AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Lunatique (17/06/2014)
4.2/5   5 notes
Résumé :
Même la bouche pleine de liquide amniotique, ce fœtus ne peut s’empêcher de l’ouvrir. Et le moins que l’on puisse dire c’est que, dépourvu encore de sa première dent, il ne manque pas de mordant. Monologue intérieur — et pour cause —, ce court roman dresse un portrait sans complaisance d’une société de consommation où le bonheur s’achète à crédit sur 20 ans, pourvu qu’on fasse illusion. De sa « caverne » utérine, le fœtus semble bien être le seul à porter un regard ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MarianneDesroziers
  07 juillet 2014
Un foetus qui tient son journal : voilà une chose peu banale, vous en conviendrez... Un projet d'autant plus original que l'auteur, Benjamin Taiëb, nous livre ce récit à la première personne sans aucun point. Cette absence de point se justifie par le fait que le livre commence avec un bébé non encore né (il est in utero) mais qui existe déjà dans le ventre de sa mère (ce qui pose mine de rien la question du début de la vie et du statut du foetus...) et qui a une conscience aigüe des choses.
La conscience qu'a le bébé de sa situation peu confortable - car, contrairement à ce que l'on pense, le giron maternel n'est pas un havre de paix - et son intelligence critique font toute la drôlerie du livre. En effet, ce bébé là se rend compte que ses parents sont stupides, un couple de bourgeois obsédés par la richesse et les biens matériels... et naturellement Madame la femme enceinte croit que le monde tourne autour de son gros ventre. Bref, on lui souhaite bon courage à ce bébé, avec les parents qu'il a... mais on a l'espoir que l'enfant éduque ses parents et les aide à devenir moins bêtes, moins égoïstes et moins matérialistes.
J'ai beaucoup aimé ce court roman qui bouscule le lecteur et déplaira peut-être aux femmes enceintes ou aux jeunes mamans par la violence qui s'en dégage et la remise en cause des valeurs familiales. du moins est-ce ainsi que j'ai pour ma part lu ce livre et c'est ma liberté de lectrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
emeralda
  19 septembre 2014
Je ne suis pas déçue par le ton donné par l'auteur à son livre. Ah ça dépote comme on dit et c'est même pas politiquement correct de faire parler ainsi un foetus de ses parents, du monde qu'il ne connaît pas encore, mais qu'il cerne pourtant si bien.
Ah la quatrième de couverture ne mentait pas !
Côté mise en page, j'aurai apprécié avoir un texte plus ajouré. C'est plus agréable à l'oeil et oui, je ne suis pas fan des gros pâtés de caractères sans retour à la ligne ou saut de ligne de temps en temps.
Pas de temps mort néanmoins, on lit d'une traite ce livre court, mais qui en dit long sans langue de bois.
A ne pas forcément glisser comme présent dans une liste de naissance si la future maman n'a pas beaucoup d'humour et de recul face à notre monde moderne. Pensez donc, les hormones, ça vous chamboule une femme. Mais par la suite, pourquoi pas.
Lien : http://espace-temps-libre.bl..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   20 mars 2015
faut que tu me rapetisses tout le temps, mon petit cœur, mon petit chaton, mon petit chou, tout devient petit avec toi, comme si j'étais pas assez à l'étroit là-dedans
Commenter  J’apprécie          90

autres livres classés : monologueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17848 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre