AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266165313
Éditeur : Pocket (04/09/2008)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Chez les Swofford, on est soldat de père en fils, et chaque génération a sa guerre. Le grand-père d'Anthony Swofford a fait la Seconde Guerre mondiale, et son père le Vietnam. Pour lui, adolescent exalté rêvant de plaies et de bosses, ce sera la guerre du Golfe, celle de 1991. Engagé volontaire à dix-sept ans dans les marines, ce corps d'élite des forces armées américaines, il fait partie du corps expéditionnaire déployé dans les opérations Bouclier et Tempête du dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
liberliger
  08 septembre 2014
Dès les premières lignes on comprend qu'on a affaire à un Marine pas comme les autres. Vous en connaissez beaucoup des marines qui citent Céline et lisent Camus ou Homère pour tromper l'attente dans le désert saoudien ?
C'est le récit d'une non guerre, celui petit garçon qui très jeune voulut être marine par tradition familiale et pour la gloire, enfin celle que vante les sergents instructeurs. Parce que la vraie vie d'un jarhead, au-delà d'un drill tout droit sorti de Full Metal Jacket, c'est plutôt l'alcool, l'ennui, les putes et l'alcool. L'ouvrage n'est pas un récit antimilitariste pour autant, c'est celui d'une dérive, celle d'un idéal trompé par la réalité de la guerre moderne, d'une guerre gagnée d'avance où l'ennemi ne joua pas le jeu, enfin pas celui que les médias et les politiques avaient annoncé.
De Desert's Shield et Desert's Storm vous n'apprendrez rien, du monde réel des jarheads sans doute un peu. Mais bon sang, qu'est-ce qu'ils peuvent se torcher !
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
liberligerliberliger   08 septembre 2014
S'adressant à nous tous, il cria : "Je suis votre papa et votre maman ! Je suis votre pire cauchemar et votre rêve érotique ! Je suis votre matin et votre nuit ! Je vous dirai quand pisser et quand chier et quand et quoi manger ! Je vous apprendrai à tuer et à survivre ! Je vous forgerai pour que vous deveniez une partie intégrante de cette main de fer avec laquelle notre grand pays, les États-Unis d'Amérique combat l'oppression et l'injustice ! C'est compris, les recrues ?
- Chef, oui, chef !
- Que votre papa soit médecin ou que vous soyez né dans les cités de la banlieue de Saint-Louis ou que vous veniez d'une réserve d'Indiens en Arizona, ça n'a plus aucune importance. Noir, Blanc, Mexicain, Vietnamien, Navajo : le corps des marines n'en a rien à foutre ! A compter d'aujourd'hui, vous êtes verts ! Vous êtes vert pâle ou vert foncé. Vous n'êtes plus noirs, blancs, café au lait, jaunes ou rouges. C'est compris, les recrues ?
- Chef, oui, chef !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
liberligerliberliger   08 septembre 2014
Moi, je suis là pour vous apprendre à tuer des gens et à immobiliser des véhicules avec votre nouveau jouet. A propos, je suppose que vous savez que vous ne pouvez faire feu sur une cible humaine avec un 12,7 ? C'est contraire aux Conventions de Genève. Alors il faut viser le réservoir de leur véhicule, comme ça ils crament dedans, mais vous pouvez pas allumer un planton isolé ou deux observateurs embusqués qui communiquent avec l'aviation. Il vous faudra vous rapprocher avec le 7,62 ou alors déclencher votre propre bombardement. Compris ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liberligerliberliger   08 septembre 2014
Si on avait tué ces hommes, on aurait dit à sa mère : "Non, maman, je n'ai tué personne", et même si on a tué personne et qu'on l'a dit à sa mère, ça ne l’empêche pas de dire souvent en pleurant : "J'ai perdu mon petit garçon quand tu es parti à la guerre. Tu étais si gentil et si doux, et maintenant tu es un homme en colère et malheureux."
Commenter  J’apprécie          50
liberligerliberliger   08 septembre 2014
C'était ça, se battre ? Si on compare ce qu'on a vécu aux récits que nos pères, nos oncles et nos frères ont rapportés du Vietnam, notre guerre au sol a duré ce que durait une patrouille à long rayon d'action dans la jungle, et nos pertes s'élèvent, pour la totalité du théâtre des opérations,aux effectifs de deux compagnies.
Commenter  J’apprécie          50
liberligerliberliger   08 septembre 2014
Il a fallu des années pour s'apercevoir que les conflits les plus complexes et les plus dangereux, les opérations les plus terrifiantes se passent dans la tête.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Video de Anthony Swofford (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Swofford
Jarhead (2006) Bande Annonce
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Anthony Swofford (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre