AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221134265
Éditeur : R-jeunes adultes (18/09/2014)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 491 notes)
Résumé :
Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité... Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (148) Voir plus Ajouter une critique
pititecali
25 octobre 2014
Coup de coeur !!
Toujours la même excitation à la lecture de ce second tome !

Il y a maintenant un an et demi, j'avais la joie de terminer mon tout premier (et toujours seul, il me semble !) "coup de coeur" pour un livre de la Collection R, à savoir, le premier tome de de La 5e vague. de manière générale, leurs parutions sont des lectures originales que j'ai toujours plaisir à découvrir, à une ou deux exceptions près, mais je ne peux pas dire que je les ai toutes adorées. En revanche, La 5e vague, j'ai adoré, ça oui !
Et ce second tome, intitulé La mer infinie, reprend exactement ce qui m'avait plu dans le premier, enrobé d'une couverture un milliard de fois plus attirante à mes yeux ! Yahou ! Que demande le peuple ?! C'est vrai que quand même, elle claque la couverture ! le choix des couleurs est au top, le titre et les autres écritures ressortent un max, en argenté brillant et avec un toucher différent sur le fond sombre. Bref, pour le coup, j'ai tout de suite été CONQUISE !
J'ai ressenti dans cette lecture la même urgence que dans le premir volet. Ce sentiment de courir tout du long pour échapper à on ne sait pas trop quoi, mais tout ce qu'on sait, c'est qu'il faut fuir, et vite ! Pour un peu, je me serais sentie essoufflée en tournant les pages, tellement cette urgence, ce sentiment d'insécurité, est bien retranscrit. Eh oui, ce tome 2 est tout aussi haletant que le premier. La menace alien est plus que jamais présente et pesante, et les survivants courent après quelques jours de survie...
On y retrouve le petit groupe abandonné dans le premier tome, Cassie, Evan, Ben/Zombie, Sam, Ringer, Poundcake, Teacup... et au point où on les avait laissés. A savoir, momentanément sortis d'affaire, mais pas trop quand même.
Et ce tome 2 redémarre sur des chapeaux de roues. On va de rebondissement en surprise dans ce second opus. Ce qu'on pensait savoir vole en éclat, ce qu'on s'apprête à comprendre est dissous avant même d'avoir commencé à ressembler à une théorie, et les révélations sont légion.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce deuxième volet, et j'attends le tome 3 avec grande impatience, pour enfin tout savoir définitivement.

Ce que j'ai particulièrement apprécié ? La tension constante qu'on éprouve à la lecture. Cette ambiance pesante et oppressante, terrible, ce sentiment qu'on ne va pas échapper à un sort atroce, ce petit côté invasion de zombies, avec les "contaminés", même s'ils sont contaminés par des aliens, et non par des zombies, l'ambiance est proche. Cet autre côté plus SF, avec les hôtes et leur conscience alien qui a pris possession des "lieux" de force et sans aucune empathie pour l'humain, parfois de très jeunes enfants.
Franchement, je trouve que le mélange de tout ça prend super super bien, soutenu par une plume, certes estampillée YA, mais très fluide, pas du tout niaise ni maladroite, de Rick Yancey, qui arrive à merveille à nous faire ressentir tout ce qui se passe dans la tête des personnages. Sautant de point de vue en point de vue, selon les chapitres, mais pas trop souvent pour ne pas nous perdre.
Cassie et Ringer prennent la tête des personnages importants et c'est elles qu'on suivra le plus dans ce tome. Deux filles jeunes, mais très courageuses, fortes, et pourtant pas toujours sûres d'elles. Elles font ce qu'elles ont à faire, même quand elles préfèreraient prendre un autre chemin. Elles protègent, elles aiment les autres, souvent contre leur propre volonté, mais avec beaucoup de coeur, et j'aime leur côté ironique, sarcastique, qui les aide à surmonter certaines atrocités. Particulièrement quand Ringer subit "Wonderland", elle est devenue à mes yeux une sorte de super héroïne pleine de caractère.
Plus on approche de la fin (j'essaie de ne pas trop en dire, là !! :D ) plus on comprend un certain message sur la société que veut nous transmettre l'auteur. On fait plus que l'entrevoir une fois refermé ce second tome, mais je ne peux pas vous en parler sans vous gâcher un certain nombre de révélations... (c'est ballot ^^)
Pour moi, c'est un YA type Hunger Games, qu'on ne devrait peut-être pas faire lire aux plus jeunes, car certaines scènes pourraient les choquer, pas de sexe ici, mais parfois une violence un poil prononcée. Par contre, dès 15 ans je dirais, roulez jeunesse pour plusieurs heures de délire !!
J'ai vraiment super hâte de voir le film The 5th Wave qui, à mon avis, s'il est bien pensé, pourrait donner un très très bon moment de ciné.

Bref, je vous conseille activement et avec plein d'enthousiasme cette saga, comme je l'avais déjà fait après le premier tome, enthousiasme encore renforcé par le second ! Et ça c'est une très bonne chose, les seconds tomes étant souvent décevants.
Vraiment, si je ne devais vous en conseiller qu'un dans cette collection, ce serait cette saga sans hésiter ! Foncez !

Vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
MelM
12 novembre 2014
17/20
Nous retrouvons Cassie, Zombie, Sam, Ringer et tous les autres presque immédiatement après les évènements de la fin du premier tome. La tension est à son comble car LA grande question reste pour l'instant toujours sans réponse. Nous sommes replongés immédiatement dans l'action, le récit reprend comme s'il n'avait pas été interrompu, alors évidemment, cela apporte l'avantage de rendre le récit très fluide sans s'encombrer de rappels qui peuvent parfois être ennuyeux. Néanmoins, ici vu la densité du premier tome et la complexité du récit en lui même, je dois avouer que quelques petits rappels n'auraient pas été de trop selon moi. J'ai adoré me retrouver plongée dans ce récit vu l'immense coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome, mais il est vrai que l'auteur ne nous rend pas la chose aisée, un temps d'adaptation a donc été nécessaire pour que je savoure pleinement le fait de retrouver cet univers.
Une fois ce petit temps d'adaptation passé, ce qui saute aux yeux, c'est les différences qu'il existe entre ce deuxième volume et le précédent. Alors que le premier était plus basé sur de l'action pure et dure, ici l'auteur met plus particulièrement l'accent sur la psychologie des personnages ou encore sur la complexité de son univers et je dois dire que cela ne m'a pas dérangée. J'ai beaucoup aimé approfondir encore plus cet univers de fin du monde et toutes les questions que cela engendre, toutes les conséquences que cela a sur nos personnages et sur leur psychologies. Evidemment, cela rend le récit plus complexe, parfois même un peu tordu mais je pense (en tout cas j'ose espérer) qu'il s'agit d'une volonté propre de l'auteur de nous faire ressentir un peu de ce que ressentent les personnages, dans cet univers où les apparences sont trompeuses et où on ne sait plus à qui on peut réellement se vouer. Alors oui, ce tome sort du chemin tracé par le premier tome mais j'ai aussi beaucoup aimé ce nouvel aspect du roman (et je peux vous dire que j'ai eu peur avec les avis mitigés voire négatifs que j'ai pu lire).
L'écriture de l'auteur est plus dure dans ce deuxième tome, plus complexe, donc parfois un peu moins fluide que pour le premier tome mais je ne l'ai pas trouvée moins bonne pour autant. Différente: plus noire, plus psychologique et moins axée sur l'action mais toujours aussi prenante, toujours aussi agréable et surtout toujours aussi addictive. Une fois plongée dans ce roman, impossible de s'en défaire et le roman se dévore très rapidement. Vous l'aurez compris, j'ai été totalement captivée par cette écriture, comme je l'avais été lors de ma lecture du premier tome. Seul petit point qui m'a légèrement agacée: le nombre de fois que l'auteur utilise "mer infinie" dans son récit (si quelqu'un peut compter pour moi ;) ). Mais à part ce petit détail, j'ai trouvé l'écriture à la hauteur du défi que représentait ce deuxième tome.
C'est avec grand plaisir que l'on retrouve les personnages du premier tome, des personnages que j'avais adoré du début à la fin, dans toutes les facettes de leurs personnalités, et d'autres qui étaient restés un peu plus dans l'ombre, sur lesquels l'auteur avait moins mis l'accent. Dans ce deuxième tome l'erreur est donc réparée et on en apprend toujours plus sur ces personnages, que l'on apprend donc à aimer toujours plus et à comprendre. Dans ce tome, l'accent est mis sur la psychologie des personnages, sur l'impact que cette "guerre" a sur leur caractère, on entre encore plus dans l'esprit des personnages et j'ai adoré ça, j'ai vraiment eu l'impression d'évoluer à leurs côtés et j'ai vraiment été touchée par l'évolution de chacun des personnages.
Cassie, Zombie, Sam et tous les autres sont toujours plus approfondis. Ils souffrent de plus en plus de la situation, tant physiquement que psychologiquement. Ils sont tous sur les nerfs et ils ont tous énormément évolués. Cassie est toujours un personnage que j'adore, protectrice envers ceux qu'elle aime, courageuse, intelligente, elle est plus tendue dans ce tome et cela se ressent. Zombie, Sam, Poundcake et les autres sont vraiment plus approfondis et c'est avec plaisir que l'on découvre un peu mieux ces personnages. Un bon point donc mais je ne veux pas en dévoiler trop. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour tous les personnages et c'est vraiment quelque chose d'important pour ce genre de roman.
Dans la seconde moitié du roman, c'est Ringer qui est énormément mise en avant. Ce n'était pas spécialement un personnage qui m'avait marqué dans le premier tome mais au final, j'ai beaucoup aimé connaître plus ce personnage. Elle m'a touchée et j'ai été émue par toutes les épreuves qu'elle doit affronter lors de cette seconde partie de roman. L'action est bien présente malgré le fait que l'auteur insiste beaucoup sur la psychologie de ses personnages, les rebondissements sont très nombreux et imprévisibles. J'ai été épatée par l'imagination de l'auteur et tous les retournements de situations qu'il arrive à introduire dans son récit.
le récit est riche en tension et cela s'accélère encore plus dans la deuxième moitié du roman. le lecteur, comme Ringer ne sait pas s'il peut se fier aux nouveaux personnages rencontrés, ce que lui réservera le futur, etc. L'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages, à les bouleverser, leur faire perdre pieds. Et plus la fin du roman approche, plus les retournements de situation se font nombreux, le rythme s'accélère et les questions se font toujours plus nombreuses, il devient donc impossible de lâcher le roman avant de l'avoir fini.
La fin de ce deuxième tome est juste superbe, ultra palpitante et prenante, elle donne vraiment très envie de découvrir la fin de cette trilogie le plus rapidement possible. de nombreuses questions restent encore sans réponses et l'univers ultra original nous réserve certainement encore plus des surprises que je suis impatiente de découvrir. Après une telle fin, j'en espère toujours plus du troisième et dernier tome.
Les +: l'écriture de l'auteur, l'intrigue, la psychologie encore plus approfondie des personnages, l'univers toujours plus complexe, ....
Les -: peut-être parfois un peu trop tordu, l'auteur s'est senti obligé d'utiliser de nombreuses fois "mer infinie" ;)
Un deuxième tome qui met plus l'accent sur la psychologie des personnages, desquels on se sent donc toujours plus proches. Certains personnages un peu oubliés dans le premier tome sont plus mis en valeur, et on découvre de nouveaux personnages qui possèdent un gros potentiel. L'auteur a toujours une écriture très fluide et très prenante, il a su approfondir ses personnages et complexifier son univers sans pour autant mettre de côté l'action et les rebondissements, rendant le tout très addictif. Petit bémol, en voulant parfois trop approfondir son univers, l'auteur nous entraîne parfois dans quelque chose de peut-être un peu trop tordu, et je ne comprend vraiment pas pourquoi il s'est senti obligé de répéter aussi souvent "mer infinie" dans son récit, mais bon, si ce n'est que ça...
Je reste donc aussi attachée à cette trilogie, bien que ce tome ne fut pas un coup de coeur, mais je sui déjà impatiente de lire le dernier tome car je pense que l'auteur nous réserve encore de belles surprises, vu le nombre de questions qui restent encore en suspens.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Kenehan
07 février 2016
Challenge MULTI-DEFIS 2016
Item : Un tome d'une série-saga
Pas si infinie que ça la mer, puisqu'elle s'achève au bout de 400 pages environ. 400 pages qu'il est très difficile de lâcher tellement on veut savoir comment va s'en sortir notre petite bande de survivants. Bien évidemment, ils continuent d'en baver et ils doivent se gérer en tant que groupe livré à lui-même mais on ne peut pas dire qu'il se passe grand-chose dans la première moitié du roman. Les corps meurtris, soumis à quelques nouvelles épreuves de force, il ne reste au final que l'esprit. D'où le tournant plus psychologique de l'ensemble du roman. Autant le lecteur que les personnages se questionnent sur le pourquoi de tout ça, sur le retour ou non d'Evan, sur l'avenir, sur la possibilité de rester ensemble…
En fait, il n'y a plus cet objectif essentiel qui dirigeait le premier tome de part en part : retrouver Sam. La survie ne suffit pas à remplacer cette obsession, cette promesse à tenir. Surtout dans un environnement où l'ennemi semble tout maitriser. Tout au mieux, on nous propose la recherche d'un refuge pour passer l'hiver. Cet hiver qui porte en lui cet aspect "parenthèse" dans l'intrigue.
Malgré cela, on ne lâche pas le livre car on veut des réponses sur cette invasion et par-dessus tout on attend ce rebondissement qui va nous conduire vers la conclusion de la trilogie. On le sent venir et on ne peut s'arrêter avant de l'avoir atteint et même au-delà.
Un second tome qui rempli bien son rôle d'intermédiaire, de pont. Il met nos nerfs à rude épreuve sans que l'on comprenne vraiment vers où l'auteur veut nous emmener. Coincé dans cet hôtel, sorte d'antichambre avant l'Enfer que sera sûrement le dernier opus, on en apprend un peu plus sur les personnages qui entourent Ben, Cassie et Evan.
Puis, Ringer s'étoffe de manière si magistrale qu'elle en fait presque de l'ombre aux autres. Elle avait du potentiel dans "La 5e Vague" et il est pleinement utilisé ici. Ringer emporte le récit vers ce qui est désormais pour moi une conclusion très attendue. Vivement mai pour obtenir le fin de l'histoire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Desmotsalavie
19 juin 2016
Ce deuxième tome commence très fort puisque les personnages sont dans une situation critique : Zombie est blessé, Evan présumé mort et Cassie doit apprendre à vivre alors l'idée que « son » Autre est disparu ! Un début fort donc, et qui ne s'arrête pas !
Le premier tome m'avait quelque peu déplu à cause de la prédominance de la voix narratoriale de Cassie, qui était trop forte à mon goût : ayant du mal avec ce personnage, j'avais eu du mal avec ce livre, alors que tous les autres personnages (dans leur grande majorité me plaisent énormément) !

Les Personnages ! : Ce second tome a été une révélation pour moi : j'ai enfin réussi à m'immiscer dans le monde apocalyptique de Zombie, Cassie et Ringer sans difficulté ! La plume de Rick Yancey y est pour beaucoup : les personnages qu'il crée sont forts, intelligents, prenants et surtout très voire trop attachants !
Lors de ma lecture, je me suis prise d'envie de tout arrêter : de ne plus lire, d'éteindre ma Kobo et d'en finir ! Mais non pas parce que je n'aimais ce roman, mais parce que je sentais le désastre venir, je sentais qu'un personnage que j'aimais particulèrement allait y passer et c'était quelque chose que je redoutais ! Et ça n'a pas manqué ! Ce roman m'a littéralement épuisée : épuisée émotionnellement et physiquement (impossible de s'endormir avec un tel livre dans les mains !) mais je ne le regrette absolument pas ! Dumbo et Pouncake sont des personnages adorables, vous savez ce genre de personnages qu'on pense fade et ennuyeux mais qui finit par nous faire rire, nous émouvoir et qui nous fait penser que oui, ça pourrait être nous ! Hé bien voilà ! Dumbo et Poundcake sont universels ! Impossible de ne pas les aimer, de ne pas les chérir !
Quant à Ringer ! Que dire ! Elle est formidable, exceptionnelle, c'est « THE BAD-ASS » qui résiste encore et toujours à l'ennemi, qui ne baisse jamais les bras et qui devient sous nos yeux affamés de lecture une humaine, une personne vulnérable mais sachant parfaitement maintenir un équilibre entre le combat et les sentiments ! Ringer est un peu le personnage que l'on veut être quand on sera « plus grand » et je l'idolâtre ! Avec Zombie, elle constitue mon « couple de choc » ! Un peu comme Ron et Hermione : l'un tacticien un peu maladroit et l'autre machine à tuer, à raisonner !
«  Un de ces quatre, soldat Ringer, tu souriras enfin à une de mes vannes, et le monde se brisera en deux.
— Je ne suis pas prête à assumer une telle responsabilité.
Il éclate de rire et j'ai l'impression d'entendre un bruit de ferraille dans sa poitrine. »
Quand à Cassie et Evan, désolé mais je ne me prends toujours pas au jeu ! Je n'arrive tout simplement pas à me connecteur à ces deux personnages ; alors qu'étrangement, j'ai réussi à apprécier (d'une certaine façon) la ténacité de Grâce et celle de Vosch ! Des ennemis, mais qui n'abandonnent jamais, comme nos héros, et c'est ce qui fonde la dynamique de ce roman !
Les ennemis sont eux aussi plus ingénieux que jamais : un double jeu apparaît : celui de la vie et de la mort, et celui de l'instinct de survie, de l'aliénation, de la perte de l'humanité ! Comment réagir lorsque tous nos instincts sont manipulés ? Et que faire pour que ceux que l'on manipulent nous donnent ce que l'on veut ?
Ce roman est plus qu'une aventure, il est également (dans une certaine mesure) un thriller psychologique où il faut sans cesse lutter pour ne pas devenir fou, lutter pour sa survie et lutter pour son humanité !
« La terre se précipite vers moi. Je n'ai pas peur. J'ai tenu mes promesses. J'ai remboursé le temps. J'étends les bras. J'écarte grand les doigts. Je lève le visage vers la ligne où le ciel rencontre la Terre. Mon chez-moi. Ma responsabilité. »
L'intrigue ! : Dès le début du roman, une légère histoire nous laisse deviner la prochaine étape de la vague, celle bien plus vicieuse et incidieux, la plus horrible, la plus infâme, qui pousse les hommes dans leurs derniers retranchements moraux !
Du début à la fin du roman, les aventures ne cessent d'enchaîner ! Si vous cherchez un livre « reposant », passez votre chemin ! La mer infinie est faite pour briser les coeurs !
Le gros point fort de ce roman réside dans la répartition de la narration, dont j'avais déjà parlé dans ma chronique du tome 1 (il me semble) : les personnages se subdivisent, tout comme les chapitres, en autant de combats contre l'ennemi ! Car l'ennemi est partout, sous toutes les formes, et est prêt à tout !
Cependant, j'ai eu un peu de mal à voir où allait l'intrigue pendant une bonne partie du roman : est-ce que les personnages tentent vers un but final ? me suis-je demandé lors de ma lecture ! Et finalement, oui, il y a un but final, mais celui-ci semble relégué à l'arrière-plan, ce qui se comprend facilement puisque la plupart des personnages sont en danger de mort imminent !
L'intrigue est bien menée, et l'auteur a trouvé un bon équilibre entre le rire, le tragique, les souvenirs des personnages et leurs doutes et leurs peurs !
Pour conclure, je dirais que ce roman est pour moi un véritable coup de coeur : j'ai adoré ce roman du début à la fin au point de ne plus vouloir le lâcher, même malade et insomniaque !
Je lui donne donc un 5/5 haut la main !
(Voire un 6/5 si possible) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Amaranth
17 janvier 2016
Le premier tome avait été un coup de coeur. Si je ne peux pas en dire autant de celui-ci, il a tout de même largement comblé mes attentes.
Dans ce tome, l'auteur a pris le parti d'axer le point de vue sur plusieurs personnages, et sur deux tout particulièrement : Ringer et Cassie. Cela signifie que Cassie a une place un peu moins centrale. Mais cela ne m'a pas dérangée puisque Ringer est un personnage très intéressant. J'ai lu le premier tome il y a plusieurs mois et je ne me souviens pas vraiment de l'opinion que j'avais de Ringer. En tout cas, dans celui-ci, elle m'a beaucoup plue. Froide, pragmatique, elle va s'ouvrir dans ce tome et nous donner l'aperçu de ce qui se cache sous cette stratégie de défense, cette armure qu'elle arborait déjà avant l'arrivée des aliens, pour avoir la force de tenir un rôle qu'elle n'aurait pas dû. Sa force, qui confine à la rigidité, s'assouplit dans ce tome par quelques pointes d'humour. La fin n'en est que d'autant plus cruelle.
D'autres personnages se dévoilent aussi dans ce tome, notamment Poundcake. Une histoire touchante, pour un personnage muet, discret.
S'il fallait déterminer le point fort de l'auteur, je dirais qu'il a un sens du rythme certain. le découpage des parties, les coupures au niveau de l'alternance des points de vue, sont parfaits. Un suspense insoutenable, une situation particulièrement cruelle, nous attendent à chaque fin de partie. Il a le sens de l'ironie aussi, dans les évènements qui s'enchaînent. Mais ce que j'apprécie avant tout dans cette série, c'est sa brutalité. Et sur ce point, ce tome ne m'a pas déçue, avec une entrée en matière implacable. Rick Yancey joue aux montagnes russes avec nos émotions, mettant à mal nos héros. Difficile de deviner qui va mourir, qui va survivre. Et vu son sens du drame, et son habitude de ne pas nous ménager, nous pauvres lecteurs, je m'attends à un final explosif et déchirant.
Un deuxième tome dans la lignée du premier, toujours aussi brutal, qui ne me laisse qu'une hâte : lire le suivant. L'attente va être longue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations & extraits (106) Voir plus Ajouter une citation
MaliaeMaliae27 novembre 2014
– Réfléchis ! Quand la cloche recommencera à sonner, tout sera redevenu normal. Les enfants se précipiteront en classe, s’installeront d’un air ennuyé, attendant la cloche qui annonce la fin des cours, songeant à ce qu’ils feront ce soir, ce week-end, ou dans les cinq années à venir. Comme nous, ils auront droit à des cours sur les désastres naturels, les maladies et les guerres mondiales. Du genre : « Quand les extraterrestres sont arrivés, sept milliards d’humains sont décédés », puis la cloche sonnera, et tout le monde filera pour aller déjeuner et se plaindre des patates sautées pâteuses. Et là, ils sortiront des trucs comme : « Waouh ! Sept milliard, ça fait du monde. C’est triste. Au fait, tu vas manger toutes ces patates ? » Ça, c’est normal. C’est ce qui compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ALEXIAAALEXIAA24 octobre 2014
- C'est ça, Cassie, pleure ! a-t-il répliqué d'un ton amer. Pleure, Cassie. Pleure pour elle. Pleure pour tous les enfants. Ils ne peuvent pas t'entendre, ni te voir, ni comprendre ta souffrance, mais chiale pour eux. Une larme pour chacun d'eux, vas-y, remplis ce putain d'océan de l'horreur, et pleure ! Tu sais que j'ai raison. Que je n'ai pas le choix ! Et que Ringer avait raison aussi. Tout ça, c'est une question de risque. Ça l'a toujours été. Et si une seule petite fille doit mourir pour que six personnes puissent vivre, alors ce sera le prix à payer. C'est le prix, Cassie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
geronimegeronime25 octobre 2014
Il n'y a pas que les résistants où ceux dotés d'un cœur de pierre qui ont survécu à l'éradication de la race humaine. Un grand nombre d'enfoirés sadiques s'en sont sortis, eux aussi. [...] Le connard est une race quasiment indestructible.
Commenter  J’apprécie          250
JumaxJumax08 juillet 2016
Vous ne savez jamais quand la vérité va surgir. Vous ne pouvez jamais choisir le moment. C'est le moment qui vous choisit. J'avais eu des jours entiers pour affronter la vérité qui me faisait face à présent, dans ce trou noir et vide, et j'avais refusé de me mesurer à elle. C'était hors de question. Alors, la vérité avait décidé de venir à moi.
Commenter  J’apprécie          140
laure14laure1405 mars 2016
Ils ont donné à la mort notre propre visage parce qu'ils savaient que c'était le seul moyen de nous exterminer. ça ne se terminerait pas sur un continent, au milieu de l'océan, dans une montagne, une plaine, une jungle ou un désert. ça se terminerait où tout avait commencé, sur le champ de bataille du dernier battement de cœur humain.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Rick Yancey (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Yancey
Aujourd'hui et si on parlait de VOS lectures ? Grace à un formulaire j'ai établie le TOP 5 de VOS lectures préférés de l'année 2015 ! Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
_________________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
______________________________________
⚆ POUR ME SUIVRE :
⚈ BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ⚈ FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ⚈ TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ⚈ INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ⚈ Ask : http://ask.fm/Bulledop ⚈Snapchat : ibulledop
______________________________________
♡Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
_______________________________________
Musiques :
-New Generation Whistle / GAL134 : Whistle Rock - Julien Vonarb [SACEM]
-Busy Little Feet / BR556 : The Acoustic Tent - Darren B Loveday [PRS], Stephen Loveday [PRS]
_______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir 😙
_______________________________________
Cette vidéo ne contient aucune placement de produit
_____________________________________
_______________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ⚆
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La 5ème vague

Comment s’appelle le frère de Cassy ?

Ben
Sammy
Vosch

10 questions
151 lecteurs ont répondu
Thème : La 5e vague de Rick YanceyCréer un quiz sur ce livre
. .