AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Baptiste Morizot (Directeur de publication)
196 pages
Éditeur : Socialter (01/12/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Il est urgent de renouer avec la nature. Voilà un mot d’ordre qu’on entend partout et qui continue de croître depuis la crise du coronavirus. Mais plus facile à dire qu’à faire… Difficile de ne pas tomber dans les multiples pièges que nous tend le « sentiment de nature », cette idéalisation un peu naïve éprouvée par une humanité devenue citadine. Comment en finir avec cette Nature protégée, exploitée ou révérée ? Et si, en réalité, il était temps d’en finir avec la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
karkarot
  11 avril 2021
Cet Hors Série du magazine Socialter, dirigé par le désormais célèbre Baptiste Morizot (célèbre dans le cercle de ceux qui s'intéressent à la "nature", j'entends) veut renouer avec le Vivant, et propose de le faire en une dissertation de 200 pages et 32 articles d'autant ou presque d'intervenants de qualité. Ils sont répartis, comme il se doit, en trois parties : Prêter attention au vivant ; Défendre le Vivant et S'allier au Vivant.
Tout un programme, avec des points de vue très divers, même différents, des expériences, des apports théoriques, des photos, des infographies, des recherches, etc, ...
Un bouquin très complet donc, riche, dont on peut se saisir de mille façons, découvrir Spipoll, Plantnet, réfléchir différemment sur les parcs nationaux, lutter contre le pessimisme et la misanthropie, ne pas se tromper de combat ni s'illusionner soi-même...
Tant de chose qu'il faut un peu prendre le temps de lire, et ne pas tout faire en même temps pour n'être pas submergé.
Le tout est passionnant et éveille bien des envies, des volontés, fait naître des idées et des projets, je pense que c'était le but, et c'est réussi... Bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
briqueloup
  03 mai 2021
Le premier texte de cette revue est signé Baptiste Morizot, il s'intitule « Politiser l'émerveillement et armer l'amour du vivant » et il est génial ! Il nous offre cette phrase merveilleuse, en parlant de la joie possible : « Celle qui fait vraiment défaut, et qui m'intéresse, c'est la joie à l'idée de l'existence du vivant. Et la joie d'en être. » Il développe ces paroles rares : « Nous sommes des vivants, parmi les vivants » qui donnent l'espoir que l'on s'attelle enfin à une pensée positive.
La conversation avec Vinciane Despret est tout aussi passionnante. Vraiment ce magazine rassemble des penseurs qui donnent le moral et des clés pour « Renouer avec le vivant ».
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
briqueloupbriqueloup   03 mai 2021
Nous héritons d’une culture dans laquelle, dans une forêt, devant un écosystème, on « n’y voit rien », on n’y comprend pas grand-chose, et surtout, ça ne nous intéresses pas : c’est secondaire, c’est de la « nature », c’est pour les « écolos », les scientifiques et les enfants, ça n’a pas de place dans le champ de l’attention collective, dans la fabrique du monde commun.
Baptiste Morizot
Commenter  J’apprécie          10
briqueloupbriqueloup   03 mai 2021
C’est bien par amour de ce monde qu’il faut le changer et pas par haine de lui, il n’y en a qu’un et nous sommes de ce monde jusqu’au bout des ongles.
Baptiste Morizot
Commenter  J’apprécie          00
Maya26Maya26   02 janvier 2021
Extrait d'une conversation à bâtons rompus entre Baptiste Morizot et Vinciane Despret :

VD : Par exemple, quand un auteur écrit "le territoire, c'est des créations de voisinage", je tire le fils un peu plus loin, et je me dis qu'on a peut -être affaire des compositions, voire des partitions - au sens musical. Et puis on peut même aller un peu plus loin, et se dire que ce qui intéresse les oiseaux, ce sont les relations avec les autres oiseaux, et finalement pas des histoires de reproduction, de territoire à défendre ou à conquérir, etc..................................C'est en fait un exercice de sensibilité : exagérer, c'est à dire ici intensifier et amplifier, aller trop loin, pour que ce qui nous semble aujourd'hui moins extravagant, mais toujours impossible, nous paraisse finalement familier et important.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
karkarotkarkarot   30 décembre 2020
Puisqu'il est si difficile d'être Marx, soyons des mites : mitons, mitons le tapis de l'extractivisme productiviste néolibéral destructeur qui recouvre le monde. A défaut d'avoir du génie, nous aurons de la main d’œuvre, de l'énergie réalisatrice, pour détourner cet héritage d'une culture des loisirs, du temps libre et de l'éducation généralisée phagocytée par la consommation et le repli numérique sur soi, vers la lutte joyeuse et collective pour défendre le tissu du vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Baptiste Morizot (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Baptiste Morizot
Merci à Baptiste Morizot, aux éditions Actes Sud et WildProject pour cet essai philosophique et politique majeur : "Raviver les braises du vivant : un front commun".
Bon visionnage :)
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
145 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre