AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782350874500
509 pages
Éditeur : Editions Héloïse d'Ormesson (07/06/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Mona n'est qu'une enfant lorsqu'elle perd sa mère dans un accident de voiture. Mais elle n'aura pas le temps de panser ses plaies. Très vite, son père épouse Marie, jeune femme au tempérament orageux. Alors que leur père se réfugie dans le travail, Mona et Alexandre, son frère cadet, doivent accepter cette nouvelle maman et une petite-sœur, qui naît peu après.
La " gentille " Mona grandit, en cherchant sans cesse l'approbation des autres. Se faisant, elle s'o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
nathavh
  29 août 2018
Quelle belle découverte ! ♥
C'est le second roman de cette auteure flamande traduit en français par Isabelle Rosselin. Bravo pour cette belle traduction.
Mona a 9 ans, son frère Alexandre 6 lorsque leur mère meurt dans un accident de voiture dont on ne leur explique pas les circonstances. Une maman qui été très dure, à qui il arrivait d'enfermer Mona dans la cave durant quelques heures.
C'est la grand-mère qui va prendre le relais et s'imposer. Photos, vêtements, toute trace de sa présence disparaissent du jour au lendemain, ce qui n'aidera pas Mona à faire son deuil.
Très vite, son père, dentiste qui a tendance à se réfugier dans le travail leur présentera Marie et l'épousera . En janvier 1978 Marie est enceinte. Elle n'est pas toujours simple Marie, elle a des sautes d'humeur, Mona fait tout pour plaire mais du haut de ses 11 ans s'inquiète car elle craint d'être moins aimée par Marie car elle n'est pas son enfant. Marie veut d'ailleurs qu'elle l'appelle maman.
Dans cette première partie, Mona avec son regard et sa naïveté d'enfant se livre à nous , elle nous raconte avec ses mots son ressenti, ses angoisses, un raisonnement visionnaire d'adulte.
Mona fait toujours tout pour bien faire, pour être transparente, faire en sorte d'arrondir les angles, d'éviter les disputes. Elle s'occupe énormément de sa petite soeur Anne-Sophie. Elle aimerait tant que son père soit plus présent, le peu de contact et le manque de démonstration de sa part lui pèse, c'est difficile pour eux de communiquer, parler, de se dire les choses..
Second volet ; Nous sommes en 1991, Mona a 24 ans. Très vite elle a fuit la maison, son frère Alexandre a fait de même. Elle est dramaturge et travaille avec Marcus Meereman, un metteur en scène pas toujours facile. Mona rencontre Louis, un écrivain célèbre, plus âgé qu'elle, un égocentrique. Mona recherche-t-elle le père en Louis son aîné ?
Mona comme par le passé continue à s'effacer, à s'oublier, à arrondir les angles jusqu'au jour où un secret, une révélation va changer le cours des choses... à vous de le découvrir en lisant ce palpitant roman.
La dernière partie de ce roman débute en 2002 et est celle qui m'a le plus émue... mais je n'ai pas envie de vous en dire plus au niveau de cette histoire qui m'a captivée.
Une plume tout en tendresse, tout en douceur qui nous dévoile la personnalité de Mona. Une écriture qui évolue au fil du récit. Dans le premier volet, Mona est enfant, l'écriture aussi, une fraîcheur, une naïveté mais aussi une authenticité s'en dégage. Au fil de l'histoire le vocabulaire et le style évoluent, la dramaturge apparaît dans l'écriture aussi.
C'est l'histoire d'un équilibre familial, une famille comme beaucoup à l'époque je pense dans le Nord de la Belgique qui est réservée, qui n'exprime pas ses sentiments. Une certaine froideur et incommunicabilité avec le père.
Un secret pour préserver un équilibre familial, ses non-dits et puis soudain une brèche, un dialogue père fille qui se crée. Un père et une fille qui se rapprochent. J'étais émue à la lecture, les larmes aux yeux lorsqu'enfin la digue se rompt et les confidences arrivent. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises...
Un magnifique récit sur l'amour filial. C'est un petit bijou, une plume que je vais relire c'est certain.
Ma note : un coup de coeur ♥

Lien : https://nathavh49.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ASDESAS
  13 mai 2019
Livre lu dans le cadre de mon club de lecture de Herve Belgique qui avait choisi de nous faire lire les livres retenus pour la finale du Prix Littéraire des Lycéens pour l Euregio.
Je profite de cette critique pour vous faire découvrir ce qu est l Euregio.
Prix littéraire des Lycéens de l'Euregio
Le propre de la littérature contemporaine est de proposer un regard sur la vie. Dans le cadre du Prix littéraire des Lycéens de l'Euregio, ce regard dépasse les frontières linguistiques et géographiques et aiguise la curiosité et la faculté de jugement de jeunes lecteurs. Participer à ce projet plein de fraîcheur permet non seulement d'élargir ses horizons et ses connaissances, mais aussi et surtout de prendre du plaisir!
Le projet relie ce qui est proche : les trois langues voisines de l'Euregio Meuse-Rhin, les jeunes gens de Belgique, des Pays-Bas et d'Allemagne; un lien se crée entre les écoles, entre les lecteurs et les auteurs, entre les livres nominés et la critique littéraire. Les jeunes s'approprient une culture vivante et font l'expérience de leurs propres capacités de discernement.
Dans ce concours sont proposées deux oeuvres actuelles d'auteurs francophones, germanophones et néerlandophones, en tout six titres et leurs traductions. Commencent alors la lecture, le commentaire, une discussion par delà les frontières et les différences. Lorsqu'en fin de course le jury des lycéens (environ 400 élèves issus de 24 établissements) élit son lauréat et lui remet son prix, les principaux gagnants sont en fait les jeunes lecteurs.
Mon intérêt dans de telles lectures est de découvrir des auteurs pas nécessairement mis en avant par les médias traditionnels.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
nathavhnathavh   18 août 2018
Je me dis parfois que la Vérité avec un grand "V" n'existe pas, il n'y a que différentes versions des faits qui en disent long avant tout sur les différentes personnes qui les racontent, et que les gens n'entendent que ce qu'ils peuvent, ou veulent entendre, et que parfois les versions se recoupent.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   18 août 2018
C'est souvent en signalant qu'une chose n'est pas grave qu'elle ne nous fait pas peur, qu'elle ne nous a pas attristé, que nous trahissons au contraire la violence de nos véritables émotions, même si nous croyons à l'illusion que nous nous efforçons de faire naître dans notre propre récit.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   18 août 2018
Elle a une ride profonde entre les sourcils, comme si quelqu'un avait gravé un sillon dans l'argile avec le dos d'un couteau de cuisine, et quand elle fronce les sourcils, le sillon se creuse encore plus. Maman avait ça aussi, mais moins.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   17 août 2018
Je regarde Louis et me demande pourquoi au fond il existe des mots différents pour la solitude, le chagrin et l'angoisse, car ils procurent souvent la même impression. Peut-être cela vient-il de moi ?
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   18 août 2018
Si vous avez une vie aussi intense que le silence que vous osez faire durer avec une inconnue sur une terrasse en haut des toits, je serais aussi tentée de ne parler qu'avec vous.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : littérature flamandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3724 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre