AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782918413387
318 pages
sudarènes édition (05/02/2014)
4.69/5   27 notes
Résumé :
Une enquête de plus pour les stups de la police judiciaire azuréenne.
Parviendront-ils à arracher Emma des mains du cartel ?
Emma jeune veuve, licenciée, endettée, devenue escort. De mauvais choix en mauvaises rencontres, commencera alors sa longue descente aux enfers.
Y a t-il de meilleurs lendemains au soleil ?
Âmes sensibles s'abstenir.
Haletant, troublant, oppressant, tels étaient les qualificatifs qui méritaient le prix Fondco... >Voir plus
Que lire après Du soleil vers l'enferVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,69

sur 27 notes
5
7 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Mon avis

La grande descente en enfer ?
Qui peut se dire que jamais au grand jamais cela ne lui arrivera.
Personne de nos jours n'en est à l'abri.Notre héroïne vient elle-même d'en faire les frais.
Pourtant au départ secrétaire dans un belle société, un travail garanti,que demander de plus de nos jours, une paye raisonnable et qui tombe à date fixecela nous garantie de passer nos mois de manière sereine.Pourtant Emma a déjà bien souffert, ayant perdu son mari Paul alors qu'elle se retrouvait enceintede son second enfant, juste un soir de réveillon comme quoi rien n'est certain,et ensuite la vie bascule....
Par une fin d'après-midi, Ruben était de nouveau en retard et son client n'arrivait pas, cela n'était pas pour l'aider à récupérerson temps que du contraire, une fois celui-ci livré il pourrait bien effectuer une course pour arriver cette fois chez son meilleur client.Il l'attendait sur son, Monsieur Kiefer, richissime homme d'affaires d'une soixantaine d'années, lui seul connaissait d'ailleurs le véritable prénom de Rubens.
Dans le milieu on ne prend jamais assez de précautions.Comme à son habitude, Mr Kiefer allait donner une nouvelle réception sur son bateau, un somptueux 12 mètres et du côté fête on peut dire qu'il savait comment s'y prendre avec ses invités.Les soirées étaient toutes les plus réussies les unes que les autres mais pour assurer une réussite il avait besoin de l'aide de Ruben, lequel avant chaque réception venait livrer la meilleure des marchandises que l'on pouvait trouver sur le marché.Peu de clientèle du côté de Rubens, mais ce dernier savait se contenter de cela, il ne montrait aucun signe de richesse non plus, cela évitait donc de jeter trop l'attention sur son busness.De plus il était invité à chacune des soirées organisées et voyait sa marchandise se répandre dans l'assemblée à grande vitesse.Cela lui faisait toujours plaisir car cela signifiait donc une très prochaine commande en quantité de la part de son client.Tout allait donc très bien si ce n'est que quelques petits soucis côtés approvisionnement, où là les passeurs se voyaient avoir de plus en plus de malà passer avec la marchandise par les chemins habituel. Il fallait donc prévoir encore de nouveaux délais afin de pouvoir proposer une telle qualité.Peu de clients du côté de Rubens connaissaient réellement son véritable prénom, mais ce dernier savait s'en contenter du fait de la quantité livrée à ses clients habituels.LA GRANDE DESCENDE peut commencer, au début Emma ne sait vraiment que faire pour remonter la pente,à un tel point que l'issue finale arriva, à force de reculer le payement de ses factures, les créanciersse montrent plus agressifs et arrivent les huissiers et ainsi la saisie d'une partie de ses biens. Vous me direz ce n'est pas cela qui va lui donner du tonus pour repartir d'un meilleur pied car toutes les factures ne seront quand même pas payées.Donc Emma continue à chercher et un jour avec désespoir elle se rappelle d'une proposition (peut-être pas la meilleure,mais si cela peut l'aider se remettre à flots pour les enfants cela serait déjà un bon départ. le temps de retrouver un autre poste, dans son domaine).La voici à présent devenue escort girls, au début tout est merveilleux, grandes réceptions, coupes à bulles, délicieux repas et de surcroît une jolie petite prime en plus, jusque-là tout va pour le meilleur des mondes.Mais comme dans tout conte de fées, il y a toujours quelque chose qui pimente la vie de la princesse et ce toujours à son inssue.Arrive un jour une belle rencontre, il a tout pour plaire, l'allure, le style, le langage, un vrai play-boy. Est-ce une nouvelle histoire d'amour quidébute pour Emma? Mais son mari lui manquait? elle l'aimait toujours aussi fort depuis sa disparition dans ce triste accident de la circulation !Tout semble le confirmer! En effectuant la rencontre de Rubens.
Lucas quant à lui qui avait déjà une carrière de plus vingt et un ans dans la police, débarqué à Nice depuis peu, il s'était très vite intégré avec une grande aisance avec ses nouveaux collègues des stups où il venait d'être affecté. Lucas est un très bon enquêteur, lors de son passage obligé par Paris,la maison mère ,il avait participé à de nombreuses enquêtes qui pour la plupart avait donné droit à des prises de quantité assez phénoménales.Depuis quelques temps il avait reçu des indics de l'un de ses "tontons", les recherches démarraient sur une enquête, rien de concret ne pût se révéler assez rapidementmême au vie des planques de surveillance effectuées par ses hommes et lui. A part un type de véhicule connu, même pas le numéro de plaques, cela n'est pas évident de débuterune affaire quand aucun indice de sérieux à portée de main, mais il savait que son "tonton" était fiable. Jusqu'au jour où Pierre (officier au port) lui sonna, afinde le prévenir qu'une prochaine fête était programmée chez Mr Kiefer.Lucas pouvait déjà pensé à son prochain week-end. Tous les collègues furent avertis de cette nouvelle planque afin d'être tous fins prêts pour ce week-end.Dans sa logique si Kiefer organise de nouvelles festivité, il aura besoin de marchandise donc le conducteur de la Mercedes ne devrait tarder à se montrer du côté du port.Il ne pouvait donc passer à côté d'une telle opportunité.
Un livre qui nous plonge dans le milieu du monde de la drogue du côté niçois.
Un livre qui de par certains de ses passages se veut extrêmement violent.
Une histoire bien tournée et bien menée, une histoire qui vous donne toujours envie d'en connaitre d'avantage...
On y retrouve tous les ingrédients d'un bon roman policier, le tout ficelé d'une main de maître qui n'en est pas à son premier essai.L'auteur parvient à nous faire embarquer dans on histoire en nous proposant entre autres violences et manipulations.
Un excellent moment de lecture
On se donne rendez-vous très prochainement pour une nouvelle chronique !.

retrouvez nos chroniques sur notre site
à bientot
philo

Lien : http://doublebelier.wix.com/..
Commenter  J’apprécie          50
Un thriller addictif. Les chapitres assurent un rythme effréné. de l'action, une intrigue bien ficelée. Un récit réaliste sans le moindre temps mort.
Personne de nos jours n'est à l'abri d'une descente aux enfers. Notre héroïne vient elle-même d'en faire les frais.
L'auteur nous entraîne au coeur d'un trafic de stups, mais aussi comment une vie peut basculer du jour au lendemain à cause d'individus malsains prêts à tout pour arriver à leurs fins.
Emma a déjà bien souffert, ayant perdu son mari Paul, et ensuite la vie bascule....
LA GRANDE DESCENTE peut commencer. Emma se rappelle d'une proposition. La voici à présent devenue escort girls, au début tout est merveilleux, grandes réceptions, coupes à bulles... Arrive un jour, Rubens, il a tout pour plaire, l'allure, le style, le langage, un play-boy.
Lucas dans la police des stups, débarqué à Nice depuis peu, va se retrouver dans une enquête, entre violence, manipulation et descente aux enfers.
Un livre qui nous plonge dans le milieu du monde de la drogue du côté niçois.
Un livre qui de par certains de ses passages se veut extrêmement violent.
Un excellent moment de lecture





Commenter  J’apprécie          00
Souvent les Stups font de gros coups de filet et montrent leur butin sur une table devant les journalistes et hommes politiques.

Bravo à eux pour leur prise pensez vous. Je suis d'accord avec vous mais quelles sont les différentes victimes méconnues de cet ignoble trafic ?

Vous allez me répondre que ce sont les "junkies" (pardon si vous êtes politiquement correct les drogués). Là vous pensez aux victimes en fin de chaine, moi je préfère commencer par le début.

Les premières victimes sont les paysans qui sont obligés pour survivre de faire pousser la feuille de coca. Puis les secondes sont les mules.

Ces hommes et ces femmes qui au péril de leur vie font traverser les frontières à la "came". Cela peut être vous, vos proches, vos voisins (car toutes les classes sociales sont concernées) qui ayant tout perdu, rencontre les "bonnes personnes", se retrouvant dans un aéroport européen ou français en provenance d'Amérique du Sud.

Le "meilleur" pour ces passeurs c'est d'arriver à bon port de rendre (au propre comme au figuré) la marchandise à son propriétaire. le pire….

"Notre héroïne" n'a pas mérité ça dans sa vie. La perte tragique de son mari, celle de son travail, une mauvaise rencontre et elle se retrouve dans l'avion de retour en provenance d'Amérique du Sud. Va t'elle s'en sortir et surtout de quelle manière ?

A vous de le découvrir sous la plume très réaliste et acide d'Eric Oliva qui nous démontre les rouages des combats entre l'humanité contre l'inhumanité des êtres humains.
Commenter  J’apprécie          31
DU SOLEIL VERS L'ENFER . Je n'ai fait qu'une bouchée de celui-ci. Livre policier à lire et plus particulièrement pour mes amis lecteurs de la côte d'azur. L'auteur est un policier de Nice et le roman se passe à Nice et à Cannes. le réalisme transpire de ce bouquin, on voit bien que c'est un vrai "flic" qui l'a écrit.
L'histoire : Emma, mère de famille veuve, suite à une perte d'emploi va descendre aux enfers malgré elle. Violence et drogue sont au rendez vous. Je n'en dis pas trop.... Cette histoire vous énerve, j'avais envie de rentrer dans le livre pour bastonner quelques personnages. Pour les amateurs de polar, allez y les yeux fermés (le côté "régionaliste" rend le livre encore plus intéressant).
Commenter  J’apprécie          60
Je viens de finir ce livre et whaouh, quel roman !!!! L'histoire est tellement réaliste que j'ai été happé direct. Tout cela se passe à Nice et je suis sûre que ça peut arriver dans la vraie vie , ce livre pourrait très bien être un fait divers lu ou entendu dans un journal. Tous les ingrédients d'un bon polar y sont : drogue, enquête criminelle, saletés de personnages et la personnage principale, maman de deux petits enfants, m'a plu de suite parce que comme elle a déjà subit une grande tragédie je me suis dit c'est bon, elle va enfin s'en sortir elle est tellement courageuse. ....... L'auteur que je ne connaissais pas est doué tellement doué que je le met dans la même catégorie que Franck Thilliez ou Bernard Minier. Allez découvrir ce livre et je vous assure que vous passerez un excellent moment.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Les deux êtres auxquels elle tenait le plus au monde se trouvaient là, assis sur le canapé, les yeux rivés sur le poste de télévision, innocents comme l’agneau qui vient de naître. Deux enfants totalement démunis face à la cruauté humaine. Comment feraient-ils sans elle ? Que deviendraient-ils si elle disparaîssait ? Éventail de questions qui revenait inlassablement hanter son esprit depuis plusieurs semaines, la contraignant à des efforts surhumains pour ne pas se laisser aller. Peu à peu, son appétit s’était sourdement envolé et manger n’était à présent qu’une simple formalité. Elle qui, il y a encore peu, prenait tant de plaisir à émoustiller ses papilles lorsqu’elle passait à table, se nourrissait uniquement pour ne pas tomber. Les antidépresseurs se chargeaient de tout le reste.
Commenter  J’apprécie          30
Pour couronner le tout, quand les aléas de la vie lui en laissaient le temps, elle s’astreignait à entretenir un corps quasi parfait, dans une salle de sport.
À trente-sept ans, Emma Paolini était aussi bien dans sa peau qu’elle l’était dans sa tête. Un BTS de secrétariat en poche, cela faisait près de huit ans qu’elle donnait de sa personne et de son temps pour la multinationale qui l’avait embauchée lorsqu’ils étaient arrivés d’Italie. Depuis, acharnée au travail, elle avait patiemment creusé son trou, et de ce fait, seuls des éloges étaient dispensés la concernant. De plus, loin d’être imbue d’elle-même, elle possédait et savait jouer de cette vive intelligence couplée à un humour pertinent qui plaisait beaucoup, notamment à son patron.
Commenter  J’apprécie          30
Chaque fois qu’elle pénétrait dans cet antre en partie peuplé d’hommes, elle essayait de se faire toute petite. Elle savait que c’était dans sa tête, mais de cette façon, elle pensait pouvoir minimiser les œillades, souvent pesantes, des collègues qui, sans vergogne, la déshabillaient du regard.
Il fallait dire que la nature l’avait sans conteste gâtée et qu’elle ne passait pas inaperçue. Elle possédait, pour ainsi dire, tous les atouts qui attiraient un homme : grande, mince, un maintien toujours élégant, et un visage doux dont les magnifiques yeux bleus dégageaient autant de délicatesse que de légèreté. Un rouge à lèvres carmin faisait ressortir une bouche délicieusement pulpeuse.
Commenter  J’apprécie          30
De près, elle était encore plus belle et désirable qu’il ne l’avait imaginée. Dans la pénombre de la salle, il n’avait pu discerner les grands yeux d’un bleu presque turquoise qu’elle venait de poser sur lui. De toutes les femmes présentes ce soir, elle était de loin la plus élégante. Avec patience et une subtilité mesurée, il l’attira graduellement dans sa sphère. Car Maéva était instruite et, qui plus est, les échanges qu’ils avaient révélaient, de sa part, une intelligence certaine, le tout agrémenté d’une spiritualité pleine de finesse.
Commenter  J’apprécie          30
Mais l’horrible réalité renaissait systématiquement de ses cendres. Sa main effleurant son ventre, à peine rebondi, la rappela à l’ordre. Un nouveau haut-le-cœur lui souleva l’estomac. La dernière visite de Ouael lui avait fait oublier son rendez-vous chez sa gynécologue, et lui donna encore une raison de haïr ce charognard. Il fallait qu’elle se hâte. Laisser les jours filer n’était certainement pas la solution et elle ne voulait surtout pas sentir bouger celui qui vivait en elle.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Éric Oliva (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Oliva
Bande-annonce de "Stups" d'Éric Oliva et Denis Richard
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (59) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Mrs Meredith Brown" d'Eric Oliva.

Où a-t-on visé pour tuer Mr Brown ?

au ventre
au coeur
à la tête

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Mrs Meredith Brown de Éric OlivaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..