AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Marcel Barang (Traducteur)
EAN : 9782020804233
74 pages
Seuil (08/04/2005)
3.33/5   33 notes
Résumé :
Un enfant thaï de dix ans garde ses vaches dans le jour finissant. Un enfant estropié, rêveur, sûr de sa gloire à venir... Tandis qu'il se donne en spectacle pour amuser quelques amis, il ne voit pas le cobra géant qui s'approche de lui : une femelle de quatre mètres de long ! Ralliant toutes ses forces pour un combat mortel, l'enfant tient en respect de son seul bras valide le serpent qui lui broie le corps. Pour combien de temps? Autour de lui, ses proches se défi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,33

sur 33 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

gavarneur
  26 janvier 2019
J'ai lu ce livre avant de l'offrir, parce que le titre et la quatrième de couverture annonçaient un récit angoissant.
Et c'est un récit angoissant. D'abord parce qu'un cobra est un animal angoissant. Ensuite parce que de malheur en malheur un enfant est accablé. Finalement, parce que la lutte contre l'obscurantisme est décidément difficile.
Mais c'est un livre bien fait, une longue nouvelle qui nous fait pénétrer dans un village thaïlandais et dans la littérature du pays, ce qui était le but de cette lecture. Un sujet dur transformé en une lecture prenante, il me semble que cela témoigne du talent de l'auteur.
Je me suis demandé si ce récit était une fable et quelle en serait la morale. On peut dire que le pouvoir politique est monopolisé en Thaïlande par une classe éduquée et riche, non-musulmane. Ceux qui ont tenté par deux fois, après une élection démocratique, de changer cet état de fait ont été accusés de populisme et de corruption, renversés par la violence et finalement avec l'aide de l'armée. Saneh Sangsuk montre dans le récit comment une famille arrive à usurper une propriété, puis le pouvoir local par la médisance, le népotisme et en prétendant représenter les volontés d'une divinité locale. le rapprochement est-il évident pour un lecteur thaïlandais (on doit au roi un respect quasi-divin), le livre ayant été écrit en 2000, bien avant l'élection de Thaskin Shinawatra ? Est-ce qu'il a un sens pour un français aujourd'hui (je ne dis pas que les chemises rouges et les gilets jaunes représentent le même mouvement)?
Petite note personnelle : je témoigne que, comme dans ce village, les enfants thaï sont élevés bien naturellement dans la crainte des serpents, mais aussi dans celle des moustiques. Ce livre contient quelques exemples des relations entre hommes et cobras, dont le rappel pourrait être utile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
sylvaine
  24 juillet 2016
Saneh Sangsuk est considéré comme l'un des plus grands écrivains thaïlandais de sa génération.
Un enfant de dix ans dit Patte Folle garde ses vaches . L'envie lui prend d'aller vers le bosquet de bambous au bord du réservoir,près de l'autel de la Mère Sacrée.Malgré son bras droit paralysé suite à une chute, il est assez habile avec son bras gauche et ce soir il a décidé de jouer avec ses marionnettes, tous ses copains sont là autour de lui mais le spectacle est brutalement interrompu par un cobra femelle qu'il a dérangé . L'attaque du serpent est fulgurante , l'enfant essaye de se défendre....
Court texte mais d'une intensité à la hauteur du combat entre le cobra et l'enfant. Un décor ,un mode de vie que je connais peu ou pas , une lecture donc en demi teinte mais merci à babelio et à tous ces challenges qui me poussent à m'immerger dans des lectures différentes ...
Commenter  J’apprécie          230
Pirouette0001
  07 avril 2017
Roman, fable ou conte, allez savoir. C'est peut-être simplement une ample nouvelle.
Un enfant, suite à une chute d'un palmier, reste avec un bras à ce point fracturé qu'il en est inutilisable. Un charlatan se déclare envoyé par la déesse mère et prend en grippe la famille de cet enfant qui ne le vénère pas à l'inverse du reste du village. Ce charlatan transforme le réservoir d'eau en autel à la déesse. L'enfant qui s'en approche est attaqué par un cobra qui ne peut être que le serpent protecteur de la déesse.
Ecrit en thaï et traduit, le texte a perdu beaucoup de sa poésie initiale à mon avis. Reste un texte un peu plat, un peu convenu, mais qui pourrait être une belle histoire à raconter à des enfants.
Et Sansuk est réputé pour un des meilleurs écrivains thaï du moment. Donc pour qui veut s'initier à cette culture, c'est un incontournable.
Commenter  J’apprécie          120
raton-liseur
  05 juin 2019
Une nouvelle courte qui se lit en à peine une heure et qui permet de voyager dans un petit village thaïlandais où la vie s'écoule au rythme des bêtes et des travaux des champs. Wât est un jeune garçon qui n'a pas froid aux yeux et qui sait toujours comment aider ses parents. Un accident, quelques années plus tôt, lui a coûté l'usage de son bras droit, mais cela ne le démonte pas pour autant.
Ce soir, alors qu'il va bientôt falloir rentrer les vaches et que Patte Folle (c'est son surnom) s'amuse à faire des petites marionnettes de paille, un cobra surgit, un long, un immense, un musculeux cobra. Et un duel improbable s'engage entre le petit garçon infirme et le grand animal.
Je ne sais pas pourquoi, en découvrant ce livre sur une liste de lecture il y a peu, j'ai imaginé une histoire pleine de réalisme magique, à la fin incertaine mais très probablement poétique. Il n'en est rien. Et même s'il me semble que la situation dans laquelle se retrouve ce petit garçon a quelque chose d'improbable, le traitement qui en est fait est lui très réaliste. C'est donc plus à une déambulation dans un village thaïlandais que l'on est convié, Wât guidant le lecteur avec son immense cobra tenu à bout de bras.
Il est toujours difficile de se remettre d'une attente déçue, donc mon avis sur ce livre est mitigé. Pourtant, il faut reconnaître que c'est un moment de lecture plutôt agréable, simple et dépaysant, même si j'ai peu goûté la fin abrupte. A tenter, juste pour le plaisir de la découverte, sans idée préconçue et en étant prêt à se laisser emmener là où l'auteur veut aller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
5Arabella
  16 juillet 2016
Nous sommes en Thaïlande, un enfant au bras estropié est attaque par un cobra gigantesque qui l'enserre dans ses anneaux. L'enfant arrive à tenir à distance. Jusqu'à quand ? Quelqu'un pourra-t-il l'aider ?
Une logue nouvelle, merveilleusement écrite. J'ai été sensible à la description de la vie en Thaïlande, et aussi à l'histoire de cet enfant, à ses rêves d'être marionnettiste, à son attachement à ses vaches, aux bribes concernant ses parents. Moins à l'aspect attaque du serpent, métaphore certes, mais que je trouve n'a sans doute pas l'espace pour se déployer dans une nouvelle somme toute pas très longue, et qui pour le coup m'a semblé un peu sommaire.
Mais le beau coup de plume et la peinture d'un village thaï traditionnel donne envie de poursuivre l'aventure, peut être dans un récit un peu plus long dans lequel l'auteur pourrait aller plus loin dans son propos.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
terryjilterryjil   04 septembre 2018
Le serpent géant était tout contre lui. Il n'avait jamais imaginé une telle promiscuité. Il n'en avait pas eu la moindre prémonition, ni en rêve ni dans la réalité. Où se trouvait son cœur ? Comment se faisait-il qu'il ne pouvait pas sentir les battements de son cœur ? Et son venin, il était de quelle couleur ? Blanc comme du lait ou jaune comme une topaze ? Combien de kilos pesait-il ? Cinquante ? Soixante ? Soixante-dix kilos ? Il n'en avait aucune idée. Mais il était certain qu'il pesait davantage que lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
terryjilterryjil   04 septembre 2018
Songwât prenait un malin plaisir à l'appeler avec haine et mépris Patte Folle, Foutue Patte Folle ou cet enculé de Patte Folle. Il jubilait de stigmatiser aux yeux de tous et à ses propres yeux l'infirmité de l'enfant.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : littérature thaïlandaiseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Autour du papier📝🧻📜

Au choix

carton
copie
étiquette
livre
papier
page
carte

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressions , papierCréer un quiz sur ce livre