AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur Le vase rose (64)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Lalitote
  30 avril 2018
Perdre son fils unique de 9 ans est déjà en soit horrible mais le perdre parce qu'on lui a administré son traitement médical en toute bonne foi et que l'on se retrouve a assister impuissant à l'agonie provoquée par un empoisonnement au cyanure c'est inimaginable, impensable et pourtant c'est ce qui arrive à Frédéric Caussois. C'est tout son monde qui est anéanti, ses repères disparaissent et il n'a plus qu'une idée fixe qui tourne en rond dans sa tête. Ce besoin incessant de trouver le coupable va être la motivation lui permettant de se lever le matin.
Sur la forme, l'écriture est fluide et je n'ai eu aucun mal à me laisser prendre par le récit, Eric Oliva sait particulièrement bien nous guider au travers des différents personnages que nous rencontrons. J'ai souri avec les descriptions réalistes des caractères de Mme Pigent ou encore du vieil agriculteur taiseux Bonnefoi. Il y a de nombreux personnages qui font tous partie de l'intrigue et toutes ces pistes ainsi tracées se croisent pour finir par nous donner des éléments de compréhension. On est à fond derrière le personnage principal et très vite on résonne comme lui, on ressent comme lui. Je me suis laissé prendre par ses errements, ses erreurs et sa culpabilité. L'auteur nous dresse le portrait d'un homme brisé qui a une sacrée ressource et c'est juste bon de le suivre dans sa quête. Pour moi le plus, le bonus la cerise sur ce beau gâteau c'est la chute imprévisible, le retournement final qui en fait une oeuvre à part à découvrir sans attendre. Bonne lecture.

Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Zernette
  14 avril 2019
De la sensibilité dans cet ouvrage dont le sujet n'est pas évident à être traité, mais une enquête qui porte bien son nom car ce Vase Rose est plus la quête de l'être humain face au destin parfois tragiques. Dans la même situation, je ne sais pas si j'aurai aussi bien réagi. A lire absolument
Commenter  J’apprécie          30
titieetsesnains
  13 novembre 2018
Livre gagné a la masse critique alors merci aux éditions Taurnada et babelio.

j'avoue avoir flashé sur la couverture! Intriguée par le titre dans un premier temps qu'on a du mal a associer a un thriller, puis cette horloge qui donne cette impression de tournis, de s'enfoncer, de se perdre...et le résumé si mystérieux? bref de quoi aiguisée ma curiosité a fond!
Bref, dés les premiers chapitres le ton est donné : La vie de Frédéric vole en éclat un soir de semaine. Comme d'habitude il a récupéré son fils a l'école, comme d'habitude après le diner il va lui lire son histoire du soir avant de dormir.Mais ce soir la la plus horrible chose se produit: son fils meurt dans ses bras après avoir pris son nouveau traitement! L'enquête se lance donc sous la supervision du Maréchal Tedeski. Après confirmation que Tao est mort d'un empoisonnent, que les parents ont été innocenté ainsi que le laboratoire pharmaceutique, l'enquête piétine....Mais il est hors de question pour Frédéric que le coupable reste impuni: il a tout perdu cette nuit la! sa famille a volé en éclat! il est donc hors de question de rester comme ça sans rien faire a attendre quelque chose qui ne vient pas.
C'est pourquoi il se lance dans une enquête effrénée pour trouver le coupable...

La plume de l'auteur est d'une fluidité incroyable. Il nous balade au gré de ses envies, nous focalise sur un point pour nous prendre par surprise juste après...et cette fin?? On en parle de cette fin de ouf???!!!!
Ce livre est une excellente lecture que je vous recommande! comme Frédéric on a soif de vengeance, on veut savoir, on essaie de cumuler nos preuves, on se créer nos propres hypothèses, bref impossible a lâcher avant d'avoir le fin mot de l'histoire et de connaitre le coupable!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Aubazaardeslivr
  05 novembre 2018
C'est dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Taurnada que j'ai reçu ce livre à la couverture magnifique ! J'en profite pour remercier Joël de sa confiance renouvelée.

Le vase rose c'est l'histoire d'un drame familial. Frédéric Caussois est un père de famille comblé. Il a une femme qu'il aime et qui l'aime, et un petit garçon qui est la prunelle de leurs yeux. Mais lorsqu'un soir, le petit meurt sous les yeux de son père après que ce dernier lui ait administré son traîtement habituel, tout s'effondre pour Frédéric Caussois. Après le deuil et l'abattement, Frédéric Caussois va vouloir comprendre ce qui s'est passé. Qui a empoisonné le sirop de son fils ? Comment ce flacon de médicament empoisonné s'est-il retrouvé en sa possession ? Autant de questions qui vont pousser Frédéric dans ses tous derniers retranchements.

Voilà donc pour l'histoire. Que dire de ce roman ? Déjà il est addictif. En effet, dès les premières pages, Eric Oliva nous plonge dans l'histoire. le livre s'ouvre sur la scène poignante de la mort du petit garçon. Et on assiste, impuissant à ce qui se déroule sous nos yeux. Dès lors, plus moyen de lâcher le roman. On tourne les pages les unes après les autres, en suivant Frédéric dans son enquête, ou plutôt sa quête de vérité. L'écriture est vive, enlevée, point de fioritures ni de longueurs dans le vase rose. le stress monte page après page et on se demande bien où tout cela va nous mener. On souffre avec cet homme endeuillé qui a tout perdu en l'espace de quelques secondes.

J'ai vraiment adoré ce roman sauf qu'il y a un mais. En effet, j'étais à fond dans le roman mais les dernières lignes m'ont refroidies. Je n'ai pas du tout aimé la fin. Je me suis demandée pourquoi terminer ce roman de cette façon. Alors oui ça gâche un peu le plaisir que j'ai ressenti à la lecture, mais ceci dit cela n'enlève rien à la qualité de ce roman. Mais j'avoue que du coup je suis un peu restée sur ma faim.

En conclusion, le vase rose est un thriller prenant qui vaut la peine d'être découvert. Il est disponible aux éditions Taurnada.
Lien : https://aubazaardeslivres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
koatiraleur
  23 août 2018
Mon avis : C'est le premier livre d'Eric Oliva que je lis. Tout d'abord, la surprise ! Famille idéale, bonheur parfait, une écriture « calme », toute en nuance… bref à mille lieues du thriller et soudain, le pire cauchemar que puisse vivre une famille se produit et le récit bascule… le sous-titre de ce livre pourrait être : quand un civil mène l'enquête ! J'ai beaucoup aimé ce thriller et j'ai énormément apprécié le style de l'auteur, jamais dans l'excès, il nous relate des faits absolument horribles tout en restant dans la sobriété, sans surenchère malsaine… le lecteur partage, sans difficulté, le ressenti des principaux protagonistes. C'est difficile d'exprimer un ressenti sans divulguer la plus petite partie de l'intrigue ! Seule solution (si ce n'est déjà fait), découvrez-le… y compris les personnes sensibles, il n'est pas pire que les faits divers dont nous abreuvent les médias !
Commenter  J’apprécie          30
analyse
  31 juillet 2018
Je remercie Joel des éditions Taurnada de m'avoir permis de découvrir la plume ingénieuse et très réaliste d'Eric Oliva à travers ce roman à suspense que j'ai littéralement dévoré.

J'ai fortement beaucoup aimé ce thriller qui est plutôt classique dans les thèmes abordés par l'auteur mais intelligemment construit avec des personnages profondément humains, une intrigue bien amenée, du rythme, des twists bien placés et savamment dosés et surtout un dénouement final original et surprenant , remarquablement bien pensé, que je n'ai pas vu venir et ça c'est fabuleux. 😀 Une petite claque livresque qui fait du bien 😆

Nous sommes dans un village à coté de Lyon avec la famille Caussois qui a tout pour être heureuse jusqu'au jour ou leur fils, le petit Tao meurt dans les bras de son père Frédéric, empoisonné par le médicament que celui-ci lui a administré alors qu'il venait de le prendre à la pharmacie.
Comment le médicament a pu être empoisonné et par qui?
La vie de Frédéric Caussois va alors basculer. Ravagé par le chagrin, il va tout perdre ou presque, son enfant, sa femme, sa raison d'être mais pas cette envie, ce désir, cette obsession, cette soif de connaitre la vérité à tous prix.

J'ai vraiment eu beaucoup d'empathie pour ce père dévasté par la douleur après la perte de son enfant, qui veut absolument savoir ce qu'il s'est passé. Et qui ne le voudrait pas à sa place?
Comment le médicament de son fils a pu être empoisonné au cyanure alors qu'il venait de l'acheter à la pharmacie?
Le personnage de Frédéric Caussois est poignant et criant de vérité. Quand l'enquête piétine et que les gendarmes tournent en rond, il trouve la force pour enquêter lui-même au risque de se retrouver dans la panade jusqu'au cou. Mais pour lui, il n'a plus rien à perdre. L'auteur arrive à nous faire ressentir et entrer dans le tourbillon complexe d' émotions et de ressentiments que cet homme éprouve au fond de lui et qui vont d'ailleurs le mettre dans des situations délicates et scabreuses pour notre plus grand plaisir de lecteur.
Et s'il découvrait la vérité, se vengerait il ? Que ferait -il? Serait il prêt à commettre le pire?

Ce livre est addictif à tel point que l'on se trouve en symbiose avec Frédéric tout au long de cette intrigue, j'ai vraiment adoré ce moment de lecture 😀

Un petit thriller pragmatique que l'on savoure jusqu'au dernier mot 😉
Lien : https://chapitrealire.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Riz-Deux-ZzZ
  17 juin 2018
En bref, un thriller français qui ne s'embarrasse pas des détails invraisemblables américains et qui marche quand même à merveille ! La simplicité de l'enquête écrite par Éric Oliva lui offre une crédibilité qui donne froid dans le dos lorsque le lecteur se met à la place du personnage principal, en quête d'une vérité qui se révélera si banale... le seul bémol pour moi reste le dénouement trop rapide et la fin ouverte.
Lien : http://rizdeuxzzz.canalblog...
Commenter  J’apprécie          30
nanet
  15 juin 2018
Jusqu'où iriez-vous par vengeance ? Découvrez ce que les personnages d'Eric Oliva sont prêts à faire dans ce roman noir : le Vase rose.

Le roman commence par une douce harmonie familiale, une jolie comptine d'un bonheur que l'on sent fugace, destiné à devenir un souvenir noir, un cauchemar. Et puis, les mots de l'auteur nous relatent l'horreur et la descente aux enfers d'un couple touché par la mort d'un enfant. le pire scénario possible pour des parents.

Les mots pour : enquête, indices, sujet, personnage de Frédéric

Les mots contre : romance inutile.


En bref : un bon polar qui se lit vite et qui vous mènera vers de troublantes questions !
Lien : http://www.lesmotsdenanet.co..
Commenter  J’apprécie          30
SophieSonge
  31 mai 2018
Frédéric Caussois, chef d'entreprise en région lyonnaise, mène une vie paisible et a tout pour être heureux aux côtés de sa femme Luan et son fils Tao. Quand Tao meurt d'empoisonnement à la suite d'une administration de médicament, c'est la consternation. Frédéric va tout entreprendre pour faire jaillir la vérité...

Eric Oliva nous offre ici un thriller réfléchi avec des personnages pris au piège de leurs émotions. C'est cette dimension qui donne un caractère particulier au roman.

On se focalise sur l'horreur et l'absurdité d'une mort injuste et inacceptable. On comprend la douleur de ce père anéanti et déterminé à savoir ce qui s'est passé. Il n'y a pas un seul moment où il nous déçoit alors qu'il est confronté au pire.

L'écriture est extrêmement fluide et addictive. Des éléments s'installent, nous dirigent, nous questionnent, nous troublent aussi...

C'est difficile de ne pas se laisser envahir par la confusion des ressentis qui nous aimantent, nous dispersent, nous accablent... Tout nous pousse à voir ou à croire ce qui nous arrange et pourtant, rien n'est aussi simple. Il y a un vrai suspens et retournement de situation auquel on ne s'attend vraiment pas. Nous étions soit trop loin de la cible ou autour, mais jamais dans le mille.

Nous ne lâchons rien jusqu'au bout et c'est ça qui est bon. Pari réussi donc pour ce récit avec une belle mise en oeuvre et une vraie expression.
Lien : http://www.sophiesonge.com/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aveline
  30 mai 2018
Le vase rose m'a beaucoup fait penser à Taken (les films avec Liam Neeson) dans l'essence de l'action: Frédéric est prêt à toutes les extrémités pour comprendre, pour démêler des débuts d'explications. Il ne compte pas sur la police qui a visiblement d'autres chats (je ris en écrivant cela, par rapport à des éléments secondaires du récit) à fouetter alors il prend les choses en mains.

On se reconnaît dans le désespoir frénétique et la souffrance qui s'emparent de lui. Sa douleur résonne en nous et suscite un élan d'empathie auquel même nous, nous nous n'attendions pas. La quête de Frédéric nous apparaît même naturelle et on la comprend car on est touché en plein coeur. Plus que notre être, c'est notre sensibilité familiale qui pleure avec Frédéric, comme une atteinte universelle. On est toujours horrifié quand un enfant meurt. C'est l'innocence même. Un trésor qui doit être chéri. Mais si c'était NOTRE enfant? Alors là, le monde peut bien crever, on est prêt à tout pour obtenir justice.

C'est donc avec une grande avidité que j'ai dévoré les pages du roman. J'ai pris plaisir à enquêter avec le héros et à regrouper les indices.

en lire plus sur...
Lien : https://lesentierdesmots.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Mrs Meredith Brown" d'Eric Oliva.

Où a-t-on visé pour tuer Mr Brown ?

au ventre
au coeur
à la tête

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Mrs Meredith Brown de Éric OlivaCréer un quiz sur ce livre