AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Nathalie vizet-garrigoux
Femme, 92500 France
57 ans, né(e) le 14 novembre
Lecteur inscrit le 13/08/2012

Dès que j'appris à lire, Oui-Oui, le Club des Cinq, Sophie et ses malheurs et tous leurs frères, soeurs, cousins et cousines ne me quittèrent plus. Au cours de mon enfance,quelques titres m'ont marquée, forcément, comme "La lionne" de Kessel, "Une saison blanche et sèche" de Brink... et bien plus, je ne fais pas travailler ma mémoire ! Au collège, Guerre et Paix de Tolstoï fut longtemps mon compagnon puis le Docteur Jivago de Pasternak. Mes parents avaient des amis en Hongrie, une vieille famille d'aristocrates à qui tous les biens avaient été "confisqués" par le Parti... Un obstétricien, une pédiatre et deux enfants de l'âge de mon frère aîné et du mien. Nous allions en Hongrie environ un été sur deux. J'étais petite, loin de la politique, je devais avoir 7/8 ans mais me parviennent encore, à côté de nos rires enfantins et de nos baignades dans le lac Balaton, des conversations d'adultes à mi-voix, des mots que je ne comprenais pas mais dont je savais qu'ils peinaient à franchir le barrage des larmes. Le rideau de fer était là et bien là. Je me souviens encore de nos arrivées et de nos départs. Un jour, la DS de mon père fut quasiment désossée par un douanier zélé... et surtout, surtout, me reviennent, violents comme un uppercut, les miradors nous épiant et les fils barbelés tout autour..., les mains s'agitant pour dire au-revoir, le coeur qui se serre, ma mère et son amie s'éloignant et toutes deux en larmes. Plus tard, lors de mon époque Pasternak, j'appris que l'ouvrage
Actualités Fil RSS
Pour suivre ses dernières lectures ou découvrir ses critiques de livres, connectez-vous ou

connexion avec
 
    ou    Créer un compte