AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915243441
Éditeur : Nimrod (15/03/2012)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Chris Kyle est le plus redoutable sniper de toute l'histoire militaire américaine. Surnommé « al-Shaitan » (Le Diable) par ceux qu'il traquait et « La Légende » par ses frères d'arme des Navy SEALs, il est crédité de 255 ennemis tués. Déployé à quatre reprises en Irak dans le cadre de l'opération Iraqi Freedom, il a été engagé dans les combats urbains les plus terribles du conflit : Fallouja, Ramadi, ou encore Sadr City. Progressant au coeur des fournaises insurgées... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Jackiedream
  14 octobre 2015
La littérature de guerre est l'un de mes genres littéraires favoris. Après avoir vu le film de Clint Eastwood du même nom, j'ai eu envie de découvrir cette autobiographie du "sniper le plus redoutable de l'histoire américaine". En effet Chris Kyle, membre des SEALs, est connu pour avoir exécuté 255 ennemis notamment en Irak. Il est surnommé la "Légende" par ses frères d'arme et le "Diable" par les insurgés. Il a été déployé à quatre reprises en Irak sur les théâtres d'opération les plus dangereux (Fallouja, Ramadi...)
J'ai trouvé ce témoignage des plus intéressants. A mon sens, personne ne peut mieux parler des guerres que ceux qui les ont fait. Qu'on le veuille ou non la carrière militaire de Kyle est assez impressionnante. Néanmoins le récit est empreint d'une grande modestie, le soldat ne cessant de rappeler le rôle de ses camarades ou d'accorder la réussite de ses tirs au hasard.
Au début je regrettais l'aspect très "froid", purement descriptif du livre. le soldat nous explique par le menu quelles sont les différentes caractéristiques des armes par exemple. J'avoue ne pas avoir été attentive aux explications souvent très précises et poussées sur le matériel, la hiérarchie de l'armée... Mais au fil des pages cette impression s'est dissipée. J'ai bien aimé les passages écrits par Taya, la femme de Chris, ils apportent un autre éclairage sur le soldat et surtout sur l'homme. Elle explique par exemple la difficulté d'élever seule ses enfants, l'angoisse permanente...
Je pense que c'est le genre de livre qu'il faut parcourir en gardant en tête que c'est là une vision très personnelle de la guerre. J'ai énormément apprécié la franchise de Kyle, qui ne n'hésite pas à appeler les insurgés des "salopards", à employer un vocabulaire familier, à dire qu'il s'éclate à la guerre... Un ton plus guindé et ampoulé aurait desservit le récit alors que là, on a vraiment l'impression que Kyle nous parle directement. Les valeurs de cette homme m'ont paru honorables, sa volonté de défendre son pays, son courage. Evidemment c'est un américain issu du Texas, un homme qui aime la bière et les bagarres : son opinion est très tranchée. Mais sa sincérité m'a touchée, son humour aussi... Kyle dit clairement les choses, et sait que ses positions ne sont pas celles de tout le monde. Il ne prend pas plaisir à tuer mais est prêt à tout pour défendre son pays. le témoignage n'est jamais dans l'excès de sentimentalité, l'homme ne devait pas être coutumier des grandes déclarations. Mais il raconte la guerre comme il l'a vécue, expose son patriotisme et son attachement à son pays qui reste son moteur premier.
Je ne peux que vous conseiller ce livre si vous vous intéressez de près ou de loin à la guerre d'Irak, ou aux guerres en général.
Lien : http://lantredemesreves.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
LeaTouchBook
  18 mars 2015
Avis de Grybouille (chroniqueur chez Léa Touch Book) :
« le patriotisme c'est l'amour des siens, le nationalisme c'est la haine des autres » Romain Gary.
Si vous n'intégrez pas cela rapidement vous allez passer à coté c'est sur, car les Américains sont patriotes.. . Peu importe leurs origines et même s'il existe des tensions communautaires dès qu'ils se fédèrent autour d'un projet, d'une idée, se sentent agressés, ils sont tous Américains. le « melting pot » de vos cours d'anglais en 4ème.. .
Et encore cela serait une erreur, très répandue, de faire un exercice d'analyse à froid des comportements des belligérants, une guerre est une guerre un moment anormal où une chose compte tuer l'ennemi pour revenir en vie auprès des siens.
Mais revenons au livre, cette biographie, est à l'origine du film réalisé par ce monstre sacré qu'est Clint Eastwood après la défection d'un autre monstre Spielberg. Mais gardez en tête qu'il s'agit d'une adaptation, le scénario doit prendre en compte les « possibles » du cinéma.
Le livre lui relate les faits sans aucune contrainte, la différence est là, énorme !
Le Texas, une famille que l'on qualifiera de classe moyenne, les Kyle. Deux enfants, des garçons élevés dans le respect des valeurs des States : Dieu ; Pays et Famille... des études universitaires... Pour se faire un revenu d'étudiant un travail dans un ranch, une passion la vie de Cow-boy et au loin une envie de devenir soldat.. .
Un soldat n'est pas forcément un guerrier, entre le défilé en ordre serré et le combattant qui se réalise dans l'action il y a un monde.
En lisant ce livre je pense sincèrement que nous avons affaire à un guerrier avec toute la grandeur et l'abnégation que l'on peut porter à une cause, une certaine beauté du geste dans le don de soi en quelque sorte.
Et les travers dans l'absence de remise en question de certaines valeurs inculquées qui s'apparente à de la manipulation par les gouvernants.
Chris s'engage, se sera dans la Navy, les SEALs, une troupe d'élite, pouvait-il en être autrement ?
L'école de l'excellence dans leur domaine, toujours un peu plus, des formateurs qui vous aiment et qui vous poussent à l'abandon, seuls doivent rester la crème de la crème, rien de nouveau sous le soleil des unités spéciales… Sauf que là ce n'est pas un roman c'est du vécu, cela donne toute sa valeur à ce que nous lisons, c'est un témoignage.
Sortie de la machine à broyer il rencontre Taya, ils tombent amoureux, s'aiment, s'embarquent dans une vie de couple. Parallèlement l'entrainement continue, Chris passe les tests et est incorporé dans une Team (une unité « in french »). Je vous laisse découvrir les bizutages d'incorporation « made in SEALs », un peu limite…
Taya et Chris ont leur premier enfant et quelques jours plus tard c'est le premier déploiement en Irak. Il est père mais si peu…
Dans le récit viennent s'incruster, en parallèle des événements guerriers vécus par Chris, les moments de vie de Taya. C'est très bien vu car le contraste est saisissant, la guerre pour Chris et la vie dans un pays en paix pour Taya…
Car le problème est là sous nos yeux, les États-Unis sont en guerre mais à des milliers de kilomètres en Irak alors comment comprendre ces jeunes hommes qui reviennent d'un autre monde, d'une autre époque ?
Encore plus fort ? Les coups de téléphone (satellite) de Chris en pleine opération à son coeur Taya.
Un peu comme s'il était au bureau, « Excuse- moi Chérie, je t'appelle entre deux coups de fusil » cela ne s'invente pas.
Cette technologie et les retours rapides sortant d'une zone de conflits ne concourent pas à retrouver une vie normale au pays.
Ici pas de sas de décompression, la veille au milieu des bombes, des frères d'armes qui s'écroulent, la peur, la violence, l'adrénaline qui coule à gros flots dans les veines et quasiment le lendemain « Bonjour chérie, on mange quoi au diner ? », un monde jeu vidéo…
Les nerfs craquent encore heureux, l'être humain est encore là sous la carapace !
Et puis Taya, oui Taya immuable, pleine d'amour pour son héros et ses enfants.
Solide et fragile à la fois, ilot de sécurité, courageuse, elle doit tout supporter, pour lui, pour eux…
Ce n'est pas un film, c'est leurs vies.
Alors oui ce n'est pas de la grande littérature mais c'est terriblement humain, affreusement réaliste, à lire parce que c'est comme cela que les conflits modernes se construisent, broyant les êtres.
Un livre témoignage… Chris, un Texan droit dans ses bottes qui a combattu ses démons et s'était encore plus ouvert aux autres en accompagnant le retour des vétérans qui avaient souffert dans leurs chairs et dans leurs âmes.
Un formidable hommage à une vie qui n'a pas été inutile.

Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
capucapucine
  10 avril 2016
Réaction a chaud de l'autobiographie de Chris Kyle, fini il y a peine quelques minutes. Je doit dire en premier lieu que ce livre me surprend, on pourrait croire que le film et le livre sont des copies conforme mais en faite pas du tout. Mise a part les grande ligne tel que le mariage, la naissance ... On ne retrouve pas ou très peu de passage similaire entre le livre ou le film. Si toutefois il y en a, on a pas le même point de vue suivant si c'est le film ou le livre, c'est deux oeuvres travaillent en symbiose. Il y a plus de précision sur certaines choses notamment sur les armes et sur les thermes techniques, on voit là un vrai passionné.
Ce que j'apprécie dans ce livre c'est cette interaction qu'il y a entre le lecteur et Chris Kyle, c'est comme si on avait une discutions face a face avec lui. de plus le registre utilisé n'a rien de " prout-prout" comme on peut voir dans les romans, ça change, c'est bien.
On y découvre un type simple, qui a la tête sur les épaules, ils ne se prend pas pour un super héros alors qu'en qualité de sniper il est excellent. Il reste humble face a ses actes bien qu'il le dit lui même " j'aime tuer ces salopards". Cette révélation peut porter à controverse mais après avoir lu le livre et suite a toute ces actualités sur le terrorisme, pour ma part ça ne me choque pas. Il décrit également l'impact que la guerre a sur ça vie, chose que l'on voit déjà dans le film, mais c'est bien plus profond dans le livre.
Enfin il s'agit là d'une autobiographie certes bien que je ne qualifierais pas ce livre ainsi car ce n'est pas que lui qui raconte son histoire, sa femme expose aussi son point de vue, ce j'approuve.
Cela étant dit je chipote certainement mais de mon point de vu, il aurait été peut-être plus logique de faire passer le passage de la page 5 à 15 après les remerciements. Ça aurait pu faire comme une transition entre le livre et le film.
En dernier lieu son amour pour son pays (comme tout bon américain qui se respecte) a fini de me convaincre, respect.
Je terminerai par dire que pour moi le film est la partie visible de l'iceberg alors que le livre est comme la partie immergée, à vous de vous faire une idée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
benjetpascal
  12 août 2015
Un récit documentaire brut et parfois brutal (et parfois bizarrement traduit) sur le quotidien d'un membre des forces spéciales de la marine américaine sur le terrain, à l'entraînement et dans sa vie de couple, avec des images, des impressions ou des transitions qu'ont connu tous ceux qui ont été déployés sur des zones de conflits. Loin du politiquement correct, avec l'assurance de celui qui a combattu et avec ses mots à lui, Chris Kyle nous fait entrer dans son univers fait de patriotisme, de technicité et d'amitié, et ce sans jamais douter d'avoir bien fait. Qu'on aime ou pas, qu'on adhère ou pas, ce livre nous en append à coup sûr bien davantage sur le conflit, sur l'état d'esprit des belligérants et même sur la géopolitique irakienne de ces dernières années que les pages dédiées d'un grand quotidien ou que le journal de 20h. Clint Eastwood, de son côté, y a vu un potentiel cinématographique: il ne s'est pas trompé.
Commenter  J’apprécie          50
book-hell-eau-dit
  23 avril 2015
Un livre à lire si on veut connaître le patriotisme d'un homme qui a fait beaucoup pour son pays.
Un livre à lire, en complément après avoir vu l'adaptation au cinéma de Clint Eastwood.
A ne pas lire, si on ne s'intéresse pas un minimum au récit de la guerre d'Irak.
Pas seulement un récit de guerre, mais aussi un témoignage de Chris Kyle, du comment et du pourquoi il s'est engagé au sein des SEALS.
Un avant, un pendant et un après.
Lien : http://book-hell-eau-dit.ove..
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
benjetpascalbenjetpascal   12 août 2015
Ils me demandaient mon opinion je la donnais. Mais, la plupart du temps, ils ne souhaitaient pas réellement l'entendre. Ils voulaient plutôt que je valide certaines décisions qu'ils avaient déjà prise ou certains choix qu'ils avaient déjà faits. Je leur parlais d'un certain équipement dont nous avions besoin, ils me répondaient qu'ils avaient déjà acheté mille exemplaires d'un autre équipement. Je leur parlais d'un stratégie qui avait fonctionné à Fallouja, ils m'expliquaient en détail pourquoi ça ne pouvait pas fonctionner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
benjetpascalbenjetpascal   12 août 2015
Sadr City est un véritable bidonville, même pour l'Irak. Le quartier était à l'origine une sorte de lotissement social pour les plus démunis mais, à l'époque de la guerre, il était devenu un refuge pour les chiites qui faisaient l'objet de discrimination de la part du gouvernement de Saddam, à dominante sunnite.
Commenter  J’apprécie          50
benjetpascalbenjetpascal   12 août 2015
La blague de l'époque affirmait que Bush avait déclaré la guerre quand il avait appris que le Starbuck avait été détruit. Personne ne conteste la possibilité de se moquer des Nations unies, mais lorsque vous interférez avec le droit des gens à avoir leur dose de caféine quotidienne, quelqu'un doit payer.
Commenter  J’apprécie          40
benjetpascalbenjetpascal   12 août 2015
Je portais au poignet une montre G-Shock. Cette montre noire et son bracelet caoutchouc ont remplacé la Rolex Submariner comme équipement standard des SEALs.
Commenter  J’apprécie          40
benjetpascalbenjetpascal   12 août 2015
Je n'ai rien contre les médailles mais elles sont plutôt attribuées sur des critères politiques, et je n'aime pas la politique.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Chris Kyle (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Kyle
American Sniper - Bande Annonce Officielle 2 (VF)
autres livres classés : sniperVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre