AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Annette Vincent (Traducteur)
EAN : 9782266035149
345 pages
Éditeur : Pocket (27/08/2005)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 107 notes)
Résumé :
La romance de Ténébreuse
Cycle 05 : les amazones libres
Tome 02 : La chaîne brisée

La noble Melora, dans sa prime jeunesse, a été enlevée par Jalak, tyran de Shainsa. Depuis lors, elle est enchaînée jour et nuit selon la cruelle coutume des Villes Sèches. Elle a donné au tyran une petite fille, Jaelle. Elle subit son calvaire sans une plainte. Mais Jaelle vient d'avoir douze ans. L'âge d'être enchaînée à son tour. Alors Melora appelle au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  11 juillet 2013
La condition féminine, encore...
Roman écrit en 1976, second tome (dans l'ordre chronologique) du cycle redécouverte (ou Empire Terrien) et premier tome du sous-cycle de la trilogie des renonçantes (ou des Amazones Libres) (avec La maison des Amazones et La cité mirage).
L'histoire se passe entre 13 et 25 ans après la prise de contact (relatée dans Redécouverte) et met en scène comme personnages principaux les femmes de la Guilde des Amazones Libres, issue de la sororité de l'épée (voir notamment La belle fauconnière) et des prêtresses d'Avarra (voir notamment le Loup des Kilghard).
Le livre est en fait une compilation de trois nouvelles dont le personnage fil rouge est Jaelle'Ha Melora. Dans une première partie on assiste à sa libération, dans une seconde à sa rencontre avec un agent terrien pour la libération (encore d'un autre agent terrien) et dans une dernière partie à l'idylle avec cet agent.
Dans ce roman, dans les villes sèches, les femmes portent des chaînes, littéralement, alors que dans les domaines, elles sont libres mais toujours soumises aux hommes.
La condition féminine, qui ne s'arrange pas au fil de la série, est à nouveau, et c'est récurent dans cette série, le cheval de bataille de l'auteure. On aborde aussi les subtilités du langage et de la traduction et les relations hommes-femmes dans ce monde médiéval. La partie SF de l'empire Terrien est à peine abordée (dans la seconde partie).
Très peu d'action dans ce tome un peu bavard (il faut faire passer le message) mais qui reste agréable à lire.
Un livre très "femme" tant dans les sujets abordés, les personnages mis en scène et leur psychologie travaillée, quoique pour certain un peu primaire, et le sexe de l'auteur. Mais même si je préfère une fantasy plus noire, plus brutale, plus "masculine", j'ai passé un bon moment avec ces Amazones.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          755
Shenandoah
  06 août 2014
Avec ce tome commence le premier sous-cycle de la saga, à savoir la trilogie des Amazones Libres.
Ce livre est composé de trois parties, dont les deux premières pourraient presque être des histoires indépendantes. le fil directeur de ces trois parties est Jaëlle n'ha Melora, qui a grandi parmi les Amazones Libres après avoir été libérée des griffes de son père, natif des Villes Sèches. Elle va se lier d'amitié avec Magda Lorne, une agente terrienne qui se retrouve forcée à prêter le serment des Amazones Libres.
Ce livre, et cette trilogie dans son ensemble, est l'une des plus féministes de l'oeuvre de Marion Zimmer Bradley. Adolescente, ma première lecture de ce livre avait été un vrai choc. Je n'iraispas jusqu'à dire que c'est ce livre qui m'a rendu féministe, mais il a sans nul doute contribué à me faire réfléchir sur certains aspects de notre société.
À présent beaucoup plus informée sur le féminisme moderne, la violence des Amazones envers les femmes qui choisissent de se marier et d'avoir des enfants m'a un peu fait grincer des dents. Bien que cette lutte violente contre le patriarcat et tout ce qui le représente ait fait partie des premières vagues du féminisme, et ait contribué à faire reconnaître les droits des femmes, le féminisme moderne est davantage dans une logique d'acceptation de tous les choix et modes de vie. du coup, ce livre est presque une plongée dans l'histoire du féminisme, et est très intéressant à ce titre.
Cependant, cette violence est surtout présente dans la première partie du roman, où la femme enchaînée à l'homme n'est pas une métaphore. Au fil de l'histoire, on voit Jaëlle prendre peu à peu conscience des raisons pour lesquelles une femme peut vouloir vivre avec un homme, et que le mariage n'est pas forcément une preuve de soumission et de faiblesse.
En parallèle, Magda réalise que les femmes terrienne, qu'elle croyait plus libres que les ténébranes, ne le sont pas tant que ça. Leurs chaînes sont simplement moins visibles et plus insidieuses.
La construction de ce roman est donc plutôt habile, avec nos deux héroïnes qui évoluent dans des directions presque opposées, tout en gardant en toile de fond cette volonté de liberté de choix, et de liberté de changement.
Bien que ce tome soit assez pauvre en action, il nous propose des personnages très bien construits et un message puissant, bref, c'est du haut niveau, et je suis ravie d'enchaîner sur la suite.

PS : Il est à noter que c'est durant le saut dans le temps entre la première et la deuxième partie de ce livre que se déroulent ceux du diptyque composé de L'Épée Enchantée et de la Tour Interdite. du coup, certaines personnes préfèrent lire ce diptyque avant de lire la suite de la trilogie des Amazones Libres. Ceci est bien sûr laissé à l'appréciation de chacun, mais il vaut mieux être informé ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
FeyGirl
  06 août 2020
Ce tome est un des très bons romans de la saga. Une génération après le récit précédent, il suit le destin de trois femmes grâce à trois parties distinctes dont chacune est la protagoniste.
Dame Rohana fait appel aux Amazones Libres, cette organisation de femmes refusant la misogynie de la société ténébrane et entraînées à se défendre. Elle désire délivrer sa cousine Dame Melora enlevée douze ans auparavant par les Séchéens, ce peuple à part dont les femmes portent des chaînes qui entravent leurs mouvements. Nous sommes évidemment ici dans la matérialisation du joug qui s'impose aux femmes dans les civilisations traditionnelles.
Magda, Terrienne née et élevée sur Ténébreuse, est une membre talentueuse des Renseignements terriens, qui s'infiltre régulièrement dans la ville de Thendara pour observer et comprendre la société locale. Elle souffre de ne pouvoir monter les échelons si elle reste sur Ténébreuse, car les Terriens savent qu'ils ne peuvent pas y affecter une femme à des postes diplomatiques. Malgré tout, elle aime Ténébreuse et elle est écartelée entre ses aspirations à être reconnue et son attachement à sa planète natale. Elle partira dans un dangereux périple, où elle découvrira un pan de la société ténébrane bien différent de ce qu'elle imaginait.
Jaëlle, la fille de Melora, est le centre de la troisième partie. Je ne peux pas vous en dire plus sans dévoiler la conclusion de la première partie.
Ce roman est la première vraie évocation des Villes Séchéennes dans le cycle, mais surtout il explore la vie de femmes écartelées entre leur famille, leur devoir, leur désir de liberté, dans un univers médiéval qui peu à peu se confronte à l'arrivée des Terriens. Ces derniers restent prudents et souhaitent préparer l'avenir en entretenant de bonnes relations avec les maîtres de la planète, sans avoir connaissance du réel pouvoir de ceux-ci, le laran. Les Comyn cachent leurs dons aux nouveaux venus, mais le lecteur ne peut pas s'empêcher de penser qu'ils protègent surtout leur position sociale.
L'auteure en profite pour explorer diverses situations de femmes sur cette planète et montrer la complexité de son univers. Certains conflits intérieurs et renoncements sont bien pensés et réalistes.
Ce roman lance la trilogie des Renonçantes, qui est concomitante à la duologie de Damon Ridenow.
Lien : https://feygirl.home.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
mauriceandre
  10 avril 2020
Salut les Babelionautes
Encore une fois Mercedes Lackey et Marion Zimmer Bradley ont oeuvrais pour nous faire découvrir des Héroines qui non content d'aller contre les coutumes de Ténébreuse et de l'Empire Terrien réussissent dans leur amour.
C'est avec un grand plaisir que j'ai suivi les Aventures des Amazones Libres, des femmes refusant le carcan du mariage et s'affirmant dans tous les domaines.
La première partie est un raid dans le désert afin de secourir une noble capturée et retenue dans les villes sèches.
C'est ensuite une rencontre avec des enfants de terriens nés sur Ténébreuse qui ont du mal a choisir entre les deux cultures.
La dernière partie, noue le récit vers un rapprochement entre les Ténébrans et les Terriens, que j'espère, la suite va approfondir.
C'est toujours Simone Hilling qui a assurée la traduction de ce tome, et je l'en remercie moi qui ne lis que la langue de Molière.
Commenter  J’apprécie          90
moertzombreur
  14 septembre 2014
Les Amazones libres 1
Avec ce roman, premier d'une trilogie, on découvre un nouvel aspect du cycle de Ténébreuse. La confrontation de deux univers. Mais Bradley aborde aussi la condition féminine d'une manière très singulière. D'un côté elle nous fait découvrir une société patriarcale esclavagiste, de l'autre les Amazones libres qui s'opposent à celle-ci radicalement en se plaçant en marge de la société ténébranne. Et en équilibre entre ces deux cultures antagonistes va se tenir le personnage d'une terrienne, introduite secrètement parmi ces Amazones offrant un troisième point de vue. Bradley aborde ici de nombreux thèmes liés aux problématiques féministes, ce qui n'est pas très courant dans les romans appartenant au genre de la fantasy.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   13 juillet 2013
A partir de ce jour je renonce à toute allégeance à une famille, un clan, une maison, un tuteur ou un suzerain. Je ne prête serment d'allégeance qu'aux lois du pays, comme tout citoyen libre se doit de le faire ; au royaume, à la couronne et aux Dieux.

Je ne ferai appel à aucun homme, comme j'en ai le droit, afin d'obtenir sa protection, son appui ou son aide ; mais je ne devrai fidélité et obéissance qu'à ma marraine du serment, à mes sœurs de la Guilde et à mon employeur, pendant la durée de ma mission.
Je jure, en outre, que les membres de la Guilde des Amazones Libres seront pour moi, chacune, comme ma mère, ma sœur et ma fille, nées du même sang que moi, et qu'aucune femme liée à la Guilde par le Serment, ne fera en vain appel à moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          237
fnitterfnitter   13 juillet 2013
Dès à présent, je jure d'obéir à toutes les lois de la Guilde des Amazones Libres et à tout ordre légitime de ma marraine du serment, des membres de la Guilde ou de ma cheftaine élue pendant la durée de ma mission. Si je trahis un secret de la Guilde, ou si je me révèle parjure à mon serment, je me soumettrai au châtiment que choisiront les Mères de la Guilde. Et si je manque à mes engagements, que chaque femme puisse porter la main sur moi, qu'on me mette à mort comme un animal, qu'on livre mon corps sans sépulture à la putréfaction et mon âme à la merci de la Déesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2110
fnitterfnitter   13 juillet 2013
A partir de ce jour, je jure que je ne donnerai pas d'enfant à un homme, hormis pour mon plaisir, quand bon me semblera et de mon propre choix. Je ne donnerais pas d'enfant à un homme pour des raisons de famille ou de patrimoine, de clan ou de succession, de fierté ou de prospérité. Je jure que je serai seule à décider de la façon d'élever chaque enfant que je mettrai au monde ainsi que de sa mise en nourrice, sans me soucier du rang, de la situation ou de la fierté d'aucun homme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          216
fnitterfnitter   12 juillet 2013
A partir de ce jour, je renonce au droit de me marier, hormis en union libre. Je ne serai liée di catenas à aucun homme et n'habiterai dans la maison d'aucun homme comme harragana.
Je jure que je suis prête à me défendre par la force, si l'on m'attaque par la force, et que je ne me tournerai vers aucun homme pour assurer ma protection.
Commenter  J’apprécie          296
fnitterfnitter   12 juillet 2013
A partir de ce jour, je jure que je ne me donnerai à un homme qu'au moment et à l'époque de mon choix, de mon plein gré et selon mon désir. Jamais je ne gagnerai ma vie en étant l'objet du désir d'un homme.
Commenter  J’apprécie          3111

Video de Marion Zimmer Bradley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Zimmer Bradley
Coup de cœur | Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley Vous aimez les légendes arthuriennes ? Qu’attendez-vous pour vous lancer dans les Dames du Lac ?!
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Généalogie Arthurienne selon Marion Zimmer Bradley

Fille de Ygerne et de Gorlois, Duc de Cornouailles, je suis l'enseignement des prêtresses de l'Ile Sacrée d'Avalon pour succéder à ma tante Viviane, la Dame du Lac, je suis (la Fée):

Morgause
Niniane
Elaine
Morgane

14 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : Les Dames du lac, tome 1 de Marion Zimmer BradleyCréer un quiz sur ce livre