AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266283537
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/02/2019)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 22 notes)
Résumé :
« Quitte à vivre, autant accomplir des choses douloureuses, courageuses et belles.​»

Dill ne nourrit aucun espoir quant à sa vie future : après la fin du lycée, il travaillera – c’est sûr – à temps plein dans le supermarché du coin pour subvenir aux besoins des siens. Lydia, sa meilleure amie, s’envolera pour New York et l’oubliera vite.
Il s’interdit de s’imaginer un avenir meilleur, car le sort semble s’acharner sur sa famille, où deuil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
BOOKSANDRAP
  18 mai 2019

J'ai pleuré, j'ai ri, j'ai appris, j'ai compris. La lecture du Roi serpent de Jeff Zentner m'a bouleversé.
La plume de l'auteur est incroyable. Juste, addictive, grinçante, touchante. Les thèmes sont abordés avec beaucoup de sincérité. On est plongés dans le quotidien de ce trio d'adolescents un peu paumés, un peu originaux qui tentent de survivre à leur dernière année de terminale avant le plongeon dans le grand bain de la vie d'adulte. J'ai adoré. Je sens que je vais avoir du mal à vous en parler. J'ai pris mon temps pour trouver les mots juste pour vous donner envie de le découvrir. Car il vaut terriblement le coup. Il est terrible et à la fois lumineux, il est poignant, il touche exactement là ou ça fait mal et c'est ce qui rend cette histoire aussi réelle et aussi belle.

On est confrontés à trois personnages bien différents quoi que tout aussi attachants les uns que les autres. Dill, Lydia, Travis. Ils ont chacun leur histoire, chacun leur particularité. Travis à été mon préféré. Ce geek au coeur si tendre m'a profondément touchée. Lydia quand à elle m'a parfois un peu tapée sur le système bien que j'ai apprécié son caractère de meneuse et son ambition débordante. Elle sait ou elle va et c'est une chance à cette age-là d'avoir des objectifs aussi tranchés. J'ai été bouleversée par ce roman. Il a fait écho en moi de bien des manières et j'ai été vraiment incapable de le lâcher une seule seconde. Je ne trouve pas d'autres mots assez proche de la vérité. C'est une petite bombe dans le genre du young-adult.

C'est un récit de vie incroyable qui m'a mit la chair de poule à de nombreuses reprises. Notre trio tente de résoudre leur problèmes et j'ai adoré les voir grandir et s'épanouir petit à petit, chapitres après chapitres. Je ne souhaite pas vous parler de ce que vous trouverez réellement dans ce bouquin. Car j'ai eu la surprise en l'ouvrant de ne rien savoir de cette histoire et ce fût une incroyable découverte. Pas d'intrigue alambiquée, pas de mission à remplir mais une simple tranche de vie qui m'a tout de suite embarquée. C'est simple, mais c'est terriblement efficace. Ce trio porte l'histoire à eux tout seuls. Je n'avais besoin de rien d'autre et les 400 pages ont défilé bien trop vite à mon gout. Si vous aimez les romans initiatiques foncez, vous serez à coup sur charmé par « le roi serpent ».

Ce bouquin est une belle preuve d'espoir. Quand vous êtes coincés dans le noir, il y a toujours une porte de sortie. Quoi que difficile à trouver elle est bien là. Nos personnages l'apprennent bien assez rapidement. J'ai pleuré durant ma lecture, pour ce qu'ils traversent, ce qu'ils endurent, et pour la force de caractère qu'ils portent en eux pour se relever et trouver du positif là où il en semble plus en avoir.
Cette histoire est une petite merveille que je vous recommande chaudement de découvrir. Il n'est pas parfait, j'ai tiqué par moments, été quelque peu réticente face au pan religieux présent et pourtant je l'ai adoré. C'est un très beau coup de coeur que j'aimerais ne jamais avoir lu pour pouvoir l'apprécier et le découvrir encore et encore. Qu'attendez-vous ?

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
LaFouineuse
  08 mars 2019
Ce roman, je l'ai commencé il y a déjà 2 semaines, mais allez savoir pourquoi, je l'ai mis en pause après avoir lu quelques pages, car j'avais envie de romances.. Finalement c'est lundi soir que je me suis enfin lancée pour de bon dans cette lecture car je m'disais que plus je repoussais moins j'avais envie de me remettre dedans..
Pour tout vous dire, lorsque j'ai eu envie de découvrir ce livre, je m'étais fait une petite idée de ce qui allait probablement se passer.. et comme d'habitude avec cette collection Young Adult, chez PKJ, je me suis complètement plantée dans mes prédictions.. J'ai d'abord été agréablement surprise car nous suivons l'histoire de 3 amis, adolescents, qui ont chacun leur personnalité, et leur croix à porter... enfin, surtout les 2 garçons car Lydia elle, s'en sort très bien. D'ailleurs c'est elle qui porte finalement le roman, ou du moins qui a réussi la première à me faire sourire.. C'est en fait la petite Gimini Cricket, la petite voix positive des 3.. Nous suivons donc aussi Dill et Travis, 2 ados qui ne vont rester très longtemps dans mon esprit.. pour différentes raisons..
L'histoire est pleine de rebondissements, ce qui fait que je ne me suis pas ennuyée une seule page et j'pense que je peux même dire que j'ai frôlé le coup de coeur !
En effet, l'histoire est pas mal, mais j'ai surtout adoré l'évolution de nos personnages, les émotions étaient très présentes, je me suis vraiment attachée à eux et j'vais souvent envie de leur faire des câlins.. j'ai aussi détesté certains adultes.. et j'ai super aimé le père de Lydia...
Par contre, et c'est là le gros défaut, selon moi, de ce roman : j'ai pas du tout accroché à l'histoire des serpents, l'origine, ni aux parents de Dill.. et surtout, SURTOUT, je n'ai pas supporté toutes les références, tous les rappels, toutes les notions et échanges, discussions sur le plan religion..
Je pensais que ça venait de moi, d mon passé, mon vécu.. Mon âge etc.. mais apparemment, en ayant discuté avec des potes sur Twitter, apparemment, je n'étais pas la seule à avoir été gênée par cet aspect là.. Enfin bref, c'est donc le seul gros défaut que je reproche à ce roman..
L'histoire est bien menée, je me suis donc bien attachée aux 3 ado, j'ai failli pleurer à un moment, et même si j'ai pas vraiment compris pourquoi le gros truc arrive comme un cheveux dans la soupe, j'ai compris ensuite que c'était pour qu'il puisse y'avoir un autre déclic.. Ce second déclic m'a d'ailleurs encore plus émue.. je ne m'attendais pas du tout à ce que l'auteur aille jusque là, et pour ce coup là (Dill au bord du gouffre) j'ai adoré cette partie, qui a redonné un nouvel élan au roman et à l'histoire.. cette seconde partie m'a bien plus..
La fin quant à elle m'a un peu laissé perplexe et m'a presque déçue.. C'est d'ailleurs à cause de cette dernière page que j'ai revu ma note à la baisse..
En effet, vers la moitié du roman, j'annonçais sur Twitter que je frôlais le coup de coeur, puis qu'à cause de ces rappels redondants sur la religion, la foi etc, ça allait être un coup de coeur manqué.. Mais avec cette fin, je m'suis sentie un peu arnaquée.. je m'attendais à un dernier retournement de situation, je m'attendais a un ou deux chapitres de plus, et finalement, ce chapitre là, tourné encore une fois sur la religion, c'était peut-être le truc de trop, je ne sais pas.. J'peux pas dire que j'étais déçue car c'est un bien grand mot quand-même, mais voilà, je m'attendais vraiment à mieux quoi..
en résumé, je dirais que j'ai adoré les personnages, détesté le côté religieux du bouquin, été surprise par certains rebondissement, j'ai ressenti de l'empathie, de la tendresse et c'était super addictif.. La plume de l'auteur était très belle et fluide.. En gros j'ai passé de super bon moments de lecture avec ce livre.. plusieurs moments, car entrecoupés par des pause que je m'imposais à cause de certaines discussion sur Dieu etc, qui me donnaient malgré moi, envie de jeter le bouquin par la fenêtre..
J'aurais préféré que l'auteur privilégie le côté influenceuse, blogueuse de Lydia, l'histoire de Travis et son père.. et ajoute un épilogue pour retrouver nos ado quelques années plus tard.. Mais bon.. Après, j'pense que l'auteur avait ses raison pour se focaliser sur d'autres trucs..

Lien : https://lafouinotheque.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChowkkoLib
  30 mars 2019
Trois adolescents dans une ville très religieuse, au fin fond du Tennessee. Une fille qui croit en des possibilités infinies au delà de la vie que son lieu de naissance lui promet, et deux garçons qui n'attendent rien de leur futur. Surtout l'un d'eux, Dill, qui voit en son nom une malédiction.
"Le Roi Serpent" est un roman qui prend aux tripes. L'adolescence et ses maux sont retranscrits avec brio, tendrement, mais aussi avec humour et puissance, décrivant à merveille ce que c'est que d'avoir 17 ans, de grandir et de se sentir perdu et désespéré face au monde. le trio principal, dont les personnalités sont extrêmement différentes mais qui se complètent à merveille, guide la narration de leurs voix, à tour de rôle, à chaque changement de chapitre.
C'est d'ailleurs réellement ce trio qui, au delà de l'histoire, porte le récit et nous investit vraiment dans leurs vies. On y rencontre Lydia, blogueuse mode cynique, enjouée et aspirant à de grands desseins ; Travis, un grand gaillard au grand coeur fan de Fantasy ; et Dill, fils d'un pasteur envoyé en prison, qui aime la musique et qui est résigné sur son futur.
Tous trois incarnent vraiment l'esprit adolescent, chacun à leur manière, tant dans leurs aspirations que dans leurs originalités et leurs train de vie. Dans leur ville qui pèse lourd comme le soleil dans le sud des Etats-Unis, il en faut beaucoup à ces jeunes gens un peu rejetés pour s'affirmer et s'épanouir, mais Jeff Zentner les élève bien au-delà de ce dont on peut espérer.
Le seul bémol de cet ouvrage est peut-être la présence très forte de la religion: elle est toujours ici et guide la plupart des personnages du récite, qu'ils s'en émancipent ou pas. le contexte géographique du roman justifie cela cependant, même si se remettre en situation peut sembler un peu redondant et agaçant aux premiers abords.
En conclusion, "Le Roi Serpent" est un excellent récit initiatique: le genre de roman que j'aurais aimé lire lorsque j'avais l'âge des protagonistes. Un livre qui parvient à donner espoir en l'avenir et en ce qui nous attend.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AliceNeverland
  13 mars 2019
Lydia, Dill et Travis sont trois jeunes adolescents qui vivent dans une petite ville typiquement américaine. Tous trois sont assez différents les uns des autres, entre Lydia, la jeune fille au look acidulé, Dill, dont le père est en prison, et Travis, perdu dans ses histoires de fantasy, mais ils forment un trio soudé et affrontent à trois leur quotidien au lycée. Mais, si Lydia a des grands rêves d'avenir et ne pense qu'à s'échapper de la ville, Dill et Travis, eux, s'y sentent pris au piège et ne voient pas leur avenir ailleurs…
Le roi serpent nous offre donc une tranche de vie dans le quotidien de ces trois adolescents, à une époque charnière de leur vie : la fin de leur année de terminale, et cette porte ouverte sur l'avenir. Lydia est une fonceuse, et sait ce qu'elle veut. Pour elle, mais aussi pour ses deux amis. Mais, à trop vouloir les bousculer, elle risque de les braquer. Travis, lui, se laisse porter par ses amis, mais reste plongé dans son monde fantastique. Il parait assez fantasque mais, pourtant, est le plus calme des trois. Quant à Dill…
Dill est sans conteste le personnage central du roman. D'ailleurs, le récit tourne principalement autour de lui et de son histoire. A dix-sept ans, sa vie lui semble sans espoir, déjà déterminée par les erreurs de son père, et les choix de sa mère. Il ne s'espère aucun avenir. Alors, quand Lydia va lui faire entr'apercevoir une porte de sortie, une chance de quitter cette ville où tout le monde lui reproche les méfaits de son père, Dill ne va pas oser y croire et va tout faire pour s'enfermer dans le rôle qu'on lui a donné.
Cette histoire est assez impressionnante, même si j'ai mis un moment avant d'accrocher. Il faut dire qu'il ne se passe pas grand chose durant une certaine partie du roman. Et l'attitude négative de Dill, sa noirceur, tout cela m'oppressait. Pourtant, à un certain moment, je me suis mise à pleurer comme une madeleine. Et c'est là que j'ai compris toute la force de ce roman, et la puissance de la construction de ses personnages.
Je reste plus mitigée sur toute la partie religieuse du roman. Dill est fils d'un pasteur qui se trouve pourtant en prison. Mais cela ne l'empêche pas de lui faire des leçons de morale et de foi chrétienne complètement surréalistes. Cela m'a vraiment dérangée, car on brosse ici un tableau assez négatif de la religion chértienne. D'ailleurs, tous ceux qui en parlent apparaissent plus comme des fanatiques qu'autre chose.
Dans tous les cas, ce livre fut une agréable surprise malgré un début difficile et cet aspect religieux qui ne m'a pas vraiment convaincue. Mais la plume de Jeff Zentner est pleine de délicatesse et arrive à nous toucher au moment où on s'y attend le moins. Les personnages sont également très recherchés et tout en nuances. L'évolution est constante, entre un début d'histoire sombre et un espoir qui apparait, d'abord timidement, puis de plus en plus fort, jusqu'à finir sur une fin éclatante et lumineuse malgré les épreuves. Une très belle leçon de vie…
Lien : https://aliceneverland.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IdeesALire
  05 mars 2019
Je vais commencer cette chronique en t'avouant un truc : avant la sortie du résumé, j'étais persuadée que le roi serpent était un roman de SFFF, je te laisse imaginer la tête que j'ai fait en lisant le synopsis. Je n'ai pas été déçue pour autant puisqu'il m'intriguait toujours autant, et si ce n'est pas le roman de l'année j'ai bien aimé cette lecture !

La première partie du roman est dure, mais on y trouve de l'humour, quelques rayons de lumière et quelques rires par-ci par-là. Il est vrai qu'il ne s'y passe pas grand-chose donc je lisais sans avoir idée de là où l'auteur voulait m'emmener, et clairement c'était un peu frustrant. le changement s'opère avec la deuxième partie, qui s'enfonce dans l'obscurité et devient étouffante tant les émotions des personnages sont importantes. L'histoire est assez créative et reste simple, rapide à lire même si elle aborde des tas de sujets compliqués et sombres, ce n'est vraiment pas le genre de romans à lire si vous voulez rire un bon coup, loin de là. Je me suis souvent sentie « débordée » par ma lecture sans trop savoir pourquoi et c'est un peu particulier comme sensation.

Là où ça passe un peu moins, c'est avec les personnages. Ils sont TOUS détestables au début, et même si j'ai fini par les apprécier (leur évolution est impressionnante), le premier contact fut compliqué. Dill m'a agacée car il passe son temps à s'apitoyer sur son sort sans rien faire pour en sortir ; Lydia est un personnage assez hautain qui je pense a du mal à comprendre que les gens peuvent être différents d'elle ; quant à Travis il est tellement dans son monde qu'il n'a pas réussi à atteindre le mien. Pourtant, malgré tous ces défauts, je n'ai eu aucun mal à m'attacher à eux : ils ont tous leur propre histoire, leurs sentiments et leurs désirs, et les voir galérer m'a donné envie de leur faire un gros câlin. Ils m'ont un peu brisé le coeur à certains passages (mais ils étaient très chiants dans d'autres donc ça équilibre).

Aussi, je voulais préciser que c'est un roman très porté sur la religion (le père de Dill est un homme de foi), dans la critique des fanatiques sans pour autant être dans le péjoratif. C'est vrai qu'on trouve des clichés sur la religion mais certains se répètent encore et toujours aujourd'hui malgré le temps qui file, que ce soit sur les réseaux sociaux ou la « vraie » vie. Honnêtement j'ai trouvé l'ensemble très constructif, on a deux visions de la même religion qui se confrontent et c'est un aspect que j'ai beaucoup apprécié. Après ne va pas t'imaginer que ça prend toute la place, car c'est loin d'être le cas : le roi serpent, c'est l'histoire de trois ados dans une ville paumée qui se cherchent et espèrent se trouver un jour.

Bref, Zentner a réussi à écrire un roman qui m'aura à la fois mis le coeur en lambeaux et mis le sourire jusqu'aux oreilles, et c'est ce que j'aime dans le contemporain.

Merci à PKJ pour l'envoi !
Lien : https://ideesalire.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   09 mai 2019
Un roman qu'on peine à lâcher tant l'intensité des sentiments et la noirceur des faits touchent en plein cœur. Une pépite.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
IdeesALireIdeesALire   02 mars 2019
Certains tombent de manière glorieuse. Sur des champs de bataille verdoyants, en vieux guerriers, entourés de leurs amis, après s'être battus pour leur patrie, après s'être battus contre la barbarie.
D'autres tombent en rampant dans la boue de Forrestville, Tennessee, dans le noir, terriblement jeunes et seuls, sans aucune bonne raison.
Commenter  J’apprécie          10
IdeesALireIdeesALire   02 mars 2019
Ils écoutèrent la rivière s'enfoncer encore plus profondément dans la terre, comme le font les gens lorsqu'ils s'enfoncent dans le coeur des autres en y creusant des sillons.
Commenter  J’apprécie          10
IdeesALireIdeesALire   02 mars 2019
Et quitte à vivre, autant accomplir des choses douloureuses, courageuses et belles.
Commenter  J’apprécie          10
IdeesALireIdeesALire   02 mars 2019
Après tout ce qui s'est passé, peut-être est-ce cela qui finira par te détruire.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jeff Zentner (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeff Zentner
AVANT. Elles sont quatre, Bex, Jenni, Ellory, et Ret. Quatre filles populaires, survoltées, volontaires, à l?avenir étincelant ; le système solaire dans lequel Ellory a enfin trouvé sa place, juste derrière Ret, leur soleil.
MAINTENANT. Ellory est seule. le groupe d?amies autrefois soudé a explosé, déchiré par les secrets, les trahisons, la déception, et l?événement qui a bouleversé leurs vies.
AVANT. Des jours d?été ensoleillés. Des fêtes. Une en particulier, où Ellory rencontre Matthias. le début d?une histoire d?amour incroyable et lumineuse.
MAINTENANT. Ellory, de retour au lycée après deux mois d?exclusion doit survivre à la terminale. Plus de petit ami, plus d?amies. Pas de retour en arrière possible. Tourmentée par certains, recherchée par d?autres, elle est troublée par de mystérieux mots, déposés dans son casier par quelqu?un qui ne la laissera pas oublier. Consumée par la culpabilité, Ellory comprend que, même dans le présent, le passé est partout.
Après un drame, le chemin à suivre pour se reconstruire n?est pas sans embûches... et pour aller de l?avant, Ellory devra découvrir sa vérité, derrière les mensonges qu?elle se raconte.
« Complexe, haletante, et magnifiquement écrite, une histoire captivante des frontières troubles entre amitié, amour, et découverte de soi. Un livre exigeant, qu?on ne peut plus lâcher, une fois ouvert. » Karen M. McManus, "Qui ment ?"
« Subtile et déchirant, avec une écriture qui jaillit des pages qui défilent, "Toxic Girls" s?empare à la perfection des répliques cataclysmiques du premier amour, des premières trahisons, et du premier deuil. » Kara Thomas, "Little Monsters"
« Kit Frick allie avec brio la verve d?une conteuse expérimentée au c?ur d?une poétesse confirmée, pour créer une percutante histoire d?amour, de mensonges, et d?amitié complexe. » Jeff Zentner, "Le Roi Serpent"
------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ycduugv7
+ Lire la suite
autres livres classés : avenirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1162 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre
.. ..