AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266285882
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/06/2018)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 1400 notes)
Résumé :
Après la 1ère vague, seules restaient les ténèbres.
Après la 2ème vague, les chanceux ont pu s'enfuir.
Après la 3ème vague, les malchanceux ont survécu.
Après la 4ème vague, une seule règle s'applique : ne faire confiance à personne.
Désormais, à l'aube de la 5ème vague, et sur une portion dévastée et esseulée d'autoroute, Cassie tente de Leur échapper.
D'échapper à ces êtres qui ressemblent aux humains et qui parcourent le pays, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (481) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  02 juin 2018
Premier tome de la saga La 5ème vague.🌎

Cassie s'est réveillée dans un monde complètement bouleversé. La veille, jeune adolescente insouciante auprès d'un père, d'une mère et d'un petit frère et n'ayant que pour seules préoccupations d'un jour se faire remarquer par le garçon de ses rêves.... Mais voilà, aujourd'hui, cette adolescente se cache dans la forêt avec comme compagnon un M16. La vie telle qu'elle l'a connue n'est plus depuis l'arrivée d'un vaisseau extra-terrestre. Lors d'une première attaque, l'électricité a été coupée ; lors d'une seconde, un tsunami a tué des millions de personnes ; lors d'une troisième, c'est une peste qui a décimé la quasi-totalité de la population... et la quatrième attaque est plus pernicieuse puisque faire confiance à autrui équivaut à se condamner. Seulement, Cassie a fait une promesse à son petit frère et pour la tenir, elle est prête à tout ... même à risquer sa vie.

Ce livre était sorti en 2013 et avait suscité de nombreux éloges. J'ai eu envie de le lire après que tout le tintouin médiatique concernant cette saga se soit apaisé.
Globalement, l'intrigue est superbe avec un suspens et un jeu psychologique des plus machiavélique de la part de l'auteur. Pendant une bonne partie de votre lecture, vous ne savez pas qui est quoi exactement, à qui faire confiance et j'en passe.
L'autre élément fort de ce récit concerne l'invasion extra-terrestre en elle-même. On oublie les vaisseaux spatiaux, les attaques au laser, la technologie à outrance et les extra-terrestres très laids et gélatineux. À la place de tout cela, Rick Yancey nous offre une vision plus anxiogène avec des entités inconnues, qu'on ne voit jamais et qui connaissent nos points faibles. Pour vous donner une idée, c'est un peu comme dans le film Les dents de la mer où le requin n'apparait qu'à la fin.

Côté contenu... bon là j'avoue avoir été un peu déçue surtout par le casting de personnages. Des milliards de gens sont morts et comme par hasard Cassie et son grand amour Ben Parish survivent.... Désolé, cela donne un sentiment d'intrigue artificielle. Heureusement, d'autres personnages viennent atténuer ce sentiment notamment Evan dont l'attitude prête à confusion, le petit Sammy alias Nugget qui est attachant et Vosch qu'on aime détester.

En ce qui concerne l'intrigue, c'est plutôt bon. Dommage que l'histoire ne décrive pas plus les conditions de vie des survivants, leurs passés. Par exemple, j'aurais aimé connaître le vécu de Ringer, Teacops et j'en passe. Certaines actions sont attendues et les couples proposés n'ont rien de sensationnel.

Pour résumer : un premier tome prometteur et bien écrit. Des personnages attachants qu'on a envie de suivre dans la suite de leurs aventures notamment afin de trouver des réponses concernant l'identité de ses entités extra-terrestres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1012
tousleslivres
  13 octobre 2013
Un très gris coup de coeur pour ce livre dont j'avais beaucoup entendu parlé avant de l'acheter il y a peu. Dans un premier temps j'aimerai vous faire la présentation physique de ce livre qui est exceptionnelle, car, dès les premières pages, le lecteur sait qu'il se trouve et qu'il va vers un monde très noir, le ton est donné.
Il n'y a eu aucun essaim d'extraterrestres descendent du ciel dans leurs soucoupes volantes, ni de grandes robots de métal comme dans Star Wars, ni d'adorable petites créatures ridées comme E.T.
La 1èr vague : Elle a durée une seconde !!! Ce qui a eu pour conséquence d'anéantir le réseau téléphonique et l'électricité. Une gigantesque impulsion électromagnétique qui a envahi l'atmosphère de la planète et qui a grillé tout le réseau électrique ce qui a pour conséquence de supprimer toutes les communications, tout est hors circuit. Peu de gens ont péri, seulement un demi-million. Les avions se sont écrasés, en effet tous ceux qui se retrouvent dans le ciel quand ça a frappé, les avions de combats, les hélicoptères, les transports de troupes.
La 2ème vague : A durée presque une journée. La maladie qui c'est abattu sur la population est arrivée par les aires, par les oiseaux. Ces animaux que nous apprécions assez bien et que nous voyons presque plus dans le ciel tellement il fait parti de note quotidien...
La 3ème vague : A durée 12 semaines, elle a tué 97% de ceux qui avaient survécu aux deux premières vagues. L'humanité est passée de 7 milliards d'humains à quelques centaines de milliers en quatre mois. Apparition des Drones de la forme d'un cigare, d'un gis terne. Ils glissent en silence à des milliers de mètres d'altitude, sont capables de virer de bord et de piler net, de passer de zéro à mach 2 en moins d'une seconde.
La 4ème vague : Ils sont venu prendre tous les enfants encore vivant et ont toué tous ceux qui restaient. Ils ont la même apparence que nous... nous ne pouvons que leur faire confiance !!! puisqu'ils arrivent au « sauveurs »...
La 5ème vague : Elle est là, elle est en route pour tout exterminer, pour que cette planète Terre soit totalement vidée des dernier humains qui résistent encore...
Lors de la 4ème vague, ils ont pris Sammy, il est parti dans un grand bus scolaire avec d'autres enfants, Cassie n'aurait pas du le laisser partir...
Pendant que Cassie rencontre Evan Walker, enfin, il l'a plutôt sauvé d'une mort plus que certaine. Une armée s'organise pour luter contre l'envahisseur. On forme les enfants au combat, c'est ici que nous retrouvons de frère de Cassie, dans cette armée. Mais la question que le lecteur, ainsi que certains soldats se posent, c'est qui sont les gentils et où se cache vraiment les ennemis... Car ils ne sont pas forcément là où on croit les trouver et cette armée n'est peut-être pas dirigée par les bonnes personnes... L'envahisseur se trouve peut-être beaucoup plus rusé que les humains et ses derniers semblent peut-être tombés dans un très gros piège !!!
Un livre qui m'a prise dès les premières pages et qui ne m'a pas lâchée. J'ai aimé, j'ai adoré, j'ai craqué sur cette idée tant de fois exploitée en SF, mais qui est ici remise au goût du jour par Rick Yancey avec une telle facilité de lecture !!!
C'est une aventure autant SF avec des extraterrestres, qu'une grande histoire d'amour et de loyauté envers une soeur pour son frère. L'auteur, Rick Yancey, a su créer un univers post-apocalyptique tout à fait crédible, une invasion totalement invisible qui est encore plus crédible !!! Personnellement, je préfère ce genre de scénario plutôt que voir débarquer des soucoupes et autres hommes verts ou gris... la subtilité est d'autant plus grande qu'elle est invisible !!!
Une très belle idée, un très bon premier tome pour cette trilogie qui devra attendre l'année prochaine puisque le T2 est prévu en mai 2014... attendons !!!

Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          586
Archessia
  13 mai 2013
Attention, voici sûrement LE livre évènement de ce printemps !
Un bouquin coup de point, coup de coeur, qui joue avec vos émotions et les maltraite sans vergogne, qui vous fait vivre des moments d'une puissance dévastatrice et qui vous laisse pantois, éberlué, ravagé ...

Ça y est, ils ont débarqués. Eux. Les Autres. Les Aliens.
Ça a commencé un jour totalement normal, les gens travaillaient, les enfants étaient à l'école, tout le monde vaquait à ses occupations.
Le courant s'est coupé. Les téléphones ont cessé de fonctionner. Les voitures se sont arrêtées. Les avions se sont écrasés.
Tout le monde a levé les yeux au ciel, attendant Leur Arrivée, se disant que ça y est, c'est la fin.
Mais ce n'était que le commencement.
Cassie est seule. Peut-être même la dernière humaine sur terre. Mais elle n'en est pas sûre, alors elle continue. Elle a fait une promesse à son petit frère, elle a promis de revenir le chercher, de le retrouver coûte que coûte. Alors elle continue.
Mais Ils sont partout maintenant, et pire que tout, Ils nous ressemblent.
Comment reconnaître son ennemi quand il a le visage de votre voisin ou de votre prof ?
Mais Cassie n'a pas le choix, c'est ça ou se laisser mourir.
Alors elle continue.

Ce livre m'a pris aux tripes, m'a pris au coeur. Pendant toute ma lecture, j'ai ressentis une étrange sensation d'urgence, violente, qui m'a empoignée toute entière. Il FALLAIT que je sache.
Que je sache ce qui était arrivé lors de ces 4 premières vagues, que je sache comment Cassie a survécu jusqu'à présent, que je sache où se trouve son petit frère, que je sache si elle réussit à le sauver ou pas ...
Il y a une puissance qui se dégage de ce bouquin comme j'en ai rarement vue.
Les émotions ne viennent pas petit à petit au fil des chapitres, non. Elle vous fracasse le coeur telle une cruelle déferlante, c'est tout bonnement incroyable.
Aucune concession ici, la mort est dans toutes les pages. La mort, la perte, la douleur, le sang, la crasse, le désespoir, mais également le courage, ce bâton que l'on mord comme un acharné quand la douleur est trop forte.
Toutes les émotions sont exacerbées, démultipliées par la plume franche, nette, tranchante de Rick Yancey.
Cette franchise se retrouve d'ailleurs (avec délice) dans les dialogues, d'un réalisme presque dérangeant.
Parce que, non, on ne dit pas "ho mince" quand on voit sa mère se vider de son sang devant nos yeux. On ne dit pas "bon sang !" quand on essaye d'échapper à un ennemi armé jusqu'aux dents.
L'auteur ne prend pas ses lecteurs pour de pauvres petites choses fragiles assez connes pour avaler le fait qu'une jeune fille de 17 ans dit "flûte !" quand elle risque de crever au moindre coin de rue.
J'aime ce genre de détails, et j'applaudis l'auteur qui n'a pas peur d'utiliser "merde" et "putain" dans ses livres estampillés jeunesse.
Je sais, je ne devrais pas forcément mettre l'accent là-dessus, mais pour moi c'est important, et c'est aussi pour vous montrer à quel point l'écriture est intelligente, réaliste et intense.

Il y a tellement, TELLEMENT d'éléments sur lesquels j'aimerais mettre l'accent pour vous prouver à quel point ce titre est tout simplement époustouflant.
Mais étant donné qu'il est d'une richesse à couper le souffle et que chaque chapitre apporte son lot de révélations, d'avancées et d'éléments clefs, je vais devoir me restreindre, et pas qu'un peu ...
On est ici dans un croisement entre "I am a Legend" et "The Host", où les envahisseurs veulent éliminer les habitants de la Terre. Mais en terme de force, de puissance des messages et de scènes sans compromis, je pencherais plus pour "I am a Legend".
Parce que bon, même si sur certains résumés de la 5e Vague, vous pourrez voir la mention d'un jeune homme (bien évidemment mystérieux et ténébreux *fais des bruits de chat qui crache*), ce n'est PAS une romance.
C'est une histoire de survie, de promesses, de famille, de solitude, de violence, de rage et de désespoir, de lutte pour la liberté. Il est question de combattre pour ce que l'on croit, ce que l'on chérit.
Pour sauver le peu qu'il nous reste.

Pfff, c'est dingue, j'en ai les larmes aux yeux rien que d'écrire cette chronique. Ce livre m'a vraiment mis le coeur sans dessus dessous.
Pour vous dire, je pleurais, et à chaudes larmes, à la page 34.
Sérieusement, vous en connaissant énormément, vous, des livres qui arrivent à construire un climat assez particulier, à présenter des personnages complexes et attachants, et à nous offrir des scènes d'une puissance émotionnelle si forte que vous pleurez au bout d'une trentaine de pages ?
Moi, je n'en connais pas vraiment.
L'auteur arrive à mettre des sentiments d'une justesse et d'une portée émotionnelle incroyable dans la plus simple des scènes.
Du coup, ce que j'ai trouvé génial, c'est d'avoir fait de Cassie un personnage avec beaucoup d'humour. Elle possède un cynisme et un second degré absolument délicieux, qui fait mouche d'autant plus dans ce décors post-apocalyptique.
Il y avait des moments où j'avais envie d'éclater de rire, tellement cela soulageait, cela faisait du bien d'avoir de l'humour dans ce monde dévasté, dans ces situations dangereuses et sombres.
Voilà une héroïne que je pourrais suivre partout, tout le temps .

J'ai eu un mal fou à refermer ce livre, et j'ai mis plus de temps que prévu à le lire car je ne voulais pas le terminer trop vite. Je traînassais, savourais, revenais un peu en arrière, relisais certains passages, ...
Au fond, le moment le plus douloureux de toute cette lecture, a été de l'arrêter.
Je me sens un peu vide maintenant, j'ai l'impression d'avoir vécu tellement, d'avoir vu trop de choses, d'avoir expérimentés trop d'émotions, de m'être trop attachée.
Je ne voulais pas finir ce livre.
Et le coup de poignard final a été d'apprendre que la suite ne sortirais qu'en mai 2014 ...
Achevez-moi.
Mais avant, lisez-le. Sérieusement. Lisez ce putain de bouquin.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
basileusa
  12 février 2014
J'ai adoré ce livre ,une fois commencé ,il est difficile de le lâcher.
Cassie est quasiment seule dans un monde où les humains ont été anéantis ,en plusieurs vagues successives ,pas des extraterrestres. Elle doit maintenant survivre sans savoir qui est son ennemi car les extraterrestres prennent une apparence humaine. La méfiance et suspicion vont donc ponctuer chaque rencontre qu'elle fera. Et l'isoler encore plus...
Il ne faut pas lire la quatrième de couverture ,qui dévoile déjà trop de choses je trouve .D'autant plus qu'il y a pas mal de retournement de situation qu'on devine aisément . Pour autant ça ne gâche pas la lecture ,le rythme est prenant ,l'action monte au fur et à mesure ,l'écriture est fluide et les personnages principaux sont attachants . le final réunit tous les personnages ,on retient son souffle et surtout on pleure de devoir attendre la suite encore quelques mois...Une belle réussite !
Commenter  J’apprécie          400
pititecali
  31 mai 2013
Mon avis: 5/5 - Premier coup de coeur pour la Collection R !6 coup de coeur 5 sur 5
Wouffff !! Je termine à l'instant ce livre, et Wahou !! Comme j'ai été à fond dedans !! :D Je suis heureuse de vous annoncer que je viens d'avoir mon premier coup de coeur pour un roman de la Collection R ! J'ai déjà lu La Sélection, Starters et Addict que j'ai beaucoup aimés, mais auxquels je trouvais quand même un petit défaut de légèreté, de superficialité (et dont je ne brûle pas moins de lire les tomes 2 pourtant ! :D ). Je n'étais pas totalement embarquée, pas assez pour le coup de coeur en tout cas ! Il manquait un petit quelque chose... Petit quelque chose trouvé chez La 5e vague ! J'ai absolument tout aimé dans ce livre !
Alors là !! Ouahhhhhhhhhhhh !!
J'ai eu la chance de recevoir une proposition de la part de la maison d'édition qui ne se refuse pas. Chroniquer le prince d'été et La 5e vague, carrément enthousiaste la Cali !! Je devais les recevoir en même temps normalement, et je pensais commencer par celui qui m'attirait le plus, de par sa splendide couverture, à savoir, le Prince d'été. Mais la poste étant ce qu'elle est, tout ne s'est pas passé comme prévu, et la cinquième vague est arrivé le premier, quand le Prince d'été s'est baladé en prenant tout son temps lol. Donc, je fais les choses dans l'ordre et j'attaque par celui qui m'attirait le moins. (je parle uniquement des couvertures hein, je ne savais pratiquement rien des contenus.)
Eh ben !! Sacré nom de Zeus ! Quel livre !

A mi chemin entre les âmes vagabondes et The Walking Dead... Les extra-terrestres envahissent la Terre d'un côté, et une ambiance hyper glauque et terrifiante de l'autre. Et une vraie course haletante et flippante pour la survie face à l'ennemi qui nous poursuit. Vous avez remarqué que j'ai dit "nous" ? Ben oui, ce n'est pas une erreur de style. J'ai été tellement, TELLEMENT embarquée par ce livre, que c'est exactement comme si j'avais couru pour sauver ma peau aux côtés de Cassie et Evan.
Il y avait bien longtemps que je n'avais pas trimballé un livre absolument partout. Ça pour moi, c'est l'indicateur du coup de coeur ! Quand où que je sois, où que j'aille et quoi que je fasse, c'est avec mon livre à côté de moi. Même si je n'ai que quelques minutes devant moi, de tranquillité, je l'ouvre et je dévore. Quand je termine ce genre de livre, il est dans un sale état (forcément à force de voyager, de se faire trainer dans le canapé, avec les enfants qui s'assoient dessus, se faire éclabousser quand je lis dans la salle de bains pendant qu'ils prennent le bain, prendre le soleil à chaque pause clope, les éclaboussures de café le matin.) Bref, mes livres préférés se repèrent facilement dans ma bibliothèque, ce sont les plus abimés, et ce sont mes plus beaux trésors, à moi qui aime tant acheter mes livres en brocante ! Un bon livre pour moi, est un livre dont on voit qu'il a été lu, qu'il a vécu. La 5e vague fait clairement partie de ceux-là, vu l'état dans lequel je le referme, on dirait qu'il a déjà été lu 20 fois :D . Enfin bref, je ne veux pas dire qu'il est bousillé, mais on voit bien qu'il n'est plus neuf :) Et c'est là, que je me rends compte à quel point j'ai ADORé ce livre !

L'histoire : Je vous en dirai assez peu sur l'histoire, car elle a été pour moi source de plein de surprises et que j'ai adoré ça. Nous avons donc un monde qui a déjà subi 3 vagues "d'assaut" de l'ennemi extra-terrestre, et actuellement plongé au coeur de la 4ème :
1ère vague : Extinction des feux. Électricité coupée partout. Retour à la vie "sauvage".
2ème vague : Déferlante : catastrophes "naturelles" en rafale, tremblements de terre et autres Tsunami
3ème vague : Pandémie : le Tsunami Rouge : contamination de la planète avec un virus mortel, éliminant 97% des survivants des 2 premières vagues...
4ème vague : Silence. Elimination des rescapés, un par un, sans un bruit.
Autant dire qu'on rejoint tout de suite Cassie au coeur de la tourmente, où tout ce qui l'obsède, c'est de survivre. Survivre à la 4ème vague ? Pour voir s'il y en aura une 5ème ?
Cassie est toute seule, car elle a décidé que c'était sa meilleure chance de survie. Ne faire confiance à personne pour ne pas risquer de se tromper, en faisant confiance par erreur à "un Autre"... les Autres ressemblant trait pour trait aux humains, difficile de faire la différence !
J'ai aimé cette histoire, qui en plus d'être haletante est autant psychologique que physique. La terreur est partout, la violence, la solitude, la paranoïa. Même quand on n'est pas en "pleine action", c'est chaud bouillant dans la tête de Cassie !
Et puis quand ce n'est pas Cassie, on suit soit Ben/Zombie, soit Evan (et un petit peu Nugget/Samuel) en alternant les points de vue, pas à chaque chapitre, mais à chaque grosse partie. Ce découpage par point de vue m'a plu, car il n'est pas trop rapide. Enchaîner les personnages aurait pu être compliqué si ça avait été un chapitre/ un perso, mais avec le parti choisi, ça passe vraiment très bien, car on a le temps de s'installer dans la peau du personnage concerné avant de devoir le quitter et en changer. Et puis, les histoires se recoupent, se croisent, avec beaucoup de facilité. Surtout que les différentes parties sont très clairement délimitées par une page noire avec un "titre", ce qui fait que la compréhension des changements est vraiment limpide.
C'est une histoire qu'on imagine parfaitement bien portée au cinéma, qui fera surement un super bon "putain" de film ! Et je ne suis visiblement pas la seule à le penser, puisque ce roman sera à priori bel et bien adapté, houuuu j'ai hâte de voir ça !! :D

Les personnages : 4 personnages principaux pour ce roman on va dire.
Cassie, qui est une jeune fille hyper attachante, courageuse mais terrifiée, téméraire mais prudente, adulte mais enfant, tout en contradiction et en complexité, HUMAINE quoi. Et quoi de plus normal que de trouver une héroïne aussi chamboulée dans une situation pareille ? Bref, je l'ai trouvée cohérente, rigolote (ce qui ne faisait pas de mal de temps en temps), une ado très nature, avec ses gros mots et ses jurons, et qui se retrouve finalement avec des questionnements et des priorités complètement inversés, tellement sa vie est sens dessus dessous. Cassie fut mon héroïne préférée de tous, celle à laquelle je me suis la plus identifiée, et la plus attachée.
Il y a également Ben/Zombie, un ancien camarade de classe de Cassie, du temps où tout était "normal". Ils ont été séparée par l'une ou l'autre des vagues, mais sans s'inquiéter l'un de l'autre, puisqu'ils ne se connaissaient pas plus que ça. Ben/Zombie se bat pour enrayer l'invastion extra-terrestre. Ce personnage m'a plu, car il est courageux sans l'être. Il prend facilement la défense des plus petits/faibles, face à des soldats plus gradés que lui. Pourtant, quand il s'agit de son entrainement militaire, il n'est parfois pas à la hauteur.
Evan Walker : On ne le rencontre pas tout de suite, il sauvera la vie de Cassie à un moment, et ce sera le début d'une amitié compliquée, mais très forte. Mais rappelez-vous que Cassie a décidé de ne faire confiance à personne. Arrivera-t-elle à faire une exception pour Evan ? Je ne me suis pas spécialement attachée à lui, mais j'ai compris que Cassie s'y accroche.
Et enfin, il reste Samuel/ Nugget. le petit frère de Cassie d'environ 5 ans. Séparé d'elle par les militaires, il attend qu'elle tienne sa promesse de venir le retrouver. Les conditions de cette attente ne seront pas faciles. Nugget et touchant comme tout, petit bouchon perdu au milieu de l'horreur, il gère ça de toutes ses forces, et il assure :)

La couverture : Je dois l'avouer, moi qui suis amoureuse de la collection R pour toutes leurs couvertures, celle-ci rejoint celle de "Kaleb" dans "celles que j'aime moins". Mais comme quoi il ne faut jamais se fier uniquement au sentiment que nous procure la couverture d'un livre, car pour le coup, elle est peut-être dans les couvertures "un peu moins", mais le contenu lui, est bien dans les "++++"
Un jour arrivera peut-être où j'aurai à la fois le coup de coeur pour l'histoire ET pour la couverture, dans cette collection. Cela sera-t-il le cas de ma lecture suivante, le prince d'été ? En tous les cas, sa couverture est déjà dans les "Wahou !". Mais il va avoir un sacré boulot en passant après cette histoire de dingue qu'est La 5e vague !

Le style : Alors là rien à redire. Bon évidemment, ça reste du jeunesse hein, c'est pas du Flaubert, mais il est tellement prenant ! Tellement fluide qu'on voit le film des évènements se dérouler, vivant toute l'aventure aussi intensément que les héros !
Normalement, je ne suis pas fan de l'utilisation du présent de narration, mais ici, il doit être drôlement bien employé, avec aisance, parce qu'il ne m'a pas du tout mais alors pas DU TOUT gênée. A aucun moment. Certains seront peut-être choqués par quelques écarts de langage, personnellement pas du tout, j'ai trouvé que ça en rajoutait carrément une couche de "naturel", après tout, on parle de gamins, d'ados, pris dans la tornade de l'horreur, qui ne dirait pas quelques gros mots à leur place ? Ca donne un côté "véridique", ça ajoute du réalisme, de l'authenticité...
La fin : On sait qu'il y aura un tome 2, et pourtant ce livre pourrait pratiquement se suffire à lui même. Je ne me suis pas sentie frustrée par la fin, qui ne se termine pas en un gros Cliffhanger... Donc moi ça me va très bien, d'autant qu'il faudra attendre un an pour avoir la suite, sur laquelle je me précipiterai de toute façon, mais en attendant, je vais pouvoir rester zen, et ça, c'est bien cool :)

En résumé, clairement, je vous recommande ce livre, qui sort un peu des histoires trop superficielles habituelles en YA, avec des scènes un peu choc, beaucoup d'action, et beaucoup de psychologie par rapport aux personnages. Et puis, c'est une catégorie littéraire où on ne rencontre pas beaucoup de science-fiction, et là moi, je dis bravoooo Mr Yancey !!
Encore encore ENCORE !

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          204

critiques presse (3)
LeJournaldeQuebec   18 novembre 2013
Un récit qui fera battre ton cœur rapidement et qui mettra de la couleur sur tes joues tellement tu seras captivé et enivré! À lire sans faute et à conseiller à tes amis.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Ricochet   08 août 2013
Un gros roman à lire à partir de 15 ans, qui sait revisiter le mythe de l'extra-terrestre version Apocalypse, et sera inclus dans une trilogie...
Lire la critique sur le site : Ricochet
HistoiresSansFin   13 juin 2013
La 5ème Vague de Rick Yancey est le premier tome d'une trilogie palpitante.
L'auteur use avec talent d'une multiplicité de points de vue [...] Des passages, extrêmement bien décrits, font froid dans le dos et font penser aux horreurs de la seconde Guerre mondiale.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (264) Voir plus Ajouter une citation
iss_vnyiss_vny   04 novembre 2018
« Parfois je pense que je suis la dernière humaine sur Terre.
Ce qui signifie que je suis la dernière humaine de l'univers. »
Commenter  J’apprécie          00
UnBrinDeCultureUnBrinDeCulture   15 février 2014
- Tu veux te comparer à un insecte, Cassie ? Alors ça serait un éphémère. Vivant un jour, disparu le lendemain. Ça n'a rien avoir avec les Autres. Ça a toujours été comme ça. La question n'est pas de savoir combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps.
- Tu es au courant que ton discours n'a absolument aucun sens ?
Sans m'en rendre réellement compte, je me penche vers lui, toute colère évanouie.
- Tu es un Éphémère, murmure-t-il.
Et là, Evan Walker m'embrasse.
Il prend ma main, la pose à plat contre son torse, et de l'autre, me caresse le cou avec une tendresse infinie, qui me fait frissonner de la tête aux pieds. J'ai du mal à rester debout. Je sens son coeur battre contre ma paume, son souffle chaud, son ombre de barbe sur sa lèvre supérieure, contraste râpeux avec la douceur de sa bouche. Evan, me regarde et je fais de même. Je le repousse juste assez pour lui lâcher :
- Ne m'embrasse pas.
Il me soulève dans ses bras. J'ai la sensation de flotter pour l'éternité, comme quand j'étais petite. Papa me jetait en l'air, et je m'imaginais toucher les limites de la galaxie.
Evan m'allonge sur le lit. Et avant qu'il recommence à m'embrasse, je le préviens :
- Si tu m'embrasses encore; je te flanque un coup dans les couilles.
Ses mains sont d’une douceur incroyable – c’est comme si un nuage m’effleurait.
- Je ne te laisserai pas…
Il cherche ses mots.
- …t’envoler loin de moi, Cassie Sullivan.
Il souffle la bougie sur la table de nuit.
Je ressens son baiser plus intensément, maintenant, dans l’obscurité de cette chambre où sa sœur est morte. Dans le silence de cette maison où sa famille a disparu. Dans le calme du monde où la vie que nous connaissions avant l’Arrivée s’est éteinte. Il goûte mes larmes avant qu’elles roulent sur mes joues. Ses lèves se posent pile à l’endroit où elles perlent.
- Je ne t’ai pas sauvée…, chuchote-t-il, sa bouche effleurant mes cils. C’est toi qui m’as sauvé.
Il répète ça, encore et encore, jusqu’à ce que nous nous endormions blottis l’un contre l’autre, sa voix dans mon oreille, mes larmes dans sa bouche.
- Tu m’as sauvé, Cassie.

(pages 244 à 246)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Souri7Souri7   01 juin 2018
Quand vous affrontez la mort, quelque chose change en vous. La partie rationnelle de votre cerveau s’efface pour laisser le contrôle à la partie animale, celle qui gère vos battements de cœur, de paupières, et votre respiration. Cet instinct de survie – qui étire le temps comme un morceau de caramel mou géant, transformant une seconde en heure, et donnant à une minute la longueur d’un après-midi ensoleillé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
NaweelNaweel   29 juin 2013
Quand arrive le moment où vous devez cesser de fuir votre passé, pour vous retourner et affronter la chose que vous pensiez ne pas pouvoir affronter - ce moment où votre vie chancelle entre abandonner et vous lever - quand ce moment arrive, et il arrive toujours, si vous ne pouvez vous redresser ni abandonner, voilà ce que vous faites: vous rampez.
Commenter  J’apprécie          540
pititecalipititecali   30 mai 2013
A présent, Evan ne porte plus que son sous-vêtement.
- Est-ce que je dois vérifier l'état de ton cul ?
- Oui, j'aimerais bien ton opinion.
- Arrête tes tentatives d'humour, tu veux ?

Je découpe la toile sur ses hanches et baisse son slip, le mettant à nu. Son cul est dans un sale état. Je veux dire par là qu'il est criblé de plombs. Sinon il est plutôt pas mal. Je tamponne le sang presque coagulé avec des carrés de gaze trouvés dans notre trousse de secours, en retenant des gloussements hystériques. Je mets ça sur le compte du stress,, et non sur le fait que je suis en train d'essuyer le cul d'Evan Walker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
Videos de Rick Yancey (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Yancey
La 5ème vague fait parti de mes livres préférés, forcement je me devais d'aller juger de l'adaptation au cinéma ! Je vous dis ce que j'en ai pensé ;) Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
______________________________________
Livres cités :
La 5 ème vague - Rick Yancey : http://goo.gl/VXmC12
______________________________________
Cette vidéo à été faite en partenariat avec la plateforme Bookelis - et peut donc être considérée comme un placement de produit puisque notre statut de membre du jury à bien été rémunéré - mais attention notre statut à été rémunéré pas notre objectivité ;)
______________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
_____________________________________
? POUR ME SUIVRE :
? BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ? FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ? TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ? INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ? Ask : http://ask.fm/Bulledop
______________________________________
Le grand gagnant : En plus de la visibilité offerte aux 3 finalistes, le grand gagnant recevra l?équivalent de 1 200? de services Bookelis :
­- la création graphique d?une couverture format papier et ebook ­- la mise en page du texte format papier et ebook -­ le pack monde pour la distribution du livre papier en librairies - la réalisation d?un site internet conforme à la prestation proposée par Bookelis -­ une place sur le stand Bookelis au Salon du Livre de Paris 2016 pour dédicacer son livre -­ 100 exemplaires du livre imprimés
______________________________________
?Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir ?
_______________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ?
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La 5ème vague

Comment s’appelle le frère de Cassy ?

Ben
Sammy
Vosch

10 questions
169 lecteurs ont répondu
Thème : La 5e vague de Rick YanceyCréer un quiz sur ce livre
.. ..