AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253144489
281 pages
Le Livre de Poche (01/05/1998)
3.85/5   70 notes
Résumé :
À l'origine du mythe Tabarly, il y a Pen Duick :"Quand je le regarde, avec son habit noir et son plastron de voiles, il évoque pour moi un vieux et digne gentleman. Entre lui, dont la silhouette désuète fête ses cent ans et moi le retraité de la Marine, s'est nouée une affection qui a marqué nos existences. Sans moi, il ne serait plus qu'une épave. Sans lui ma vie eût été différente."Éric Tabarly se livrait enfin à soixante-six ans, rompant le silence que lui reproc... >Voir plus
Que lire après Mémoires du largeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
J'ai passé un très bon moment de lecture. le livre est bien écrit, avec pas mal de dynamisme. J'ai découvert un sacré personnage, qui exprime parfaitement sa passion pour la voile, ses idées de génie pour la conception des bateaux.
Il nous emmène avec lui dans les premières courses océaniques, quand c'était encore une aventure au sens propre, c'est-à-dire une navigation sans instruments informatiques ni guidage satellite.
Le monde actuel de la voile ne serait pas ce qu'il est sans M. Tabarly.
Le livre est à l'image du personnage, simple mais avec beaucoup d'émotions.
Commenter  J’apprécie          50
Eric Tabarly se livre et raconte les courses en mer et sa relation particulière avec ses bateaux, les fameux Pen Duick. Après la lecture, difficile de résister à l'appel du large !
Commenter  J’apprécie          51
Un récit où Eric Tabarly livre son parcours de vie. Son enfance, ses études, l'aéronautique, l'école Navale et surtout la mer et la navigation à la voile sur le bateau acheté par son père Pen Duick qui deviendra le sien et aujourd'hui, celui de sa fille Marie, restauré complètement en 2019.
Tabarly, un personnage hors du commun. Détaché à temps plein de la Marine Nationale, il pourra satisfaire sa passion de la course, multiplier les régates et accumuler les victoires. A son école de la voile, il a formé les plus grands : Kersauzon, Colas, Lamazou et tant d'autres ! Un tempérament de battant, un physique solide et entraîné pour résister aux efforts soutenus, exigés par la navigation en solitaire et des nuits sans sommeil. Une ferveur qui l'a porté et qu'il a porté pendant plus de quarante ans. Il explique l'épopée des 5 bateaux Pen Duick qu'il a fait réaliser, chacun spécifique car destiné à une compétition particulière. Un livre de mémoire, écrit un an avant sa disparition sur son Pen Duick, un mois après avoir fêté son centième anniversaire…étrange destin. Salut l'artiste !

Lien : https://www.babelio.com/conf..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
On sourit sans rien dire. Dans ces moments de bonheur, les mots risquent de sonner faux ou d'être d'une banalité navrante. Le bonheur se savoure en silence.
Commenter  J’apprécie          200
Il s'appelle Pen Duick - Mésange à tête noire en breton. Il ne porte pas de numéro comme ses successeurs. A la rigueur, je pourrais le baptiser Pen Duick premier. Comme on dit premier amour. Parce que l'histoire de ce cotre centenaire est une histoire sentimentale.
Commenter  J’apprécie          100
Il est là, superbe, sous son gréement aurique, humant le vent, évaluant la force de la mer, frissonnant dans l'attente de la première risée : objet d'art, précieux, exigeant, sensuel, vif, capricieux, tel est Pen Duick, mon bateau.
Commenter  J’apprécie          60
En bateau, on sait ou on ne sait pas. Malheur aux tricheurs. L'océan est sans pitié.
Commenter  J’apprécie          180

Video de Éric Tabarly (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Tabarly
Disparition d'Eric Tabarly
autres livres classés : voileVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus


Lecteurs (213) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1568 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}