AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Auto édition (20/10/2017)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :
"Je m’appelle Ariel de Vecchio, et tout le monde pense que je suis un salopard d’égoïste, moi le premier. Je suis riche, je suis beau, j’ai beaucoup de charme – quand je veux.Haïssez-moi,si ça vous chante, j’en ai rien à secouer. Jalousez-moi, dans le secret de vos cœurs, parce que je suis ce que vous voudriez être : le mec qui n’a pas voulu de vous, le type qui a été choisi à votre place pour un boulot parce qu’il connaît le fils du patron, le connard qui vous dépa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Lixia
  17 janvier 2018
Quand j'entends le prénom Ariel, en général je pense à la petite sirène, on ne peut pas être plus éloigné de cette image 😂😂😂
Ariel est un jeune Homme tout à fait fascinant.
Un connard pure souche: riche, beau à se damner, arrogant, égocentrique et sans sentiments, drogué à tout ce qui peut le faire planer sans être trop dépendant, imbus de lui-même et qui veut faire que ce qui lui plaît c'est-à-dire sexe drogues et rock'n'roll !!!
Sans oublier le kitesurf qui est un sport qui le passionne et pour lequel il est doué.
Mais sous cette apparence complètement détestable se trouve un garçon en manque extrême d'une affection qu'il n'a jamais connu, vivant dans une famille plus préoccupé par le boulot et les mondanités que par les enfants qui ne rentrent pas dans le moule...
Un Homme rongé par un démon puissant arrivé en même temps que le mensonge familial fût révélé et celui-ci est terriblement dur à encaisser lui offrant en prime des responsabilités qu'il ne veut pas et une fortune colossale.
Sa seule famille ou ce qu'il considère comme telle est son meilleur ami Matthias qui est le seul à qui il se confie à 90%.
Mais UNE fille va faire des miracles...
Blandine est une jeune femme d'une vingtaine d'année intriguante et mystérieuse que je n'ai pas réellement réussi à cerner, et c'est bien une première pour moi !!!
Élevée dans une famille stricte et catholique, elle vit encore chez ses parents avec ses deux soeurs et sort d'une école pour fille.
Nous avons donc une réelle vierge, réservée et timide au possible qui ne connaît absolument rien des hommes, légèrement enrobée mais avec des courbes à faire saliver si seulement elle voulait les mettre en valeur... Elle se cache derrière des vêtements informes pour ne pas se montrer et reste sous le coupe de son éducation et de ses parents gérant cette famille d'une main de fer dans un gant de velours prônant la foi.
Mais UN homme va s'imposer er tout changer...
Leur rencontre est à la fois banale et singulière...
Il prend le poste de directeur du secteur caritatif dans l'entreprise familial, afin d'amoindrir la pression familiale quant à ses réelles responsabilités, mais cherche à changer de secrétaire pour qu'elle celle-ci corresponde à ses critères plus personnels que professionnels !!!
Mais le destin veut qu'il rencontre une petite brune mal habillée, quelque peu enrobée mais qui a le mérite de le faire bander lui qui connaît une impuissance inexplicable depuis plus de 3 mois !!!
Contre toute attente elle sera donc l'heureuse élue !!!
Commence alors une chasse magistrale pour lui qui renaît sexuellement parlant mais complètement consentante de sa part à elle qui ne sait pas puis ne veut pas dire non.
Un couple improbable est exclusif bien malgré lui naît alors et perdure.
Lui le baiseur professionnel et elle la sainte nitouche.
Il lui apporte une tout autre vision de la vie, l'initie au sexe et ses plaisirs, lui apprend à s'aimer et se mettre en valeurs malgré des humiliations constantes et des propos blessants qui au final le perturbent plus lui que elle. Il prend son rôle de dominant en tout point très au sérieux et contre toute attente très tendrement. C'est un plaisir inégalable pour lui de jouer à la poupée à volonté pour tous les aspects de la vie de Blandine.
Elle apaise voire même fait disparaître temporairement son démon intérieur comme par magie avec sa seule présence.
Sa naïveté, son innocence, sa dévotion, ses croyances et finalement son amour lui parle et l'apprivoisent comme personne avant elle. Et le sexe le transporte au paradis à coup sûr. Elle comble un vide en lui qu'il pensait indélébile et il s'en délecte jusqu'a voir surgir des sentiments qu'il n'a jamais éprouvé.
Il devient jaloux, primitif, possessif et ne la veut rien que pour lui, il s'attache à cette fille sans prétentieux et quelconque de façon inattendue, soudaine et pour laquelle il est prêt à tout afin qu'elle reste à ses côtés.
J'ai complètement été absorbée par ma lecture, immergée dans cette histoire improbable, humiliante et difficile mais aussi belle et émouvante.
J'ai franchement eu envie de boxer Ariel et son comportement condescendant. Mais il le fait tellement naturellement qu'il n'est même pas conscient parfois du mal qu'il fait, mais il apprend à s'excuser et c'est déjà énorme.
J'ai pleuré et souffert aux côtés de Blandine, voulant lui tenir la main et la pousser à se défendre et se protéger, pourquoi réagit-elle de cette façon ?
Je peux parfaitement concevoir et comprendre le côté soumise/ dominant et ses quelques dérivés mais à ce point non, alors j'attends farouchement des réponses pour m'aider à mieux la cerner...
J'ai adoré voir évoluer cette relation et l'éclosion des sentiments des deux côtés mais surtout chez Ariel. C'est sublime à voir et à suivre, les interrogations, le déni puis finalement une acceptation bien que partielle mais salvatrice.
Vivre le moment présent est devenu un magnifique mantra pour accepter le bonheur et ses conséquences...
Le tout raconter avec une plume toujours aussi envoûtante, légère et difficile, émouvante et dure, que j'ai adoré retrouver.
J'attends de pied ferme la suite car c'est quoi cette fin !!! Sérieusement c'est inhumain de faire un truc pareil !!! Pppffff
Heureusement que je n'ai pas réveillé mon mari à 3h du matin avec mes récriminations !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresque
  23 octobre 2017
Je vais être franche, cette chronique a été difficile à écrire. J'ai pris tellement de note que lorsque j'ai commencé à retravailler mon brouillon je me suis fait peur toute seule!
Il y a tellement de choses à dire sur ce livre! Rien que le personnage de Ariel de Vecchio. Il a une personnalité tellement complexe que même après avoir découvert toutes ses facettes j'en suis encore à me poser la question si je l'apprécie ou non. Mon avis est peut-être mitigé pour ce personnage mais en ce qui concerne l'histoire il ne l'ai pas. Avec "La cage dorée", l'auteure m'avait déjà bluffé par son talent et son univers sans tabou qui correspond totalement au mien, mais là avec ce nouvel ouvrage elle s'est encore une fois montrée à la hauteur surtout en ce qui concerne la personnalité de ses personnages.
Encore une fois une lecture a ne pas mettre entre les mains d'âmes sensibles non pas à cause de la violence de certaines scènes, mais cette fois-ci à cause de Ariel de Vecchio qui risque d'en choquer plus d'une 😉
Alors Ariel, laissez-moi vous le décrire. Arrogant, fier, méprisant, orgueilleux, accro au sexe et à la drogue.... au début de l'histoire aucun aspect ne lui est positif mis à part le fait qu'il est très séduisant.
Pendant les premières lignes nous découvrons que Ariel est en pleine période d'abstinence et cela depuis trois mois. Ce n'est absolument pas volontaire, c'est juste que sous son caleçon plus rien ne se manifeste, c'est le calme plat. Trois mois sans contact charnel, trois mois sans jouissance, ni plaisir, ni désir. Autant vous dire que Ariel est au bord de l'implosion. Mais pourtant cette jeune femme au physique trop enrobé, aux vêtements mal taillés et hideux et à la coupe de cheveux désastreuse va, rien qu'avec sa voix, provoquer des sensations à Ariel qu'il pensait ne plus jamais ressentir. Son désir semblait renaître.
C'est décidé, cette jeune femme deviendrait son assistante personnel, malheureusement ce qu'elle ne savait pas c'est que en acceptant elle allait signer un contrat avec le diable.
Vous allez vite vous apercevoir que quand notre héros exige quelque chose il l'obtient sans effort, et lorsqu'il va découvrir que derrière les vêtements de Blandine se cache des formes voluptueuses et une poitrine très généreuse, des pensées plus que lubriques vont instantanément faire leurs apparitions.
Blandine, une héroïne impossible à cerner tellement elle est discrète. Elle m'a assez déstabilisé surtout lorsque je la voyait accepter toutes les demandes de Ariel sans broncher. Une éternelle question me revenait souvent : Pourquoi agit-elle de cette façon? Pourquoi ne dit-elle jamais rien?
Blandine, pauvre petit agneau sans défense, va se retrouver sous l'emprise d'un loup affamé qui va prendre un malin plaisir à la terroriser et à la mettre mal à l'aise. Et c'est à partir de là que Blandine m'a vraiment intrigué, même devant le comportement odieux et les demandes sexuelles très poussées de Ariel, elle ne va rien dire, accepter malgré son évidente honte et tristesse. Des larmes qui vont également cacher un désir pour Ariel.... je vous l'ai dit, je suis complètement perdu devant le comportement de Blandine.

Au départ seul regarder et toucher est autorisé puis l'envie de posséder devient trop forte..... l'histoire va prendre une autre dimension, accrochez-vous vous n'êtes pas au bout de vos surprises.....
Un héros détestable, vulgaire et perturbant, aux pensées contradictoires - Une héroïne fragile, soumise, renfermée et intrigante.... n'espérez pas réussir à cerner ces deux personnages.
Surtout quand Ariel va commencer à dévoiler certaines de ses pensées profondes, quand sa douceur va remplacer quelque fois sa violence, quand sa carapace va s'effriter laissant apparaître son côté plus humain. Et encore plus quand Blandine va exprimer ses sentiments, ses attentes et aussi lorsqu'elle va nous décrire comment elle voit Ariel.
Assez parler des personnages, passons maintenant à ce côté érotique grisant et étourdissant qui va émoustiller vos sens 😉 Ariel a peut-être une personnalité que l'on ne saurait définir mais une chose est sûr c'est qu'il dégage une aura sexuelle détonante!
Ce personnage nous promet des moments d'extases à l'état pur oscillants entre violence et douceur, force et tendresse.... des moments où le sexe devient plus qu'une envie, il devient essentiel presque vital.
Cette histoire est une énorme bulle de folie érotique mais pas que.... on pourrait la qualifier de Dark Romance à cause des pensées et des actes sombres de Ariel. La saga va être composé de plusieurs tomes et celui-ci sera le plus Dark. La suite ne sera pas soft, ça serait mal connaître Blanche Monah, mais le côté sombre va s'atténuer et selon l'auteure elle risque de beaucoup nous surprendre!
Une relation où beaucoup de larmes vont couler, une relation qui nous déstabilise et qui déstabilise les héros, une relation extrême et malsaine aux sentiments à la fois trop fort d'un côté et contradictoires de l'autre.... une relation tirée de l'imagination d'une auteure de talent à la plume intrigante, envoûtante, entêtante et addictive.
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesTentatrices
  24 octobre 2017
Il y a moins d'un an, je découvrais la plume de Blanche Monah en lisant le scandaleux La Cage Dorée. Et si, depuis, l'auteur a démontré son talent dans différents genres de la romance, j'étais impatiente de lire Obsession Charnelle. Ce premier tome de Rédemption d'un Ange déchu, revient dans le style de la Dark Romance que j'aime.
Un énorme merci à Blanche Monah pour m'avoir confié ce Service de Presse.
Le synopsis du livre annonce la couleur. de la même manière que le héros s'adresse directement à nous pour parler de lui, l'histoire est une narration de son point de vue…. et nous la vivons donc complètement à travers lui…
Ariel a pris une année sabbatique après l'obtention de son diplôme pour s'adonner à sa passion pour le Kite et s'étourdit d'alcool, drogues et sexe.
Il n'avait pas prévu de revenir et encore moins de travailler dans l'une des entreprises familiales… Pourtant, un an loin de tout n'a pas réussi à lui procurer l'apaisement qu'il espérait… Face à la pression qu'on lui met pour qu'il prenne part à la direction de l'empire familial, prendre un poste chez son oncle lui semble un bon compromis…
Mais en constatant que l'assistante personnelle qui lui a été assigné est à des milliers de kilomètres d'une bimbo, il la renvoie et part au service RH pour lancer un nouveau recrutement…
C'est là qui la voit… Mal habillée, mal coiffée, trop potelée, elle n'aurait jamais dû attirer son regard… mais le son de sa voix parvient à le faire réagir comme cela ne lui était pas arrivé depuis trois mois…
Cela suffit à sceller le destin de la jeune femme….
Ariel de Vecchio est jeune, beau, sexy, riche et bad boy…
S'il a le profil type pour en faire un héros qui séduira tout le monde, il est en fait détestable et en est fier. Orgueilleux et méprisant, il ne fait aucune concession à la politesse et sa franchise frise l'irrespect… Égoïste, il prend ce qui lui fait envie, pour son bon plaisir, sans aucun égard pour qui que ce soit… Il a un côté immature et enfant gâté qui le rend encore plus insupportable…
Est-ce que vivre l'histoire, en étant dans sa peau, a t-il été difficile ?
Absolument pas ! Je me suis même régalée alors même qu'il me sortait par les yeux ! J'ai ressenti une fascination un peu mal saine pour cet horrible personnage et sa manière de jouir des maltraitances qu'il inflige…
Si ce premier tome de Rédemption d'un Ange déchu s'inscrit dans la Dark Romance, la plume de Blanche Monah est intensément érotique, ce qui fait de Obsession Charnelle un livre ultra chaud !
Pourtant, l'addiction que je ressentais pendant ma lecture, a fini par s'essouffler sur le dernier tiers de l'histoire. Malgré les légères évolutions des héros, j'ai fini par avoir l'impression que l'intrigue faisait du surplace.
Le sexe a fini par me sembler répétitif….J'ai regretté de ne pas mieux cerner l'héroïne… Et les questions, concernant les démons et l'histoire familiale de Ariel, restent trop longtemps en suspens… J'avais besoin de réponses, pour comprendre, pour mieux appréhender l'évolution du personnage mais je ne les ai pas eu…
Tout cela me rend d'autant plus impatiente de lire le second tome de Rédemption d'un Ange déchu ! Obsession Charnelle pose les jalons d'une histoire et de personnages qui m'intriguent et je veux savoir où Blanche Monah va nous emmener…
Lien : https://wp.me/p6618l-cdt
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  26 novembre 2017
"Apprendre à se respecter et à respecter l'autre dans ses différences, cela veut dire "ne plus se laisser définir par l'autre" Ce n'est ni les compromis, ni la soumission, ni les concessions qui maintiennent deux êtres ensemble, mais l'affirmation et la reconnaissance des différences" Jacques Salomé
Ariel de Vecchio, un être arrogant, vindicatif, autoritaire, colérique, irrespectueux, insultant, macho, queutard et riche prends ses fonctions au service caritatif chez EFA. Cette société appartient à sa famille et il est dans l'obligation de l'intégrer pour assumer ses responsabilités. Dès son arrivée, il va déjà faire en sorte de s'imposer en changeant de secrétaire. Il va débaucher Blandine Laroche du service ressources humaines pour son propre bureau. La douce, timide et craintive Blandine va aller tout droit dans le lieu de la luxure, de la soumission, de l'humiliation et des directives punitives. Ariel, va alors faire une fixette sur la jolie secrétaire, il va surtout tomber sous l'empire d'une paire de seins affriolants et attirants, d'une silhouette en forme de sablier, d'une paire de fesses à se damner et d'une voix suave digne des téléphone rose. Elle n'est pas du tout le genre de femme dont Ariel peut se vanter de mettre dans son lit, non, elle est petite, un peu rondouillette et sensible.Mais, Blandine va avoir un effet thérapeutique sur Ariel, sans le savoir, elle sera son exutoire qui fera sortir le démon qui tiraille le corps et l'esprit du beau patron. La docilité exemplaire, la douceur, le calme, le courage devant la douleur et la dévotion de la jolie brune seront ce qui apaisera Ariel. Il a un besoin continuel de la toucher, de la sentir, de l'avoir près de lui, elle est sa drogue, son essence charnelle et celle qu'il voit comme un traitement contre ses ténèbres.Elle le perturbe, le rends plus humain, l'idolâtre et lui ai entièrement dévoué, le cadeau unique qu'elle lui a fait, fait d'elle une petite chose fragile qu'il devra protéger de lui même.
Ce tome 1 est un délice à l'état brut, un dessert qui devra se prendre après un repas érotique accompagné d'un zeste de lubricité. J'ai été attendrie par Blandine, elle est si prévenante, si douce, si tendre, si fragile, si émouvante et cela fait d'elle une femme.Grâce à sa foi elle réussira à surmonter les épreuves qu'Ariel lui imposent et qui sont humiliantes, mesquines, méchantes et violentes. J'ai haï, détester, exécrer et maudit cet homme qui molestait sa jolie secrétaire pour son plaisir, sa jouissance et par peur d'avouer son attirance. Il est vrai que les scènes sont dures, sont crues et cruelles.Ce livre est à lire avec prudence car il heurtera les âmes sensibles féministes, il vous donnera des envies de meurtres en la personne d'Ariel, il vous donnera envie de plonger à l'intérieur du livre pour sortir Blandine de cette emprise. J'ai adoré ce récit, j'ai aimé cette rudesse, cette relation si pragmatique et cette attirance si prononcée entre eux. Les émotions diverses et variées ont pris part à ma lecture et je dois dire que les montagnes russes sont sympathique à côté de ce que j'ai pu ressentir. Merci Blanche Monah pour cette histoire bouleversante et qui sort des sentiers battus. Enfin une femme ronde dans un livre.
Pour public averti
Bonne lecture et bien sur je vous la recommande.
Lien : https://www.facebook.com/Les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
monparadisdeslivres
  25 octobre 2017
Un premier opus à la fois dérangeant et troublant
Alors avant toute chose, il me faut vous prévenir que ce livre n'est pas à mettre entre de mauvaises mains. En effet, ce livre comporte des scènes extrêmement explicites qui peuvent choquer. Alors âmes sensibles s'abstenir.
Des livres de genre j'en ai lu un bon paquet mais avec un héros de cet acabit jamais. Préparez-vous chers amis lecteurs à faire la connaissance d'un être doté d'une perversion narcissique le plus méprisable qu'il puisse exister. Arial de Vecchio. Si je devais définir ce mec en un seul mot ça serait : ABJECT. Il ne pense qu'à sa petit personne et excusez-moi du terme il n'en a absolument rien à foutre des autres.
Au début de ma lecture, je me suis même demandée à plusieurs reprises mais pourquoi l'auteure aavit décidé de créer ce type. Mais par la suite je me suis dit qu'il y avait bien une raison... En réalité, si d'un côté on découvre ses pensées les plus sombres et les plus perfides ainsi que ces multiples excès. En parallèle il nous dévoile une autre facette de sa personnalité : sa solitude, de son mal être mais également de ses peurs. Surtout depuis l'arrivée de cette jeune oie blanche qui va fracasser son petit monde d'une manière inattendue...
Cependant...
Bien que la plume de l'auteur soit toujours palpitante et addictive... bien qu'elle ait su faire preuve d'originalité par sa trame... bien qu'elle ait faillit me rendre dingue... bien qu'elle ait su me tenir en haleine... bien que la vivacité des émotions et la profondeur des sentiments soient retranscrites avec habilité... bien que la personnalité de notre anti-héros face à sa innocente et jeune proie évolue dans le bon sens... certains aspects m'ont quelque peu "contrariée".
D'ordinaire je suis une lectrice qui a une nette préférence pour des lectures sans temps morts. Mais ici, les évènements s'enchaînent bien trop intensément et j'aurai voulu une pause de temps en temps. Ensuite, les scènes de sexe priment sur la Dark Romance elle même... bien qu'elles soient ardentes, elles sont pour ma part un peu trop nombreuses. Vers la fin, cela ait devenu lassant. Et enfin, nos deux protagonistes... L'un est excessivement trop abrupt tandis que l'autre est excessivement trop passive.
En bref
Un début qui s'annonce prometteur même si je ressors de ma lecture avec une certaine frustration et cette impression d'être rester sur ma faim. Je n'ai pas pu découvrir où Blanche Monah a voulu en venir. Je n'ai pas réussi à percer à jour l'héroïne. Et beaucoup de zones d'ombre concernant le passé d'Arial restent toujours sans réponse. Et pourtant curieusement je veux savoir ce que l'auteur va nous réserver dans la suite à venir...
Lien : http://wp.me/p5AuT9-3gI
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   23 octobre 2017
Durant tout ce temps, elle ne cessa de me regarder. C'était comme si elle ne pouvait se rassasier de mon image, comme si, après s'être retenue si longtemps, elle se laissait enfin aller. Et elle souriait, heureuse, irradiant la joie et la satisfaction, complètement comblée. Elle semblait ravie de me laisser m'occuper d'elle, fermant les yeux à chaque fois que j'effleurais sa peau, allant parfois jusqu'à pousser un petit gémissement de plaisir. C'était tout juste si elle ne ronronnait pas.

Ne se rendait-elle pas compte qu'en affichant ainsi ses sentiments, en me les avouant si ingénument, elle me tendait ses propres armes, elle me donnait la possibilité de les retourner contre elle.
Que je pourrais la manipuler et la blesser plus facilement, maintenant que je connaissais ses sentiments envers moi? Était-elle à ce point naïve? Je ne savais pas si je devais l'admirer pour son courage, ou railler son manque de jugeote. Personnellement, l'idée de montrer une telle vulnérabilité à quelqu'un me filait des frissons de terreur et d'horreur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
295 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre