AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782910946869
239 pages
Ego comme X (05/03/2014)
5/5   3 notes
Résumé :
C'est dans une errance d'exilée que je poursuis ma quête de connaissance et de liberté. En me dépouillant. Perdue dans la sensorialité, je me débats continuellement avec cette carcasse vectrice d'existence. Elle est tout, elle contient tout l'univers. Car mon corps est mon unique demeure.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Yorick_CDI
  05 mai 2016
L'auteur raconte son adolescence. Dans un premier tome, Purulence, elle a raconté son enfance : naissance au sein d'une secte qui abuse des enfants et les considère comme des objets, qui prostitue les femmes et qui exerce une emprise psychologique sur tous ses membres. Enfance auprès d'un beau-père extrêmement violent.
Dans Fille de chair, l'auteur commence son récit au début de l'adolescence. Elle raconte son rapport à sa mère, la façon dont elle doit s'occuper de ses nombreux frères et soeurs pour laisser le champ libre à sa mère de séduire un homme. Elle est enfin scolarisée après une enfance au sein de la secte. Elle découvre la vie des "systémites" (non-membres de la secte). Vers l'âge de 15 ans, elle part aux Etats-Unis découvrir son père : elle trouve un homme perdu, une maison insalubre, une famille qui va à vau l'eau. Mais elle découvre aussi une certaine forme de liberté.
Ce qui frappe dans ce livre, au-delà d'un récit de vie particulièrement singulier, c'est la force de caractère de l'auteur. On est vite happé, fasciné, par cette espèce de soif d'émancipation, par cette incroyable lucidité face à sa propre existence. L'auteur raconte son enfance : comment les abus sexuels et l'emprise psychique l'ont détruite, mais aussi comme ils sont le point de départ de la construction d'une vie propre, d'une vie libre, où la sexualité a toute sa place et où le corps cesse peu à peu d'être une enveloppe vide pour devenir la marque d'une identité reconquise, réinventée.
Ce roman est vraiment bouleversant car il retrace avec une impressionnante sincérité le cheminement possible vers une renaissance, malgré les années de forclusion, la détresse et la violence.
Une lecture marquante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
alain5632
  03 avril 2014
FILLE DE CHAIR raconte l'émancipation sexuelle, psychique et familiale d'une jeune fille extrêmement singulière. Ce livre fait suite à Purulence, qui racontait l'enfance d'Amoreena Winkler au sein de la secte Les Enfants de Dieu.
Récit vertigineux porté par une énergie incroyable, FILLE DE CHAIR, nous plonge au coeur du chaos émotionnel, sensoriel et intellectuel où se façonne l'être en devenir durant l'adolescence.
À 12 ans « Catherine », la narratrice, commence à se transformer physiquement et psychiquement. À l'extérieur de la secte, sa mère rencontre un nouveau beau-père et tente d'occulter les années de prostitution et de violence sexuelle qui ont précédé. Alors qu'une nouvelle vie débute en Savoie, Catherine se sent imploser. du fait de sa sexualité précoce, elle est rapidement considérée comme « anormale »...
À la montagne la narratrice découvre une réalité dont elle a été coupée jusqu'ici : le monde paysan, les autres enfants, le collège, le vieillissement. Elle laisse éclater sa révolte. Tandis que la mère de Catherine reçoit d'anciens adeptes – déboussolés par le déclin de la secte – l'arrivée d'un nouvel enfant précipite la dégradation des relations familiales. Jugée ingérable, Catherine est envoyée chez son père aux États-Unis.
Alors qu'elle s'attend à être à nouveau soumise à l'emprise de la secte, Catherine découvre que son père, ancien missionnaire des Enfants de Dieu en Asie, vit dans la misère et le laisser aller. La famille paternelle compte sur elle pour redresser la situation. Mais Catherine méprise rapidement cet environnement en déréliction, et intègre un lycée américain où elle se passionne pour la chirurgie et les greffes. La mort de David Berg, fondateur de la secte, marque l'échec définitif de la génération de ses parents.
FILLE DE CHAIR est un roman d'initiation qui parlera aux jeunes filles et jeunes femmes dont l'affranchissement passe par la revendication de leur identité corporelle, psychique et sexuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alexmickael13110
  06 septembre 2018
Un livre très poignant, très difficile à lire d'une traite.
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
alain5632alain5632   03 avril 2014
Lorsque je me réveille, il fait jour au-dehors, et j’entends la voix de Patrick, qui est là et qui discute avec Maman et Max. Je m’extrais de la tente, toute bouffie de sommeil, la tête comme une étoupe. Je le vois assis au sol, qui me dit bonjour gentiment. Je ne m’étais pas trompée, il est remarquablement beau. Maman ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de faire sa belle roucoulante.
– Tu ne m’avais pas dit que tu avais 12 ans, Catherine, dit-il comme pour s’excuser devant Max et Maman.
– C’est vrai, on en a pas parlé, je réponds encore groggy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alain5632alain5632   03 avril 2014
Non seulement je vais devenir un backslider (ceux qui désertent la Famille), un traître du clan, mais en plus je serai un ennemi en déblatérant aux autorités les coulisses honteuses de notre existence. On va me maudire, me répudier. On invoquera les foudres du Seigneur sur mon nom. On priera sur une photo de moi pour que j’aie des malédictions. On mobilisera la haine à mon égard.
Je vais devenir leur infamie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alain5632alain5632   03 avril 2014
Arrivée à la gendarmerie, je commence un après-midi de formulation verbale, assise devant un homme qui frappe péniblement sur son clavier, sous des néons jaunes. Il me demande d’être très précise, de donner un maximum d’indications sur les actes sexuels, leur nature, leur fréquence... J’explique au mieux, sans détour.
– Je suis née en 1978, dans la secte des Enfants de Dieu, ou la Famille...
Commenter  J’apprécie          30

Video de Amoreena Winkler (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amoreena Winkler

Amoreena Winkler sur son livre Purulence (ego comme x)
Entretien avec Amoreena Winkler, auteur du livre Purulence publié chez ego comme x. On peut lire ici des extraits du livre et l'acheter en ligne : http://www...
autres livres classés : sectesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Amoreena Winkler (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1323 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre