AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782849610527
79 pages
Éditeur : Les Requins Marteaux (11/09/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pris en tenaille entre une petite amie un brin «gnan-gnan» dont il fuit maladivement les témoignages d'affection et une soeur acariâtre obsédée par les proverbes et autres aphorismes, Canetor est très loin de vivre une existence aussi palpitante que son lointain cousin Donald Duck... Pour tromper l'ennui de sa modeste condition, il se déguise en veau, en gendarme ou en éléphant, fait des achats au Supermarché Ferraille, remets de l'ordre dans ses outils... et tente ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
colimasson
  02 septembre 2012
Canetor n'a vraiment pas de chance. S'il aimait se plaindre, on pourrait le confondre avec Calimero. Même tête noire, seule la casquette a remplacé la coquille qui sert de couvre-chef à son cousin plaintif. Mais au fait, de quelles malédictions a-t-on assommé Canetor lors de sa naissance ? En voici une petite liste, loin d'être exhaustive :
- N'avoir pour seul amour qu'une Canetorette stupide, abreuvée aux conseils insipides de ses magazines féminins, et monomaniaque du ramassage de pâquerettes.
- Perdre encore espoir en la gent féminine à cause d'une soeur Canetorine hautaine et méprisante. Impossible de partager la moindre conversation avec elle car l'étroitesse de son esprit est telle qu'elle n'arrive à en extirper que de vieilles rengaines populaires («L'habit ne fait pas le moine ») avec lesquelles elle s'emmêle parfois les pinceaux (« Il faut manger pour être belle et non pas être belle pour manger »).
- Perdre les plus belles heures de sa journée à effectuer une profession insipide, mal considérée et mal payée.
- Etre poursuivi jusque dans ses rêves par les terreurs anodines de cette vie transparente, d'autant plus anxiogène que personne d'autre à part Canetor ne semble la trouver terrifiante.
Car, en effet, la pire des malédictions de Canetor est peut-être celle-ci : être le seul personnage canardesque un peu normal dans ce monde animalesque bigarré mais complètement crétin

Canetor représente l'abnégation : lorsque tous s'agitent autour de lui, dans la réalisation de leurs actes les plus stupides, dans la profusion continue de leurs propos incohérents, lui s'immobilise et se tait. Pauvre petit canard se prend de plein fouet l'ingratitude, pour la plus grande joie des spectateurs alentours.
Dans les premières pages, la lecture est réjouissante. le graphisme surprend agréablement et convient à l'expression atone du Canetor et aux figures stéréotypées de ses congénères. Les situations sont absurdes et rappelleraient presque l'humour des Monty Python. Mais n'exagérons pas : jamais ce pauvre petit canard ne parviendra à leur hauteur. Et au fil des pages, on commence à comprendre pourquoi… Canetor est mou, prévisible… même pas lâche (il aurait pu nous faire rire en tentant de s'échapper des situations saugrenues qui s'offrent à lui), il se contente simplement de ne rien faire. L'acharnement virulent dont il fait l'objet pourrait conduire à une infinité de réactions possibles, mais Canetor se contente d'attendre bêtement que l'on tourne la page et que l'on passe à une autre histoire où, une fois encore, il ne se produira rien.
Les dernières planches sont longues et se présentent dans la continuité du début de l'album. On a l'impression d'être confronté à des running-gags qui font leur effet une fois, deux fois, mais peut-être pas trois. Dommage, dommage : après s'être identifié au petit Canetor, après avoir eu l'espoir de trouver en lui un confident capable de comprendre notre angoisse à évoluer dans un monde qui paraît souvent indéchiffrable, on en vient à se détacher son stoïcisme surnaturel qui finit par faire de lui un vulgaire canard en plastoc.
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Shool
  23 août 2012
Découvrez les histoires de Cannetor, dessinées par PIRUS et scenarisées par SCHLINGO.
Vous rigolerez avec ce petit canard qui n'arrive decidément pas à se détacher de sa soeur très envahissante et pleine de jeux de mots... canetorine et canetorette sont toujours autant à hurler de rire, et à se détester.
Charlie SCHLINGO, maître de l'humour crade en BD, n'oublie évidement pas de dénoncer la plupart du temps une société dans laquelle il n'était pas à l'aise.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   06 septembre 2012
Il était bien gentil, mais il est évident que ce cerveau, jadis si brillant, était devenu complètement abruti, démontrant ainsi l’infatigable inutilité de l’être et la faillibilité de la raison !
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson   03 septembre 2012
- Vous devriez être raisonnable !
- Là, je savoure l’ironie de votre remarque ! Raisonnable ? … Moi qui suis issu d’un monde fou, libre, irréel : la B.D. cet univers empreint d’humour, d’éclectisme et d’une culture si proche de l’érudition !
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson   05 septembre 2012
… Maintenant, avec la télé, n’importe quelle star peut devenir une star ! Ca me révolte !
Commenter  J’apprécie          50
colimassoncolimasson   04 septembre 2012
- Quelles sont vos dernières volontés ?
- Mes dernières volontés sont que je meure.
Commenter  J’apprécie          50
colimassoncolimasson   07 septembre 2012
Ah, c’que c’est bon d’êt’ mort ! Quand je pense à tous ces abrutis toujours vivants ! … Ils n’ont vraiment pas de chance !
Commenter  J’apprécie          10

Video de Charlie Schlingo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlie Schlingo
Jean Teulé et Florence Cestac parlent de "Je Voudrais Me Suicider Mais J'Ai Pas le Temps", leur album sur la vie de Charlie Schlingo
autres livres classés : absurdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16188 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre