AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756054490
56 pages
Éditeur : Delcourt (06/05/2015)
3.77/5   22 notes
Résumé :
1150. Après la catastrophe de la Deuxième Croisade, Aliénor tente désespérément de sauver son union avec le roi Louis VII. Ce dernier, désormais en butte aux manœuvres de Geoffroy Plantagenêt et de son fils Henri, nouveau duc de Normandie, a choisir d'écarter Aliénor de toute décision politique. Délaissée, blessée et plus que jamais humiliée, la reine se résout à la séparation… Mais des jeux d'alliance inattendus lui offrent alors une solution inouïe, et peut-être, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  30 avril 2019
Dans ce tome 4, Vincent le chevalier servant est pris en étau entre la raison et les sentiments, entre Louis VII et Aliénor, entre les Capétiens et les Plantagênets, et c'est ce qui va finalement causer sa perte, le divorce royale, et le début d'une guerre de cent ans avec l'ambitieuse Mathilde l'Empress, son mari violent Geoffrey et son fils rusé Henri qui usent et abusent de toutes les vicissitudes féodales pour monter leur games of thrones. Malgré les bons dialogues remplis de citations d'Arnaud Delalande et Simona Mogavino, et malgré les bons dessins de Carlos Gomez on reste dans le soap nobiliaire, et moi ça commence sérieusement à me gonfler les Dallas médiévaux qui se prennent trop au sérieux en étalement les états d'âmes de leurs protagoniste qui n'ont pas d'âme... Ces crevards pourris gâtés nés avec une cuillère en argent dans la bouche ne savent pas quoi faire de leur temps et leur argent, ils sont donc prêts à tout et au reste pour grimper quelques marches de plus alors qu'ils sont déjà au sommet parce qu'il leur est insupportable de ne pas être au-dessus de tout le monde. On exploite ses inférieurs, on écrase ses égaux et on jalouse ses supérieurs en attendant le moyen de les trahir et de les remplacer pour exploiter et écraser encore plus de monde : c'est insupportable, l'humanité crève de cette mentalité de merde provenant des élites autoproclamées !
Aliénor que se la pétait grave à la fin du tome 3 alors qu'elle était au bord du précipice fait ici profil bas, en voulant passer d'anti-héroïne tête à claques à héroïne martyre. Après avoir foutu la merde partout par pure orgueil mal placé, la reine se plaint de ne pas être aimée, mais que voulez-vous les gens détestés le sont parce qu'ils sont détestables. Une fois de plus elle veut le beurre et l'argent du beurre, mais comme Louis ne se laisse plus berner et manipuler le divorce est inévitable… Et Vincent lâché par les Capétiens se fait une joie de jouer les entremetteurs pour les Plantagênets. le 18 mai 1152, Aliénor épouse en seconde noce Henri : l'Hiver vient !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Wyoming
  24 juin 2021
Peut-être un peu plus proche de la réalité historique, avec des stratégies politiques effectives, ce quatrième tome ne mérite à mon sens pas plus que la moyenne car le portrait d'Aliénor, bien trop stéréotypé et fortement romancé, ne saurait correspondre à celui de la future reine d'Angleterre. Quelques belles réparties, mais aussi des dialogues qui sonnent plus creux. Restent des dessins réussis, expressifs qui sauvent quelque peu cette bande dessinée.
Commenter  J’apprécie          330
tchouk-tchouk-nougat
  01 juillet 2015
La légende noire d'Aliénor se poursuit à son retour de croisade. Cette "reconquête" de la Terre Sainte en compagnie de son mari, Louis VII, roi de France, a été un véritable fiasco. Et le couple royal en a sacrement souffert. Les caprices d'Aliénor et leurs conséquences catastrophiques sont de moins en moins acceptés par Louis et la célèbre rupture ne va pas tarder.
Un quatrième tome de bonne facture. La tension du couple royal monte progressivement et tiens en haleine bien que nous en connaissions les tragiques conséquences. Redécouvrir l'Histoire de France de cette manière est toujours agréable.
Les personnages sont de plus en plus complexes et parfaitement ciselées. Louis a particulièrement évolué depuis 4 tomes, mais Aliénor grandit elle aussi. Son amant Vincent tient de plus en plus un rôle important.
Les dessins aussi, je trouve, sont mieux maitrisés. Sympathiques, colorés, expressifs. Ils rendent particulièrement bien les costumes d'époque.
Une bonne évolution de cette série sur une reine de sang la plus célèbre de l'histoire de France. Nous avons hate de la découvrir à la tête de l'Angleterre dans le nouveau cycle qui s'annonce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
umezzu
  14 novembre 2016
Après trois tomes où Aliénor d'Aquitaine manipule et maltraite son époux le roi Louis VII, elle se trouve à son tour rejetée, privée de cette influence qui était sa raison de vivre. Louis semble enfin être devenu roi, agissant par lui même.
Mais pendant ce temps, Geoffroy Plantagenêt taille des croupières au roi de France en se comportant comme seul maître de la Normandie, du Maine et de l'Anjou. Et sa femme, Mathilde, a des droits sur le trône d'Angleterre. Leur fils Henri pourrait bien concrétiser l'ambition des Plantagenêt.
Et, qui sait, cette opposition pourrait constituer un recours pour cette reine de France qui ne s'est jamais sentie à sa place auprès de Louis ?
La légende noire d'Aliénor continue. Après un excès, on verse dans son opposé, avec à peu prés les mêmes résultats. Mais au moins au passage on comprend comment de vassal du roi de France Geoffroy est devenu incontournable et comment Mathilde, plus connue sous le nom de Maud l'Emperesse, par son héritage a permis à Henri Plantagenêt de devenir un plus grand seigneur que le roi de France.
C'est donc globalement un tome plus intéressant que les précédents, car plus axé sur l'enchaînement historique qui fait en à peine deux mois d'une reine de France une future reine d'Angleterre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
barjabulette
  20 avril 2020
À mon sens, le meilleur album des 4 premiers. La série en compte 6 mais, actuellement, il me manque les deux derniers. (Mais c'est bientôt mon anniversaire :-))
Donc, revenons à la critique, cet album est à mon sens, graphiquement le plus beau.
Au niveau de l'histoire, le divorce d'Aliénor et de Louis est actée. On sent qu'Alienor se dirige vers l'Angleterre.
Je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler car je pense que pour les armateurs d'histoire, cette série vaut la peine.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
Sceneario   15 mai 2015
Ce quatrième volume d'Aliénor, la Légende noire ouvre un nouveau cycle tout aussi prometteur que le premier.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   01 juillet 2015
C'est vrai la tristesse existe, mais écoutez-moi : la souffrance est nécessaire. Ne serait-ce que pour savoir gouter le bonheur. De même que le dilemme est nécessaire à la fermeté de la certitude, et la peur de la mort à la beauté de la vie, la raison d'un tourment n'est jamais vaine. Aussi quand il arrive, il faut au contraire l'embrasser.
Commenter  J’apprécie          60
WyomingWyoming   24 juin 2021
J'aime les chiens. Ils ne mentent jamais. Ils se moquent de savoir si tu es riche ou pauvre, saint ou hérétique : il suffit d'être leur maître, ou leur maîtresse, et ce sera toujours assez bien pour eux.
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   25 avril 2021
Non, non... je dis seulement... qu’il suffit parfois d’une petite pierre pour provoquer un gigantesque éboulement !
C’est pourquoi il faut pulvériser la pierre avant qu’elle ne se mette à rouler ! Ce Sénéchal ridicule m’a insulté. Il est temps qu’il en paie le prix !
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   24 juin 2021
De même que le dilemme est nécessaire à la fermeté de la certitude, et la peur de la mort à la beauté de la vie, la raison d'un tourment n'est jamais vaine.
Commenter  J’apprécie          20
WyomingWyoming   24 juin 2021
C'est vrai la tristesse existe, mais écoutez-moi : la souffrance est nécessaire. Ne serait-ce que pour savoir goûter le bonheur.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Simona Mogavino (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simona Mogavino
Simona Mogavino - Aliénor, La Légende Noire .A l?occasion des 28e Fêtes Médiévales de Bayeux, Simona Mogavino nous présente la série Aliénor aux éditions Delcourt. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/delalande-arnaud-alienor-legende-noire-les-reines-sang-9782756039411.html Notes de musique : ® Roads that burned our boots - Jahzzar - 2012 Blinded by Dust (Excerpt) URL: http://freemusicarchive.org/music/Jahzzar/Blinded_by_dust/Roads_that_burned_our_boots Comments: http://freemusicarchive.org/ Curator: Copyright: Attribution-ShareAlike: http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2452 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre