AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723493687
Éditeur : Glénat (06/03/2013)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 29 notes)
Résumé :
11 mars 2011. À l’heure de la surmédiatisation, à une époque où tout un chacun dispose d’un téléphone permettant de prendre des photos et des vidéos, la planète découvre avec horreur et quasiment en direct les images d’un Japon ravagé par le tremblement de terre le plus meurtrier de son histoire moderne, suivi d’un tsunami destructeur. Au-delà de la grande Histoire, que tous ont vue, ce moment a révélé aussi le courage des hommes, leur capacité à se fédérer face à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
PostTenebrasLire
  27 avril 2013
Manga témoignage
Il relate l'effort de reconstruction d'une région du Japon et ce au travers de sa ligne de chemin de fer Sanriku suite au 11 mars 2011.
Témoignage des employés, des riverains, documents expliquant l'ampleur des dégâts mais aussi leur réaction lors du tremblement de terre lui-même alternent dans ce manga émouvant
Le manga permet toute sorte de récit.
Le manga témoignage est une forme assez rare et bien réussie dans le cas présent.
C'est plein d'humilité, d'abnégation, de sens du devoir, d'encouragement.
C'est aussi très émouvant.
Il n'y a pas que des témoignages et des récits. Il y a aussi des documents qui nous font prendre la mesure de la tâche accomplie et restant à venir.
Un très bon manga qui nous permet en fait de découvrir de façon plus proche que tous les reportages ces Japonais qui ont affronté le tsunami du 11 mars 2011 !
Lien : http://travels-notes.blogspo..
Commenter  J’apprécie          50
cdichampsphilippe
  09 décembre 2013
C'est l'histoire d'une voie de chemin de fer détériorée.Elle redonne de l'espoir aux habitants en reprenant son fonctionnement peu après le séisme .
Les personnages principaux sont monsieur Yoshimoto et monsieur Iwasaka mais il y a aussi , a côté, ceux des témoignages qui ont chacun leur histoire, parfois même sans rapport avec le chemin de fer : des personnages qui n'ont rien à faire là . On s'y perd trop .
Je n'ai pas appréciée le graphisme : les visages sont trop ronds et les traits sont trop accentués .
L'atmosphère est trop triste : je n'ai pas trop appréciée lire ce manga .
L'histoire est trop monotone, trop longue pour dire peu de choses, au final . On se perd aussi dans les personnages : j'ai eu du mal à retrouver le nom du journaliste et de l'écrivain "héros" du manga !
Commenter  J’apprécie          03
Mordren
  20 juillet 2013
Ce manga évoque avec beaucoup d'émotions les tremblements de terre et le tsunami du 11 mars 2011 qui s'est produit au Japon. Il nous fait vivre avec la population locale ces instants où on est face au cataclysme, une réalité tragique racontée simplement par le vécu de japonnais et exposée grâce au manga. Accompagnés par le dessin naïf, le travail de deuil est en marche mais pas seulement. La deuxième partie de ce manga nous montre avec quelle force incroyable une poignée de japonnais qui travaille pour le train de Santetsu s'est mobilisée pour faire redémarrer le train, 5 jours seulement après la catastrophe. La reconstruction des infrastructures et de la population autour de ce projet se réalise grâce à l'effort de la communauté qui se soude face aux événements.
Commenter  J’apprécie          00
yvantilleuil
  05 septembre 2013
Le 11 mars 2011 restera un jour noir dans l'histoire du Japon. Frappé par un séisme de 9.1 sur l'échelle de Richter, puis par un terrible tsunami, le petit train qui longe le littoral pacifique n'a pas non plus été épargné par la catastrophe.
Construit sous forme de documentaire, ce récit donne la parole aux employés de la ligne de chemin de fer Sanriku, surnommée Santetsu. C'est pour raconter leur histoire que Koji Yoshimoto s'est rendu sur place. Au fil des rencontres, le lecteur découvre non seulement l'ampleur de la catastrophe, mais également toute la détermination de ces hommes qui ont tout fait pour rétablir au plus vite la circulation des trains.
La construction du récit est malheureusement très répétitive, avec des rencontres qui se suivent… et se ressemblent beaucoup. de plus, l'auteur ne fait aucun effort pour soigner les transitions entre les différents témoignages, ce qui résulte en une oeuvre certes intéressante, mais plutôt brouillonne au niveau de la narration.
Le graphisme n'est pas non plus très alléchant, mais parvient néanmoins à retranscrire la désolation des zones dévastées, ainsi que la détresse et le désarroi des habitants. le tout est également agrémenté de plusieurs photos, plans et textes qui complètent parfaitement ces témoignages poignants.
Un récit sur la solidarité, débordant de bravoure et d'humanité, qui permet de comprendre l'ampleur de cette catastrophe en se concentrant sur ceux qui l'ont vécue.
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sofynet
  11 novembre 2013
J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Encore une histoire (vraie) qui met en avant le courage et la détermination des hommes face aux catastrophes. Cette fois, ces hommes veulent refaire rouler à tout prix un train, pour permettre aux gens de circuler, de joindre les leurs, de peut-être retrouver des personnes qu'ils croyaient disparus ... J'ai découvert récemment que cela avait déjà eu lieu quelques jours après la bombe sur Hiroshima. C'est admirable.
L'album ? Chez Glénat, format manga traditionnel (sens de lecture original), couverture souple, 192 pages
Le dessin ? Des dessins noirs et blancs assez détaillés et précis, une grande recherche de réalisme dans le trait.
Donc j'en retiens... que j'ai apprécié de découvrir cet aspect de l'après tsunami. La phase "on ne perd pas espoir et on réagit" est très bien montrée ici, et on sent la force et le courage qu'il a fallu à ces hommes et femmes pour faire face malgré tout. Les témoignages qui émaillent le récit l'appuient encore. Je me rend compte que parmi les dernières BD (mangas et comics inclus) que j'ai lu, trois au moins avaient un lien avec une catastrophe et ses conséquences. Et on y retrouve à chaque fois un témoignage poignant mais digne, et beaucoup d'espoir. Tout cela est très positif. Un manga que je conseille donc, et qui en dit beaucoup aussi sur la mentalité et la culture japonaise, je pense.
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Sceneario   10 juin 2013
Des images choc, certes, mais contrebalancées par une dimension humaine emplie d’espoir. L’optimisme reste très présent au fil des pages puisque l’on met en avant des hommes qui relèvent le défi, qui redonnent le sourire à leur prochain. Ils nous offrent une grande leçon de vie.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   04 avril 2013
Ce récit, le premier du genre à être publié en France, se veut comme un témoignage célébrant ce courage et cette constance. Basé sur les déclarations des participants, il se veut la juste retranscription des événements, complété par des cartes, des photos et les paroles des survivants.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
autres livres classés : fukushimaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
840 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre