Un chef qui ne sait pas faire un ourlet ne peut pas être foncièrement mauvais

Dans la seconde partie, « Sous la peau », Murièle Modély aborde l'intime et la famille et sa langue parle vrai, sans affèteries.

Elle évoque le futur où elle imagine que, à la place des yeux et de la bouche, nous aurons des greffons / solidement scellés. Puis revient à l'enfance et la relation maternelle dont le souvenir est [s]a peau noire lovée dans l'arrondi d'un bras, cette peau qui, avec l'âge, va se distendre, alors que celle qui l'habite n'a pas changé.

Le corps est très présent dans cette seconde partie, et avec lui la couleur de la peau et les origines, l'ile de la Réunion, avec les malentendus inévitables

Ce là-bas, tu sais, ce lieu non-lieu

Plein de soleil et de filles exotiques.

Les dernières pages évoquent la poésie et sa place dans la littérature. Et la poétesse qui s'est livrée avec naturel au lecteur conclue en nous murmurant

Peut-être que la poésie

est cette mise à nu

noire

sur blanc.


Lien : http://textureamb.over-blog...
Commenter  J’apprécie          393

Je viens d'achever ce recueil sans emphase, qui va droit au coeur, qui parle de quotidien, de travail, d'origines, de métissage, de beauté.

L'écriture est subtile et forte, je suis heureuse d'avoir fait la connaissance de cette poétesse - pour moi "poétesse" est un amplificateur de "poète" comme "prêtresse" de "prêtre". Sans doute du fait de la sincérité d'une inspiration qui est la projection de la part de sacré recelée en chacun de nous, mais que peu d'entre nous ont le talent d'interpréter sans mots inutiles, sans fards, sans dogmatisme, ni prouesses en forme de calligrammes. Pas besoin non plus de sujets rares, d'aventures sensationnelles. Les vraies merveilles sont à porté de main, offertes dans une parole simple et claire, sans sophistication, mais non sans recherche sculpturale des mots.

Je me suis procurée un autre recueil de Murièle Modely "Penser maillée". Beau titre, belle langue, deux mots qui à eux seuls composent un petit joyau littéraire.

Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (3) Ajouter une citation

Je me demande

si un matin très tôt

deux types en uniforme

toqueront à ma porte

s'ils sortiront de suite les menottes

s'ils me liront la liste de mes droits

avant de me plaquer au sol

sans plus de préambules

peut-être

qu'ils m'ouvriront

la bouche avec délicatesse

pour chercher les fragments

d'embryons sous mes dents

peut-être

qu'ils larderont

mon matelas gentiment

pour trouver sous la bourre

mes vieilles illusions

peut-être

qu'ils auront

dans leur poche un scanner

pour sonder en douceur

ma tête pleine de vers

ou peut-être

qu'ils ne feront rien

que saluer poliment

que je me jetterai

à leurs pieds en pleurant

honteuse de mes crimes

avouant, ânnonant

mes mots, mes lâchetés

cachés sous le plancher

Commenter  J’apprécie          30

demain, me souviendrai-je

de la femme que je fus

de celle que je suis

quelque part

seule

à moitié nue

derrière la porte.

Commenter  J’apprécie          180

Un jour

à la place des yeux

à la place des mains

à la place de la bouche

nous aurons des greffons

solidement scellés

des écrans

des plaques de verre

propres

lisses

où nous pourrons jouir.

Commenter  J’apprécie          40

Video de Murièle Modély (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Murièle Modély
TRAMPOLINE continue et explore les trésors de la littérature jeunesse à la Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse en Haute-Garonne. La conservation partagée des collections jeunesse est une histoire de sensibilités, de rencontres et de lectures. Murièle Modély, responsable des collections patrimoniales jeunesse, présente les riches collections jeunesse de la bibliothèque, 50 000 documents, et introduit les enjeux de la conservation, à travers les contes et les personnages classiques de la littérature jeunesse. Figure emblématique, le petit chaperon rouge, y est représenté dans la version la plus ancienne de la collection, 1776, jusqu'aux versions les plus contemporaines, qui renouvellent le conte. Belle balade ! -------------------- Production : Occitanie Livre & Lecture
avec le soutien du ministère de la Culture - Appel à projets Patrimoine écrit 2021 et en coopération avec le comité de pilotage du plan de conservation partagée des collections jeunesse
Réalisation : Extra Art, septembre 2022
Remerciements spéciaux à la Ville de Toulouse et Murièle Modély
Licence Creative Commons : Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0)
+ Lire la suite
autres livres classés : monde du travailVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1083 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre