AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gallimard

Gallimard est un groupe d`édition français, fondé en 1911 par Gaston Gallimard, et issu des Éditions de la NRF qui avaient été créées en 1908 par Gide et ses proches. Le groupe Gallimard est aujourd`hui considéré comme l`une des plus importantes maisons d`édition françaises, et compte de nombreux prix Goncourt, prix Nobel de littérature, et prix Pulitzer dans son catalogue d`auteurs.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Gallimard



Dernières critiques
mh17
  07 août 2020
La maison dans les roseaux et autres contes de Ueda Akinari
Le livre contient quatre contes extraits du recueil Contes de pluie et de lune, qui en compte neuf. Ils ont été écrits au XVIIIème siècle. Chaque conte est bâti comme un mini drame dans lequel les fantômes et les esprits se mêlent aux vivants pour honorer une promesse , revoir un être cher ou bien se venger. Il leur arrive même de se confondre avec eux.

Je n'ai pas trouvé la lecture du recueil particulièrement difficile mais il faut être attentif. La traduction est parfois un peu heurtée. Akinari a utilisé des sources légendaires chinoises ou leurs imitations japonaises et les a revisitées à sa façon, dans un contexte populaire. On est vite charmé par la peinture du Japon d'antan, celui des lettrés, des paysans, des marchands et des guerriers. Les dialogues sont réalistes, savoureux ; la narration tranquille et élégante. Et, à l'image des principaux protagonistes, nous nous laissons bercer d'illusions jusqu'à la révélation tardive du surnaturel.
Commenter  J’apprécie          00
hanyrhauz
  07 août 2020
L'Ile mystérieuse de Jules Verne
L'été, il y a les modernes, amateurs de nouveautés qui ont parfois même commencé à lire la rentrée littéraire, et les classiques, amateurs d'oeuvres du patrimoine, qui remontent le temps.

Cette année, je me suis rangée du côté des classiques. Après la lecture de Dracula, et mon étonnement face à la difficulté que j'ai éprouvé pour avancer dans ce roman, je me devais de faire un autre essai. Jules Verne fait partie de ces auteurs du XIXe siècle que je n'avais pas encore lu. Rien. Pas même un abrégé au collège.

Pourquoi L'île mystérieuse ? Parce que sans le faire exprès, il y a une thématique insulaire dans mes dernières lectures, et parce que j'avais envie d'une robinsonnade. Et pas n'importe laquelle. Dans celle-ci, c'est un ingénieur qui se retrouve perdu sur une île du Pacifique, et avec ses compagnons d'infortune, il va pouvoir mettre à profit ses connaissances qui sont à la pointe du progrès scientifique. Alors, c'est finalement cette originalité qui m'a un peu lassée. Cette étalage de notions sur le savoir de l'époque a forcément vieilli. Mais tout ce qui est propre au roman d'aventure fonctionne à merveille. Du départ en montgolfière jusqu'au retournement final (pas de divulgachage, quand bien même c'est un classique), en passant par l'établissement du campement et la découverte du mystère de l'île, tout nous entraîne dans l'histoire.

Jules Verne est un auteur de roman populaire, et comme pour Dumas, c'est une littérature qui traverse bien les époques, parce qu'elle fait appel à l'envie de découverte et d'évasion du lecteur. Une envie de rêver, de traverser les mers, de combattre les pirates, d'affronter les volcans. Un jeu d'enfants. Et puis, quelque chose de plus profond : la recréation d'une société. Ils sont cinq, sur une terre isolée et ils vont organiser ce monde en vase clos. Il y a un leader, incontestablement Cyrus Smith, l'ingénieur, et chacun des autres compagnons va trouver sa place, dans une sorte d'égalité, le marin comme l'esclave affranchi, le reporter ou l'apprenti ont leurs compétences qu'ils vont pouvoir développer. Une société nouvelle qui devra être en écho avec une terre qu'ils ne maîtrisent pas.

Finalement, les 800 pages de l'édition poche qui me faisaient un peu peur, se lisent assez vite, parce qu'il n'y a pas de réels temps morts dans l'histoire.

Une chouette découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GentlemanW
  07 août 2020
Le mal de mer de Marie Darrieussecq
Un court roman, avec des personnages sans prénoms, une longue fuite en avant vers la mer, d'une mère et de sa jeune fille, une qu^te du néant pour mieux compter les galets ou les grains de sable, rien ne se passe sauf une banale et récurrente routine pour aller acheter une glace fraise-chocolat.



Sans réel intérêt, divertissant pour les jours de déprimes de trentenaires mangeant du nutella avec l'autre main
Commenter  J’apprécie          00