AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Silex and the city tome 1 sur 9
EAN : 9782205061383
48 pages
Dargaud (28/08/2009)
3.74/5   430 notes
Résumé :
40 000 avant JC : une vallée résiste encore et toujours à l'Evolution. A l'aube de l'humanité, Blog Dotcom est un « homo-erectus qui se lève tôt » : pour changer tout ça, il décide de se présenter aux élections. Avec une femme pro de Préhistoire-Géo en ZEP (Zone d'Evolution Prioritaire), un fils cadet militant alter-darwiniste opposé à l'usage du feu et de la fourrure, et une fille aînée qui flirte avec Rahan de la Pétaudière, fils à papa héritier du plus gros volca... >Voir plus
Que lire après Silex and the city, tome 1 : Avant notre èreVoir plus
Jack Palmer, tome 1 : Une Sacrée Salade par Pétillon

Jack Palmer

René Pétillon

3.44★ (1087)

15 tomes

Petit Sapiens, tome 1 : La vie de famille par Badel

Petit Sapiens

Ronan Badel

3.23★ (76)

4 tomes

Carnets d'Orient, tome 1 : Djemilah par Ferrandez

Carnets d'Orient

Jacques Ferrandez

4.10★ (1205)

10 tomes

Une année au lycée : Guide de survie en milieu lycéen par Erre

Une année au lycée

Fabrice Erre

3.76★ (277)

3 tomes

L'envolée sauvage, Tome 1 : La Dame Blanche par Monin

L'envolée sauvage

Arno Monin

3.84★ (758)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (79) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 430 notes
« Nous sommes en 40 000 avant J-C... toute la planète semble obéir aux lois de la sélection naturelle...Toute ? Non : une vallée résiste encore et toujours à l'évolution. » Si ce prologue vous dit quelque chose mais que cela ne tourne pas rond, c'est tout à fait normal. Et pour résister à l'évolution, elle résiste cette vallée ! Manifestations, discriminations, politiques pourries, manigances et extorsions en tous genres, chaque pan de cette société préhistorique est gangréné par le délitement généralisé.

Avec Silex and the City, l'auteur français Jul s'est donné comme objectif de transposer notre société contemporain dans le contexte préhistorique avec ce que cela comporte d'anachronismes, de faux-semblants et de facilités. Pour cela, il ne sert une flopée de références, faisant des parallèles entre préhistoire et actualité dans tous les domaines : éducation, politique, people, habitudes de vie, etc. Certains parallèles comme celui entre l'immigration et le collectif composé de primates, d'australopithèques, de cannibales et autre amphibiens, sont un peu limite (et pourtant le politiquement correct n'est pas une aspiration de la maison) ; malgré tout, avec un peu de recul, nous pouvons déceler ici une critique de ce que nous pouvons voir dans notre propre société, qui s'offusque de quantité de discriminations, mais en tolère énormément d'autres au quotidien.
Ce premier tome illustre donc bien le but de cette série : faire de l'humour très simplement en multipliant les allusions plus ou moins dissimulées, selon notre niveau d'analyse. Jul atteint un très bon quota de jeux de mots de qualité, même si nous pouvons redouter une réutilisation parfois trop dénaturée. En tout cas, de tels propos font du bien et chaque détail compte : au détour de n'importe quelle case, vous pourrez dénicher des petites pépites de notre monde détournées comme il se doit, comme ce « Silex We Can ». Attention tout de même, nous pourrions finir par estimer qu'il s'agit de récupérer le maximum de références contemporaines et d'en faire une singerie collective, le pire étant le « mai - 68 000 » ni marrant ni cohérent (le papi en question aurait alors vécu 30 000 ans !). Prudence donc avec cet humour tendancieux mais parfois facile, d'autant que les dessins ne sont là que pour servir les gags scénaristiques.

L'humour grinçant de ce premier tome fait mouche sur la bêtise de notre société, où chacun tente de conserver ses petits privilèges ou d'en accaparer davantage. Cette caricature de « l'individualisme au temps de la préhistoire » survivra-t-il au deuxième tome ? Nous l'espérons, car Jul a un style au demeurant très plaisant, quoi qu'on en dise.

Commenter  J’apprécie          614
J'ai découvert « Silex and the City » grâce à la série d'animation, sur ARTE, quatre ou cinq minutes tous les soirs et comme j'aimais bien, j'ai décidé de lire la BD.

Les personnages me plaisent, notamment Spam Dotcom, prof de préhistoire-géo en Zone d'Évolution Prioritaire, grosses lunettes et grand sac qui traîne par terre. Son époux Blog Dotcom, prof de Chasse et Homo Erectus qui se lève tôt, ainsi que nous le présente Jul.

Les enfants sont, également, hauts en couleurs, le fils végétarien écolo dans le sens plutôt sectaire du terme, ou la fille qui fricote avec un fils à papa, se promenant partout avec son crocodile apprivoisé, prénommé ???? Lacoste bien sûr.

L'auteur nous propose une réunion en salle des profs, très drôle, avec ce typer d'échange:

« Bien sûr qu'ils ne vont pas tous rentrer à Sciences-peaux, mais j'aimerais quand-même qu'ils aient des débouchés…

Moi, quand je leur demande ce qu'ils veulent faire plus tard, ils me disent tous : « Tailleur de pierre » ou « agriculteur » !

Ouais, enfin, tout le monde ne peut pas bosser dans les nouvelles technologies ! »

La campagne électorale de Blog, pour faire bouger les choses, avec pour slogan : « Silex we can » donne lieu à des réunions assez cocasses, parodie de la politique actuelle.

Jul joue avec les mots (EDF Énergie du Feu, le mouvement des sans grottes, alter-darwinisme) et transpose les thèmes récurrents de notre société actuelle à 40 000 ans avant J.C. avec beaucoup d'humour: racisme anti néandertaliens, lutte des classes, délocalisation, art, famille …

« La vérité, c'est qu'aujourd'hui pour la moindre chasse à l'ours, on est obligé de faire appel à des trappeurs polonais ! »

Les dessins me plaisent ainsi que la façon dont les protagonistes sont habillés, autant que leurs manières, ou leurs visages (un coucou en passant au sosie de Karl Lagerfeld commentant une exposition d'arts).

Bon moment garanti…
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
Commenter  J’apprécie          353
C'est sur le conseil de petitsoleil (merci à elle!) et aux épisodes d'Arte que j'ai voulu découvrir la version papier de Silex and the City.
Comme pour la version télé, on retrouve la structure des petits "sketches".

C'est une BD qui permet de passer un bon moment en regardant d'un autre oeil notre petit monde, avec une touche d'humour paléolithique.

Quelques bonnes trouvailles qui devraient nous inciter à plus de modestie. Les métaphores un poil - de mammouth bien sûr - décalées nous permet de voir notre système politique - mais pas seulement - d'un autre oeil. Sommes-nous si évolués que ça après tout ?
Commenter  J’apprécie          330
LA DISPARITION DES DINOSAURES, ON EN PARLE ???

"Nous sommes en 40000 avant J.-C… Toute la planète semble obéir aux lois de la sélection naturelle. Toute ? Non : une vallée résiste encore et toujours à l'Évolution !"

Tout le monde, ou presque, connait désormais cette petite antienne introductive à la série animée diffusée par la chaîne Arte. Tirée de la première planche de ce premier album "commis" par Jul, figurant une vallée ensommeillée -la lune est haute -, représentation supposé se dérouler à l'époque paléolithique, où l'on devine des entrées de cavernes habitées, quelques huttes éparses, un mammouth (de garde ?) retenu par un simple piquet, l'ensemble surplombé par un immense volcan fumant sur lequel est transcrit un étrange "EDF"... le décor, pour tous les volumes à venir, est planté !

Très vite Jul nous présente une galerie de portrait tous plus loufoques et attachants - par leurs petits ou grands défauts, leurs excès, leurs idéaux, etc - dont nous suivons, non sans régal, les tribulations. Mélangeant à loisir les espèces, les millénaires et les progrès techniques, nos petits personnage, principalement la famille Dotcom, sont en pleine effervescence électorale, Monsieur Dorcom, Blog de son prénom et prof de chasse qui se lève tôt" enseignant dans la même ZEP (lire : Zone d'Evolution Prioritaire) que son épouse Spam, prof de Préhistoire-Géo - bien sur !- a décidé de faire bouger les choses dans la vallée et se présente donc au nom de tous les hominidés, Néanderthal compris. Enfin, peut-être...

Dans le même temps, ces deux parents plutôt actifs sont confrontés aux desiderata de leurs deux rejetons : Url, le fils, est un militant alter-darwiniste convaincu et radical - anti-fourrure, anti-feu, et anti-chasse ! -, tandis
que son aînée, Web, tombe amoureuse de l'un des fils à papa les plus en vue de la vallée, Rahan de la Pétaudière, rien moins que le rejeton de Crao de la Pétaudière, le riche patron d'Energis du Feu, le volcan récemment privatisé.

A travers ces personnages - et bien d'autres, tel cet attachant grand-père de Web et d'Url, Julius, qui participa à la fameuse Révolte de "Mai de - 68 000 ans avant JC"...- finalement bien plus proches de nous qu'il ne pourrait tout d'abord sembler, c'est tout un théâtre cruel mais drôle de notre monde contemporain que Jul dresse dans cette gentille et perspicace satire. Ne nions pas : à défaut d'avouer se reconnaître ici où là, le lecteur pourra retrouver telle expérience vécue, établir telle comparaison avec un individu proche ou public, se moquer sans état d'âmede telle situation dont les précieux ou précieuses ridicules de notre époque sont parfois les acteurs involontaires.

Une entame de série des plus réjouissantes, aux niveaux d'humour et de lecture relativement plus complexe qu'il n'y parait - selon son âge, ses connaissances, son expérience professionnelle ou parentale, ses souvenirs d'une actualité datant désormais de quelques années, on pourra goûter diversement cet album, mais le rire demeure, surtout pour qui raffole des jeux de mots fins et distingués (ou pas...) ! Une très belle réussite de BD plutôt pour adulte mais relativement transgénérationnelle.
Commenter  J’apprécie          212
Gros coup de coeur avec la lecture de cette bd et pourtant je ne connaissais que de nom celle-ci, cela se lit très vite il y a beaucoup de jeux de mots sur les sigles entres autres mais pas que.

On suit les parents professeurs dont le père veut se lancer en politique, le fils adolescent rebelles qui décide de ne plus s'habiller de peau de bête entre autres et leur fille qui tombe sous le charme de du fils d'un riche industriel de la vallée.

Cette bd parle vraiment de tout de la politique entres autres mais aussi de beaucoup d'autres sujets on trouve toujours des points communs avec notre époque.

Je n'ai qu'une envie lire la suite de cette série.
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
- (...) c'est vrai que URL m'inquiète un peu...
On devrait peut-être l'emmener voir un psy...

- UN PSY ?!
ça va pas ? On a mis des millénaires à atteindre la station debout, et maintenant, tu voudrais que j'envoie mon fils s'allonger ?!
Commenter  J’apprécie          350
- Quoi ? Cinq silex le kilo de viande d'auroch ?
C'est trois fois plus que le kilo de zébu !

- Ah oui ! Je suis d'accord, c'est absolument scandaleux !

- Ben vous z'avez qu'à aller vous plaindre chez les paléocrates de Bruxelles ! C'est eux qui font monter les prix avec leurs quotas de gibier !

- C'est depuis le passage à l'auroch !
Le pouvoir de chasse s'est complétement effondré !

- Moi j'ai voté "NON" à l'auroch !
Mais évidemment, ce que pense une vieille guenon comme moi, tout le monde s'en fiche !
Commenter  J’apprécie          101
Imagine : nous sommes en mai -68 000 avant Jésus-Christ... La Terre s'ennuie...
Les mammifères primitifs reproduisent l'éternel modèle d'éducation du mâle dominant, sans se douter que de grands changements se profilent
Dans l'obscurité des cavernes, une révolution se prépare...
Profitant d'une période interglaciaire, un groupe de jeunes hominidés se soulève contre l'ordre établi.
Commenter  J’apprécie          120
- Dis donc, Theo... on n’avait pas dit « pas de casquette en classe » ?
- Mais madame ! C’est mes arcades sourcilières !

Commenter  J’apprécie          390
9h30 : COURS DE CHASSE
- Bon, aujourd'hui, on va aborder une technique de chasse collective...
... destinée à assurer à la tribu entière la sécurité alimentaire.
On creuse un trou très profond au pied d'une falaise...
... du haut de laquelle sont précipités les sujets les plus vieux et les plus malades
... Cette technique traditionnelle encore en vigueur aujourd'hui nous est parvenue sous le nom de "trou de la sécu"...
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Jul (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jul
"L'homme mange et mangera tant qu'il sera homme" : Jul et Aïtor Alfonso pour "La faim de l'histoire"
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (942) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5257 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}