AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Dufournet (Traducteur)Félix Lecoy (Éditeur scientifique)
ISBN : 2745317024
Éditeur : Honore Champion (20/03/2008)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Le Roman de la Rose a reçu comme titre postérieurement Guillaume de Dole, d’après un des héros du roman, pour éviter la confusion avec celui de Guillaume de Lorris et de Jean de Meun. L’histoire repose sur le thème de la chasteté d'une femme, chasteté mise à l'épreuve par un traître qui produit une preuve trompeuse . L’empereur Conrad tombe amoureux sans l’avoir vue, grâce à une chanson de trouvère, de Liénor, sœur de Guillaume de Dole. Il invite le frère à sa cour,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LydiaB
  22 février 2014
L'usage que Raoul de Houdenc fait de l'allégorie n'est rien comparé à celui qu'en font Guillaume de Lorris et Jean de Meun dans ce chef-d'oeuvre du XIII°s qu'est le Roman de la rose. Cette somme poétique de près de 22 000 vers (octosyllabes à rimes plates) reprend tous les thèmes de la courtoisie et de la philosophie du XII° et XIII°s.

Les deux parties sont bien différentes. En effet, Guillaume de Lorris, qui compose aux alentours de 1230, met en place la fiction du songe autobiographique et décrit avec grâce les étapes amoureuses au milieu d'un "jardin d'amour". La mort (bien que les dates soient contestées) lui fait abandonner son personnage de l'Amant désespéré et séparé de la Rose par les murailles du château de jalousie.

Jean de Meun reprend le roman vers 1275. Il remplace la transparence de son prédécesseur avec une insistance parfois un peu lourde et conduit le personnage principal à la cueillette de la Rose, lui enlevant au passage les allusions courtoises. Il substitue à ces dernières une philosophie inspirée d'Alain de Lille, plus réaliste. Cette Rose est finalement cueillie mais les images employées par Jean de Meun, graveleuses, forment un contraste assez frappant avec le lyrisme de Guillaume de Lorris.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          562
Mana_
  20 janvier 2017
Une bonne lecture malgré des personnages stéréotypés et une intrigue propre à l'époque du Moyen-âge.
Plus d'infos sur ma chronique :)
Lien : http://la-riviere-des-mots.b..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   22 février 2014
Quand j'eus fait tant d'efforts ici
Que je me fus approché du rosier,
Au point de pouvoir tendre à mon gré les mains
Pour prendre le bouton sur les rameaux,
Bel Accueil se mit à me prier pour Dieu
De n'y faire nul outrage ;
Et je lui promis solennellement,
Parce qu'il me priait en insistant,
Que je n'y ferais rien d'autre
Que sa volonté est la mienne.
Par les rameaux je saisis le rosier,
Rameaux plus nobles que nul osier ;
Et quand je pus m'y tenir des deux mains,
Doucement et sans me précipiter
Je commençai à ébranler le bouton ;
J'aurais eu du mal à l'avoir sans le secouer.
J'en fis par nécessité
Trembler et s'agiter toutes les branches,
Sans déchirer aucun des rameaux,
Car je ne voulais en rien le blesser ;
Et pourtant, il me fallut de force
Entamer un peu l'écorce ;
Je ne savais comment obtenir autrement
Ce dont j'avais si grand désir. [...]

[Jean de Meun]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : allégorieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jean Renart (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
769 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre