AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811211047
Éditeur : Milady (06/12/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Max Shannon est un bon flic, l'un des meilleurs à New York exécution. Né avec un bouclier naturel qui le protège contre les invasions Psy mentale, il sait qu'il a peu de chances d'avancement au sein de la structure du pouvoir Psy-dominé. Le dernier cas, il s'attend à être affecté est celui d'un meurtrier ciblant plus proches conseillers un conseiller Psy. Et la dernière femme qu'il s'attend à le contraindre à la plus sensuelle des façons est un Psy sur le point de r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Ilfioredelmale
  30 avril 2017
Je dois avouer que cela fait un moment qu'en lisant cette saga, j'ai l'impression de lire la même recette de cuisine, avec des ingrédients différents. Et pour cause.... Il y a TANT de similitudes, même dans les détails que ça en devient barbant, saoulant, et j'irai même jusqu'à dire écoeurant vu le nombre de fois où j'ai levé les yeux au plafond et ai soupiré devant TANT de ressemblances.
Dans le couple à travers lequel on suit l'histoire des Psi et compagnie, les deux ont eu un horrible passé, on a tout le lexique "d'être brisé" à la pelle. Pour une cause non explicable, à la façon dont le mâle est décrit, on a l'impression qu'il s'agit d'un félin, TANT (oui, la répétition est volontaire) les descriptions font partie du domaine du chasseur, et de la grâce féline etc (alors que dans ce cas-ci, c'était un humain et que Devraj santos dans un précédent tome était un Psi oublié)....BREF. L'un des deux (bien souvent la fille) risque de mourir et forcément la menace qui plane sur elle nous rapporte le fourgon du lexique de la possessivité (très identique à celle changeling). Et jusqu'à présent, la menace était un homme....
Dois-je parler du lexique des sentiments et du sexe pour montrer à quel point j'ai l'impression de lire des copier/coller des autres tomes ? Ou encore le fait que parce que la fille arrête de parler comme un oeuf(oui, un oeuf) on dit qu'elle a dû caractère, qu'elle est farouche ou même que le futur/en cours de l'être/compagnon adore ça et est fière d'elle ? Faut-il que je mentionne le fait que la meuf est toujours persuadée d'être condamnée et qu'au final, elle soit sauvée par un "miracle explicatif complexe de lien etc etc" ? Non parce que on est à 8 tomes là, donc ça fait 8 miracles. A la longue ce n'est plus des miracles. Est-ce que je dois développer ? Non ? Tant mieux.
Bon. Plus sérieusement, je pense que vous avez compris le topo. J'ai fait une longue pause pendant que j'étais en train de lire ce tome mais rien à faire, c'est trop évident. C'est exactement le même schéma scénaristique, de mise en couple, de menace, d'intrigue, de TOUT QUOI !!!! Sauf les blagues (encore heureux).
Je suis à un tel stade de saturation que je lis ces tomes pour voir l'avancé de la lutte avec Silence et que je refourgue à la poubelle le couple. C'est GRAVE ! J'ai sauté tant et tant de pages durant cette lecture. Serais-je la seule qui ai remarqué ça ? ou que ça dérange ? Suis-je juste trop chiante et exigeante ? (ce sont des questions ouvertes).
Comprenez bien, en soi, c'est une bonne formule, mais à force de l'avoir entre la gorge à toutes les sauces, ça devient indigeste. On s'en lasse. Mangez deux pots voir 8 de nutella en entier pour voir, si vous ne pigez pas ce que je veux dire.
Plus sérieusement encore, dès que j'ai vu l'annonce des protagonistes, je vois le parfum de comment ça va finir. Et ça, en soi, c'est nul car du coup la lecture est flatte. Je me mets même à deviner ce qu'ils vont dire penser et c'est le comble de voir que j'avais raison et que l'histoire se termine comme je l'avais prédit !!
C'est pour toutes ces raisons que je l'ai mis dans "j'ai lu aussi" car rien ne m'a en particulier dérangé (pas comme Brenna ou Tally que j'ai détesté de toute mon âme) mais les ressemblances m'ont saboté à nouveau mon plaisir.
Les points positifs sont donc le come back des anciens couples (ça va finir en Disney ça ma parole) et l'humour. le sociopathe n'avait rien d'intéressant. Enrique l'était.
Je m'en vais alors vers le 9ème tome que j'espère n'expédierai pas vite de lassitude mais de passion pour parvenir (ENFIN) à Hawke et Sienna
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bouchondesbois
  03 avril 2014
Mon avis : Voilà un tome comme on les aime ! Alors que la majorité du septième opus m'avait ennuyée, cela n'a pas du tout été le cas ici : j'ai adoré de bout en bout ma lecture. Une fois encore, Nalini Singh nous propose un concentré d'émotions et d'action, le tout saupoudré d'une petite touche sexy irrésistible. Rien de tel pour se changer les idées en cas de gros cafard !
Cette fois encore, nous avons affaire à un couple mixte : Max Shannon est humain, tandis que Sophia est Psi. Une J-Psi, pour être exacte (pendant TOUTE ma lecture, je n'ai pu m'empêcher de ricaner en pensant à la comptine « l'araignée Gipsy monte à la gouttière… Bref.) : sa classification lui permet de pénétrer l'esprit des criminels pour en capturer les souvenirs, et les projeter dans l'esprit d'autres personnes. Un don qui s'apparente davantage à une malédiction, puisque Sophia s'approprie, de fait, les souvenirs qu'elle extrait. En perpétuelle lutte pour ne pas se laisser envahir par les horreurs auxquelles sa classe la contraint d'assister, elle peine de plus en plus à maintenir en place les boucliers qui la protègent. Comme tous les J-Psis, elle sera bientôt contrainte d'être rééduquée… Ou de fuir cette mort intellectuelle en devenant une paria. Mais l'heure du choix n'est pas encore venue : une dernière affaire lui est confiée. Elle travaillera en binôme avec Max Shannon, flic de son état, afin de découvrir le complot qui se trame pour éliminer Nikita Duncan. Cet homme par qui elle est attirée irrésistiblement, et qui semble bien décidé à abaisser ses barrières… Malgré tous les risques que cela implique.
J'ai retrouvé avec ce huitième opus tout ce qui m'avait fait tomber sous le charme des premiers tomes de cette série : des personnages charismatiques, une relation tout feu tout flamme, de l'action, de l'émotion, de l'intensité, du rythme… Un cocktail détonnant pour un roman passionnant : je n'ai pas pu le poser un seul instant, lui réglant son compte dans la journée. J'ai pris énormément de plaisir à faire la connaissance de Max et Sophia, qui m'ont tous les deux énormément touchée, et j'ai également beaucoup apprécié de voir que Nalini Singh poursuivait toujours son petit bonhomme de chemin en faisant avancer l'intrigue de fond. On sent que le point de rupture approche, que de grandes révélations ne vont pas tarder à être faites. Et l'on craint pour nos personnages chouchous, qui manquent parfois d'y laisser des plumes ! J'ai retrouvé avec joie Sascha et Lucas, mais aussi Clay, Vaughn, Faith, Dorian… Toutes ces figures que l'on a découvertes au fil des tomes précédents, et pour lesquelles notre attachement ne cesse de grandir. Je m'arrêterai là pour ne rien vous spoiler, mais sachez que, une fois encore, j'ai passé un excellent moment avec ma série-doudou. C'est donc comblée, mais aussi un peu triste que je ressors de cette lecture, triste de devoir attendre le 20 juin prochain pour me procurer la suite, triste de laisser là cette série qui me procure à chaque fois d'intenses émotions. L'attente va être longue !
En bref, une fois encore, Nalini Singh a su mettre en scène un couple irrésistible, dont la relation m'a mis des papillons dans le ventre. L'intrigue n'en pâtit pour autant pas, ce huitième tome gagnant encore en intensité. J'adore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chroniques_Aleatoires
  19 décembre 2013
Tout comme dans le volume précédent, l'auteure met en scène un couple inédit et qui sort totalement de ce qu'on pourrait s'attendre. Les héros sont un humain et une psi, par conséquent les changeling n'ont qu'un rôle secondaire dans le récit et leur présence n'apporte rien de neuf sur leur race. Au contraire, on en apprend énormément sur le système policier qui est gérer par les psis avec des humains comme employés. Les psis ont tous les postes ou presque élevés, contrairement aux humains surtout s'ils ont un bouclier imperméable aux pouvoirs psis comme Max. L'autre système inédit et très intéressant qui est développé est celui de la caste des J-Psi : Psi de la Justice. Leur particularité est de pouvoir entrer dans les esprits des personnes, les soustraire et les projeter dans l'esprit de d'autres personnes comme des inspecteurs, avocats ou magistrats. Leur pouvoir étant puissant et dangereux pour leur Silence, les J-Psi sont très souvent réhabiliter au Centre jusqu'à que ce ne soit plus efficace, et c'est le cas de Sophia au début du volume.
On a découvert Max dans Mienne pour toujours, un humain ayant un bouclier naturel extrêmement puissant, inspecteur de la Sécurité et décrit comme étant séduisant. Il ne ressemble en rien à l'idée qu'on se fait de la police. Il n'en fait qu'à sa tête mais est très loyal envers les siens. Petite caractéristique physique que l'on voit sur la couverture, il a en plus d'une cicatrice au visage, un énorme tatouage dans le dos, où il laisse de la place pour y mettre le nom de la femme de sa vie. Sophia a tout de la Psi parfaite mais en apparence seulement. C'est une J très puissante avec un taux élevé de réussite dans la résolution de cas compliqués et violents. C'est une jeune femme élégante et sophistiquée, qui ne cache rien de son tempérament de feu et de fonceuse lorsqu'elle est seule avec Max. Elle se montre possessive et jalouse à mort lorsque ce dernier se fait draguer ouvertement par d'autres femmes. Son Silence n'a jamais était complet et c'est expliqué par son passé violent et l'abandon de ses parents, chose qu'elle a en commun avec Max. Tout comme Max elle a une caractéristique physique essentielle dans le récit, une énorme cicatrice au visage qu'elle refuse de faire disparaitre.
On apprend aussi énormément sur d'autres personnages importants et surtout sur Nikita ! Elle est un des personnages centraux de cet opus et commence à prendre position officiellement et de façon radicale. Jusqu'à maintenant, Nikita est apparue comme une femme cruelle, sans aucunes émotions et qui sacrifie tout sur son passage. Mais dans Bonds of Justice, on se rend bien compte que tout cela n'est qu'apparence. Elle tient énormément à Sacha bien qu'elle le cache parfaitement, et comme on pouvait s'en douter par moment, son Silence est très loin d'être parfait et c'est aussi le cas des personnes de son entourage proche ou étant sous ses ordres. Très vite une fracture déjà visible se fait définitive : les pro-Silence (Pur Psi) avec les Scoot et Tatiana et les défenseur de la fin de Silence avec Nikita et Antony (la Résistance). Kaleb et Ming restent flou mais on commence à voir leur allégeance et surtout leurs ambitions.
Ce volume se divise comme un triller et un policier à la fois avec deux intrigues parallèles très bien développées et fascinantes. D'un côté on a une enquête sur un homme, tueur en série mis en prison mais qui refuse de donner les emplacements des corps et qui semble intrigué par Sophia. de l'autre, on a un autre type de tueur en série, qui élimine les proches de Nikita, en faisant passé leurs morts pour des suicides ou des accidents. Les deux enquêtes ne vont cessés de s'entrecroiser en donnant un résultat étonnant et de grande importance pour la suite des évènements de la série. En parallèle de tout ça, la romance évolue très vite avec la présence d'une épée de Damoclès au-dessus de la tête de Sophia. La tendresse se transforme très vite en scènes hot mais souvent contenues à cause de l'état de sensitive de Sophia. Nalini Singh a encore une fois créé un excellent volume, en allant dans la nouveauté et en nous étonnant agréablement !
Lien : http://leschroniquesaleatoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Melanie_F
  24 avril 2014
Une Psi et un humain réunis et liés par une enquête sombre et palpitante. Sophia est une Justice-Psi, c'est à dire qu'elle aide à résoudre les crimes, en cherchant dans les souvenirs du suspect mais cela l'affecte au plus au point. le point de non-retour approche et plus vite qu'elle ne le pense. Max, le flic froid et talentueux, cache de profonde blessure lié à sa relation virulente avec sa mère. Deux écorchés vifs se rencontrent et leur attirance mutuelle vont les attirés vers l'abîme...
En parallèle avec l'histoire d'amour de Sophia et Max, l'enquête pour Nikita me parait toujours aussi insignifiante. Elle permet la trame de la série mais ce n'est pas celle-ci que je retiens. Par contre, même si nous savons qui est le boucher, il y a toute les difficultés décritent à retrouver les coeurs et c'est ce qui m'a le plus touché. Sophia et Max sont des personnages attachant, au passé lourd et sombre qui font que leur couple n'est que plus attendrissant. Ce tome est à la hauteur des précédents : rebondissement, amour, révélation... On sent que l'on approche de la fin et que celle-ci nous bouleversera.
J'aime beaucoup cette série car à travers le surnaturel l'auteur touche à des thématiques qu'on rencontre tous les jours : la violence, l'amour, l'amitié, le rejet... etc. Cette série touche le coeur des lecteurs et les passionnent à la fois.
L'écriture de Nalini Singh ce maintient. C'est toujours un plaisirs de la lire et de découvrir les nouveaux secrets révélés. Son écriture reste fluide et à la fois attractive.
J'ai hâte de lire la suite et surtout le tome sur Hawke, qui est peu présent dans ce tome malheureusement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
croqueusedelivres44
  19 décembre 2013
Je viens de le finir, et wahou. Il y a tellement de choses qui se passent dans ce tome que s'en est étourdissant.
Autant j'ai eu du mal à me mettre dans le tome 7, autant là c'est passé comme une lettre à la poste. Peut-être est-ce du fait que Max soit un proche de Darkriver et que les personnages qui ont fait parti des précédents tomes y sont très présent.
Qui plus est, on apprend tellement de choses sur ce qui se passe dans ce monde que ça laisse présager un truc de fou pour la suite.
Notamment la scission du Conseil et le fait que malgré tout, certains conseillés semblent ressentir des choses (même si rien n'est prouvé).
Et je voudrais quand même relever un truc, on en ai au 8ème tome et je ne me lasse pas de lire cette magnifique série. Il est assez rare que des séries qui durent longtemps ne s'essoufflent pas à un moment où à un autre.
En espérant que ça ne soit pas le cas pour celle-ci!
A lire sans se poser de question!
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   13 octobre 2019
Il brûlait d'impatience; son corps n'avait pas l'air de vouloir comprendre que cette femme était plus susceptible de lui geler les couilles durant la nuit que de consentir à se frotter à lui au sens sexuel du terme.
Commenter  J’apprécie          00
Milka2bMilka2b   13 octobre 2019
Personne ne lui avait jamais dit que le toucher entraînait une dépendance et que son absence créait un manque profond et douloureux.
Commenter  J’apprécie          00
IlfioredelmaleIlfioredelmale   01 mai 2017
Sa panthère se dressa, intriguée, quand Sascha éclata de rire à quelque chose que Dorian avait chuchoté au bébé.
— Hé, on ne sait jamais, dit la sentinelle, plus fort cette fois. Ce gosse pourrait sortir de là en voulant tout savoir sur les arts martiaux.
Sascha ébouriffa les cheveux blond platine distinctifs de la sentinelle.
— D’après Vaughn, ce sera une fille et une artiste, il en est certain. D’après Clay, ce sera un garçon et une sentinelle-née. D’après Hawke…
À la mention du chef des loups, Lucas se mit à gronder.
En riant, Sascha poursuivit.
— D’après Hawke, ce sera une fille et son but dans la vie sera de faire tourner Lucas en bourrique. Il a déjà acheté un chapeau en laine à Lucas… en prévision de quand il s’arrachera les cheveux, précisa-t-elle à Dorian en voyant son air perplexe.
À cette petite taquinerie, Lucas se sentit esquisser un sourire.
— Tu sais de quoi j’ai hâte ? Que ce loup ait ce qu’il mérite. J’organiserai une fête en son honneur le jour où il s’unira… puis je me mettrai aux premières loges et je regarderai sa compagne le mettre en pièces.
L’expression de Sascha s’adoucit, et Lucas devina le tournant que prenaient ses pensées. Il était tenu pour acquis que le chef des loups ne prendrait jamais de compagne, mais les choses avaient évolué cette année-là. Un espoir semblait se profiler pour le SnowDancer. Et ils avaient beau se prendre le bec, Lucas ne souhaitait que du bien à l’autre homme sur ce point. Car quand il s’agissait de l’union…
Lucas accrocha le regard de la cardinale Psi qui était sa compagne, sa raison de vivre.
— Arrête de flirter avec Dorian et viens par ici.
Elle lui prit la main et s’avança pour se blottir contre lui.
— Je n’oserais pas flirter avec Dorian. Ashaya me hacherait menu.
Dorian se fendit d’un sourire satisfait.
— Ma compagne pense que je suis le léopard le plus magnifique qu’elle ait jamais vu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chroniques_AleatoiresChroniques_Aleatoires   20 décembre 2013
-On m'a dit que nous aurions un véhicule à notre disposition... vous savez s'il est déjà là ?
-Oui. Je suis allée le récupérer et l'ai garé dans le parking souterrain. (Elle attendit qu'il ait appuyé sur le bon chiffre pour le prendre de court.) Vous pouvez conduire.
Lorsqu'il haussa un sourcil, elle dit :
-J'ai été assez souvent en relation avec des hommes humains pur remarquer que vous semblez être atteints d'une inaptitude congénitale à fonctionner quand une femme est au volant, et j'aimerais autant que vous concentriez toute votre attention sur notre affaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
IlfioredelmaleIlfioredelmale   01 mai 2017
— Ma meute protégera ma compagne, dit Lucas à Max. Merci de nous avoir avertis.
Max lui adressa un sourire narquois.
— Merci de ne pas m’avoir défiguré avant que j’aie pu placer un mot.
— Un si joli visage, répondit le chef des léopards, et un sourire félin réchauffa ses yeux verts et sauvages. Les femmes qui travaillent ici me lyncheraient sans doute si je l’abîmais.
Sophia sentit la tension se relâcher dans la pièce, même avant que Max prenne un air amusé.
— Je croyais que c’était Dorian le plus beau de tous.
Ce fut Sascha qui répondit.
— Je ne sais pas, Max, dit l’empathe avec un sourire crispé, ravalant le souci qu’elle se faisait pour sa mère, il a une sérieuse concurrence avec toi. Je suis certaine d’avoir entendu Zara dire qu’elle avait envie de te lécher comme une glace à la fraise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Nalini Singh (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nalini Singh
Interview en anglais de Nalini Singh sur sa nouvelle série de livres "Psy Changeling".
autres livres classés : enquêtesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2865 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..