AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782871533733
Claude Lefrancq (10/06/1997)
3/5   4 notes
Résumé :
Voici l'histoire complète d'Anne Rice, née Howard Allen O'Brien dans la ville gothique de New Orleans : de sa mère brillante et folle et d'un père complexe qui emmenait sa fille en promenade dans des cimetières décadents ; de son amour passionné pour le poète Stan Rice et de leur vie commune ; et de ses premiers efforts en tant qu'écrivain.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PatrickCasimir
  12 octobre 2020
Cette biographie d'Anne Rice est déjà très ancienne ; elle date de 1991, et pour la traduction de 1997. Je n'ai pas de goût pour la littérature vampirique, au sens "draculien" du terme, pas davantage pour les livres mettant en scène des sorcières de type "salémien" ; Harry Potter c'est autre chose.
Alors, quelle lubie m'a poussé à acheter cette biographie, il y a déjà pas mal d'années et que j'ai laissé traîner dans ma bibliothèque ? Sans doute à cause du souffre qui entoure l'oeuvre de cette écrivaine.
Cette biographie que j'ai entamée il y a déjà quelques mois, se lit facilement. Elle est particulièrement approfondie et documentée et autorisée par Anne Rice. A l'époque, elle avait une cinquantaine d'années, elle était déjà célèbre avec des romans sur les vampires et en particulier le fameux "Entretien avec un vampire".
La biographe, Katherine Ramsland, qui n'est pas seulement auteure d'essais, mais une grande psychologue, analyse la personnalité d'Anne Rice dès l'enfance, ses rapports avec sa famille, sa mère alcoolique, ses penchants pour l'obscure, les mystères, l'épouvante et surtout une sensibilité émotionnelle et sexuelle déjà exacerbée et qu'elle s'efforcera de brider au nom de la religion catholique qui marquera les premières années de son éducation de petite fille native de la Nouvelle-Orléans. Une éducation de "corset" malgré l'apparente liberté et l'ouverture d'esprit qui avaient cours au sein de la famille.
La biographe montre comment, en définitive, Anne Rice portait en elle, presque dès l'enfance, ces histoires sombres et fantastiques qui vont aboutir après beaucoup d'effort et d'opiniâtreté à ses livres sur les vampires qui feront ses succès. Pouvait-elle en sortir ? Elle a tenté d'écrire autre chose afin d'apparaître une écrivaine "sérieuse" et que l'on devait prendre au sérieux ! Cela n'a pas véritablement marché et elle a subi des critiques impitoyables sur ses livres "non vampiriques", et ses "fans" n'ont pas toujours compris sa volonté d'abandonner ses vampires pour autre chose.
Entre temps, la sexualité, dans ses manifestations extrêmes qui semblaient constituer ses propres fantasmes, l'a conduite à écrire ces fameux livres pornographiques sur les malheurs de la Belle au bois dormant, sous le pseudonyme d'Anne Roquelaure. Une trilogie SM qui a eu un gros succès.
Anne Rice, comme le montre Katherine Ramsland, met beaucoup d'elle-même dans ses livres, qu'il s'agisse des drames de sa vie, la perte de sa mère, la mort de sa fille, qu'il s'agisse de ses fantasmes sexuels, la dimension érotique des rapports entre ses personnages est fondamentale (ce qui lui a valu parfois de fortes critiques conservatrices sur certains ouvrages), qu'il s'agisse de ses interrogations spirituelles - elle a abandonné sa foi catholique, elle se dit agnostique, mais tout cela semble provisoire, ou bien encore de ses préoccupations sur la mort et au-delà, etc.
La biographe, en procédant à une analyse psychologique des différents romans, met en lumière les implications spirituelles, morales et philosophiques des écrits d'Anne Rice, notamment sur la lutte éternelle entre le Bien et le Mal, implications que l'on ne s'attendrait pas nécessairement à retrouver dans de telles fictions.
Et si le sous-titre de la biographie est intitulé "La Reine des vampires", c'est que, Anne Rice, écrivaine célèbre dans le monde entier et dont les histoires ont été portées à l'écran, a dépoussiéré la littérature vampirique et lui a donné ses lettres de noblesse.
Pat.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1242 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre