AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782710371663
96 pages
Éditeur : La Table ronde (23/10/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Bien que le XVIe et le XVIIIe siècle aient connu des campagnes de pudeur, c'est au XIXe siècle que le débat atteint son apogée. La feuille de vigne s'impose alors comme le symbole de la décence, artistes ou censeurs s'attachant moins à la nudité du corps qu'à celle du sexe.
A travers une cinquantaine d'oeuvres d'art, Philippe Thiébaut nous propose une lecture singulière de l'histoire du corps.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
meslinoulautre
  29 mars 2016

« Cette fonction symbolique trouve précisément son origine dans la pratique « artistique » dénoncée par Gautier, bien qu'elle semble, selon nous, relever davantage de la décence que de la pudeur : lorsque le thème traité ne requiert pas ce geste, ce ne sont ni l'homme ni la femme représentés qui cherchent à protéger leur nudité, mais l'artiste qui, pour des raisons de natures diverses, décide de soustraire leurs « pudenda » au regard du spectateur. »
Chevelures ondoyantes, drapés torsadés, précieux coquillages ou encore feuilles de vigne délicates, les moyens déployés pour cacher les attributs humains n'ont cessé de foisonner d'une époques à l'autre . Les sculptures antiques se couvrent d'une chasteté grotesquesafin de répondre aux bonnes moeurs d'une société en quête de vertu. le David de Michel-Ange en fut l'un des premiers pourvu au XVème siècle, avant que le procédé ne connaisse son âge d'or au siècle des Lumières et pérennise à l'aube du XIXème siècle par un riche répertoire iconographique. Peu à peu raillé pour son caractère pudibond, cette offensive est un indicateur précieux d'une société aux moeurs s'émancipant. Auto-censure ? Retenue de la part de l'artiste ou du commanditaire ? La pratique est progressivement décriée par auteurs et critiques d'art. Philippe Thiébaut construit ici un ouvrage didactique et concis de l'histoire de la pudeur. Mêlant sculpture, littérature, peinture et photographie, l'auteur s'appuie sur un riche corpus d'oeuvres en tous genres pour illustrer ses propos, seul regret pour l'analyse parfois trop rapide de certaines oeuvres. A mettre entre toutes les mains néanmoins.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Video de Philippe Thiébaut (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Thiébaut
Philippe Thiébaut - Pudeur .Philippe Thiébaut nous présente son ouvrage « Pudeur, de l?utilité de la feuille de vigne » aux éditions de la Table ronde, collection Pictum. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/thiebaut-philippe-pudeur-utilite-feuille-vigne-9782710371663.html Notes de musique : ® Holiday (instrumental)/Silence Is Sexy/Silence Is Sexy
autres livres classés : sculptureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature à la folie 🤪🤪🤪🤪

Quel est le livre le plus traduit au monde après la Bible ?

« Les nuits blanches » de Dostoïevski
« Les mille et une nuits »
« Le petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry
« Dracula » de Bram Stoker

19 questions
323 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain , contesCréer un quiz sur ce livre