AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290022528
478 pages
Éditeur : J'ai Lu (16/03/2011)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 302 notes)
Résumé :
La chasseuse de vampires, Elena Deveraux sait qu’elle est la meilleure mais elle n’est pas sûre que cela soit suffisant pour le travail qu’elle a à faire. Recrutée par le sombre archange Raphaël, un être si dangereux qu’aucun mortel ne veut attirer son attention, elle sait seulement qu’elle n’a pas le droit d’échouer même si la mission semble impossible.
Parce que, cette fois, ce n’est pas un vampire en fuite qu’elle doit traquer mais un archange devenu fou.<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (81) Voir plus Ajouter une critique
Luna05
  28 septembre 2011
Depuis un certain temps pullule au rayon jeunesse des histoires comportant des anges, il était grand temps que ces êtres fascinants face leur grande entrée dans le genre bit-lit et, pour se faire, qui d'autre que Nalini Singh une auteur jouissant d'une énorme popularité outre Atlantique pour ouvrir les hostilités. C'est donc dans une entrée fracassante que ces êtres censés être angélique mais qui ici ne le seront que par le nom nous seront présentés. Oubliez les archanges présents dans toutes religions confondus car, une fois ce roman entre vos mains vous ne les verrez plus jamais de la même manière.
Dans un monde régis et dominés par les Archanges des êtres à la fois crains et adulés par les humains, Elena Deveraux à fort à faire. Cette chasseuse de vampires travaille pour le compte de la guilde des chasseurs. Son don olfactif hors norme, son aisance aux combats au corps à corps et aux maniements des armes ont fais d'elle le meilleur élément de la guilde. Son rôle débusquer, traquer, capturer puis livrer des vampires récalcitrants ayant fuis leur maître d'essence divine. Sa réputation attirera l'un des plus puissant, cruel et sans pitié Archange, le sombre maitre de New York Raphaël. Une demande d'un tel commanditaire se révélant être un ordre, Elena se retrouvera dans l'obligation d'accepter cette mission qui à première vu devait s'avérer facile mais qui se révèlera bien différente et plus dangereuse car, sa proie ne sera pas qu'un simple vampire mais un Archange déchu assoiffé de sang et de carnages.

Bien avant sa sortie sur notre continent j'avais déjà repéré ce titre en vo et le résumé m'avait fortement attirée et je pris donc mon mal en patience en attendant sa sortie chez nous. En surfant sur le net j'ai commencé à m'imprégner des tous premiers avis qui étaient pour la majorité très extatiques. Peut être qu'à force d'attendre et surtout d'en entendre trop parler j'ai placé la barre trop haute d'où ma déconvenue lors de ma lecture.
Nalini Singh est parvenu dès la première page à nous faire chuter dans son monde onirique ou bien que les vampires soient présents ils n'auront ici pas la première place au grand avantage des êtres ailés. Un roman accès bit-lit/Romance paranormale et dont les différents protagonistes apporteront beaucoup de fraicheur. L'écriture de Nalini Singh s'est voulu facile d'accès et fluide nous immergeant rapidement dans l'intrigue, une plume vacillant entre la maîtrise des scènes d'action et les descriptions cauchemardesque des carnages opérés par l'Archange Uram sans oublier les passages décrivant toute la tension sexuel allant crescendo entre Elena et Raphaël.

Abordons à présent les personnages:
Elena Deveraux, chasseuse de 28 ans n'ayant plus rien à prouver à personne affichera une personnalité assez appuyé. Guerrière impulsive, intrépide, bagarreuse et n'ayant pas la langue dans sa poche, grossière et se refusant de ramper devant quiconque. Derrière une façade dure on découvrira très vite par le biais de flashback sanguinaires un pan de son passé qu'elle tente de cacher, une facette fragile, vulnérable, traumatisée qu'elle ne souhaite pas dévoiler et qui la brisé dans son enfance faisant d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Ses relations chaotiques avec sa famille et conflictuel avec son père rendra le personnage d'Elena un peu plus touchant et déchirant. Cette chasseuse n'accordant sa confiance que difficilement peu de personnes peuvent se couronner d'avoir ce privilège sauf sa meilleure amie Sara et son collègue. Cette personnalité en apparence froide se voudra pourtant assez attachante de par sa relation pleine de tendresse avec sa soeur de coeur Sara et son besoin de protéger celles et ceux lui étant cher. Sa rencontre avec Raphaël la laissera totalement dubitative, entre l'effroi la frappant à chacune de leur rencontre, l'envie irrépressible voir suicidaire de le défier sans aucune limite, le désir ne cessant de s'intensifier et de s'accroitre entre eux et le souhait de lui résister pour ne pas être un jouet de plus, Elena ne saura plus sur quel pied danser.
Raphaël quant à lui sera fidèle à sa réputation cependant à un ou deux détails près que vous découvrirez vous même. Être violent et dominateur, tout acte d'insubordination étant châtié dans le sang, cet Archange est à la fois craint et respecté par tous les êtres l'entourant. Tout d'abord intrigué puis amusé par cette petite humaine qui malgré la peur l'étreignant à chacune de leur rencontre s'évertuera à toujours le provoquer et à lui résister, il se fera un plaisir de s'amuser avec son nouveau jouet. Homme assez ambigu et difficile à cerner ne considérant les humains qu'avec dédains, l'Archange manipulateur sera prêt à tout pour s'approprier Elena et usera de stratagèmes afin de la mettre dans son lit et d'en faire sa maitresse humaine. Au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire, Raphaël changera imperceptiblement petit à petit au coté d'Elena dévoilant un visage plus humain. La scène opposant le couple lors du combat finale fut subliment décrite et émouvante nous laissant abasourdie quant à la tournure de l'histoire.
J'ai beaucoup apprécié le traitement des personnages secondaires car malgré leur statut restreint, ils ont tous jouis d'un énorme charisme nous faisant espérer un développement plus approfondis dans les tomes à venir.
Juste pour citer ceux m'ayant fortement accroché, trois des guerriers des 7 servant loyalement Raphaël, tout d'abord Dmitri. Ce vampire charmeur, extrêmement puissant mais également pervers donnera du fils à retordre à Elena. Homme adorant se délecter de tous les plaisirs primaires de la vie et pourvu également de beaucoup d'humour, il aura d'ailleurs le privilège d'être en première ligne dans le tome 4 lui étant consacré.
Illium, ange faisant parti également des 7, diffère de ses congénères car étant beaucoup plus apprécié par les humains. Ange assez drôle, taquin et dépourvu d'arrogance. Derrière un visage joviale et insouciant se cache des blessures dû à un sacrifice lui ayant beaucoup coûté par le passé.
le dernier est Venin, vampire étant également dévoué à la garde de L'archange de New York et ne portant pas la chasseuse Elena dans son coeur.
L'auteur est parvenu à créer une histoire prenante, rafraichissante pourvus de personnages hautement charismatiques ni fades ni lisses changeant des stéréotypes habituelles. le suspense à su être rondement mené et les révélations nous étant dévoilés au compte gouttes nous tenant en haleine jusqu'au dénouement.
à présent les points négatifs m'ayant quelques peu dérangé. Tout d'abord le langage, il a été trop souvent grossier voir vulgaire, que cela soit Elena ou bien Raphaël, à la longue lire toujours la même chose m'a assez lassé....
L'autre détail qui a rendu ma lecture laborieuse fut cette obsession et fascination sur les ailes, arborant toujours les mêmes descriptions sans cesse ressassé d'un chapitre à l'autre. Cela m'a paru en trop et alourdissant irrémédiablement et inutilement le récit.
le dernier point à citer, Uram. Toute la première partie, Raphaël et Elena prennent le devant de l'intrigue nous baignant dans une ambiance sulfureuse et sexuelle tout à fait assumées mais au désavantage de la traque d'Uram qui surviendra que trop tardivement. Un juste milieu aurait dû s'imposer.

Quel est le verdict? Et bien il est mitigé. Je pense en avoir trop attendu. Les personnages ont tous été bien croqués nous poussant à nous attacher à eux mais le côté grossier m'a quelque peu déstabilisé. Ce dénouement à cependant su gommer en partie les défauts et m'a donc accroché pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Myiuki
  07 novembre 2012
J'avais hâte de découvrir cette saga de Nalini Singh dont j'avais lu et adoré "Psi Changeling". Aussi, je dois dire que la couverture me plaisait beaucoup, en plus du gage de la qualité d'écriture de l'auteur, ça a donc suffit à me convaincre de me plonger dans ses pages. Et j'avoue que, même si j'ai beaucoup aimé ce roman, j'ai été moins enthousiasmée que par "Psi Changeling". Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dérange dans ce roman sans que j'arrive à mettre le doigt dessus. Enfin, pour vous, je vais essayer !
Dans un premier temps, j'ai adoré me plonger dans ce nouvel univers créé par l'auteur. J'ai été tout simplement fascinée par la mythologie qu'elle avait mise en place. Ce système d'un monde dirigé par les Archanges, inhumains, immortels, et où rôdent les vampires, hum, pas très rassurant au premier abord. Mais le plus intéressant dans l'affaire, outre le fait qu'on apprend à connaître et à comprendre les Archanges, ce qui n'est pas sans me déplaire, même s'ils nous apparaissent froids, calculateurs, manipulateurs, dangereux, c'est qu'on découvre leurs liens étroits avec les vampires, puisqu'ils sont leurs maîtres et leurs créateurs. Alors là, j'ai été bluffée par l'inventivité de l'auteur concernant la révélation sur la méthode de création des vampires, celle-là je ne l'avais encore jamais vue nulle part et j'ai trouvé ça vraiment très originale. Bon, je ne dis pas de quoi il s'agit, surtout qu'on l'apprend assez tard dans le roman, mais vraiment, c'est très bien trouvé ! On apprend donc que les Archanges donnent naissance aux vampires, que ces derniers leurs sont ensuite dévoués, enfin, ils sont obligés de l'être, qu'ils sont en quelque sorte leurs serviteurs éternels si on peut dire. C'est assez complexe et très codifié, hiérarchisé également, bref, vous avez de quoi vous faire plaisir si vous voulez concevoir un nouveau mythe du vampire. Passionnant ! D'autant qu'ils ont aussi d'autres particularités plutôt intéressantes, en termes de pouvoir notamment, qui m'ont aussi impressionnée. Mais, je parlais des Archanges au début. Donc, ceux-ci ont le pouvoir et dominent le monde, ils ne sont pas nombreux et se partage les quatre coins de la planète, dirigeant ces pauvres humains inutiles comme bon leur semble. On rentre avec ce roman dans leur monde secret, on aperçoit leur mode de vie, leurs secrets aussi, je n'avais encore jamais lu de roman sur les Archanges et j'avoue que, même s'ils me paraissent hautement antipathiques, les voir ainsi se dévoiler fut réellement intriguant. D'autant qu'ils entretiennent un maximum le mystère tout au long du récit, ce qui vous donne envie de toujours poser plus de questions. Ils sont dérangeants, déroutants, notamment parce qu'ils paraissent totalement déconnectés du monde réel pour la plupart, carrément flippant par moments, dotés de pouvoirs innombrables, bref, je vous le dis, vous adorerez les détester !
Mais il manque encore un troisième groupe de personnes pour compléter le tableau. Il s'agit des chasseurs de vampires, membres de la très renommée Guilde, et qui ont pour mission de traquer les vampires déviants, ceux qui, par exemple, s'écartent de leur créateur. Hum, là j'avoue que j'ai eu du mal parce que cette idée de Guilde c'est du réchauffé. Ça m'a trop fait penser à Kate Daniels, entre autre, du coup, j'ai eu du mal à adhérer, même si j'avoue que l'ensemble est assez cohérent et consistant. Peut-être qu'il aurait fallu qu'on en parle un peu plus, je ne sais pas, finalement ça passe assez vite à la trappe et ça ne revient au premier plan que comme un expédient au bon déroulement de l'action. Passons. Donc, le personnage central du roman, Elena, est une chasseuse de vampires, particulièrement douée, la meilleure nous dit-on. L'histoire commence lorsqu'elle est engagée par l'Archange Raphaäl pour retrouver un autre Archange devenu fou et meurtrier. Une fois encore, on tape dans le côté sombre, obscur, rien de très réjouissant. D'autant que, une fois l'action bien mise en place, on bascule totalement dans l'horreur. Moi aussi j'ai eu envie de vomir à certains moments. Mais revenons-en à l'essentiel, une fois encore je m'égare. Donc, le roman en lui-même est basé sur la traque de cet Archange qui a déraillé, et dans laquelle vont s'allier Elena et Raphaël. On suit avec intérêt leur enquête, leur traque, qui les mènent à flairer plusieurs pistes, à courir après le tueur, mais pas que. Finalement, il y a peu d'actions au sens strict du terme, ils chassent mais leur proie ne les attend pas bien sagement. En fin de compte, même si on se pose beaucoup de questions tout au long du récit, qu'on émet quelques hypothèses, peu d'éléments nous sont donnés pour vraiment nous impliquer dans l'enquête. Là encore, même s'il y a des rebondissements, des révélations, que la tension et le danger sont palpables, je ne les ai pas réellement "sentis" avant la toute fin. C'est comme un nuage au-dessus de nos têtes, on sait qu'il est là, mais il ne peut pas nous atteindre et vice-versa. Il m'a manqué ce côté plus "proche" des choses qui m'aurait permis de vraiment jouer les Sherlock. Ça ne vient que tard dans le roman, dommage.
En parallèle de cette enquête qui nous tient malgré tout en haleine, on suit l'inévitable romance entre Elena et Raphaël. Bon, j'avoue que dès le départ, c'est une évidence, la question est toujours la même et est de savoir quand ils vont finir par craquer. J'ai eu du mal à vraiment y croire à cette histoire, elle ne m'a pas paru assez "cohérente" pour que j'ai envie de m'attacher à ces eux personnages ainsi qu'à leur relation. Alors oui, ça amène une touche supplémentaire au roman, c'est clair, ça nous permet de les découvrir, eux, leurs passés, ça permet aussi d'en apprendre plus sur les Archanges au fur et à mesure que Raphaël se dévoile à Elena, d'en apprendre aussi un peu plus sur elle, sur sa famille, sur ses pouvoirs de chasseuse. Mais ça ne m'a pas entraînée plus que ça. D'autant que j'ai eu beaucoup de mal avec le côté un peu "cru" de leur relation. J'avoue que, même sans être prude, voir écrit "bite" et "je veux te baiser", ça me dérange. Y a quand même d'autres manières de le dire, moins "choquantes". Ça me refroidit. Leur histoire au début paraît tellement brutale, tellement malsaine, avec cet espèce de mâle dominant, arrogant, présomptueux et beaucoup trop sûr de lui qui veut mettre la petite humaine dans son lit juste pour s'amuser, ouais, je ne suis pas fan. D'autant, qu'elle, est en pâmoison dès le départ, alors que, la seconde d'avant elle disait le détester. Peu crédible, trop rapide, trop facile, mais, comme à chaque fois, c'est un grand classique. Je pense que tout ça m'aurait moins gênée si j'avais réussi à réellement m'attacher à ceux deux personnages. Je n'y suis pas vraiment arrivée. Je vois bien pourquoi ils sont au centre du roman, pourquoi ils en sont la pierre angulaire, pourquoi leur histoire est ce qui fait avancer l'énigme, mais, même s'ils ont les qualités requises pour être des personnages principaux, il leur a manqué cette touche de réaliste humanité qui m'aurait permis de me projeter en eux et d'y voir plus que des stéréotypes. La petite touche d'originalité, de compassion, n'est pas venue par eux.
Au final, j'ai été plus agréablement surprise par ceux qui gravitent autour du couple central. Les personnage secondaires m'ont totalement convaincue pour le coup. J'ai adoré Dmitri, le second de Raphaël, un vampire qui apparemment a encore beaucoup de choses à nous apprendre, son côté si sérieux, démenti par son "parfum", son côté protecteur, son envie de se battre pour ce en quoi il croit, oui, j'ai vraiment apprécié ce personnage, j'ai trouvé qu'il avait beaucoup de profondeur. D'ailleurs, ça a été pareil avec Sara, la meilleure amie d'Elena, forte tête, butée, courageuse, déterminée, elle m'a parue tellement plus forte justement qu'Elena, tout en sachant montrer ses faiblesses, j'ai été conquise par tout ce qu'elle représente. Mais ils ne sont pas les seuls, les vampires et les anges qui gravitent autour de Raphaël sont tout aussi intéressants, de même que ceux qui entourent Elena, notamment à la Guilde. J'ai trouvé que toute cette galerie de personnages apportait vraiment beaucoup au texte, le rendant plus complexe, plus diversifié. Ils offrent la possibilité de nuancer un peu cette romane unidimensionnel en ouvrant le lecteur aux émotions. C'est un des points forts du texte, ne pas enliser le lecteur dans une relation unique mais de le plonger au coeur d'un monde fait de ramifications multiples, de causes et d'effets variés. Au final, il se passe toujours quelque chose au niveau des relations inter personnages quand l'action n'est pas au rendez-vous. C'est un combat de personnalités, d'ego, auquel on assiste. La loi du plus fort. L'auteur sait nous captiver par l'originalité de sa mythologie, par la multiplicité de ses personnages, par sa plume prenante, on ne s'ennuie pas en lisant ce roman même s'il lui manque la petite étincelle qui en ferait une pépite. Autant j'aurais pu me laisser totalement embarquée, autant je dois reconnaître que ça n'a malheureusement pas été totalement le cas. Même si j'ai passé un agréable moment de lecture, que j'ai apprécié l'histoire en elle-même, je ne sais pas, j'ai l'impression que l'ensemble, une fois sorti de la mythologie et de ce qu'elle apporte au texte, est un peu creux. C'est couru d'avance, le suspens est peu présent, même si l'auteur essaie de l'entretenir de son mieux. Ah, c'est dur à expliquer, j'ai aimé mais j'attendais beaucoup plus.
Donc, au final, ce que je peux vous dire c'est que c'est un bon bouquin, ça c'est sûr, maintenant, en dehors de son originalité principale qui tient au fait qu'il met en scène des Archanges, il reprend les mêmes ficelles que n'importe qu'elle livre de bit-lit actuellement. Malgré une plume toujours aussi entraînante, l'auteur n'a pas su me convaincre à 100 %. La fin cependant, nous donne envie de connaître la suite, même si je pense personnellement qu'en modifiant un ou deux éléments, ce roman aurait pu se suffire à lui-même. Lirai-je ou non le tome 2 ? Là est la question !
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Paroledunelivrophage
  03 août 2016
Dans nos librairies préférée de nouveaux êtres surnaturelles se sont réveillées et font leur grande entrée dans le monde de la lecture au rayon Bit lit. D'ailleurs pour ainsi dire il était temps que ces êtres aux ailes et à la beauté fascinante arrivent pour nous faire rêver. Et qui d'autre que la grande Nalini Singh, une auteure jouissant d'une popularité énorme et grandissante dans le nouveau monde (U.S), puissent les mettre en avant. Ces êtres éternels et divins, nos anges adorés, font donc une entrée sans précédent dans notre monde, tel un feu d'artifice du 14 juillet explosant dans le ciel nocturne. Mais cependant, dite vous que ces êtres divinement angélique ne sembles pas être ce qu'ils sont. Beaux, mignon, doux, des chérubins comme nos petits nouveaux nés. Nan !!!!! Les anges dont on parle en religion ???? Nan plus. Vous êtes loin du compte. Vous souvenez vous de vos cour de catéchisme ? Quand on nous parlait de Raphael, Michel, Gabriel et les autres, ces archanges et anges qui combattent le mal, par toutes les manières possible. Eh bien, passer une éponge sur le tableau noir de vos soit di sante connaissance. Et préparer vous, car plus jamais vous ne verrez vos angéliques gardiens de la même manière à travers ce petit bijoux.
Dans un monde où les anges vivent et règnent en maitres, l'humanité a appris à la fois à appréhender la colère ou tout autre sentiment de l'un d'eux mais aussi à les louanger. Des guildes de chasseurs ont fait leurs apparitions, et Elena Deveraux à fort à faire vu qu'elle est la meilleur dans son domaine. Quel est son domaine me direz-vous ? C'est une chasseuse de vampire. Elle possède un don inné pour sentir et ressentir les non morts. Possédant une souplesse rarissime lui permet de se battre au corps à corps et aux maniements des armes lui ont permis de se classer parmi les tous premiers éléments de sa guilde. Elle est le meilleur choix, la crème sur le gâteau, l'élite, le gratin, la quintessence même des chasseurs et pas seulement dans sa guilde mais aussi dans toutes autres les guildes. Et le rôle de ces chasseurs n'est autre que dénicher, pourchasser, appréhender et remettre le colis (le vampire) fuyant leurs divins maitres. La réputation de notre chère héroïne est tellement grandiose, qu'elle attire à elle l'un des archanges du cercle des plus puissants anges, les archanges avec leurs cadre des dix. Raphael, beau, sexy, canon, juste miam, miam comme on les aimes. Mais il est surtout l'un des plus puissants archanges existant et est par-dessus tout cruel et sans pitié. du moins c'est ce que l'humanité prétend. Il est le sombre maitre de New York. Son nom seul fait trembler la surface de la terre. Aussi quand l'ordre atterrit sur le bureau de la cheftaine de la guilde demandant à Elena de venir à la tour, cette dernière ne peut refuser, par peur que ce magnifique spécimen angélique ne lui fasse de mal. La mission dont pensait notre héroïne au début simple et réalisable en deux temps trois mouvements, va se révéler bien plus complexe et plus dangereux qu'il n'y paraissait au premier abord. Car si au commencement elle pensait traquer un vampire, la proie réelle sera tel qu'elle-même aura du mal à poursuivre. Un ange, mais pas un simple ange, un chef, un archange ni plus ni moins qui a succomber à la soif de sang et de carnage et qui va se révéler bien plus dangereux et macabre que Raphael.
Depuis sa sortie en VO, le résumé de ce livre m'avait plus et c'est avec fébrilité que j'attendais sa sortie en France d'autant que dans ma région je me dois d'attendre plus d'un mois après sa sortie en métropole pour l'avoir. Bref, je ne vous dis pas comment je sautais comme une petite folle dans ma librairie lorsque j'ai pu enfin le tenir dans ma main. Un vrai petit bonheur fait de papier.
Dès les premiers mots, Nalini Singh a su nous faire entrer dans son monde magiquement divin dont les anges seraient à se pavaner tels des coqs dans la basse cours, plutôt que nos chers vampires qui depuis le temps nous ont habitué à leurs sale caractère de macho. Ce roman bit lit sur fond de romance paranormale nous apporte un peu de fraicheur autant dans son genre que grâce aux protagonistes. Quand a l'écriture, elle est simple, facile et fluide. J'ai eu l'impression de m'immerger dans un océan d'intrigue, d'actions et de descriptions effrayantes des actions de l'Archange Uram tant l'auteur maitre parfaitement bien sa plume. Et cet océan est si profond que l'on oublie l'attirance de plus en plus électrique qui s'accroit entre Elena et Raphaël.
Passons maintenant aux personnages.
Tout d'abord faisons honneur à notre héroïne Elena Deveraux. Cette femme est une chasseuse de 28 ans qui possède un fort caractère et qui n'a peur de rien. C'est une véritable guerrière dans toute sa splendeur. C'est une véritable guerrière impulsive, intrépide, bagarreuse et ne sachant pas tourner sept fois sa langue dans sa poche, elle est aussi grossière et se refuse de ramper devant quiconque. Cependant dans ce sombre visage se cache des vérités révélées par des flashbacks inhumains tout un coté de son passé qu'elle préfère cacher à tous plutôt de montrer à ceux qui l'entoure cette fragilité. Car ce passé l'a traumatisé au point de la briser dans son enfance mais qui lui a permis d'être cette femme forte qu'elle est devenu à ce jour. Les relations qu'elle possède avec sa famille et surtout chaotiques et conflictuel avec son père rendra le personnage d'Elena un peu plus touchant et déchirant. Sans compter que vu par son passé douloureux, elle accorde peu sa confiance, son cercle d'amis est extrêmement restreint. Sa meilleure amie Sara et son collègue un peu timbré. le coté froid de sa personnalité, fondra comme neige au soleil par sa relation pleine de tendresse avec sa meilleure amie Sara, tant et si bien que l'on pourrait penser qu'elles soient des soeurs. Certes pas de sang, mais de coeur. Mais c'est cette même froideur qui lui permettra de protéger tous ceux qu'elle aime de grés ou de force. Sa rencontre avec Raphaël la laissera totalement incrédule. Sans compter que qu'à chacune de ses rencontres avec le très bel et si sexy ange Raphael la peur lui clouera au sol. Plus l'envie maladif de défier l'archange sans cesse au point que l'on pourrait même que sa réaction est autodestructive. Et si l'on considère que le désir qui s'intensifie et s'accroit entre eux deux ne lui laisse que peu d'espoir pour résister à cet archange aux yeux couleur océan. Elena ne saura plus quoi faire tant elle sera accaparée par tous les côtés, d'autant qu'elle ne veut pas devenir le dernier jouet en date de ce sombre archange.
Pour ce qui est du personnage de Raphael, il est ce qu'il est. C'est-à-dire fidèle à sa réputation. Même si aux premiers abords il ne parait pas être ce qu'il est réellement. C'est un être violent et extrêmement dominateur et qui est prêt jusqu'à tuer pout un acte d'insubordination. Et comme tous les autres anges, il est craint et adulé par ceux qui l'entourent. Tout d'abord intrigué puis amusé par cette petite humaine qui malgré la peur l'étreignant à chacune de leur rencontre s'évertuera à toujours le provoquer et à lui résister, il se fera un plaisir de s'amuser avec son nouveau jouet. Cet homme, car oui c'est avant tout un homme, voit les humains comme des déchets et donc les considère avec dédains. Cet archange ambigu et difficile à cerner est manipulateur, et fera tout son possible pour qu'Elena devienne sienne, et ainsi donc la mettre dans son lit. Pourtant, plus l'histoire vieillit, plus Raphael changera jusqu'au plus profond de son être, tant et si bien que l'on aura l'impression qu'il devient un peu humain, si bien que l'on finira par l'aimer. Même si pour ma part il suffisamment sexy pour que je l'aime. Au point que j'ai pleuré lors du combat final.

Pour ce qui est des personnages secondaires, ils ont tous un charisme suffisamment intense et important pour que l'auteure nous fasse un livre sur chacun d'eux. Mais pour l'instant seul trois des 7 chefs guerriers de Raphael ont retenu mon attention. Il faut dire que les autres étaient soit non présent soit très peu présent.
Commençons en premier lieu par Dimitri. La première chose que vous devez savoir de lui c'est que c'est un vampire. Il est charmeur et extrêmement puissant, tant et si bien qu'il est le chef des 7. Mais son côté pervers va vous faire payer de sacré fou rire. Mais pour Elena, c'est une vraie plaie. C'est un homme qui adore profiter des plaisirs de la vie. Il est aussi très humoristique ce qui fait de lui quelqu'un de charmant à ses heures.
Puis vient Illium. Luis c'est ange aux ailes bleues. Oui vous m'avez bien comprise, BLEU. Lui aussi fait partie de la garde rapprochée de Raphael puisqu'il fait partie des 7. Il est entièrement et totalement différent des 6 autres grands guerriers de Raphael. Par son coté, drôle, taquin, et totalement dépourvue d'arrogance, il est donc l'un des anges les plus apprécié par l'humanité vivant dans la ville. Malheureusement, derrière ce côté festif et insouciant, se cache des blessures dû à un sacrifice lui ayant beaucoup coûté par le passé.
Enfin je fini avec Venin. Tout comme Dimitri, c'est un vampire et fait lui aussi partit des 7 guerriers impitoyables de Raphael. Vu qu'il y a eu peu de scènes sur lui, je ne peux dire grand-chose sur lui, sauf qu'il n'aime vraiment, vraiment pas Elena.
Pour ce qui est de l'histoire. Elle est prenante, rafraichissante et pourvue de personnages possédant un titanesque charisme. Cela nous change énormément des histoires déjà lu. Par la trame des scènes révélant beaucoup d'actions, le suspense reste à son comble et les révélations nous tombent tel des grains de poussières volant au vent. Et l'intrigue est si bien menée qu'elle nous tient en haleine jusqu'au bout.
Je n'ai eu que peu de point négatif mais pas insurmontable. Malgré un langage vulgaire, voir grossier, l'histoire reste super. Puis cette histoire d'ailes, on à tous compris les anges possèdent des ailes. Enfin la traque passe en arrière-plan.
Excellant livre. Il est vraiment à lire.
Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marinouche44
  30 septembre 2012
Depuis maintenant un certain temps, on retrouve toujours le même genre de livres dans la section "bit-lit" de tous les magasins de livres ; vampires tout d'abord, puis loup-garous, suivis par les sorcières et autres étrangetés magique et maintenant les anges les ont rejoint pour partager les étagères. Moui... bon... D'abord très sceptique après avoir lu les Anita Blake et autre héroïnes dans le même genre qui se ressemblaient toutes (j'ai le caractère d'un homme avec le corps d'une belle femme, je fais un métier dangereux et je croise un homme magnifique à chaque coin de rue ect...) j'ai approché ce livre en me disant "boarf tu sais ce qui va se passer, l'héroïne va être plongée dans une enquête bizarre, va rencontrer un homme très beau mais très mystérieux et ils vont vivre heureux et faire des bébés après avoir tué le méchant pas beau !". Quelque part... et bien j'avais raison ! (enfin pas pour tous les points mais pour les deux premiers là...)
Cependant, l'approche de l'auteur est bien différente des romans de bit-lit que j'avais lu jusqu'à présent. Elle a son monde bien à elle, qu'elle nous décrit dès les premières pages et j'avoue (bouh pas bien !) que je me suis laissée prendre assez facilement au jeu. Les liens qu'elle tisse entres vampires, humains et anges sont assez spéciaux et au début on peut même demander ce qui lui est passé par la tête quand elle a mis les lignes conductrices de son roman en place. Mais au fur et à mesure tout nous apparaît clairement et on trouve même une certaine logique à sa création (même s'il m'a fallut du temps avant de bien comprendre qui dominait qui, qui créait qui et qui tuait qui...)
Ensuite, le point qui m'a fait comprendre que ce livre différait de ceux que je lisais et que j'aimais bien c'est le fait que je n'avais pas envie de tuer l'héroïne à chaque pensée ou réplique. Un grand pas en avant ! Peut-être est-ce du à la narration qui se fait à la troisième personne et qui change de chapitres en chapitres (pouf une Elena ! pouf un Raphael ! Repouf une Elena...) mais je l'ai trouvé bien plus aimable et attachante que d'autres que je ne citerais pas (parce que je l'ai déjà fais plus haut) malgré les éléments qui reviennent toujours (passé difficile, capacités hors du commun, caractère très fort et très chiant, très douée pour se mettre dans des situations dangereuses malgré toutes les mises en gardes reçues...)
Ensuite et bien... comment dire... je n'ai pas pu empêcher mon côté "groupie-fan-à-en-mourir" de ressortir en voyant apparaître le personnage de Raphael (on pourra me taper pour ça oui oui) ! Cet homme a une personnalité tellement étrange qu'on ne sait pas si on doit l'aimer ou le détester. du coup on fait les deux ! La tension entre lui et Elena du début à la fin du livre est juste intenable mais justement nous donne envie de continuer pour enfin lire le fin mot de l'histoire et même, ce personnage est tellement intéressant à disséquer tellement il est sombre et lunatique qu'on aurait limite pas besoin d'une autre intrigue que celle de plonger dans la tête de Raphael pour dévorer le livre.
Bon après il y a bien entendu des bémols dans ce livre (je n'en ai rencontré qu'un seul de parfait jusqu'à présent !). le premier c'est le langage qui par moment m'a fait vraiment grimacer. Raphaël qui jure mais... mais... non ! Je dis non ! Encore Elena on la comprend : c'est une héroïne de Bit-Lit c'est donc obligé... mais lui... Je sais pas, c'est un archange tout de même et je crois qu'on a tous une image tellement noble de ces créatures (entre la Bible et Elena qui s'extasie devant eux toutes les deux pages) que l'entendre parler comme il le fait par moment brise complètement l'ambiance sensuelle et tendue qui s'était tissé entre les deux protagonistes. le deuxième bémol à mon avis (mais qui est largement compensé par la beauté de l'échange entre Elena et Raphael !) est la scène de fin que j'ai trouvé... bien trop rapide à mon goût. C'est vrai quoi, pendant tout le roman on entend parler des crimes atroces commis par Uram, on s'attend donc à voir un monstre sanguinaire apparaitre puis défier Raphael afin qu'un épique et gigantesque combat proche de l'apocalypte éclate entre deux archanges ! Et bien... non. Bon. D'accord. Uram apparaît finalement pendant quoi 4/5 chapitres, se fait laminer par un Raphael pas content avant d'exploser. C'était certes un peu décevant après l'attente pendant tout le livre où on voyait Elena et Raphael promettre des tonnes de souffrances à ce méchant petit ange mais encore une fois je le redis : cette scène décevante fut largement compensé par l'échange entre Raphael et Elena au même moment. On a toutes un côté fleur bleu qui fut magnifiquement exploité pour cette scène qui n'avait au final rien de niais comme on aurait pu s'y attendre.
Ainsi, malgré quelques petites ombres pas vraiment méchantes mais légèrement gênantes, je dois dire que mon ressenti vis à vis de ce livre fut vraiment positif. J'ai bien entendu acheté la suite qui, j'espère, ne sera pas qu'une longue répétition du premier sinon je crois que Raphael ou non je range cette série à côté des autres classées "non merci plus jamais !".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yumiko
  29 février 2012
J'ai découvert cette auteur par son autre série, Psi-changeling. Grande fan de cette saga, j'avais hâte de plonger dans Chasseuse de vampires. Peut-être étais-je trop impatiente, en attendais-je trop… En tous les cas, j'ai été un peu déçue par ce premier tome même si cette série à de grandes forces. Enfin… surtout une: Raphael!
L'originalité de se titre est de mettre en avant les anges et les archanges. L'auteur développe tout un univers nouveau, mêlant vampires, anges et humains, dans une histoire intéressante et recherchée. J'ai aimé les chasseurs de vampires qui ne sont pas là que pour tuer ces créatures et qui ont à leur disposition des moyens très originaux pour les ramener auprès de leurs Maîtres. La mythologie développée autour des anges et des archanges m'a beaucoup plu, surtout leur côté moins angélique et plus avide de pouvoirs (une avidité qui les rapproche assez des humains en fin de compte).
Au milieu de cet univers, Elena notre chasseuse, n'est qu'un insecte humain sans grande importance du point de vue de ces êtres dits « supérieurs ». le fait qu'elle joue un rôle fondamental alors qu'elle est aussi insignifiante m'a plu et m'a donné envie d'en savoir toujours plus. le hic, c'est qu'avant de dévorer le roman, j'ai eu de la peine à me mettre dans l'histoire. L'auteur prend son temps pour poser son récit et je me suis franchement ennuyée au début du livre… Mais ensuite… Plus du tout :D
Au niveau des personnages, Elena et sa forte personnalité à de quoi plaire! Cette héroïne est vraiment passionnante à suivre. Par contre, elle est un peu énervante avec sa façon d'analyser constamment ses « sentiments » vis-à-vis de Raphael. de plus, elle a tendance à décortiquer un nombre incalculable de fois le même évènement ou son ressenti. Au bout d'un moment cela en devient un peu pénible.
De l'autre côté, nous avons le fameux Raphael! Depuis le temps que j'en entendais parler, j'étais impatiente de le rencontrer. Alors oui, il est séduisant, oui il est charismatique, oui il m'a fait craquer! C'est un personnage comme je les aime. Mais il y a un point le concernant qui m'a quand même un peu gênée… C'est la vulgarité de son langage à certains moments… Dans la bouche d'un Archange, c'est un peu déstabilisant XD Mais à part ça, il est parfait et alléchant!
Le couple forme un duo détonant et leurs rencontres sont palpitantes et ont fait vibrer mon petit coeur. D'ailleurs, ils nous font beaucoup attendre et cela en devient presque insoutenable au bout d'un moment. Mais quelque part c'est encore meilleur quand on nous fait languir, on apprécie encore davantage l'évolution de la relation entre les personnages.
Donc au final, malgré quelques points qui m'ont moins plu, j'ai passé un excellent moment avec ce livre. Cette série va rejoindre la pile de celles qui sont à suivre!
Je me réjouis de lire le deuxième en tome en espérant qu'il sera un cran en-dessus de ce premier opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Melanie_FMelanie_F   30 mars 2011
- Michaela veut vraiment me voir morte.
L'expression sur le visage de l'Archange ne changea pas.
- Je ne laisse personne casser mes jouets.
- Waouh ! Je me sens toute chose à l'intérieur.
- Vous parliez avec qui ?
- Possessif à ce point-là ?
L'Archange plaça sa main mouillée en coup sous la joue de la chasseuse, sa poigne n'appelant pas au compromis.
- Je ne partage pas mes jouets.
Commenter  J’apprécie          260
Melanie_FMelanie_F   30 mars 2011
- Ce mélange, murmura t-il, ployant vers elle, est sexuel.
Elle posa ses mains sur la poitrine de l'Archange, mais ce n'était pas en signe de protestation. Après le sang, la peur, elle avait besoin de le toucher, de savoir que cette glorieuse créature existait.
- Une autre forme de contrôle d'esprit ?
Il secoua la tête, sa bouche à un cheveu de la sienne.
- Ce n'est que justice.
- Justice ?
Elle donna un petit coup de langue à la lèvre inférieur de l'Archange, celui-ci resserrant alors sa prise sur ses hanches.
- Si je vous léchais entre les cuisses, votre goût aurait le même effet aphrodisiaque sur moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Melanie_FMelanie_F   30 mars 2011
- Une fois qu'un vampire aura planté ses crocs en moi, je ne serai plus en état de marcher ou de travailler.
- Je n'avais jamais entendu la bit d'un homme être décrite en ces termes auparavant, murmura Raphaël. [...]
- Croc, bite, quelle est la différence ? Tout est est d'ordre sexuel pour un vampire.
- Mais pas pour un ange. Ma bite est au service de propos hautement spécifique.
Commenter  J’apprécie          100
Milene51Milene51   02 mars 2012
_ Cela n'a pas dû être si terrible que ça si tu es toujours là.
_ Ma maîtresse m'a écorché vif la peau du dos et en a fait un sac à main.
[...]
_ Mais vous la servez maintenant encore.
_ C'était un très joli sac.
Commenter  J’apprécie          180
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   03 août 2016
Un faible rire dans la tête de Raphaël. Je suppose qu'une femme en train de mourir a le droit de se montrer stupide, si l'envie lui prend. Je suis folle de toi, Archange. Tu me fais flipper grave, parfois, mais c'est de toute manière avec toi que je veux être.
Le cœur de Raphaël s'arrêta de battre tandis que la vois d'Elena s'éteignit. Il se pencha en avant, sa bouche envahie par le goût de la beauté, de la vie.
- Je ne te laisserai pas mourir. J'ai fait tester ton sang. Tu es Compatible.
Les cils d'Elena battirent comme elle essayait de les ouvrir sans y parvenir. Je ne veux pas être un vampire. Sucer le sang n'est pas mon truc.
- Tu dois vivre.
Et il l'embrassa alors, la nourrissant de ce goût doré, de cette saveur enivrante. Tu dois vivre.
Ce fut à ce moment-là que l'enseigne lâcha, se désolidarisant de l'immeuble. Elle plongea vers le sol dans un bruit déchirant. Elena ne tomba pas seule, unie comme elle l'était à Raphaël, la bouche de ce dernier collée à la sienne. Il chutèrent ensemble, ses ailes proches de l'anéantissement, son âme liée à celle d'une mortelle.
Si c'est cela la mort, Chasseuse de la Guilde, pensa-t-il à l'intention d'Elena alors que le feu d'ange entaillait ses os et touchait son cœur, alors je te retrouverai de l'autre côté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Nalini Singh (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nalini Singh
Interview en anglais de Nalini Singh sur sa nouvelle série de livres "Psy Changeling".
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : archangesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1781 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre

.. ..