AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266285890
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/06/2018)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 578 notes)
Résumé :
Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité…

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres.
Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mett... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (169) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  05 juillet 2018
Second volet de la trilogie 5e vague.🛸🛸

Quelques jours après les événements concluant le premier tome, Cassie, Ben, Ringer, Teacup, Sam, et les autres survivants de leur équipe ont trouvés refuge dans un hôtel à quelques kilomètres de la base anéantie, afin d'attendre le retour d'Evan. Seulement, des dissensions se font jour au sein du groupe. Certains désirant s'éloigner au plus vite et d'autres préférant attendre.
Ainsi, Ringer décide de partir en mission repérage et quitte le groupe. Rapidement, elle trouve le cadavre d'un jeune soldat et décide d'attendre le tueur. Lorsqu'elle entend un bruit, elle tire sans sommation et découvre après Teacup, son acolyte qui l'avait suivie en catimini. le bruit attire également des équipes et Ringer se fait prendre de nouveau.
Dans l'hôtel ce n'est pas mieux, entre les rats grouillant partout, l'hiver intense et les blessures de certains, le groupe a déjà de quoi faire. La découverte de l'absence de Teacup les met sur les nerfs. Et pour couronner le tout, quelqu'un semble s'être introduit dans l'hôtel...

Comment définir ce second volet ??? 😒Insipide est le mot qui me vient à l'esprit. L'histoire peine à se développer et nous propose deux grandes parties : les survivants dans leur hôtel et le devenir de Ringer. L'action est quasi inexistante dans le premier tiers du livre où il n'est question que des problématiques de survie dans l'hôtel, et de héros ne sachant quoi faire. C'est tout simplement lassant. Heureusement, la fin apporte une lueur d'intérêt et redore un peu tout cela avec un peu de dynamisme.

Côté récit, l'auteur semble aussi perdu que son lecteur dans sa trame. En effet, les nombreuses questions mises en exergue lors du premier roman, ne trouvent pas de réponses... voire dérivent sur des théories invraisemblables. le concept de base d'une invasion extra-terrestre est ici tourné en ridicule de manière pathétique. Ainsi, nous avons affaire à des entités supérieures qui perdent un temps fou à purger la Terre de ses habitants via des armes humaines et des cataclysmes.

Ne parlons pas non plus des personnages. Vous avez ici une panoplie d'êtres sans grand intérêt. Certes, tous décrits comme très beaux, mais possédant des personnalités narcissiques, voire inexistantes. Ainsi, les garçons sont pitoyablement dépeints comme des séducteurs, dragueurs. Où est l'intérêt ?
Grosse déception également concernant le personnage de Cassie qui perd toute sa fraîcheur et son originalité dans ce tome. Certes, l'auteur semble s'être focalisé sur un autre personnage, Ringer, mais cela créer un fossé entre les deux volets.

Pour conclure : Ce second volet est de piètre qualité. L'auteur semble nous promener dans son délire d'invasion sans savoir où et comment cela va se terminer. Les personnages manquent de profondeur. Ce roman est au final une perte de temps à lire.😖
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          980
florencem
  03 septembre 2018
Toujours dans l'optique de finir les nombreuses sagas que j'ai commencées sans jamais les finir, je me suis replongée dans La 5ème vague. J'avais gardé un bon souvenir du premier tome même si certaines choses étaient un peu floues. Cependant après quelques pages, il a été facile de s'immerger de nouveau dans la trilogie (et cela sans un chapitre récapitulatif... chose que je n'apprécie pas du tout). J'ai d'ailleurs beaucoup aimé La mer infinie, Rick Yancey parvenant à entrer plus profondément dans son univers en exploitant au maximum l'effet de paranoïa engendré par la venue des extraterrestres venus nous exterminer.
Le premier chapitre est assez percutant. Il explore un côté encore plus glaçant de l'invasion avec un récit très distant et froid, presque scientifique, mais qui met en lumière quelque chose. Nous n'arrivons pas tout de suite à mettre le doigt dessus, mais au fil des pages cet élément prend une toute autre dimension. Un aspect que j'ai vraiment apprécié dans ce second tome : l'aspect psychologique. Autant celui des personnages, sur lequel je reviendrais plus tard, que celui de l'histoire en lui-même. Que veulent ces aliens ? Pourquoi utiliser ces cinq vagues ? N'aurait-il pas été plus facile de lancer une arme qui aurait tué tous les humains plutôt que de les voir s'acharner à survivre, si le but est la conquête de la planète ? Pourquoi utiliser des méthodes aussi vicieuses ? Depuis le départ de l'histoire, je me suis toujours demandée "pourquoi". La plus part du temps, les extraterrestres qui nous envahissent dans les romans, les récits ou les films veulent soient s'approprier notre planète (ressources, nouveau lieu d'habitat...) avec au choix : extermination ou esclavage de la population humaine. Mais ici quelque chose ne colle pas. Alors, on cherche le moindre indicent qui pourrait nous éclairer, et cela est exacerbé par le fait que nos héros finissent par avoir les mêmes questions.
Le récit est qui plus est très dynamique. D'une part car plusieurs narrateurs se succèdent. Quelque fois pour des périodes très courtes, d'autres plus longues. le tout est que l'on peut ainsi avoir une vue d'ensemble plus globale malgré les timelines qui différent un peu. J'apprécie toujours ce choix dans un roman surtout avec ce genre là, où clairement le lecteur a besoin de recul et de plusieurs points de vue pour saisir toute la complexité de ce qu'il se passe. Nous sommes aussi beaucoup dans l'action. Difficile de faire autrement quand nos héros misent leur vie à chacune de leur décision, et qu'une guerre gronde. le côté psychologique n'est pas en reste non plus. du côté des personnages, il y a une certaines évolutions qui se dessinent mais encore plus c'est leur comportement face à la guerre et l'invasion qui est très intéressant à décrypter. Nos héros sont encore des enfants, ce qui ajoute bien entendu une touche plus dramatique mais aussi plus vive et prenante. On voit combien des jeunes peuvent gagner en maturité et en force moral. C'est à ce moment-là qu'on se dit que l'espèce humaine est une espèce de survivant et qu'il ne faut jamais mettre en doute les capacités d'un enfant ou d'un adolescent. J'aime encore une fois beaucoup cette approche.
Côté personnages, je n'ai pas à me plaindre. Cassie m'a paru peut-être plus fade dans ce tome mais c'est sûrement dû au fait qu'elle n'est pas au centre de tout contrairement au premier tome. Elle subit d'ailleurs plus qu'elle ne réplique. Ringer par contre m'a assez bluffé surtout dans la dernière partie du roman que j'ai trouvé la plus réussie. Il y a une telle tension et tant de doute que la voir se battre encore et toujours est assez incroyable. Razor a été une bonne surprise aussi dans un tout autre genre mais il est complexe et torturé, tellement dans le doute et pourtant son dernier acte... J'en suis encore assez estomaquée. Il y avait tellement d'amour derrière l'horreur, ou peut-être un choix de redonner vie à l'espoir... Je ne sais pas mais c'était un moment vraiment à part dans le roman. Ben, Sam et Evan n'ont pas tellement brillé. Ben est tellement "abîmé" et instable qu'il perd plus les pédales qu'autre chose. Sam est énervant (oui, je sais, il a cinq ans) et Evan trop lisse et pas assez présent. Et pourtant, cela n'entache en rien l'histoire.
Une jolie réussite donc pour ce second tome. J'ai hâte d'enchaîner avec la suite car franchement je veux mon explication. Et aussi savoir bien entendu comment nos héros vont parvenir à survivre (s'ils survivent...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
pititecali
  25 octobre 2014
Coup de coeur !!
Toujours la même excitation à la lecture de ce second tome !

Il y a maintenant un an et demi, j'avais la joie de terminer mon tout premier (et toujours seul, il me semble !) "coup de coeur" pour un livre de la Collection R, à savoir, le premier tome de de La 5e vague. de manière générale, leurs parutions sont des lectures originales que j'ai toujours plaisir à découvrir, à une ou deux exceptions près, mais je ne peux pas dire que je les ai toutes adorées. En revanche, La 5e vague, j'ai adoré, ça oui !
Et ce second tome, intitulé La mer infinie, reprend exactement ce qui m'avait plu dans le premier, enrobé d'une couverture un milliard de fois plus attirante à mes yeux ! Yahou ! Que demande le peuple ?! C'est vrai que quand même, elle claque la couverture ! le choix des couleurs est au top, le titre et les autres écritures ressortent un max, en argenté brillant et avec un toucher différent sur le fond sombre. Bref, pour le coup, j'ai tout de suite été CONQUISE !
J'ai ressenti dans cette lecture la même urgence que dans le premir volet. Ce sentiment de courir tout du long pour échapper à on ne sait pas trop quoi, mais tout ce qu'on sait, c'est qu'il faut fuir, et vite ! Pour un peu, je me serais sentie essoufflée en tournant les pages, tellement cette urgence, ce sentiment d'insécurité, est bien retranscrit. Eh oui, ce tome 2 est tout aussi haletant que le premier. La menace alien est plus que jamais présente et pesante, et les survivants courent après quelques jours de survie...
On y retrouve le petit groupe abandonné dans le premier tome, Cassie, Evan, Ben/Zombie, Sam, Ringer, Poundcake, Teacup... et au point où on les avait laissés. A savoir, momentanément sortis d'affaire, mais pas trop quand même.
Et ce tome 2 redémarre sur des chapeaux de roues. On va de rebondissement en surprise dans ce second opus. Ce qu'on pensait savoir vole en éclat, ce qu'on s'apprête à comprendre est dissous avant même d'avoir commencé à ressembler à une théorie, et les révélations sont légion.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce deuxième volet, et j'attends le tome 3 avec grande impatience, pour enfin tout savoir définitivement.

Ce que j'ai particulièrement apprécié ? La tension constante qu'on éprouve à la lecture. Cette ambiance pesante et oppressante, terrible, ce sentiment qu'on ne va pas échapper à un sort atroce, ce petit côté invasion de zombies, avec les "contaminés", même s'ils sont contaminés par des aliens, et non par des zombies, l'ambiance est proche. Cet autre côté plus SF, avec les hôtes et leur conscience alien qui a pris possession des "lieux" de force et sans aucune empathie pour l'humain, parfois de très jeunes enfants.
Franchement, je trouve que le mélange de tout ça prend super super bien, soutenu par une plume, certes estampillée YA, mais très fluide, pas du tout niaise ni maladroite, de Rick Yancey, qui arrive à merveille à nous faire ressentir tout ce qui se passe dans la tête des personnages. Sautant de point de vue en point de vue, selon les chapitres, mais pas trop souvent pour ne pas nous perdre.
Cassie et Ringer prennent la tête des personnages importants et c'est elles qu'on suivra le plus dans ce tome. Deux filles jeunes, mais très courageuses, fortes, et pourtant pas toujours sûres d'elles. Elles font ce qu'elles ont à faire, même quand elles préfèreraient prendre un autre chemin. Elles protègent, elles aiment les autres, souvent contre leur propre volonté, mais avec beaucoup de coeur, et j'aime leur côté ironique, sarcastique, qui les aide à surmonter certaines atrocités. Particulièrement quand Ringer subit "Wonderland", elle est devenue à mes yeux une sorte de super héroïne pleine de caractère.
Plus on approche de la fin (j'essaie de ne pas trop en dire, là !! :D ) plus on comprend un certain message sur la société que veut nous transmettre l'auteur. On fait plus que l'entrevoir une fois refermé ce second tome, mais je ne peux pas vous en parler sans vous gâcher un certain nombre de révélations... (c'est ballot ^^)
Pour moi, c'est un YA type Hunger Games, qu'on ne devrait peut-être pas faire lire aux plus jeunes, car certaines scènes pourraient les choquer, pas de sexe ici, mais parfois une violence un poil prononcée. Par contre, dès 15 ans je dirais, roulez jeunesse pour plusieurs heures de délire !!
J'ai vraiment super hâte de voir le film The 5th Wave qui, à mon avis, s'il est bien pensé, pourrait donner un très très bon moment de ciné.

Bref, je vous conseille activement et avec plein d'enthousiasme cette saga, comme je l'avais déjà fait après le premier tome, enthousiasme encore renforcé par le second ! Et ça c'est une très bonne chose, les seconds tomes étant souvent décevants.
Vraiment, si je ne devais vous en conseiller qu'un dans cette collection, ce serait cette saga sans hésiter ! Foncez !

Vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
MelM
  12 novembre 2014
17/20
Nous retrouvons Cassie, Zombie, Sam, Ringer et tous les autres presque immédiatement après les évènements de la fin du premier tome. La tension est à son comble car LA grande question reste pour l'instant toujours sans réponse. Nous sommes replongés immédiatement dans l'action, le récit reprend comme s'il n'avait pas été interrompu, alors évidemment, cela apporte l'avantage de rendre le récit très fluide sans s'encombrer de rappels qui peuvent parfois être ennuyeux. Néanmoins, ici vu la densité du premier tome et la complexité du récit en lui même, je dois avouer que quelques petits rappels n'auraient pas été de trop selon moi. J'ai adoré me retrouver plongée dans ce récit vu l'immense coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome, mais il est vrai que l'auteur ne nous rend pas la chose aisée, un temps d'adaptation a donc été nécessaire pour que je savoure pleinement le fait de retrouver cet univers.
Une fois ce petit temps d'adaptation passé, ce qui saute aux yeux, c'est les différences qu'il existe entre ce deuxième volume et le précédent. Alors que le premier était plus basé sur de l'action pure et dure, ici l'auteur met plus particulièrement l'accent sur la psychologie des personnages ou encore sur la complexité de son univers et je dois dire que cela ne m'a pas dérangée. J'ai beaucoup aimé approfondir encore plus cet univers de fin du monde et toutes les questions que cela engendre, toutes les conséquences que cela a sur nos personnages et sur leur psychologies. Evidemment, cela rend le récit plus complexe, parfois même un peu tordu mais je pense (en tout cas j'ose espérer) qu'il s'agit d'une volonté propre de l'auteur de nous faire ressentir un peu de ce que ressentent les personnages, dans cet univers où les apparences sont trompeuses et où on ne sait plus à qui on peut réellement se vouer. Alors oui, ce tome sort du chemin tracé par le premier tome mais j'ai aussi beaucoup aimé ce nouvel aspect du roman (et je peux vous dire que j'ai eu peur avec les avis mitigés voire négatifs que j'ai pu lire).
L'écriture de l'auteur est plus dure dans ce deuxième tome, plus complexe, donc parfois un peu moins fluide que pour le premier tome mais je ne l'ai pas trouvée moins bonne pour autant. Différente: plus noire, plus psychologique et moins axée sur l'action mais toujours aussi prenante, toujours aussi agréable et surtout toujours aussi addictive. Une fois plongée dans ce roman, impossible de s'en défaire et le roman se dévore très rapidement. Vous l'aurez compris, j'ai été totalement captivée par cette écriture, comme je l'avais été lors de ma lecture du premier tome. Seul petit point qui m'a légèrement agacée: le nombre de fois que l'auteur utilise "mer infinie" dans son récit (si quelqu'un peut compter pour moi ;) ). Mais à part ce petit détail, j'ai trouvé l'écriture à la hauteur du défi que représentait ce deuxième tome.
C'est avec grand plaisir que l'on retrouve les personnages du premier tome, des personnages que j'avais adoré du début à la fin, dans toutes les facettes de leurs personnalités, et d'autres qui étaient restés un peu plus dans l'ombre, sur lesquels l'auteur avait moins mis l'accent. Dans ce deuxième tome l'erreur est donc réparée et on en apprend toujours plus sur ces personnages, que l'on apprend donc à aimer toujours plus et à comprendre. Dans ce tome, l'accent est mis sur la psychologie des personnages, sur l'impact que cette "guerre" a sur leur caractère, on entre encore plus dans l'esprit des personnages et j'ai adoré ça, j'ai vraiment eu l'impression d'évoluer à leurs côtés et j'ai vraiment été touchée par l'évolution de chacun des personnages.
Cassie, Zombie, Sam et tous les autres sont toujours plus approfondis. Ils souffrent de plus en plus de la situation, tant physiquement que psychologiquement. Ils sont tous sur les nerfs et ils ont tous énormément évolués. Cassie est toujours un personnage que j'adore, protectrice envers ceux qu'elle aime, courageuse, intelligente, elle est plus tendue dans ce tome et cela se ressent. Zombie, Sam, Poundcake et les autres sont vraiment plus approfondis et c'est avec plaisir que l'on découvre un peu mieux ces personnages. Un bon point donc mais je ne veux pas en dévoiler trop. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour tous les personnages et c'est vraiment quelque chose d'important pour ce genre de roman.
Dans la seconde moitié du roman, c'est Ringer qui est énormément mise en avant. Ce n'était pas spécialement un personnage qui m'avait marqué dans le premier tome mais au final, j'ai beaucoup aimé connaître plus ce personnage. Elle m'a touchée et j'ai été émue par toutes les épreuves qu'elle doit affronter lors de cette seconde partie de roman. L'action est bien présente malgré le fait que l'auteur insiste beaucoup sur la psychologie de ses personnages, les rebondissements sont très nombreux et imprévisibles. J'ai été épatée par l'imagination de l'auteur et tous les retournements de situations qu'il arrive à introduire dans son récit.
le récit est riche en tension et cela s'accélère encore plus dans la deuxième moitié du roman. le lecteur, comme Ringer ne sait pas s'il peut se fier aux nouveaux personnages rencontrés, ce que lui réservera le futur, etc. L'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages, à les bouleverser, leur faire perdre pieds. Et plus la fin du roman approche, plus les retournements de situation se font nombreux, le rythme s'accélère et les questions se font toujours plus nombreuses, il devient donc impossible de lâcher le roman avant de l'avoir fini.
La fin de ce deuxième tome est juste superbe, ultra palpitante et prenante, elle donne vraiment très envie de découvrir la fin de cette trilogie le plus rapidement possible. de nombreuses questions restent encore sans réponses et l'univers ultra original nous réserve certainement encore plus des surprises que je suis impatiente de découvrir. Après une telle fin, j'en espère toujours plus du troisième et dernier tome.
Les +: l'écriture de l'auteur, l'intrigue, la psychologie encore plus approfondie des personnages, l'univers toujours plus complexe, ....
Les -: peut-être parfois un peu trop tordu, l'auteur s'est senti obligé d'utiliser de nombreuses fois "mer infinie" ;)
Un deuxième tome qui met plus l'accent sur la psychologie des personnages, desquels on se sent donc toujours plus proches. Certains personnages un peu oubliés dans le premier tome sont plus mis en valeur, et on découvre de nouveaux personnages qui possèdent un gros potentiel. L'auteur a toujours une écriture très fluide et très prenante, il a su approfondir ses personnages et complexifier son univers sans pour autant mettre de côté l'action et les rebondissements, rendant le tout très addictif. Petit bémol, en voulant parfois trop approfondir son univers, l'auteur nous entraîne parfois dans quelque chose de peut-être un peu trop tordu, et je ne comprend vraiment pas pourquoi il s'est senti obligé de répéter aussi souvent "mer infinie" dans son récit, mais bon, si ce n'est que ça...
Je reste donc aussi attachée à cette trilogie, bien que ce tome ne fut pas un coup de coeur, mais je sui déjà impatiente de lire le dernier tome car je pense que l'auteur nous réserve encore de belles surprises, vu le nombre de questions qui restent encore en suspens.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MarjorieD
  05 avril 2018
Houlàlà, ça devient complexe (pour ne pas dire alambiqué), beaucoup plus qu'il pourrait y paraître à première vue !
Tout d'abord, ce prologue, que pour ma part j'ai trouvé magistral, et notamment du point de vue de l'écriture.
Nous savons désormais à quoi Leur servent les tous jeunes enfants qu'Ils avaient épargnés : c'est glaçant, effroyable… et tellement bien pensé.
Ensuite nous retrouvons le petit groupe de rescapés exactement là où nous les avions laissés.
Mais celui-ci va se scinder et la narration va peu à peu se concentrer sur Ringer, pour mon plus grand plaisir (voir mon avis sur le tome 1). Elle se pose beaucoup de questions, Ringer, de celles qui turlupinaient déjà le lecteur et qui pouvaient passer pour des incohérences de la part de l'auteur : pourquoi prendre tout leur temps pour exterminer les rats que nous sommes à leurs yeux alors qu'Ils auraient pu faire un strike et tous nous envoyer ad patres d'un seul coup ? Pourquoi un tel sadisme ? Qui sont-Ils en réalité ? Où veulent-Ils en venir ?
J'en conclus que ces incohérences n'en sont pas et qu'elles font partie de la stratégie de l'auteur pour nous emmener là où il le souhaite. Et je commence à en avoir ma petite idée…
De nouveaux personnages (ré)apparaissent, d'autres disparaissent, moins d'action, de mouvement, plus de psychologie : j'ai parfois eu l'impression d'assister à une partie d'échecs (ce n'était d'ailleurs pas juste une impression) : chaque coup est réfléchi mais, par moments, ça peut paraître un peu long.
La suite, et fin, me dira si c'est pour moi un chef-d'oeuvre du genre. En tout cas, je ne pense pas que ce sera un navet…
To be continued…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (115) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   03 juillet 2018
— Zombie, je ne suis pas revenue vous chercher, Nugget et toi, pour qu’on se retrouve à nouveau dans la merde. Fais ce que tu penses être juste, mais si les choses tournent mal par ici, moi, je dégage !
— Bel esprit d’équipe ! j’ai lancé à Ben.
— Tu as peut-être oublié qui t’a sauvé la vie, a rétorqué Ringer.
— Oh, va te faire foutre !
— Ça suffit !
[...]
— Je ne sais pas comment nous allons nous sortir de tout ce merdier, mais en tout cas, pas en vous engueulant comme ça. Alors, arrêtez vos conneries, les filles ! C’est un ordre !
[...]
— C’est bizarre, a dit Ben. On pourrait penser qu’avec quatre-vingt-dix-neuf pour cent de la population disparue, le un pour cent restant s’entendrait mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
MaliaeMaliae   27 novembre 2014
– Réfléchis ! Quand la cloche recommencera à sonner, tout sera redevenu normal. Les enfants se précipiteront en classe, s’installeront d’un air ennuyé, attendant la cloche qui annonce la fin des cours, songeant à ce qu’ils feront ce soir, ce week-end, ou dans les cinq années à venir. Comme nous, ils auront droit à des cours sur les désastres naturels, les maladies et les guerres mondiales. Du genre : « Quand les extraterrestres sont arrivés, sept milliards d’humains sont décédés », puis la cloche sonnera, et tout le monde filera pour aller déjeuner et se plaindre des patates sautées pâteuses. Et là, ils sortiront des trucs comme : « Waouh ! Sept milliard, ça fait du monde. C’est triste. Au fait, tu vas manger toutes ces patates ? » Ça, c’est normal. C’est ce qui compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ALEXIAAALEXIAA   24 octobre 2014
- C'est ça, Cassie, pleure ! a-t-il répliqué d'un ton amer. Pleure, Cassie. Pleure pour elle. Pleure pour tous les enfants. Ils ne peuvent pas t'entendre, ni te voir, ni comprendre ta souffrance, mais chiale pour eux. Une larme pour chacun d'eux, vas-y, remplis ce putain d'océan de l'horreur, et pleure ! Tu sais que j'ai raison. Que je n'ai pas le choix ! Et que Ringer avait raison aussi. Tout ça, c'est une question de risque. Ça l'a toujours été. Et si une seule petite fille doit mourir pour que six personnes puissent vivre, alors ce sera le prix à payer. C'est le prix, Cassie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
florencemflorencem   31 août 2018
J’avais à peu près son âge quand j’ai commencé à jouer aux échecs. Le magnifique plateau en bois sur une table dans le bureau de mon père. Les pièces en ivoire brillant. Le roi austère. La reine hautaine. Le chevalier noble. Le fou pieux. Et le jeu en lui-même, la façon dont chaque pièce apportait son pouvoir individuel à l’ensemble. C’était simple. C’était complexe. C’était à la fois brutal et élégant. C’était une danse, une guerre. C’était un univers limité et éternel. C’était la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
geronimegeronime   25 octobre 2014
Il n'y a pas que les résistants où ceux dotés d'un cœur de pierre qui ont survécu à l'éradication de la race humaine. Un grand nombre d'enfoirés sadiques s'en sont sortis, eux aussi. [...] Le connard est une race quasiment indestructible.
Commenter  J’apprécie          260
Videos de Rick Yancey (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Yancey
La 5ème vague fait parti de mes livres préférés, forcement je me devais d'aller juger de l'adaptation au cinéma ! Je vous dis ce que j'en ai pensé ;) Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
______________________________________
Livres cités :
La 5 ème vague - Rick Yancey : http://goo.gl/VXmC12
______________________________________
Cette vidéo à été faite en partenariat avec la plateforme Bookelis - et peut donc être considérée comme un placement de produit puisque notre statut de membre du jury à bien été rémunéré - mais attention notre statut à été rémunéré pas notre objectivité ;)
______________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
_____________________________________
? POUR ME SUIVRE :
? BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ? FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ? TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ? INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ? Ask : http://ask.fm/Bulledop
______________________________________
Le grand gagnant : En plus de la visibilité offerte aux 3 finalistes, le grand gagnant recevra l?équivalent de 1 200? de services Bookelis :
­- la création graphique d?une couverture format papier et ebook ­- la mise en page du texte format papier et ebook -­ le pack monde pour la distribution du livre papier en librairies - la réalisation d?un site internet conforme à la prestation proposée par Bookelis -­ une place sur le stand Bookelis au Salon du Livre de Paris 2016 pour dédicacer son livre -­ 100 exemplaires du livre imprimés
______________________________________
?Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir ?
_______________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ?
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La 5ème vague

Comment s’appelle le frère de Cassy ?

Ben
Sammy
Vosch

10 questions
169 lecteurs ont répondu
Thème : La 5e vague de Rick YanceyCréer un quiz sur ce livre