AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2373020297
Éditeur : Ofelbe (20/04/2017)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Tokyo, Ikebukuro. Ici se trouve un passé baigné dans la solitude. Un leader qui essaie de fuir la réalité, une jeune lycéenne qui a des responsabilités, un jeune garçon qui ne se rend pas compte des sentiments de ses amis, un homme qui projette un coup d'Etat, un autre qui manipule les gens avec ses informations, et un motard sans tête sur sa moto silencieuse... Tous sont sur une trajectoire de collision qui déterminera qui surmontera son passé, et qui deviendra un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ichirin-No-Hana
  25 janvier 2018
Ce tome 3 de Durarara clôt le premier arc se concentrant sur le trio que forme Ryûgamine Mikado, Sonohara Anri et Kida Masaomi. Après avoir appris à connaître Mikado et Anri, nous nous concentrons donc sur Kida Masaomi. Pas forcément le plus intéressant et charismatique pour moi, ce troisième tome n'en reste pas moins toujours aussi délirant et agréable à la lecture.
Kida Masaomi est présenté comme le super copain classe de la bande dans les deux premiers tomes. Alors que l'on commençait à entrevoir un peu de sa personnalité dans les tomes précédents, ce personnage cache une part sombre avec une histoire personnelle assez intéressante.
J'ai trouvé que dans ce tome-ci, l'auteur osait prendre plus son temps. Ce troisième tome, plus long que les précédents, cherche à approfondir la personnalité de ses personnages et offre une écriture plus descriptive. L'auteur avait tendance à se concentrer seulement sur de l'action pure et dure et sur les dialogues. Je trouve que le roman n'en est que plus qualitatif tout en sachant garder comme axe central, le divertissement du lecteur avec des passages toujours succulents et un humour décapant.
En attendant la sortie du quatrième tome (qui semble tarder, c'est dommage), je continuerai avec plaisir ma découverte du genre light-novels avec d'autres titres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Lire-une-passion
  05 juillet 2017
Tout comme Dan Machi, « Durarara !! » est une série qui a réussi à m'alpaguer dès le départ. Cette idée de clans, de femme sans tête était très intriguant. de ce fait, j'ai, une nouvelle fois commencé ce tome 3 avec beaucoup de positivité. Et pour ne pas changer, j'ai adoré ma lecture. J'ai enchaîné les pages sans m'en rendre compte et je suis déjà pressée de pouvoir lire la suite !
Dans ce troisième opus, tout s'enchaîne pour nos personnages. Bien que certains semblent être amis, ils n'ont jamais été autant seuls. Les gangs qui sévissent dans ce pays sont tellement différents et présents, qu'on se rend vite compte que les tensions feront partie prenante de ce roman.​
Il est assez compliqué de vous parler de l'intrigue de ce tome sans vous spoiler un minimum. Et comme ce blog est anti-spoile (du moins au maximum de ce que je peux faire), il va être difficile pour moi de vous faire une chronique centrée sur l'intrigue en elle-même. Mais on va essayer, hein !
Sachez juste qu'avec ce tome 3, des révélations (dont nous connaissons déjà les tenants et aboutissants, révélés dans le tome 2) éclatent entre les personnages. Certains découvrent les secrets des autres, tandis que d'autres mènent leur propre enquête, au risque de se mettre en danger. La psychologie des personnages est l'un des points fort de ce nouveau tome. Ils sont à la fois forts, perdus, en danger, aimés, détestés. Certains se posent beaucoup de questions, tandis que d'autres vont au-devant des dangers sans se poser de questions.
Comme avec les tomes précédents, l'auteur nous offre des points de vue différents. Nous suivons tantôt Celty, qui est toujours à la recherche de sa tête et qui commence à ressentir des sentiments qu'elle ne connaissait pas, Masaomi, qui devient plus sérieux que précédemment, et qui découvre des secrets qui auraient peut-être dus rester secrets, Mikado, qui, ici, est assez secondaire et qui vit tranquillement sa vie, Anri, qui a des responsabilités du fait des révélations du tome précédent et qui est un peu perdue.
Mais si j'aime toujours autant suivre Celty, que je trouve assez atypique, le personnage qui m'a touchée cette fois, c'est Masaomi. Pourquoi ? Parce que dans ce tome il se dévoile beaucoup. Vraiment beaucoup. On apprend pourquoi il drague autant les filles, ce qu'il a vécu dans le passé, et je peux vous dire que ça donne une autre version de ce personnage qui était un peu volage précédemment. J'ai été vraiment touchée par ce qu'il a vécu, et rien que pour cela, j'ai hâte de le retrouver dans la suite, pour voir s'il évolue encore plus, et surtout comment il encaisse les révélations et son passé qui lui revient en pleine face.
Bien évidemment, j'ai aussi adoré retrouver les autres personnages, mais cette fois, ma préférence va clairement à Masaomi. Même si Celty évolue aussi pas mal, dans ce tome-ci. Toujours à la recherche de sa tête, il n'en est pas moins que les sentiments humains commencent à prendre possession d'elle et cela la rend plus humaine. C'est dans ce sens-là qu'elle est touchante, car on dirait un enfant qui découvre peu à peu la vie. On a envie de la prendre par la main et de la guider.
​En résumé, c'est un troisième opus que j'ai carrément adoré, bien plus que le second. Ici, les révélations éclatent enfin, et pourraient mettre quelque peu à mal certaines amitiés. Nous avons toujours la quête de Celty pour retrouver sa tête, mais pour une fois, elle est assez secondaire. J'ai adoré la psychologie des personnages, qui est bien plus poussée que dans les tomes précédents. À présent, il me tarde de découvrir le tome 4, même si je sais que cet arc des gangs est terminé. Ça me rend encore plus curieuse pour la suite. Qu'est-ce que l'auteur nous réserve ?
* Je remercie Guillaume et Ofelbe pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hiromichi
  26 juillet 2018
À la fin du deuxième volume, on découvrait une troisième force en plus des Dollars et des « enfants » de Saika. Les Turbans jaunes, un color gang qui ne faisait plus trop parler de lui, refait surface dans les rues d'Ikebukuro. Et avec surprise, on découvrait que la figure qui se cachait derrière ce color gang n'est personne d'autre que Kida Masaomi.
Dans ce troisième volume, on découvre ainsi l'histoire des Turbans jaunes, comment ce groupe s'est créé, mais aussi pourquoi Kida les a quitté pendant un temps. Comme on pouvait s'en douter, Izaya est de la partie, l'informateur est le réel manipulateur de l'ombre, il connaît l'identité de quasiment toutes les personnes influentes du quartier.
Kida revient donc à la tête des Turbans jaunes pour mettre la main sur le Pourfendeur, il ne supporte pas qu'Anri se soit fait blesser. de plus, il soupçonne les Dollars d'être les auteurs des agressions ce qui amènent à des confrontations virulentes entre les membres des différentes organisations. Il est vraiment amusant (et frustrant) de savoir que les chefs de ces trois groupes sont en réalité ce petit trio de lycéens qui s'adore. On a envie que chacun sache qui est l'autre, qu'ils se parlent (même si on sait que ça ne serait pas naturel s'ils amènaient le sujet sur le tapis), qu'ils sachent les uns pour les autres. Et c'est là tout l'enjeu de ce volume, sauront-ils la vérité avant que quelque chose de plus grave arrive ?
Autrement que cette guerre de gangs imminente, il y a aussi des avancées du côté de Celty concernant sa tête. En effet, un important personnage fait son apparition, et même si on est autant agacé qu'elle, il ouvre la porte sur une nouvelle intrigue. Car ce tome est la fin d'un premier arc, un arc qui semble expressément fait pour nous présenter les Dollars, Saika et les Turbans Jaunes. Mais n'oublions pas que Celty est la véritable héroïne de cette histoire et qu'il lui manque toujours sa tête.
De plus, il existe encore pleins de secrets, comme Shizuo et son passé avec Izaya, la bande de Kadota (qu'on apprécie beaucoup) et Simon, ce russe vendeur de sushis. Ainsi, sans être d'une plume exceptionnelle, ce roman se lit une nouvelle fois avec rapidité tant les différents personnages sont haut en couleur et attachants. Il nous tarde à lire la suite.
Lien : http://onirik.net/Durarara-t..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maliae
  10 juin 2017
Ce troisième tome est un peu plus long au démarrage que les autres. Il se centre sur Kida, le troisième du trio avec Anri et Mikado. Kida est en fait le leader des turbans jaunes. Et il est bien décidé à venger Anri qui a été blessé dans le dernier tome. Il pense que les Dollars sont les coupables. Il ignore tout sur Anri et Mikado. On en apprend plus sur son passé, ses faiblesses, et ça ne le rend pas moins attachant. J'ai adoré Kida. J'adore vraiment le trio Anri/Kida/Mikado, leur amitié et j'avais envie qu'ils réussissent à se retrouver malgré les secrets qu'ils se font depuis le début de l'histoire.
Izaya bien sûr se mêle toujours de ça, foutant la merde là où il passe. Cherchant par curiosité à voir comment l'humanité réagit. Shizuo de son côté est toujours aussi violent et va être pris pour cible par les turbans jaunes. Il y a aussi Celty qui retrouve le père de Shinra: Shingen (pas du tout attachant). Et finalement le groupe de quatre dans la camionette (dont j'arrive pas à retenir les noms) qui aide Kida et qui sont fidèles aux Dollars. Il y a aussi Simon qui prend de plus en plus d'importance.
Le plus dur dans cette histoire c'est de trouver qui on n'aime pas, les personnages sont hyper attachants. Sauf quelques uns (comme Shingen), la plupart on les aimes, même s'ils sont fous ou dangereux. J'aime comment c'est écrit même si le style reste très light novel. L'auteur doit s'amuser vraiment à mettre en place son univers et ses personnages. J'ai encore vraiment accroché avec ce tome-ci, j'ai eu un gros moment de stress, et la fin m'a foutu un coup de blues.
J'ai hâte d'avoir le tome 4.
Lien : https://jetulis.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FabienS
  13 août 2017
J'ai trouvé que ce troisième tome de Durarara!! a mis beaucoup de temps à démarrer. Plus de cinquante pages de mise en route alors que ce n'est pas le début d'une saga. C'est comme si on avait eu droit à plusieurs prologues. Heureusement, je connais le potentiel de ce light novel, l'auteur nous a habitué à ses mises en route lentes. Je me suis accroché et au final c'est toujours un régal de suivre cette série.
Une fois les premiers chapitres, qui posent le décor de ce nouveau tome, passés, les pages se lisent toutes seules. Dans le premier tome, on se focalisait sur Mikado, dans le deuxième, c'était surtout Anri. Dans celui-ci, place au troisième larron de la bande, à savoir Masaomi et son gang des turbans jaunes. C'était vraiment très habile de la part de l'auteur de choisir cette histoire à ce moment précis. Tout laisse à penser qu'il avait prévu son coup depuis le début, tout s'emboîte parfaitement.
On retrouve tous les personnages charismatiques qui font le charme du light novel et ceux qui sont un peu laissés de côté dans les volumes précédents sont mis en avant dans celui-ci. Impossible de ne pas aimer Masaomi après ce tome qui est centré sur lui. On apprend à le connaitre et on nous donne beaucoup de détails sur sa vie avant que Mikado le rejoigne à Ikebukuro. Cependant, je dois avouer que mon personnage préféré est toujours Shizuo la force de la nature. J'aime son côté rentre dedans. Une provocation et ça finit à l'hôpital.
Avec son intrigue parfaitement menée, Ryogho Narita nous offre un excellent tome 3.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MaliaeMaliae   10 juin 2017
– L’histoire retient plus facilement ses tyrans que ses dieux.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : light novelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre