Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



ISBN : 223406323X
Éditeur : Stock (2010)


Note moyenne : 3.77/5 (sur 13 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

À 42 ans, on n?écrit pas ses mémoires. Cela tombe bien, Le soleil me trace la route, le premier livre de Sandrine Bonnaire, est tout sauf un ouvrage de souvenirs et d?anecdotes sur le beau métier d?actrice. Le soleil me trace la route... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par ph_hugot, le 27 juin 2011

    ph_hugot
    .
    Je n'ai pas hésité à découvrir "Le soleil me trace la route", qui ne sont pas vraiment les mémoires de cette rare et talentueuse actrice mais plutôt une série de longue conversations sur plusieurs thèmes menées par deux journalistes plutôt reconnus par la profession, Jean-Yves Gaillac et Tiffy Morgue et avec qui elle a tissé des relations amicales depuis une vingtaine d'années.
    Sous la forme d'une conversation très libre, Sandrine Bonnaire, se confie en préservant sa pudeur et son sourire dans toutes les sujets et les anecdotes, parfois douloureuses et intimes qu'elle peut raconter.
    De son enfance pas forcément toujours riante autour de ses 10 (!) frères et soeurs dans un HLM à Grigny aux confessions murmurées sur le lit de mort de son paternel, sans oublier la disparition de sa meilleure amie il ya 10 ans, Miss Bonnaire n'élude rien de ses félures et ses souffrances, mais toujours sur un mode mezza vocce.
    Mais évidemment, la partie la plus longue et la plus passionnante - du moins pour moi- de cet ouvrage réside forcément dans les pages sur ses récits de tournage et de rencontre professionnelle. de Pialat, aussi dur et exigeant que sa réputation, mais avec un vrai coeur d'or parfois à Agnès Varda, la cinéaste grâce à qui elle reçu son première césar de meilleure actrice dans un film au tournage si éppuvant, sans toi ni loi, Bonnaire nous en dit un peu plus sur ses pensées profondes et ses sur ses sentiments, mais sans jamais effacer complètement le voile de mystère qui l'entoure.

    Lien : http://www.baz-art.org/archives/2011/07/04/21489439.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Skorpionnan, le 14 juillet 2011

    Skorpionnan
    Lecture
    Ce livre est un livre d'entretiens entre Sandrine Bonnaire est Tiffy Morgane et Jean-Yves Gaillac, deux journalistes et amis de longue date de l'actrice.
    Avis
    Cet ouvrage se lit comme un article de journal, comme une interview. Il est cependant très bien structuré autour des axes principaux de la vie de Sandrine Bonnaire.
    Elle parle de son enfance à Grigny, dans la banlieue parisienne. de sa famille nombreuse ayant peu de moyens financiers. Retient surtout les relations privilégiées avec ses sœurs, la solidité bourrue de son père et la fébrilité d'une mère aspirant à un peu plus de liberté. Elle relate ses amitiés profondes et durables.
    Elle évoque bien sûr sa carrière d'actrice. de ses débuts avec Pialat à ses films et séries télévisées. le principal intérêt est ici, plus que l'anecdotique, l'analyse que fait l'actrice de l'évolution de sa pratique au contact des différents réalisateurs et acteurs avec lesquels elle a travaillé. de ses débuts impromptus et naturels, sans aucune formation préalable dans « à nos amours », à son apprentissage sous la direction des plus grands. Cela lui demande d'évoluer dans son métier mais sans jamais perdre ce naturel qui fait sa force.
    Elle parle pudiquement aussi de ses amours, ses enfants, la famille qu'elle a fondée. Jean-Yves Escoffier, William Hurt et Guillaume Laurent illuminent tour à tour sa vie. Elle parle de ses drames, des pertes d'être cher, d'une agression très violente, mais également du combat qu'elle mène pour une prise en charge spécifique de l'autisme. Sa soeur étant atteinte de cette maladie a dû subir un internement psychiatrique qui l'a profondément blessée. Elle lutte pour un traitement humain et non plus seulement médical.
    De tous ces éléments, les plus intéressants pour moi ont été d'une part sa position lucide et tolérante vis-à-vis de la notoriété et du cinéma et d'autre part cet engagement pour l'autisme. Tout cela se fait sur le ton de la conversation mais on sent que les propos livrés sont le fruit d'une certaine réflexion. Ils sont exposés de façon agréable autour de grandes thématiques bien plus prenantes qu'une simple relecture séquentielle d'une vie. Les sentiments qui priment sont la lucidité et la passion.
    Conclusion
    Un livre très agréable, sans langue de bois ni impudeur non plus, qui garde le vif d'une conversation mais reste très bien organisé. Un moment prenant en compagnie d'une femme très intéressante, « libre et amoureuse ».
    Ma note 16/20


    Lien : http://www.atelierdantec.com/joomla/humeurs/289-le-soleil-me-trace-l..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Sayyadina, le 08 mai 2013

    Sayyadina
    Sandrine Bonnaire, je connaissais de nom, je savais qu'elle avait joué dans "Une femme en blanc", je l'ai vu il y a des années. Il y a des noms comme ça du cinéma français qu'on connait mais on sait pas trop ce qu'ils ont fait pour moi quand j'ai eu ce livre, je ne savais pas vraiment sur quoi tomber, je me disais "encore une autobiographie de stars, roh lala que vais je faire" mais je suis de celle qui adore lire la vie des autres, non pas pour leurs malheurs mais pouvoir comment ils sont devenus ce qu'ils sont.
    Puis en découvrant la 4ème de couverture, je m'aperçois que Sandrine n'a rien à avoir avec les actrices "filles de" venant d'un milieu aisé et là, je prends un sens tout à fait différent à la lecture, en fait, Sandrine est un peu comme moi, on a des similarités : fille de famille modeste ( papa qui travaille ) et famille nombreuse mais moi j'viens d'un autre mariage m'enfin bref là s'arrête les comparaisons, là où je suis timide, Sandrine est extra-vertie.
    Ce livre n'est pas en lui même une autobiographie "typique" où on a de longs moments de blabla et en plein milieu une série de photos avec un peu de sa famille et beaucoup de ses films. Ici, le livre est sou forme de conversations mais pas vraiment dans le style "questions-réponses" comme on peut voir dans les journaux. Ce que j'ai ressenti en lisant ce livre c'est de la spontanéité, on ressent que les 2 journalistes et Sandrine se connaissent depuis longtemps et donc ils se parlent tous les trois sans langue de bois.
    Sandrine est vraiment une femme extraordinaire et m'a vraiment donné envie de voir ses films, elle parait vraiment simple et ça donne envie également de lui parler en tête à tête. Je parlais des photos des autobiographies qu'on mets toujours en milieu de livres, ici les photos ne sont pas volumineuses, elles correspondent à chaque chapitre du livre et de sa vie.
    Elle ne parle pas non plus que de sa vie d'actrice car parfois sa vie d'actrice s'entremele avec sa vie privée ( notamment avec les enfants qu'elle a eu : un de William Hurt et un de Guillaume Laurant ) puis avec la réalisation de son documentaire sur sa soeur Sabine.

    Lien : http://sayyadina.over-blog.com/article-le-soleil-me-trace-la-route-d..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par rxmann76, le 05 juillet 2012

    rxmann76
    Sandrine Bonnaire nous livre une biographie sous forme de conversations avec des amis proches. Elle y parle de sa vie professionnelle et privée en toute sincérité et sans langue de bois n'hésitant pas à égratigner quelques grands du cinéma. Les questions sont pertinentes, intelligentes (parfois même à la limite du trop intime) et brassent l'ensemble de la carrière de l'actrice. Même si je ne connais pas toute la filmographie de Sandrine Bonnaire (loin de là), cette biographie m'a captivé, ce sont les questions que je ne n'aurais jamais l'occasion de lui poser. J'admire cette actrice, elle est belle, ses films récents (ceux que je connais le mieux) me touchent et quelle sensibilité elle dégage. Une grande actrice que je connais mieux maintenant et que je vais continuer à suivre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par IzaBzh, le 06 mai 2010

    IzaBzh
    Ce livre prend la forme d'entretiens avec deux journalistes, elle y raconte son enfance, ses origines modestes, sa grande famille, son parcours professionnel, ses rencontres avec différents cinéastes et acteurs, avec beaucoup d'ouverture et de franchise.
    Très intéressant, je ne connaissais pas trop Sandrine Bonnaire en tant que personne, seulement comme actrice, mais lire ce bouquin me donne envie de rattraper mes lacunes cinématographiques.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par monana28, le 14 novembre 2010

    N'exister que dans l'œil de l'autre, c'est terrifiant, et je l'ai toujours refusé dès que j'ai senti qu'une personne pouvait m'emmener dans cette dépendance. Ce n'est pas bon pour l'autre comme pour soi. J'aime bien me sentir libre, et que l'autre soit libre d'être ce qu'il est.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par ph_hugot, le 27 juin 2011

    Faire l'amour fait partie de l'intime, à tout point de vue. Donner mon corps, c'est l'ordre du cadeau. Alors, il se déballe délicatement.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Sandrine Bonnaire

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Sandrine Bonnaire

Rencontre avec Sandrine Bonnaire - "Le soleil me trace la route"











Sur Amazon
à partir de :
19,99 € (neuf)
3,48 € (occasion)

   

Faire découvrir Le soleil me trace la route par :

  • Mail
  • Blog

Autres livres de Sandrine
Bonnaire(1) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (19)

> voir plus

Quiz