AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil (100)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Xiao_Me
  16 avril 2015
Histoire captivante avec beaucoup de suspense. Je me suis très vite mise dans la peau du personnage principal. Cela m'a permis de vivre l'histoire comme s'il s'agissait de ma propre vie. La fin du livre donne envie de lire le tome suivant.
Commenter  J’apprécie          20
cats26
  23 août 2014
Le premier tome d'une saga de fantastique avec tous les clichés du genre : une jeune fille, Saskia, qui n'est pas comme les autres (elle a un secret!); survient un bel inconnu, très mystérieux, très dangereux qui la suit partout; ajoutez à cela un cadre de lycée un peu snob avec une super copine sympa, le copain sympa, des cours qui rythment le début du roman, je me dis déjà vu, déjà vu. Comme cela se passe en France, cela semble plus familier; cela parle plus. Puis plus on avance, plus je me dit "rien de nouveau sous le soleil" mais cela se lit...Cela se lit même très bien car le mystère autour de ce qu'est Saskia est long à se dévoiler, surtout qu'elle est menacée. Puis, on se laisse prendre par la lecture et on lit tout d'une traite!
Le style de Pavlenko est fluide, pas désagréable à lire; l'intrigue est plutôt bien ficelée avec ce qu'il faut de suspense, de péripéties, de romance. Bref, un bon début qui donne envie de lire la suite même si ce n'est pas un de mes coups de coeur...

A partir de 15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ewylyn
  26 juin 2014
Une petite déception, même si j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur ainsi que la construction de l'univers. Je ne pense pas poursuivre cette série, mais je lirais certainement d'autres romans de Marie Pavlenko.

Je n'ai pas aimé la manière dont fut construit le roman. Sur 360 pages, plus de 150 pages sont longues, trop longues et répétitives. Ce n'est qu'un « Je vois un événement bizarre », ça pique notre curiosité, on cherche à en savoir plus et là « Non, je te dirais ce qui se passe, mais pas tout de suite ». Les toutes premières pages permettent de faire connaissance avec Saskia, sa mère, Tod et Mara. C'est bien fait, c'est bien écrit et ça pique notre curiosité, mais j'avais envie qu'au bout d'un moment, ça bouge. Et non, cela reste identique, c'est écrit sur ce même schéma et j'ai failli abandonner. Réellement.

L'univers survient à partir de la page 150 pages, et là, c'est une bonne surprise, une excellente surprise. Sincèrement, ce peuple est fort captivant dans ses castes et dans sa hiérarchie. J'ai aimé la différence entre Gardiens et Faucheurs ainsi que le fait que l'un comme l'autre ne soit pas manichéen. Les Gardiens sont obligés de sauver tout le monde, même les criminels, tandis que les Faucheurs ne boivent pas l'âme des morts, mais la protègent et en ressortent plus mature. J'aime le vocabulaire spécifique à cet univers, notamment pour les armes, les âmes, l'apprentissage de Saskia a réveillé mon envie de découvrir, mais le manque d'action reste un problème majeur. Ce n'est que les soixante dernières pages qui m'ont permis de totalement adhérer au récit et c'est malheureusement trop peu pour me persuader de continuer. Mais j'applaudis l'auteure pour la construction de ce monde, j'aime même le fait que l'action se déroule à Paris et en Inde, ce fut de bons choix pleinement exploités.

La plume de l'auteure est très captivante à suivre. Elle est fluide et soignée, les descriptions permettent de se plonger dans le récit, de s'imaginer les lieux et les personnages. La scène finale avec le combat est très bien écrite, elle est géniale. Les dialogues sont bien écrits également, on ressent le pouvoir d'éducation de Tod et Mara, leur envie d'aider Saskia dans son Réveil. C'est une très belle plume et c'est ce qui m'a convaincue de lire les autres romans de Marie Pavlenko. Surtout que les chapitres ont une bonne longueur et que l'emploi du « je » incite le lecteur à se plonger dans les pensées de Saskia et à s'en attacher très rapidement.

Et c'est ici que survient mon deuxième souci, Saskia est très pénible, son manichéisme est justifié au début, à cause de son scepticisme et de ses craintes. Au bout d'un certain temps, elle devient insupportable à voir les Faucheurs comme des mangeurs d'âmes sans coeur. Saskia est très têtue, toutefois, elle est drôle, sincère, courageuse et dévouée à sa famille. Les pertes qu'elle subit m'ont beaucoup touchée. J'ai adoré Tod et Mara. Tod est un Faucheur très sympathique, voire attachant, j'ai aimé son entrée dans l'histoire, son rôle de protecteur qu'il prend à coeur, sa relation avec Saskia est très jolie. C'est un protagoniste passionnant à cerner. Tout comme Mara. Je ne m'attendais pas à ce retournement, mais elle n'en demeure pas moins géniale. Elle possède une sacrée personnalité, un fort caractère, c'est un réel plaisir que de lire ses répliques. J'ai également eu beaucoup d'affection pour le chien de Saskia et pour sa mère, cette dernière apporte énormément d'amour, de paix et de bonne chose pour l'héroïne.

En conclusion, c'est un bilan en demi-teinte, voire négatif que je suis obligée de dresser. C'est dommage, parce que ce tome possède de très bonnes notes, justifiées, parce que l'univers est original et riche. Il s'avère complexe et palpitant à suivre. de plus, la plume de Marie Pavlenko est très jolie, fluide et agréable à lire. Malheureusement, l'histoire met trop de temps à s'installer et mon intérêt est piqué trop tardivement pour me donner envie de poursuivre cette série. En dernier lieu, j'aimerais dire à quel point je suis triste de ne pas l'avoir apprécié, parce qu'il détenait de bons éléments. Il plaira sans doute à d'autres. Je lirais d'autres romans de l'auteure, mais pas le deuxième tome.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Loryane
  20 mars 2014
Je suis totalement subjugué par cette fantasy. L'histoire est à la fois étrange et sublime, toutes sortes d'émotions m'ont fais face à travers l'aventure de Saskia. Un livre très surprenant, je ne m'attendais pas à être autant conquise par ce récit.

Déjà les personnages sont hyper attachants, je me suis imprégné d'eux, de leurs caractères et de leurs sentiments.
Saskia, une jeune fille qui m'a beaucoup plu, elle est à la fois tolérante et rigide sur ses croyances... Donc c'est un très bon équilibre pour elle, elle est très mâture et c'est indéniablement agréable de tomber sur un personnage comme ça.
Tod, mon coup de coeur, il est tellement prévenant et adorable, qu'on ne peut que tomber sous son charme. C'est un protagoniste bien construit, son caractère est toujours calme, j'ai adoré sa maîtrise de lui-même.
Mara quant à elle, j'étais mitigé, parfois elle me semblait glacial et j'ai pas aimé ce côté-là.. Mais sinon son rôle est intéressant et intriguant.

La romance du livre est très harmonieuse, elle m'a émue parfois...

J'ai trouvé l'intrigue très originale et surtout pleine de suspense, en effet le mystère est présent pendant une bonne partie du roman, et j'ai adoré ça, que les secrets se garde jusqu'à la fin de ce tome et il en reste encore à découvrir.
D'ailleurs le dénouement de se premier opus est monumental, je m'attendais à une fin plus sereine et pas du tout, la fin est brutal mais elle est bien construite.

L'écriture de « Marie Pavlenko » est intéressante, déjà elle a eu une idée formidable c'est de faire plusieurs paragraphe pour chaque chapitre, ça allège la lecture et donc c'est plus agréable et fluide à lire.
Par contre parfois certain passage aller vraiment à la vitesse de la lumière, c'est un peu spécial mais pas du tout gênant.

Donc une lecture plus que magique, ce roman est très positif pour moi, même si le coup de coeur n'y est pas.
Lien : http://lesfaceslitteraires.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
karinewillow
  19 novembre 2013
un de mes livres coup de coeur ! il fait partie des livres qui m'ont fait découvrir que j'avais une réelle passion pour la lecture !
tout y est ! de l'action, de l'emotion, de l'intrigue, du fantastique...
la palette de personnages est varié. tous ont des personnalité et des caractères bien différents et bien affirmé !
bref ! j'ai adoré ! ... j'en veux encore !
Commenter  J’apprécie          20
alucine
  30 septembre 2013
Depuis ma rencontre « virtuelle » avec Marie Pavlenko sur le forum de Livraddict, j'attendais avec impatience le moment où je pourrai lire les aventures de Saskia. C'est chose faite, du moins j'ai lu le premier tome ! Et je ne suis absolument pas déçue du voyage…

Saskia est une jeune fille de 18 ans, forte, courageuse, drôle, intelligente…bref qui a tout pour plaire ! J'ai tout de suite beaucoup aimé son personnage et son histoire ; une jeune fille qui d'apparence est tout ce qu'il y a de plus humaine et qui va apprendre brusquement qu'elle n'en est pas une, qu'elle est en danger et qui va devoir faire face à des vérités incroyables sur ses origines. Nous vivons cette histoire dans la tête de Saskia dont aucune pensée nous est épargnée, ce qui est assez touchant et drôle à la fois. le choix de ne pas faire de Saskia un narrateur omniscient est une très bonne décision, je suis adepte de ce genre de narration ! Grâce à cela nous ressentons ses angoisses, ses joies, ses désirs, ses préoccupations puissance dix, Marie Pavlenko a cette facilité appréciable de nous immerger totalement dans la peau de son héroïne. (talent que j'avais déjà pu apprécier avec Érine, dans La fille sortilège)

Le côté fantastique et imaginaire du récit a été étudié et créé avec le plus grand soin, on sent que l'auteure maîtrise parfaitement son univers. Avec ce premier tome, elle pose la base de l'histoire de manière très habile, puisque nous découvrons l'intrigue en même temps que Saskia ; les Endikars, leurs rivalités, leurs origines, une partie de la vérité sur la véritable nature de Saskia…

Parlons un peu des personnages ; Tod, le beau brun ténébreux, réfléchi, protecteur, drôle, réservé … (J'arrête là, même si je pourrais trouver encore une bonne dizaine de qualité.) m'a évidemment fait craquer dès le départ. Sa nature imprévisible et sa pondération sont très captivantes, ont ne peut s'empêcher de se sentir attirer par ce personnage qui s'exprime beaucoup plus par ses actions que par la parole. Malgré sa profonde nature qui répugne Saskia, il devient rapidement pour elle un pilier indispensable, le genre de soutient que nous rêvons toutes d'avoir à ses côtés… J'aurai d'ailleurs voulu assister à un peu plus de discussion ou de partage entre Saskia et lui. (Notamment pendant leurs séances entraînements…) Mara, qui dès les premiers dialogues représente la peste incarnée va petit à petit se métamorphoser et nous surprendre. Toujours entouré de mystère, son personnage m'a beaucoup touché et j'espère également retrouver Mara dans les prochains tomes. Domitille et Antoine, (les amis de Saskia) sont mignons, Julie trop superficielle (mais c'est peut-être la distance géographique des deux amies qui m'ont fait penser ça.) Et Claire, la mère de Saskia est l'archétype idéal de la maman poule, complice avec sa fille et dont la relation est entièrement basée sur la confiance.

J'ai eu beaucoup de mal à refermer ce livre. Surtout que le tout dernier chapitre nous donne très très envie de connaitre la suite ! C'était un peu cruel quand même de nous laisser sur cette dernière phrase (du coup, ni une ni deux j'ai été obligée de me commander la suite !). Si j'avais pressenti au préalable la particularité de Saskia, elle est néanmoins bien amenée car celui ou celle qui aura aimé ce livre fera comme moi c'est évident.

Cette lecture bien que plus qu'agréable a même été très surprenante pour moi car j'ai étrangement retrouvé beaucoup de similitude avec les propres personnages de mon roman. (et oui, j'écris !) C'était même quelques fois un peu déstabilisant pour moi…

En bref : Un roman jeunesse envoûtant et addictif, difficile à abandonner. Une intrigue haletante, un univers mystérieux bien ficelé, de l'action, des émotions… l'amour d'une mère pour son enfant adoptif et vice versa, l'amitié, la douleur face à un amour impossible…tous ces thèmes (et bien plus encore) sont abordés avec art ! le livre de Saskia est un véritable coup de coeur ! Vivement la suite !
Lien : http://www.a-lu-cine.fr/le-l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livresse_des_Mots
  21 juin 2013
« le Livre de Saskia Tome 1. le réveil » de Marie Pavlenko (auteur de « La Fille Sortilège ») est un bon roman Fantasy pour les adolescents, et les adultes aussi d'ailleurs, car je l'ai lu avec beaucoup de plaisir.

Saskia est une jeune fille de dix-huit ans ordinaire, dont le quotidien tourne autour des études, du lycée, de ses amies, de sa mère, de son chien, de leurs promenades en forêt, de son vélo, en somme une existence tout ce qu'il y a de plus normale. Deux mystérieuses particularités cependant démarquent Saskia du véritable commun des mortels : elle a été abandonnée bébé devant la porte d'un orphelinat en Inde, puis recueillie par une femme aimante qui est devenue sa mère de coeur. Et lorsqu'elle a été trouvée, elle portait une pierre étrange à la provenance inconnue dont elle ne s'est jamais séparée.
Ces deux particularités, jusqu'alors assez transparentes, deviennent particulièrement énigmatiques et inquiétantes lorsque Tod et Mara, deux personnages originaux et très différents qui ne se connaissent pas mais se détestent, apparaissent soudainement dans son entourage. Ils font intrusion dans sa vie, se mettent à la suivre sans répit et bouleversent sa routine, prétextant une « protection rapprochée » qu'ils ne justifient pas. Ces deux jeunes gens étonnants apportent dans leur sillage dangers, secrets, langage inconnu et phénomènes étranges. Des bizarreries inexpliquées se multiplient dans la vie et le comportement de Saskia, l'amenant ainsi à remettre en cause toutes ses propres certitudes et à ré-envisager le monde sous un nouveau jour. Qui est-elle ? Que lui veut-on ? Et quelle est la vraie nature de cette pierre qu'elle porte depuis toujours ? Saskia part à la découverte d'elle-même et ce qu'elle découvrira alors dépassera l'entendement.

L'univers qu'invente et développe Marie Pavlenko dans son roman est original et raffiné ; il prend racine dans le monde tel qu'on le connaît, mais ne s'arrête pas là. Les repères de Saskia sont les mêmes que les nôtres, aucun dépaysement au début du livre : mais le récit nous plonge doucement, à l'instar de la jeune fille, dans l'Inconnu, les révélations merveilleuses se font au compte gouttes, et nous découvrons avec stupéfaction cet univers magique. L'Imaginaire onirique que l'auteur met progressivement en place dans « le Livre de Saskia », même s'il reste assez simple, est d'une grande richesse : créatures féériques, armes enchantées, prophétie, rien n'est laissé au hasard et toutes les pièces du puzzle s'emboîtent à la perfection jusqu'à créer un équilibre et une alchimie parfaits entre réel et irréel, entre réalisme et pure invention. L'esprit et l'imagination en ébullition, on s'évade aux côtés de Saskia, de Tod et de Mara, qui deviennent comme des amis intimes pour nous, que l'on apprend à connaître et à apprécier.

Ce livre n'a pas été un coup de coeur, mais a néanmoins le mérite d'avoir été un bon divertissement : il est un moyen sûr et efficace de s'évader et de rêver.
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Megworld
  19 septembre 2012
J'ai acheté ce roman lors du Printemps du livre de Montaigu. J'ai d'ailleurs rencontré l'auteure qui a eu la gentillesse de me dédicacer le livre ainsi qu'une affiche.

Dans la première moitié du roman, on découvre l'héroïne, Saskia. On apprend qu'elle a été adopté et qu'elle porte une mystérieuse pierre au poignet. Elle fait aussi la rencontre de Tod et de Mara, deux personnages extremêment mystérieux. Jusque là, rien de très original. Je m'attendais plus ou moins à une histoire d'anges vu la couverture. En fait, rien à voir.

Marie Pavlenko a créé un univers complexe et très intéressant. Il n'est absolument pas question d'anges mais d'Enkidars. Bien sûr, on se doute bien que Saskia n'est pas une humaine ordinaire.

Tout au long du roman, j'ai adoré l'évolution des relations entre Tod et Saskia. Ils ne tombent pas dans les bras l'un de l'autre dès le début du roman et j'ai aimé cette tension. On espère à chaque fois que l'un d'eux fera le premier pas et en fait... non ! Mara est aussi un personnage important du roman. J'ai eu un peu de mal à l'apprécier car elle est très froide au début. Finalement, maintenant que j'ai terminé le roman, je l'apprécie davantage. Bizarre je sais, mais elle me paraît plus... humaine. le couple Domitille/Antoine est mignon mais ne m'a pas spécialement touché. J'aime les histoires complexes que voulez vous!

Je suis extremement curieuse de lire la suite du roman. Je pense qu'il sera encore plus passionant que celui là ! Rien que le titre m'attire. J'ai vécu le Réveil avec Saskia, j'ai envie de savoir quelle est cette Epreuve. Je veux en savoir plus sur l'univers des Enkidars, sur les parents de Saskia, sur ses pouvoirs et bien sûr, je veux du Todskia !

Petit bémol néanmoins. J'ai été un peu... déçue on va dire, de deviner si vite "l'identité" de Saskia. Dès les révélations du chapitre 9, je me suis doutée de ce qu'elle était et du coup je n'ai pas du tout été surprise par la suite et la fin du roman. On a eu un peu trop d'indices et Saskia est sûrement la seule à ne pas avoir compris !

Malgré ce petit défaut, j'ai beaucoup apprécié cette lecture et je la conseille!

8/10
Il me faut le tome 2 et vite!
Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hillel
  16 juillet 2012
Bon par quoi commencer ?
Peut être simplement par la couverture, jolie, originale et surtout correspondante. Je suis souvent déçue par le décalage entre l'illustration qui donne une image de nos héros, et l'image que je m'en faisais. Ici, tout est en harmonie.

Deuxièmement: le style léger, rythmé par les petits paragraphes, tout se lit vite. Et les chapitres s'enchaînent rapidement. J'aime assez une lecture rythmée par de nombreux petits chapitres, et c'est le cas.

Troisièmement : le contexte. le décor, la forêt et sa clairière, sont merveilleux, et apparaissent un peu comme un personnage de l'histoire. de plus, tout paraît plausible sans tomber dans les clichés ou caricatures jeunesses. La vie de lycéenne de Saskia ne ressemble pas à une vie de lycée « à l'américaine », mais bien à une scolarité normale, « à la française ». Ainsi on arrive à s'identifier au personnage, on arrive mieux à adhérer à une histoire crédible.

Quatrièmement : les personnages, tous attachants (avec un bonus pour Buck le gros chien!!!)

Mais surtout un roman ne serait rien sans une bonne histoire. Et là l'histoire m'est apparue fantastique. Tous les ingrédients d'un bon livre jeunesse, mais aussi les ingrédients d'un bon roman fantasy s'y mélangent avec finesse. Ainsi, dans un quotidien bien réel, on se laisse entraîner dans une histoire hallucinante, où des êtres surnaturels se battent jusqu'au bout du monde pour des idées qui nous dépassent. Et pourtant… Des idées qui peuvent nous toucher, peuvent être transposées à notre vie. En effet, on retrouve les thèmes des amours interdits, des couples mixtes, des enfants naît de ces unions…Tout ceci n'est pas si « fantasy » que cela.


Tout comme Saskia, on se laisse embarquer dans cette mythologie parallèle originale, et on y croit.

Enfin il y a pour notre plus grand bonheur une bonne place pour la romance. L'histoire d'amour se tisse doucement, tout en finesse et en émotion... Saskia tombe amoureuse mais elle se retient... Et nous on a envie de lui crier: « mais saute lui dessus »!!! Car avouons une chose, Tod est adorable.

Et puis encore tant d'émotions sur la fin. Il n'y a pas que la romance, il y a l'amour d'une mère pour sa fille et réciproquement, il y a l'amitié, l'amour entre frères… Beaucoup de beaux sentiments, sans tomber pour autant dans le mielleux, loin de là !


Aussi, en refermant le livre on est rempli, repus, on en a eu plein les yeux!!! On se dit Wahou que c'est beau!!! Notamment l'envol...je n'en dis pas plus!
Bref je crois que ce livre est incontournable en lecture jeunesse et vaut, voire dépasse, de loin, beaucoup de romans pour ados qui font succès en ce moment!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stephanieplaisirdelire
  27 juin 2012
On part avec un récit assez banal dans lequel l'auteure intègre peu à peu des éléments apportant action et suspens. L'histoire sort vite de sa banalité, pour suivre un chemin qui m'a surprise et séduite. La lecture devient de plus en plus passionnante au fur et à mesure que l'on avance, d'autant que certains personnages se révèlent merveilleux ! Et là, c'est peu dire… Je ne souhaite pas dévoiler plus de détails mais juste vous préciser qu'il a une mythologie autour de ce livre qui vaut le détour (avec son vocabulaire, sa hiérarchie, son histoire….). C'est très bien construit et très intéressant......
Lien : http://stef93330plaisirdelir..
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Quiz sur le tome 1 du Livre de Saskia

Qui est l'auteur de ce livre?

Marie Pavlenko
Veronica Roth
Marilou Aznar

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Le livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil de Marie PavlenkoCréer un quiz sur ce livre