AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B09MYZKLXH
283 pages
(02/12/2021)
4.33/5   9 notes
Résumé :
Vous sentez les embruns de l’humour sur votre visage et l’appel du grand large dans vos esprits. Un vent de folie souffle sur les branches de la Fantasy et vous êtes aux premières loges !

Oyé oyé, amis de beuverie, sur fond de mondes décalés et pittoresques, venez rejoindre les rangs des charlots et autres grognards accoudés au comptoir. Plus nous serons nombreux, plus la bière coulera à flots !

C'est un projet particulier qui se décou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
loupVDH
  08 avril 2022
« La fantasy en folie »

La légende raconte que 6 auteurs auraient eu l'idée d'écrire un recueil de nouvelles plus loufoques et fantaisistes les unes que les autres … Une rumeur ? Détrompez-vous ! Voici la preuve irréfutable que la légende dit vrai, nom d'un elfe !

Ce recueil bouscule les codes du genre. de l'humour à gogo, des elfes, des orques, des trolls, des nains, … Nous voilà ici en présence de la haute société de la Rapière, cette taverne où boustifailles et alcool coulent à flots grâce à notre barman dévoué, le seul et l'unique, Will.

Si tout comme moi, tu rêves de bagarres à souhait, d'aventures, de défis, de dangers, de bardes, d'enquêtes, de menaces, d'ivresses et d'histoires rocambolesques, n'hésite pas à pousser les portes de la taverne et à venir nous rejoindre dans le multivers de la light fantasy, tu ne seras pas déçu… Enfin si, peut-être, mais fais gaffe, toutes les excuses sont bonnes pour entamer une bagarre générale ! A ta place, je ferais profil bas mon ami.

Un énorme merci à William Ward de m'avoir intégrée dans la team Fantasy en Folie, ça me donne comme une envie de danser la ronde au son des ménestrels ! Et un tonnerre d'applaudissements pour les 5 autres auteurs en herbe (je ne donnerais pas le nom de mon histoire préférée pour pas faire de jaloux) !

« Ainsi s'achève mon histoire, mes bons amis. Je ne sais pas si elle vous aura plu, et à dire vrai, je m'en balance. Comment s'attendre à autre chose de ma part ?! Dans tous les cas, je me suis bien marré à vous la raconter, et c'est bien là le principal »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
DameCouette
  09 février 2022
Comme dans beaucoup de recueils de nouvelles, il y a un thème en commun, mais bien souvent il est très vaste et laisse le champs assez libre aux auteurs.
Ici il y avait un sacré cahier des charges (pour notre plus grand plaisir !):
Il fallait que chacun, en plus d'être dans l'univers de la fantasy, raconte une histoire, dans un bar, une taverne où le serveur s'appelle Will et... que ce soit décalé !
L'exercice de la nouvelle n'est pas simple, avoir autant de choses à y intégrer n'aide pas... Et bien figurez-vous que chacun a réussi à relever le défi !
Voici mon retour nouvelle par nouvelle :
Les périlleuses aventures de Nolan Trykervell, par William Ward
Ici nous avons une taverne en somme toute traditionnelle, où se trouvent nos races/espèces très connues de la fantasy (nains, orques, elfes, humains...) avec forcément leurs animosités ancestrales.
Pour détendre l'atmosphère, un elfe va raconter une histoire...Mais...un évènement va se produire...
Tel un maître de jeu de rôle qui aurait fait une réussite critique à son jet de dés, les protagonistes vont en voir des vertes et des pas mûres !
Je ne vous en dit pas plus, sinon ça va spoiler.
C'est très fun, rigolo ; l'auteur à manger toutes les marques de négation, sûrement pour donner le caractère de son personnage principal, j'aurais tronqué des mots pour grossir encore plus le trait 😊.
Double infortune, de Sébastien Moulin
Celle-ci commence par un gentil clin d'oeil à l'auteur qui porte ce recueil.
Tout le monde connaît l'antipathie légendaire entre les nains et les elfes. Ici elle va prendre une tournure inattendue mais extrêmement drôle.
Et je peux vous dire que lorsqu'un orc y ajoute son grain de sel, cela devient épique !!
Une bonne barre de rire en perspective !

Jeux, Seth et Mâts, de Stéphane Torre
Ici nous allons sortir de la fantasy "traditionnelle", l'auteur nous emmène dans une fantasy aux inspirations égyptiennes.
La nouvelle est bourrée de références geek, sans que ce ne soit trop lourd, (le dernier maître de l'air, avatar, pc/jeux vidéo, Hunger games, pirate des caraïbes, squid game) , c'est très très humoristique et l'auteur s'adresse directement au lecteur (et ça j'aime tout particulièrement)
On a un petit placement subtile (un recueil ça sert aussi à ça, une vitrine 😉) pour son roman, qui n'est pas du tout dans l'univers de cette nouvelle, et dommage je dirais, j'espère qu'un jour il donnera une autre vie à ces protagonistes.
Paris-en-Fantasy : opération en immersion, de Brett Nephaeus
J'ai adoré le début, il y avait plein de pics, et de dénonciations des dernières choses que l'on a pu voir en France (la situation du covid, la crédibilité des infos et de la presse, l'ampleur du non-genre etc, l'écriture inclusive) et aussi des clins d'oeils plus ou moins sarcastiques à des personnalités qui vont forcément vous faire sourire.
(Et par chose, j'aurais dis absurdités mais c'est un avis qui n'engage que moi ; en aucun cas il n'est à prévaloir sur d'autres avis et n'est à engager polémique)
L'auteur nous régal de jeux de mots de folie !
Par contre j'ai eu un peu de mal à suivre l'histoire en elle-même ; peut-être trop de mélange de genres.
Car ici se côtoient la fantasy et la fantastique (vampire, loups-garou, zombies) , ça aurait pu donner un bon mélange si je ne m'étais pas perdu dans les catacombes et ce qu'ils devaient y faire 😃

Piège à loup, de Gabriel Ashes
Ici nous avons un Orc chasseur de primes.
Il va forcément, comme tous les autres protagonistes des autres nouvelles, se retrouver à chercher son homme dans une gargote où le barman se prénome Will.
Va-t-il trouver son homme, autre chose... ?
Vous le saurez en lisant la nouvelle 😉

La Bouse, de Vincent Nobius
Le titre vous annonce le côté décalé !
Alors pour celle-là, on commence dans l'univers plus qu'humain.
Il va se passer quelque chose, mais quoi...je ne vous le dirai pas !
Je peux juste vous dire qu'il y a un message fort transmis dans cette nouvelle, que la fantasy est plus légère et qu'il y a une petite dimension fantastique.
De belles surprises vous y attendent.

Voilà ce que je peux vous dire sur ce recueil qui donne le sourire !
Et s'il vous plaît aussi, sachez petits veinards, que la saison 2 est dans les tuyaux !!
Lien : http://lemondededamecouette...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nathalienogrette
  15 janvier 2022
Je ne suis pas une fan de fantasy, mais là avec ce recueil de 6 nouvelles de 6 auteurs, pour 6 univers différents, j'ai vraiment passé un bon moment de lecture.
On y découvre des Trolls, des Orcs, des Elfes, des nains et d'autres créatures du monde de la Fantasy. Tout ce petit monde ne s'entend pas toujours très bien, cela donne des histoires toutes plus originales les unes que les autres, et surtout complètement folles.
Un point commun à chacune d'entre elles, la taverne, dans laquelle la bière coule à flots, et Will le barman, discret, serviable, qui est présent dans toutes les histoires dans les 6 univers.
Beaucoup d'action, de bagarre, de violence, de beuverie et de vulgarité. Attention, cela peut choquer certaines personnes.😁
J'ai beaucoup aimé "Jeux, Seth et Mâts"de Stéphane Torre, celle-ci m'a bien fait rire, avec ses situations complètement loufoques, les quiproquos très drôles et les clins d'oeil, entres autres à Avatar.
"Paris-en-Fantasy : Opération en immersion" de Brette Nephaeus, un mélange complétement farfelu de zombie, gobelin et autres créatures, dans un Paris de l'univers de la Fantasy. J'ai aussi beaucoup ris sur les nombreux jeux de mots.
"La bouse" de Vincent Nobius, m'a beaucoup plus aussi, dans son univers plus contemporain, l'auteur traite avec humour de la mort, et de la vie après la mort. Bravo.
Bref, je ne peux en dire plus, il faut vraiment découvrir par vous-même ces histoires déjantées. Je les ai toutes aimées, il y a beaucoup de scènes et de personnages comiques. le titre colle très bien à ce recueil.
La couverture est juste magnifique réalisée par Nouhot sur laquelle on peut y voir Will le barman en train de s'affairer derrière le bar.
Will le barman est le portrait de William Ward l'auteur.
🧝‍♀️🧝‍♀️🧝‍♀️🧝‍♀️Une bonne lecture pour ce début d'année que je conseille, si vous voulez vous changer les idées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tomlarret
  19 avril 2022
En guise de préambule, je fredonnerais bien un petit « Quid agatur in taberna ? si quid loquar, audiatur», qui, non content d'avoir une signification pertinente dans le contexte (mange-toi ça, canaillou), plongera mon adjudant-chef dans des abysses de perplexité tout en rendant un hommage des plus sincères aux plumes gaillardes et virevoltantes des six auteurs de ce recueil de nouvelles fantasy. Faites péter la Gulden Draak et Carmina Burana, rendez-vous « À la croisée des blondes » !
Vous l'aurez compris, on est pas là pour engloutir des pintes amères et poisseuses de fantasy noire, des débordements mousseux d'épique, des shooters d'héroique ou de la médiévale huit-cent ans d'âge, ici on vous servira de la fantasy qui pétille et qui revigore, qui fait briller les yeux et qui éraille les cordes vocales, avec pour vocation tonitruante « d'[user] l'esprit et [vider] les bars ». Que celles et ceux d'entre vous à l'esprit délicat comme une larme de soleil perlant au coeur d'une goutte de rosée sur un pétale de pivoine dans l'aurore tremblante d'un frêle printemps passent leur chemin. Dans ce recueil la langue est verte, vivace et vigoureuse, et vadrouille à fond de train sur tous les terrains sans s'enliser dans les marécages paresseux de la bienséance pusillanime actuelle.
Et ça fait du bien, nom d'une truite.
Le format de l'ouvrage comme les structures internes de chaque nouvelle servent à merveille cette dynamique fringante, et livrent un ensemble tapageur et turbulent de péripéties tourbillonnantes, sans le moindre temps ni mort ni morne. du moindre recoin des six tavernes que j'ai visitées, ça défouraille, ça beugle, ça bondit et se tirebouchonne, avec au fond de chaque pinte le trait distinctif de chacune des six plumes réunies dans le recueil. Mais, pour tout tonitruant et déjanté qu'il soit, il ne manque ni de cohérence, ni de fluidité, et il s'engloutit à plein gosier sans faire tousser ni piquer les yeux.
D'un comptoir à l'autre, on croise les bonnes vieilles tête familières du genre, teint d'épinard ou oreilles pointues, barbes hirsutes ou muscles huilés, crocs saillants ou capes au vent, sans compter les innombrables références et clins d'oeil qui se faufilent entre les tabourets, autant de repères rassurants pour le lecteur. Sont aussi invités les affiliés particuliers au bestiaire de chaque auteur et les topiques de leurs univers, formant au fil des pages une fiesta bigarrée sous l'égide matoise d'un barman vagabond.
À grands coups de jeux de mots, de séquences absurdes, de twists retors et de dialogues en verve, les cadres et les clichés vacillent, ploient et éclatent sous les applaudissements frénétiques des accoudés au comptoir. de chaque récit, de chaque rencontre, de chaque souvenir fuse un long délire bouillonnant de créativité, garanti sans gueule de bois. Personnellement, je me visse sur l'un des tabourets, je reprends une margouse, et je vocifère derrière William Ward, V.S Nobiu, Gabriel Ashes, Brett Hephaeus, Stéphane Torre et Sébastien Moulin :  «Qui nos rodunt confundantur et cum iustis non scribantur ! »

1: Que se passe-t-il dans la taverne ? Écoutez mon récit. (In taberna quando summus - Codex Buranus « Carmina Burana » et oui, je suis une quiche en version latine).

2: Maudits soient qui nous dézinguent, et qu'ils soient oubliés du livre des justes ( (In taberna quando summus - Codex Buranus « Carmina Burana » et non, je n'ai toujours pas progressé en version latine).
Lien : https://guensorde.home.blog/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jessicaxcw
  06 juin 2022
Un mélange entre le donjon de Naheulbeuk, Noob et Diablo pour le côté humour de taverne et aventures bien bourrines, un doux mélange en somme.
C'est irrévérencieux, c'est barbare et ça sent la bière et le Nain à plein nez.
Aussi divertissant qu'une bonne partie de Donjons et Dragons.
J'entends le dé de 20 rouler dans la tête des auteurs.
Les différentes nouvelles sont toutes plus géniales et drôles les unes que les autres !
Un vrai plaisir de découvrir ces six auteurs, que je ne manquerais pas de suivre dans leurs prochaines aventures...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ValedorValedor   12 décembre 2021
Si j’autorisais les armes dans la salle, chaque soir se transformerait
en boucherie. Le problème avec les longues barbes, c’est qu’ils ont
tendance à en venir aux mains dès qu’ils ingurgitent un tonneau de
bibine chacun.
Commenter  J’apprécie          60
IlmaradIlmarad   16 décembre 2021
Bon, même si ça m’amuse beaucoup de te coller des pains, j’ai pas le temps de te torgnoler toute la soirée. Alors, je vais la faire courte. Soit tu me dis ce que je veux savoir sur ton copain, le joueur de pipeau, soit je te fracasse la gueule sur le comptoir.
Commenter  J’apprécie          30
IlmaradIlmarad   16 décembre 2021
Alors que la castagne venait de commencer, l’intuition que j’avais eue plus tôt se concrétisa. J’avais affaire à une belle brochette de manches à couilles.
Commenter  J’apprécie          30
Brett_NephaeusBrett_Nephaeus   12 décembre 2021
Ma barbe était trempée comme si j’avais fait un cunni à une dragonne.
Commenter  J’apprécie          30
Brett_NephaeusBrett_Nephaeus   12 décembre 2021
Moi, c’était pas ma table, mais mes chevaliers qui étaient ronds...
Commenter  J’apprécie          30

Notre sélection Imaginaire Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Connais tu le monde de la magie noire dans Harry Potter

Quel es le vrai nom de Voldemort (facile celui là)

Hagrid
Tom Gaunt
Tom Jedusor
Elvis Jedusor

10 questions
106 lecteurs ont répondu
Thème : J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre