AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846080828
Éditeur : E-Dite (09/11/2002)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce livre résume une dizaine d'ouvrages publiés par l'auteur et traitant des religions, des sectes, des sociétés secrètes, des mythes et des dieux. Histoire des Mythes parcourt ainsi 10 000 ans d'histoire et survole quelques 2 000 sectes.
Elle entraîne le lecteur dans la succession des civilisations, en définit les règles, et l'éclaire sur les principales étapes de l'esprit et de l'humanité, telles que l'éveil, l'évolution, l'éclipse, le renouveau, la " mort "... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
colimasson
  23 juillet 2014
Bouleverse les conceptions. Hallucine le regard intellectuel. Connecte les idées éparses d'une conscience déboussolée. Condense des millénaires d'humanité.

J'en dis plus sur le blog...
Lien : http://colimasson.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          179
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   25 juin 2015
« On n’arrête pas le Progrès, disent-ils, sachant maintenant qu’ils disent : on n’empêche pas la catastrophe, on ne peut s’interdire de polluer l’atmosphère, de contaminer les fleuves et d’appauvrir le sol, de consommer de l’énergie qu’on ne recrée jamais, de laisser le développement démographique atteindre le seuil redoutable des cinq milliards d’individus, condamnés à l’avance aux famines, aux massacres raciaux, à la torture légale ou, dans le meilleur des cas, à la destruction sans souffrance de la prochaine guerre atomique.
Un mythologue ne croit pas à cette fatalité. Il sait, par le message en clair des millénaires, que la raison humaine n’est pas le seul facteur en cause. Des structures, des Idées, des Anges, des Noms de Dieu, des Tribus, des Astres, des Nombres, des Couleurs, des Notes de musique, des Principes, des Personnes –ou Dieu sait quoi !- apparaissent ou disparaissent à des époques déterminées, qui n’interviennent pas à proprement parler dans les affaires humaines, mais dont la présence ou l’absence ne peuvent pas ne pas influencer les hommes, comme les influencent effectivement les nombres, les couleurs, les sons, les principes, les idées, les personnalités entre autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
colimassoncolimasson   28 juillet 2014
[…] La tradition de l’Hellade et la tradition celtique […] nomment la Vierge « hyperboréenne » : celle qui naquit et qui vécut avant les glaciations.
[…] L’un des caractères constants de la divinité sera la continence, en même temps que la prévoyance ou la préservation. Dans L’homme et les dieux, suggérant l’idée que la Vierge pût être la divinité première des glaciations, je notais que cette continence et cette préservation nous expliqueraient l’étonnant phénomène de la survie de l’homo sapiens pendant les millénaires où dura le fléau.
[…] Dans cette hypothèse, élevée par les peuples au-dessus de tous les dieux, la Vierge fût devenue, en effet, la Première ; et ses servants –ou ses servantes eussent exercé sur tous la tyrannie la plus cruelle en même temps que la plus nécessaire. L’exigence de ne pas accroître sans limite la population des grottes n’aurait-elle pu conduire les prêtres à sacrifier l’enfant dès sa naissance, une fois atteint le nombre prévu ? Sinon à des rigueurs plus décisives ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
colimassoncolimasson   23 juin 2015
Les mythes qui animent [les jeunes] et les rites qu'ils fondent doivent beaucoup à la Mère, à la "bande" foetale. Ce sont des Mères, en Amérique, dans l'Inde, qui ont créé les premières communautés et les premiers ashrams, ces familles femelles, sans père, sans frère aîné, sans loi hiérarchisée et qui permettent en fait la gestation féconde bien plutôt que le Geste. Le mythe de la Caper n'est pas très loin derrière, synchronique à celui du Dionysos Liber il y a vingt-deux siècles.

Cela se fera, se fait, par l'émancipation de la femme, naturellement. Mais aussi par la fuite de la Ville, de ses pollutions et de ses persécutions, par le retour à la Terre nourricière et secourable, créatrice bientôt. Puis quelqu'un se souviendra que l'Arbre y a ses racines et que le Soleil l'éclaire.

A nouveau, l'antéchrist annoncera le dieu vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson   11 avril 2015
Le matérialisme rationaliste est comme une respiration, un temps de repos que l’humanité s’accorde avant de se soumettre à l’exigence sans borne d’une nouvelle foi révélée.
Malheureusement, ces instants de répit, elle ne sait ou ne veut ou ne peut les rendre profitables. Jamais elle n’est plus divisée, plus folle, plus meurtrière qu’au moment même où elle se persuade que les dieux n’existent pas.
Ses croyances ? Des textes d’Akkad nous en révèlent la profondeur : « Si tu veux un enfant, n’implore pas les dieux, couche avec ta femme. » « D’abord, il y eut la boue, d’où naquit le ver, puis toutes sortes d’animaux : l’homme n’est sur terre que pour nourrir le ver de ses gencives. » Ses actes essentiels ? Des guerres inexpiables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
colimassoncolimasson   26 juillet 2014
On sait […] que ces particules elles-mêmes (les électrons) se définissent par un certain nombre de facteurs quantiques ou états, n, l, m, s, qui en précisent les probabilités positionnelles sur chaque orbite sub-atomique ou couche, le « moment » dynamique (ou quantité de mouvements), l’orientation (de -1 à +1), et le spin ou moment angulaire de la rotation de la particule sur elle-même, de gauche à droite ou de droite à gauche.
De même, les « facteurs d’ensembles » qui définissent les mythes pourraient se comparer –entre autres- à des «états » qui en préciseraient le sens positif ou négatif (a), l’aspect dynamique (ou ondulatoire) et statique (ou corpusculaire) (b), les positions probables sur chaque orbite temporelle ou ère (c), le degré d’entropie ou de néguentropie dans un sens ou l’autre du Temps (d).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Video de Jean-Charles Pichon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Charles Pichon
Entretien avec Jean-Charles Pichon
autres livres classés : sectesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1153 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre