Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Marina Boraso (Traducteur)

ISBN : 2253122998
Éditeur : Le Livre de Poche (2008)


Note moyenne : 3.27/5 (sur 11 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
On le croyait mort. Ed Fagan, le sinistre tueur de prostituées qui avait terrorisé Dublin, n'avait plus sévi depuis cinq ans. Jusqu'à cette lettre adressée à la presse, qui annonce cinq nouvelles victimes dans les jours à venir. Et quand on retrouve le premier cadavre, ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Nanne, le 18 novembre 2009

    Nanne
    Il y a des jours comme ça, où tout tourne à l'envers. Un temps pourri qui s'abat sur Dublin, qui s'insinue partout et vous met le moral en berne, peut parfois vous gâcher l'existence. Quand, en plus, vous n'avez pas d'atomes particulièrement crochus avec cette ville spectrale délavée par les abats d'eau de décembre, vous ne pouvez que la maudire et la vouer aux gémonies. Saxon, pur produit made in America et fière de l'être, essaie tant bien que mal d'oublier sa présence à Dublin en feuilletant le Boston Herald dans un petit café du port. Tout allait plutôt mal en cette matinée hivernale jusqu'à l'arrivée de Nick Elliot, minable pigiste au Post de Dublin. Ces deux-là se détestent cordialement depuis une affaire criminelle sordide qui avait fait la une des journaux - dont le Post de Dublin - relative à une série de meurtres sur des prostituées de la capitale irlandaise. Depuis cette date, Elliot et Saxon sortent leurs ergots dès qu'ils s'aperçoivent. Seulement, Elliot a besoin des compétences de Saxon concernant ce dossier vieux de sept ans sur lequel elle avait enquêté.

    Lien : http://dunlivrelautredenanne.blogspot.com/2009/11/semaine-sanglante...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par mauriceandre, le 15 janvier 2015

    mauriceandre
    Très bon roman avec un suspense terrible, des personnages fouillés, une enquête minutieuse dans l'atmosphère brumeuse de Dublin, un thriller où l'auteur multiplie les fausses pistes et égare le lecteur avec une maestria éblouissante.
    Pour moi presque aussi bon que Dragon rouge ou Le Silence des agneaux de Thomas Harris. Une fois commencée vous ne pourrait plus le refermer.Sous le pseudonyme d'Ingrid black se cache un couple d'écrivains Irlandais, Eilis O'Hanlon et Ian McConnel, qui vivent à Belfast.
    Chronique de l'imaginaire
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Nanne, le 18 novembre 2009

    Fagan s'était fait arrêter sept ans plus tôt, soupçonné du meurtre de cinq prostituées dublinoises au cours des douze mois précédents. La première à avoir été retrouvée était Julie Feeney, vingt-quatre ans, étranglée et gisant à même le sol près du Grand Canal, à moins de deux kilomètres de l'endroit où nous nous trouvions maintenant. Un mois plus tard, dans un cimetière des environs, ce fut le tour de Sylvia Judge, dix-neuf ans, une étudiante en histoire d'University College qui faisait des extras pour une agence d'escort girls. Après Sylvia vint Tara Cox, deux mois plus tard. Là encore, il y avait eu strangulation, mais le décès était attribué aux coups de couteau qu'elle avait reçus, selon l'hypothèse de la police, en luttant contre son agresseur. Après un répit de six mois, Liana Cassidy et Maddy Holt furent assassinées en l'espace de deux semaines. Aucune des deux n'avait plus de vingt-cinq ans, et on les avait découvertes dans des circonstances rigoureusement semblables.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
3,00 € (neuf)
0,94 € (occasion)

   

Faire découvrir Sept jours pour mourir par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz