AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203196130
Éditeur : Casterman (06/03/2019)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Avant, elle vivait derrière la clôture. Elle n'avait pas le droit de quitter la Base. Ni de parler à qui que ce soit. Parce que Père John contrôlait tout et qu'il établissait des règles. Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles. Puis il y a eu les mensonges de Père John. Puis il y a eu le feu...

Inspiré par l'histoire vraie de la secte Waco, Par le feu est un grand roman sur la folie des hommes et le courage d'une adolescente.
Livr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Minimouthlit
  12 avril 2019
Le thème des sectes étant rarement abordé dans la littérature jeunesse, je me faisais une joie de découvrir ce roman. J'ai apprécié la manière dont Will Hill l'a construit en alternant les passages de Moonbeam dans le centre après l'incendie et ses flash-back dans la base de la Légion du Seigneur. On fait ainsi la rencontre de cette jeune fille complètement déboussolée qui fait face pour la première fois depuis des années au monde extérieur qu'on lui a appris à redouter. Elle est désormais entre les mains des Serviteurs du serpent, comme le Père John se plaisait à les appeler et n'a plus le choix : elle doit les écouter et se guérir du lavage de cerveau que la secte lui a imposé.
Le lecteur se retrouve ainsi face à un personnage extrêmement bien construit. En effet, le processus d'adaptation est long et il faut du temps à Moonbeam pour réussir à faire la part des choses. Ainsi, elle ne nie pas en bloc les vérités qu'on lui révèle, mais éprouve énormément de difficultés à comprendre en quoi les actions de la Légion du Seigneur étaient illégales, dangereuses, voire inhumaines. Malgré les doutes qu'elle peut avoir sur le Père John, elle fonctionne toujours en suivant la logique de la secte et ses règles. Assister ainsi son processus d'acclimatation et à ses découvertes était tout particulièrement intéressant. Il s'agit, sans aucun doute, des parties que j'ai préférées dans le roman.
Un seul petit bémol à mes yeux, mais qui n'entache en rien la qualité du roman. En voyant le livre circuler sur les réseaux sociaux, j'ai cru, à tort, qu'il s'agissait d'une version romancée du siège de Waco. Il m'a donc fallu quelques pages avant de laisser ma frustration de côté et d'accepter que je lisais une histoire inspirée de ce fait divers. En effet, si Will Hill s'est renseigné sur la secte des Branch Davidians, il a pourtant décidé de placer son récit à un autre endroit, à une autre époque et avec d'autres protagonistes. Il n'empêche qu'énormément des événements décrits dans son roman sont tirés de la réalité. Ainsi, le Père John a de multiples épouses et enfants dans la secte, déclare entendre la voix du Seigneur, a pris le pouvoir de la même manière que David Koresh, a imposé la chasteté à tous ses disciples (sauf lui évidemment) ou entrepose des armes dans la base en vue de la bataille finale. Dans ses remerciements à la fin du livre, Will Hill nous explique qu'il ne voulait pas raconter la véritable histoire des Branch Davidians par respect pour les victimes.
Dès lors, il ne faut à aucun moment considérer Par le feu comme une description fidèle des événements qui se sont déroulés à Waco. Il s'agit, en réalité, d'un roman sur la folie des hommes et sur le pouvoir de persuasion. Un roman qui nous montre avec quelle facilité déconcertante une seule personne peut faire perdre tous ses repères à un groupe et lui faire commettre des actes immondes. Un roman qui fait froid dans le dos et qui, surtout, sort des sentiers battus de ce qu'on voit actuellement en littérature jeunesse. Et enfin, un roman qui met en scène un nouveau personnage féminin fort et intéressant, ce qui devient une très bonne habitude chez les éditons Casterman.
Lien : https://minimouthlit.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BOOKSANDRAP
  04 avril 2019

Qu'elle claque ce bouquin. Je sens déjà en écrivant ces lignes la difficulté que je vais avoir à vous en parler. À vous retranscrire toutes les émotions qui m'ont percutées durant ma lecture. Colère, fascination, angoisse.
J'ai adoré le thème de ce bouquin. Les sectes et leur fonctionnement m'ont toujours très intriguée et un peu fascinée je dois le dire. Pas de manière glauque bien évidemment mais j'ai toujours eu beaucoup de curiosité sur la vie qu'ils peuvent mener et la manière dont une seule personne arrive à installer une idéologie religieuse bien particulière. J'ai été vraiment captivée de découvrir à travers les sauts dans le temps que nous offre l'auteur, le passé et le quotidien de notre héroïne Moonbeam, de quelle manière tout ce qu'elle a connu a été faussé, comment ces doctrines l'ont complètement remodelée et de quelle manière au fil des chapitres elle tente de recoller les morceaux de sa vie brisée en s'échappant des idéaux qu'on lui a toujours inculqués.

C'était incroyable. J'ai été incapable de lâcher ce bouquin. C'était à la fois très prenant et effarant de savoir pertinemment que ce bouquin est tiré d'une affaire réelle bien que comme le précise l'auteur, ce livre est une fiction. Mais ça existe. Et le savoir rendait l'histoire encore plus puissante. le fait de basculer entre passé et présent est une très bonne idée. Ça apporte beaucoup de rythme mais surtout beaucoup de suspense au récit.

On découvrait dans un premier temps, Moonbeam en dehors de ce camp et pourtant encore enchaînée aux idées du père John qui ne s'effaçaient jamais complètement. On découvre à quel point toutes ces années dans cette communauté l'ont influencée, à tel point de trouver des actes parfois inhumains totalement banals et justes. J'ai été par moments déchirée de découvrir qu'elle n'arrivait pas à faire confiance aux autres tant la voix du « prophète » était encore trop présente en elle. Je me suis beaucoup attachée à elle. Je l'ai trouvé courageuse et intelligente. J'ai aimé son grand coeur et son envie de protéger ses frères et soeurs coute que coute.

Je vous le recommande chaudement.
C'est un livre extrêmement bien écrit, qui traite de l'endoctrinement, des sectes en général mais aussi et surtout du fanatisme. J'ai adoré et j'espère que vous l'apprécierez autant que moi. Il vaut le détour. C'est un roman young adult qui mérite d'être découvert. le déroulement et l'enchaînement de l'histoire est absolument génial. C'est addictif au possible, je n'avais qu'une envie : en savoir toujours plus, découvrir comment tout a basculé, pourquoi et surtout quels sont les douloureux secrets que notre héroïne garde enfouies en elle.
C'est un vrai petit bijou !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
beamag87
  08 mars 2019
Ce roman est d'un tel réalisme qu'on a l'impression d'entendre le témoignage d'une survivante.
C'est à travers le récit de Moonbean, jeune fille de 17 ans, qui a passé la majeure partie de sa vie au sein d'un secte, que l'on entre en immersion totale dans cet univers fait d'aveuglement, d'asservissement et de sevices.
L'histoire commence à l'extraction de quelques jeunes. C'est à la fois la fin et le commencement car après des années, voir toute une vie pour certains, il va falloir apprendre à vivre et à penser par soi-même.
On alterne alors avec l'avant et l'après ce jour clé.
C'est bien fait, j'ai été tenue en haleine du début à la fin!
Commenter  J’apprécie          130
Lenora
  12 avril 2019
Prenez garde, vous êtes en présence d'un excellent livre jeunesse qui n'a nullement besoin de fantastique, de magie ou de romance pour captiver les plus jeunes lecteurs.
Ici, ce sont les émotions et le face à face avec une dure réalité qui vont vous happer dangereusement dans une lecture poignante où la survie concerne le avant et le après d'une épreuve marquante.
Par le Feu traite du pouvoir et de la corruption. Comment le charisme et une intelligence vicieuse peuvent réussir à contrôler les masses tout en montrant que l'être humain peut parfois faire connaître le pire à ses semblables.
Le roman alterne entre le "Après" et le "Avant" de la destruction de la Base de la Légion du Seigneur, inspiré de la terrible histoire de Waco en 1993. le récit se construit alors entre le présent où MoonBeam se trouve dans un hôpital psychiatrique pour enfants et les souvenirs qu'elle rapporte au Dr Hernandez. On suit alors le processus de réhabilitation en compagnie d'un psychiatre qui tente de guérir doucement mais sûrement une adolescente proche de la brèche. Cela permet un regard extérieur mais aussi le regard de Moonbeam sur l'extérieur. Son retour à la société est encore frais, et il est intéressant de voir son combat intérieur avec ses pensées actuelles et les préceptes enregistrés depuis toujours. Car même si elle a survécu au feu et à l'horreur, son combat continue.
La lecture du roman est rapide notamment grâce à son récit sans fioritures, ses nombreux dialogues et les événements relatés concis. Il n'y a aucune description superflue. On ne décrit pas les personnages, ni le décor, car au final ça n'a pas d'importance. Ce sont les émotions de Moonbeam et son histoire qui importent vraiment.
On décroche également difficilement du roman au vu de ses chapitres à la bonne coupe laissant ainsi le lecteur dans le suspense et l'impatience de connaître la suite.
Un livre à placer entre les mains des adolescents afin de leur faire découvrir une excellente expérience de lecture mais également leur rappeler les dangers de la manipulation mentale. Il est presque impossible qu'ils en ressortent indemnes sans éprouver une profonde empathie pour les personnages du roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
orbe
  25 mars 2019
Moonbeam est une des rares rescapés de la secte La Légion du Seigneur. Soignée, elle va suivre une thérapie pour l'aider à mieux comprendre ce qui lui est arrivée.
Si au départ elle se méfie énormément de ce docteur qu'elle ne connaît pas et qui pourrait être l'incarnation des forces du mal, elle est toutefois rapidement mise en confiance.
Il faut dire qu'elle même se posait déjà beaucoup de questions sur la véracité des préceptes du Père John.
Ils vont ensemble détricoter le passé de Moonbeam, jusqu'à l'arrivée d'un agent spécial, présent pour une autre raison...
Un roman inspiré de la tragédie de Waco aux Etats-Unis et qui se lit comme un thriller.
Le lecteur s'attache à cette héroïne témoin et victime d'une manipulation de grande ampleur.
Comment des adultes ont-ils pu se résoudre à accepter chaque volonté du Père John ? C'est ce que ce roman s'attache à montrer en soulevant les fils entremêlés de l'intrigue.
Un récit glaçant et émouvant qui permet de comprendre les techniques d'abdication de la volonté on tout en présentant un parcours individuel réaliste.
J'ai particulièrement apprécié le choix du suivi psychiatrique comme outil d'écriture car il permet de faire avancer le récit avec des nuances et des silences qui permettent de bien ressentir les émotions de l'héroïne.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LenoraLenora   12 avril 2019
- Vous êtes mariés depuis longtemps ?
- Tu es bien curieuse, ce matin !
- Je croyais que je pouvais vous poser toutes les questions que je voulais.
- C'est vrai. J'ai rencontré mon épouse à l'université. Nous sommes mariés depuis seize ans.
- Elle s'appelle comment ?
- Marion.
- Elle est jolie ?
- C'est la plus belle femme du monde.
- Sans vouloir vous vexer, ça m'étonnerait.
- Je ne suis pas vexé. On dit que l'amour rend aveugle, mais c'est une chose positive. Quand je regarde Marion, mon cerveau a conscience qu'elle n'est pas "objectivement" la plus belle femme du monde. Ce qui ne change rien au fait qu'elle l'est pour moi.
Ça doit être agréable de vivre avec quelqu'un qui pense ainsi. D savoir qu'il n'y a personne sur la planète avec qui il préférerait être. Puis je revois la façon dont le Père John regardait Esme, Bella, Agavé et toutes les autres, et je me rembrunis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LenoraLenora   12 avril 2019
Il est tout bonnement impossible que l'ensemble des humains vivants hors de la Base soient mauvais. Tout comme il est illusoire de croire que l'ensemble de mes Frères et Sœurs sont bons. Le bien et le mal, le Juste et le Faux, ne sont pas les deux seules réalités qui existent, mais les deux extrêmes d'un éventail de comportements. Car la vie n'est pas si simple. Les gens ne sont pas si simples. Ce serait tellement plus facile autrement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LenoraLenora   12 avril 2019
Je sais que c'est un docteur, je me souviens d'en avoir vu à la télé quand j'étais petite et que c'était encore autorisé, mais je n'en avais jamais rencontré. Le Prophète hurle dans ma tête que ce sont des AGENTS DU GOUVERNEMENT,tous autant qu'ils sont, des SERVANTS DU SERPENT, et ses rugissement me font mal au crâne et me retournent l'estomac. Je suis si terrorisée que je ne peux même plus respirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
beamag87beamag87   23 février 2019
La maison bleue. La cheminée qui fume. L'herbe verte. La falaise. L'étendue d'eau. Les deux silhouettes.
Dès que j'ai fini mon dessin, je prends une nouvelle feuille et je recommence.
Le crayon court tout seul, ce qui n'est pas plus mal, car mon esprit est accaparé par Luke.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : sectesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr