AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nicole Duclos (Traducteur)Alain D. (Traducteur)
ISBN : 2845381069
Éditeur : Panini France (19/12/2003)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Le Lycée Tôdô est un établissement particulier, spécialisé dans les arts martiaux. Les élèves qui le fréquentent, sont particulièrement doués et puissants. Parmi eux Takayanagi y étudie le juken avec Maya Natsume. Mais quand la soeur de celle-ci leur fait une démonstration de sabre, il tombe sous le charme. Au même moment, deux nouveaux élèves font une entrée fracassante, massacrant tous les élèves qu'ils croisent...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  22 octobre 2017
Après Sakura Card Captor, je m'attaque à une autre relecture de série. Absolument pas le même genre (on en est très très loin), public très averti, et premier tome pas forcément représentatif de la richesse de la série. J'avais d'ailleurs découvert Enfer et Paradis avec l'anime, plus soft. Ayant bien accroché, j'avais voulu lire le manga. Déjà, il faut savoir que Oh ! Great est un ancien du Hentaï, et ça se voit dès le départ. Difficile de perdre ses "habitudes" et peut-être aussi pour appâter son public des premiers jours, les scènes un peu hard, les personnages féminins à grosses poitrines, les positions plus que suggestives... bref, attention où vous mettez les pieds. Je pense qu'à l'époque, ayant vu l'anime, je suis passée outre et j'ai continué car je savais que les choses allaient devenir plus intéressantes. D'ailleurs ce côté "hentaï" s'amenuise au fur et à mesure. Après, je comprends que cela puisse en rebuter plus d'un, mais personnellement, je suis contente d'avoir persévéré et de suivre les autres séries du mangaka.
Mais revenons plus en détail sur ce premier tome. Les choses vont assez vite. Nous sommes propulsés dans ce lycée où chaque élève appartient à un groupe sportif de combat. Nous suivons plus particulièrement celui de Maya Natsume, une jeune femme étrange que l'on soupçonne dès le départ d'être plus que ce qu'il n'y paraît. Tout semble assez calme jusqu'à l'arrivé de Soichiro, Bob et Aya la jeune soeur de Maya. Tous les trois en première année, ils sont l'élément déclencheur, la rupture de ce calme apparent.
Alors, oui, il y a de la baston à gogo. Oui, le scénario reste un peu faible avec ce premier tome. On ne sait pas où l'on va, ce qu'il se passe vraiment, le pourquoi du comment. Mais d'emblée, les personnages principaux sont sympathiques. Chacun à leur manière, mais les cinq membres du club ont tout de suite su me charmer. Cela n'arrive pas très souvent, surtout avec un premier volume. Cependant, cela est déjà énorme. J'aime beaucoup la dynamique qui s'installe, les relations entre les personnages. Il y a un très bon travail sur l'équipe, alors qu'elle vient à peine de se former.
Après, il faut un peu gratter la surface. Ne pas rester sur le côté "fangirl". Je n'approuve absolument pas certaines scènes que je trouve inutile mais il y a déjà un petit quelque chose de plus qui apparaît. le côté mystique déjà, lié à l'art de combat que Aya et Maya pratiquent. Cette question de devenir le plus fort : Pourquoi ? Dans quel but réellement ? Pour protéger les autres, pour se prouver quelque chose ? Et pourquoi devenir plus fort, sommes-nous tous faibles au départ ? Pour moi, il y a déjà de la réflexion et une recherche de dépassement de soi.
Côté graphisme, nous sommes loin de la fluidité de Air Gear ou Biorg Trinity et j'avoue j'ai un peu de mal. le côté trop "carré", un peu brouillon n'est pas vraiment ma tasse de thé, surtout quand on a connu le design de l'anime avant. Mais, je sais que cela va s'arranger rapidement, et puis comme je le répète, c'est toujours intéressant de voir le style graphique d'un auteur évoluer et aller à maturité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
Walktapus
  07 mars 2016
Cher M. Oh Great san,
Je vous écris pour protester contre votre bande dessinée Enfer et Paradis et l'influence pernicieuse qu'elle pourrait avoir sur notre jeunesse, alors que Panini a entrepris sa réédition en volumes doubles.
En mettant en scène ces adolescents vivant pour la baston, et ce lycée porté sur les arts martiaux, vous leur offrez de bien piètres modèles. Pourquoi montrer des scènes de bagarre et d'affrontements, et aucun cours où les adolescents recevraient un enseignement utile ? Pourquoi aucun professeur n'est-il montré, incarnation du savoir et de l'expérience, au profit de maîtres en arts martiaux aussi juvéniles que maîtrisant des techniques surnaturelles ?
Votre couverture montrant une jeune fille dévêtue et une moto, toute racoleuse qu'elle soit, n'est même pas représentative du contenu, beaucoup plus cru. En lisant cet album, les esprits non avertis pourraient croire que les lycéennes montrent leurs petites culottes impudiquement, sont toutes dotées de poitrines volumineuses défiant la pesanteur et se font fréquemment surprendre nues sous la douche.
Les scènes où des jeunes filles sensei infligent des raclées à des jeunes hommes ne vont pas dans le sens d'inculquer les valeurs de la soumission aux jeunes générations féminines.
Je dois aussi protester contre votre dessin, qui s'il est déjà magnifique, n'atteint pas le niveau époustouflant qu'il a aujourd'hui. Votre mise en scène est vigoureuse, et inventive mais pas encore aussi incroyable que dans Biorg Trinity. Pour votre défense, cette série a été commencée il y a presque vingt ans.
C'est la mort dans l'âme que me vois contraint de lire le reste de la série. Mais je me sacrifierai, afin d'être en mesure de la dénoncer, et de mettre en garde les membres de Babelio.
Votre lecteur à contre-coeur,
Walktapus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3111
Sphilaptere
  22 mai 2017
Cinq excellentes raisons pour lire Enfer et Paradis
1 - L'auteur a commencé par dessiner du manga porno, et… ça se voit dans quelques scènes. Et puis Enfer et Paradis regorge de jeunes femmes aux formes extraordinaires qui se retrouvent dénudées dans les situations les plus variées et improbables, mais généralement dans le feu du combat, car elles se battent à l'égal des hommes dans cette histoire d'arts martiaux débridés. On les trouve aussi en pin-ups qui ouvrent les chapitres. Elles sont superbes, mais ne croyez pas que ce soit la raison principale pour laquelle j'apprécie cette série, non, non.
2 - Euh… il aime dessiner les motos aussi.
3 - En fait il dessine tout comme un dieu, avec une audace et une décontraction totale, et est capable de tableaux incroyables tout en surréalisme et dynamisme... dans les planches où il n'a pas la flemme.
3 - le scénario est un test d'intelligence pour le lecteur. Quand l'action ne traîne pas en longueur, chaque tome rajoute des personnages et élargit le champ du récit, jusqu'à atteindre une dimension historique et mystique insoupçonnée au début du manga… insoupçonnée même de l'auteur, je suis prêt à le parier.
4 - Un des personnages est un E.T., un petit gris, membre du club d'arts martiaux. Si quelqu'un peut m'expliquer comment il est arrivé là…
5 – C'est cette absence d'inhibitions, alliée au dessin racé et inventif, et aux… non, non, pas les pin-ups, je vous assure, qui me fait adorer cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sando
  24 juin 2011
Pour ceux qui aiment les mangas de baston, avec des filles munies d'obus et à moitié dénudées, ce manga est pour vous!!! Sinon...
Un scénario soit simpliste, soit complètement embrouillé, où tout est propice à déclencher une guerre de gang ou à déshabiller une fille. Des dessins, certes très beaux, où l'art du détail est au service des fantasmes du mangaka (et du lecteur??!)... Bref, une série qui s'adresse surtout à un public masculin, et qui assume!^^
Commenter  J’apprécie          52
rynas
  06 mars 2019
Un premier tome avec un scénario intéressant, aimant bien les mangas d'action et de combats. Mais avec un niveau de violence qui m'a quelque peu dérouté, en particulier une certaine scène que je n'avais pas vu venir...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
florencemflorencem   21 octobre 2017
Ça ne fait aucun doute. L’homme sait parfaitement qu’il est faible. Mais c’est justement parce qu’il en est conscient de ses lacunes que chaque individu peut devenir plus fort.
Commenter  J’apprécie          190
Videos de Oh ! Great (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Oh ! Great
Bande Annonce de Enfer et Paradis, chez Kazé
autres livres classés : arts martiauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre