AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Mallevay (Traducteur)
EAN : 9782845997257
208 pages
Pika Edition (16/05/2007)
4.12/5   12 notes
Résumé :
Contre toute attente, Buccha aide Ikki à réparer ses rollers. Simca lui propose de constituer son propre gang, mais Ikki refuse. Mais il fera tout pour adoucir les peines de coeur d'Onigiri. Les bruits de roller s'intensifient et le sanglant Agito n'est pas venu pour faire de la figuration !

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
florencem
  12 septembre 2021
J'y croyais pourtant, mais non, pas d'augmentation de niveau, je dirais même que ça se dégrade un peu malgré quelques moments forts… Et pourtant au début du tome, il y avait de bons éléments notamment entre Ringo et Ikki, mais après cela, tout part en cacahuètes…
Et ça m'agace un peu parce qu'il y a un tel potentiel qui est au final gâché… Je commence à avoir des doutes sur cette relecture… J'espère sincèrement qu'à un moment donné il va y avoir le déclic, parce que continuer sur ma lancée jusqu'au tome trente-sept avec ce même « n'importe quoi »… Je risque de me lasser…
Les points positifs d'abord, ça va aller assez vite. On creuse l'idée des routes et des rois, ce qui est assez intéressant car il y a comme un effet mystique derrière en plus de la prouesse technique. Ringo est donc l'une des reines, et on rencontre le roi des crocs. Si on est encore dans une phase très lycée et « innocence », l'apparition de ces riders de haut niveau pourrait changer la donne. Dans Enfer et Paradis, le même schéma avait fini par arriver, rendant l'histoire plus létal, sombre et donc intéressante.
Les points négatifs… Mon dieu… les trois-quarts du tome sont d'un ridicule… C'est affligeant… On a le choix… ce qui est pire en soi. Les histoires sans queue ni tête : Onigiri et sa copine et la prof du trio. Si la première était d'emblée assez louche (on retrouve un nombre de scènes érotiques, fanservices… bref…), elle pouvait amener quelque chose de sérieux, mais non… La prof qui est en robe d'été avec pratiquement la poitrine à l'air et qui semble avoir un grain… Au secours. Et puis on a les scènes grotesques : Ikki qui fait ses besoins à poil, puis quelques minutes plus tard, Ikki de nouveau nu pour aucune raison. On enfonce un peu le clou avec un personnage à double personnalité qui s'entiche d'Ikki… Un flic dans les extrêmes qui n'a aucune crédibilité… Mais que se passe-t-il ?
Je n'ai pas tellement de mots… Heureusement, il y a tout de même quelques petits passages qui relèvent le tout, mais je n'arrive à garder en mémoire que ces scènes ridicules et inutiles. Je ne suis même pas certaine que cela plaise à la cible visée…
Je fais continuer avec le tome cinq… mais je sens que je vais faire une pause. On est loin du niveau d'Enfer et Paradis. Je veux bien croire qu'on est dans un shonen avec un public plutôt jeune (et encore vu certaines scènes osées), mais là, ça part vraiment trop en sucette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
florencemflorencem   11 septembre 2021
Je me fous de ces rois ou de ces huit routes. Moi, tout ce que je veux, c’est voler et trouver ma route. Et pas question que je le fasse en léchant les bottes d’un autre.
Commenter  J’apprécie          140

Lire un extrait
Video de Oh ! Great (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Oh ! Great
Promotion de la saison 2 de Air Gear.
autres livres classés : rollerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
360 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre