AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070266760
Gallimard (16/05/1951)
4.29/5   7 notes
Résumé :
César n'est entouré que de personnages qui le haïssent. On le flatte, car on le croit sensible aux louanges. Or, César n'a jamais désiré d'éloge que du poète Catulle, qui le déteste et ne le comprend pas. Tout ce que dit et fait le dictateur est pris en mauvaise part, et son indifférence religieuse choque. César est seul. Il connaît la solitude totale de l'intelligence au milieu des appétits, des passions, de la sottise, de la superstition. Il médite sur l'amour, su... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Kiyoaki
  10 juin 2021
Les ides de mars n'est pas un livre très populaire, d'après ce que j'en déduis ici, où les critiques n'abondent guère.
Et pourtant ! Pour qui aime l'antiquité, Rome, les empereurs, l'histoire ou la politique, ce livre est foisonnant, divertissant et étonnant. Ce livre est foisonnant car il expose tour à tour divers points de vue, fictifs peut-être, mais probablement pas erronés pour autant, sur Jules César, sur Rome, sur les personnages importants de l'époque, sur Cléôpatre, sur l'expansion de Rome, sur l'art et la poésie, et bien d'autres choses. Ce livre est divertissant. Ce n'est pas un exposé de la vie du dictateur ni du complot qui s'est ourdi dans les rues de Rome. C'est une histoire, racontée par bribes, par lettres, par réflexions éclectiques. On se laisse facilement prendre au jeu et on en redemande. Ça a marché pour moi. Ce livre est étonnant, puisqu'il s'inscrit dans un contexte nébuleux, lointain et cruel, à l'aide d'une plume légère, toujours respectueuse et créative. La forme même du livre en est la preuve.
On en apprend plus, parfois, avec un simple roman fictif, qu'avec un essai érudit ou un épais livre d'histoire. Alors l'envie et le plaisir d'aller chercher, d'en apprendre davantage et de vivre encore un instant aux côtés de ces hommes et ces femmes d'une Rome révolue, sont ranimés, rappelés des tréfonds de notre imagination, où on ne devrait jamais les abandonner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
rogermue
  13 juin 2013
Les Ides de Mars, 1948, de Thornton Wilder, Etats-Unis, est une fantasie autour de la vie et l'assassinat de Jules César en forme d'un roman épistolaire.
Une manière intéressante de raviver l'histoire.
Citation de fr.wikipedia, Ides de Mars:
Jules César fut assassiné pendant les Ides de Mars en 44 avant Jésus-Christ, sans avoir tenu compte des prédictions de l'haruspice étrusque Titus Vestricius Spurinna et du rêve de sa femme Calpurnia Pisonis.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
KiyoakiKiyoaki   10 juin 2021
La Rome sur laquelle j'ai bâti ma vie n'existe qu'en tant qu'agglomération plus ou moins grande de constructions et qu'en tant que citoyens plus ou moins industrieux que ceux d'une autre ville. Une inondation ou un caprice, un incendie ou un accès de folie peuvent détruire Rome à tout moment. Je m'y croyais attaché par héritage et atavisme, mais de tels attachements n'ont pas plus de sens que la barbe que je rase de mon visage. Je fus appelé à la défendre par le Sénat et les Consuls comme Vercingétorix le fut pour défendre la Gaule. Mais Rome ne devint ma ville que lorsque je décidai, à la suite de tant d'autres, de lui donner un caractère, et, pour moi, Rome ne peut se survivre qu'autant que je l'aurai formée à mon idée. (...) Nous ne sommes unis à quelque chose qu'après l'avoir drapé d'une valeur symbolique et que nous tenons cette valeur pour certitude qu'après avoir peiné à en vêtir l'objet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KiyoakiKiyoaki   10 juin 2021
Je crois que, dans leur enfance, les poètes ont reçu de la vie quelque profonde blessure ou quelque humiliation, qui les rend craintifs pour toujours vis-à-vis de toutes les circonstances humaines. Leur haine et leur méfiance les réduisent à bâtir un autre monde, un monde imaginaire. Leur monde poétique est une création issue, non de perspicacités plus profondes, mais d'aspirations plus fortes. La poésie est un langage spécial à l'intérieur du nôtre, un langage inventé pour décrire une existence qui n'a jamais été et qui ne sera jamais ; mais les images auxquelles ont recours les poètes sont tellement magiques que les hommes sont tentes de les admettre et amenés à se voir autres qu'ils ne sont.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Julian_MorrowJulian_Morrow   07 avril 2017
La passion politique s'intègre au mouvement même du monde, et nous ne devons ni l'approuver ni la blâmer : comme toutes les passions profondes, elle a de bon et de mauvais effets. Elle me confirme dans la croyance que le mobile primordial de l'esprit est la soif d'une liberté illimitée et que ce mobile est toujours accompagné de son contraire : la crainte des conséquences de la liberté.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : césarVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2580 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre