AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782375211007
106 pages
Éditeur : Mix Editions (10/10/2019)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Un regard sur notre histoire de Barjy L. L’intolérance... Jonas la connait bien, il la côtoie tous les jours. Il la subit. Il en est responsable aussi, parfois. Est-ce qu’une après-midi et un vieux photographe pourraient changer les choses ? Peuvent-ils suffire à transformer le regard des autres, et celui qu’on pose sur sa propre existence ? *** De bleu et de rouille de Charly Reinhardt Pour lui, tout n’est que couleurs et sexe. Des corps, de la crasse, des teinte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
samanthalemmouplusencore
  18 novembre 2019
Deux histoires. Deux douleurs.
La première se passe dans un lycée, une classe de cancres, de celle qu'on trouve dans les quartiers dit 'sensibles'.
Cette fin d'année 2004 marquera Jonas définitivement. C'est une de ces journées implacables, qui ravage tout sur son passage, de celles qu'on n'oublie jamais.
Sur le tableau une inscription "L'intolérance". Puis un vieil homme, Paul, qui viendra renverser le monde de Jonas avec son témoignage poignant. L'histoire d'un homme qui en aime un autre, celle d'un amour interdit, en temps de guerre. Un amour a jamais perdu, avec l'emprisonnement pour conséquence.
Un passé qui confronte un présent, et le bouleverse sans crier gare. Une journée, dans la vie de cet adolescent de 17 ans, ou plutôt une putain de tornade.
Ce texte n'a sûrement pas chamboulé que Jonas et sa classe ce jour là, je suis toujours scotchée de voir combien les mots de Barjy entaillent ma peau, je les sens toujours qui s'infiltre pour y rester chaque fois un peu plus. Cette histoire qui au final en est deux, m'a fascinée, j'ai revécu comme ces gamins l'épopée de cet homme, ce grand-père qu'on aimerait tous avoir. Un conteur qui captive son public, même les plus récalcitrants sont charmés.
Je suis resté d'abord subjugué par ce vieil homme, pour petit à petit m'émerveiller de Jonas. Ce jeune qui va se battre avec ses armes, et à sa façon pour ce qu'il croit. Ses choix et sa force face à l'amour m'ontq transcendé.
L'auteure m'a une fois de plus embarquée, je noterai juste que j'aurais aimé en savoir plus, ce fût trop peu pour moi. Même si l'histoire est posée, et les détails parfaitement choisis, j'aurais voulu faire davantage parti de la vie de Jonas. J'ai ce goût de trop peu, il a été ma tornade personnelle, il est venu, m'a retourné et a disparu, me laissant un immense vide.
La deuxième, je rentre dans le vif immédiatement, une réelle mise en garde s'impose, cette histoire n'est pas pour tout le monde, elle repousse les à prioris, et une certaine forme de morale. Greg, le personnage est un homme dans une recherche constante d'extrême. Une vie gouvernée par une envie d'autodestruction. le tout condensé dans un corps de mal-être, une épave ni plus ni moins. Ce besoin de s'oublier dans le cul, la came, l'alcool et tout ce qui peut faire mal, et se blesser davantage. Comme une pénitence, une réponse à une vie de chien ou de chienne en l'occurrence.
J'ai eu du dégoût en lisant, je parle de dégoût car je me refuse une pitié pour cet homme, il ne la mérite pas et ne la voudrait pas de toute façon. Il est le reflet de ceux qui côtoient la noirceur, sans l'envie de voir le jour. C'est en cela que cette histoire m'a moins touchée, ça n'engage que moi, et ne remets pas en question la superbe plume de Charly, non c'est que je n'idéalise pas cette recherche du toujours pire.
C'est tellement plus facile n'est-ce pas ?
Ce ressenti, mon ressenti est purement personnel, je le précise, c'est ma façon d'appréhender un tempérament comme le sien. Certaines de ses déviances me parlent sûrement trop, et je n'y vois qu'une profonde antipathie.
En tout cas chapeau bas à l'auteure, ce flirt quotidien avec la mort est sublimement dépeint, et j'imagine qu'il a fallu mettre de côté une forme de morale, s'oublier un tant soi peu, pour donner vie à ce genre de personnage.
Ecrire, dessiner c'est comme une envie de pisser. Ça gêne, ça fait mal, c'est inconfortable, ça t'obsède au point de te rendre taré. Faut que ça sorte. Maintenant. Pas demain. Pas dans trois semaines quand t'auras fait un beau petit planning. Maintenant ! T'as envie de pisser, de cracher, de baiser. Tout ça à la fois. Alors tu pisses, tu craches et tu baises. En couleurs, steuplait.
Encore merci aux éditions Mix pour ce service presse que je voulais tant. Et merci aux auteures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
amoureusedeslivres0103
  24 février 2020
Tout d'abord merci à Mix-Editions pour ce service presse et leur confiance.
Ce livre est composé de deux histoires, chacune écrite par une des deux auteures. Elles sont l'une et l'autre bouleversante, même si l'histoire de fond n'est pas la même.
Ma préférée va à la première histoire Un regard sur notre histoire.
Imaginez une classe de lycéens, obligé de participer à des débats. Ce jour-là le sujet est l'intolérance. Blasés, le sujet ne les intéresse pas du tout. Après tout, il suffit pour eux de regarder autour d'eux les membres de leur classe, il y a tout ce qui peut se faire en source d'intolérance. En plus de subir ce débat, un invité est là ce jour-là. Un ancien combattant. Se coltiner un débat, c'est déjà barbant pour eux mais en devoir supporter les souvenirs d'un « papy', rien de pire. Sauf que… le « papy » est homosexuel et l'était alors qu'il était soldat. Part de là alors son histoire, le fait d'être gay et soldat pendant la deuxième guerre mondiale. Les conséquences qu'une telle relaton peut amener.
L'histoire est du point de vue de Jonas et il se sent tout particulièrement concerné. Il se sent proche du « papy ». Cette histoire m'a amenée beaucoup d'émotions et pas que sur l'homosexualité. Au fil des souvenirs de cet ancien combattant, Jonas va voir ses camarades avec un nouveau regard. Il va se rendre compte que l'intolérance est très présente. Et il se questionne. Il se questionne sur ce que l'on dirait sur lui si on savait qu'il est gay. Il va aussi avoir le coeur brisé lorsqu'il se rendra compte d'une chose qui va changer tout pour lui. J'ai pleuré à certains cris du coeur venant de certains de ses camarades, jetant à la figure leur ressenti, leur douleur. Ce qui va décider Jonas, une bonne fois pour toute. Quant au professeur ? J'aurai aimé le même, tellement compréhensif, tellement à l'écoute. Comprenant d'un regard les tourments de Jonas, sa peur. Une vraie leçon de vie, une énorme leçon de tolérance.
La deuxième histoire de bleu et de rouille n'est pas à lire pour tout le monde. J'ai moins apprécié car je ne suis pas très à l'aise avec cela. le personnage a vraiment une âme noire, pas du genre à vouloir qu'on le sauve, ni vouloir sortir de tout cela. Il cherche toujours le pire et encore le pire, c'est comme si c'était sa kryptonite. Même s'il faut vraiment saluer l'écriture de l'auteure pour pouvoir mener à bien cet univers où flirter avec la mort, repousser toujours plus loin n'a pas du être évident. J'ai été vraiment mal à l'aise avec ce côté vraiment sombre, sûrement mon côté qui voudrait que ce genre de personnage réussissent à s'en sortir, alors que ce n'était pas du tout le but de cette histoire. Même si la fin laisse une lueur d'espoir dans une amélioration de sa vie, on le sent quand même toujours perdu. Même s'il donne l'impression de vouloir s'en sortir. Malgré cela, ça ne m'a tout de même pas empêché de finir ma lecture. Cela n'engage que moi qui ne suit pas adepte du trash car j'ai déjà lu d'autres livres de l'auteure et les ai appréciés.

Lien : https://lesperegrinationsdun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : gayVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4216 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre