AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1026811260
Éditeur : Urban Comics Editions (14/04/2017)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Dans un monde où les inégalités ont achevé de fracturer la société en deux, puissants comme laissés pour compte se réunissent autour d'un programme de télé-réalité culinaire : Starve.
Créé par le célèbre chef Gavin Cruikshank, Starve met en scène une série de défis tous plus obscènes les uns que les autres, de la préparation du dernier espadon pêché en mer à l'accommodation de la viande de chien pour la table des plus riches. En exil choisi depuis plusieurs ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
paulotlet
  29 juin 2017
Dans un futur proche, 0,1 pourcent de l'humanité détient l'immense majorité des richesses et s'assure une vie confortable pendant que la pauvreté et les conséquences du réchauffement climatique contraignent la majorité à une lutte quotidienne pour la survie. A New-York, une émission de télé-réalité consacrée à la cuisine est le programme le plus populaire. Gavin Cruikshank, créateur du show qui s'est retiré en Asie, est rappelé par la chaîne pour que le spectacle soit encore plus grandiose. Comprenez décadent et outrancier. Entre la préparation d'une carcasse de chien, l'abattage et le dépeçage en direct d'un porc, le trafic d'animaux protégés, l'invasion de cuisines à coup de battes de base-ball, Gavin sent le dégoût le gagner. Et le chef drogué et alcoolique, revenu de tout, finira par entrevoir le moyen de gripper la belle mécanique mise en place par la chaîne. Starve est un comics féroce à l'atmosphère sombre. le graphisme est oppressant et fascinant à la fois. le rythme est rapide, les dialogues efficaces, le découpage alerte. Brian Wood aborde des thèmes d'une actualité brûlante ; partage des richesses, catastrophe écologique et malbouffe dans une optique libertaire et sans sombrer dans le pessimisme malgré la noirceur du propos. Ajoutons qu'avec 256 pages, on passe un vrai bon moment de lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livheryn
  11 mai 2017
J'ai failli être rebutée par le dessin aux traits épais et anguleux et au noir omniprésent; mais en entamant le récit, on constate que ce style est parfaitement adapté au scénario sombre et à l'ambiance glauque de la BD.
Gavin Cruikshank, la cinquantaine, est un ancien chef culinaire mondialement connu dont la réputation de débauché n'est plus à faire. Un soir, dans un bar miteux d'Asie du Sud-Est, un employé de la chaîne pour laquelle il travaillait avant de s'exiler vient à sa rencontre et lui annonce qu'un contrat le lie toujours à son ancienne émission phare, Starve, et qu'il a pour obligation de participer à une nouvelle saison. de retour aux Etats-Unis, Gavin devra de nouveau faire face aux inégalités sociales, aux lois cruelles de la compétition, et à son ex-femme et sa fille qu'il a abandonnées.
L'ambiance qui se dégage de cette histoire est sombre, malsaine et violente. Les organisateurs de Starve n'ont plus ni morale ni conscience et la violence de leurs défis n'a aucune limite : tuer et dépecer un animal devant les caméras, cuisiner du chien, tabasser toute une brigade des bas quartiers pour prendre possession de leur cuisine, etc. Gavin relève tous ces défis haut la main et le public en redemande toujours plus. le chef n'est nullement déstabilisé par toutes ces immondices; cependant, il veut se racheter une conduite auprès de sa fille qui est revenue spontanément vers lui. Elle représente l'espoir et la lumière au milieu de ce monde en perdition. Gavin va donc innover, désobéir, frapper des visages... mais cette fois pour la bonne cause.
Ce récit d'anticipation fait froid dans le dos! Brian Wood a composé un scénario brillant et solide aux personnages en pierre brute. En dépit de tous ses défauts et ses erreurs passées, j'adore Gavin! Une fois ouvert, impossible de lâcher ce comics. Jetez-vous dessus! Vous ne verrez plus les émissions culinaires de la même façon...
Lien : http://livheryn-lecture.ekla..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bdziles97
  07 mai 2017
(LX971) J'ai voulu y croire, au moins au début, et puis j'ai fini par baisser pavillon. le style assez rythmé, l'univers un peu glauque et le graphisme plutôt sympa n'ont pas suffi car l'histoire est vraiment trop tirée par les cheveux. Et puis, au final (assez vite quand même), ça ne vole pas très haut. Bref, à oublier à mon avis pour le Prix BDz'îles.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (4)
ActuaBD   16 juin 2017
Un propos politique, dans une fiction énergique, mais pas toujours très subtile.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   19 mai 2017
La relecture attendue, sauce comics, du Festin Chinois, le film de Tsui Hark sur un concours culinaire filmé comme un film de sabre, laisse un peu sur sa faim.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Telerama   10 mai 2017
Efficace, haletant, Starve est tout ­autant un « comic » brillant qu'une critique sociale d'une rare virulence, qui fait écho aux réflexions de certains chefs « en rupture », comme Gilles Stassart
Lire la critique sur le site : Telerama
Sceneario   03 mai 2017
Un très bel album qui fait réfléchir sur la déliquescence de notre société et l'importance de l'authenticité !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LivherynLivheryn   11 mai 2017
Inutile de nier l'évidence, j'adore cette émission. J'adore cuisiner pour ces dégénérés. Ouais, bien sûr, il y a toujours la corruption. Ça pue l'immoralité vulgairement vautrée et les privilèges indécents. Mais je cuisine comme un démon sorti des enfers et j'arrive à croire que, petit à petit, je fais changer les choses, qu'on dépasse la cuisine spectacle et l'entertainment. Peut-être que je me fais avoir? La suite au prochain épisode.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paulotletpaulotlet   29 juin 2017
Comment tu as fait? Pour les douanes je veux dire.

Tout a été privatisé Gavin, vous n'avez pas vu les infos?

Pas du tout non

Quand tout est basé sur le profit, tout peut être acheté. Notre service juridique a déterminé que les avantages de votre contrat devait inclure ce niveau de confort pour vos déplacements
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Brian Wood (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brian Wood
Nortlanders de Brian wood ed: Urban
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre