AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207259889
Éditeur : Denoël (08/11/2007)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Dans un monde où la lecture est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers brûle tous les livres dont la détention est interdite. Mais un de ces nombreux pompiers, Montag, en proie au doute, commence à rêver d'une société différente, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit de biens de consommations éphémères. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé.
Considéré comme l'un des trois... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
MurielT
25 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
Fahrenheit 451Chroniques martiennesLes pommes d'or du soleilRay Bradbury
Fahrenheit 451 -
J'avais un vague souvenir du film vu il y a très longtemps et plutôt quelques images, les livres qui brûlent, le pompier « pyromane »
Et en lisant le livre j'ai été très surprise. Je l'ai vraiment trouvé très actuel. Les livres que l'on brûle, l'art et la culture que l'on détruit, tout ce que ce pays totalitaire déploie d'efforts pour empêcher les gens de réfléchir et de penser par eux même. Les émissions de télévision débiles où l'on fait croire aux gens que c'est « leur famille » et qu'ils écoutent avec le son monté au maximum.
Ce roman écrit en 1953, décrit vraiment sous certains aspects notre société ou ce qu'elle pourrait devenir d'ici quelques années. La guerre est en toile de fond, la peur des personnes différentes, la peur de la liberté, la peur de la réflexion, tout cela décrit bien la société américaine des années cinquante et la crainte de la guerre froide mais aussi ce que nous vivons actuellement.
C'est un roman que j'ai beaucoup apprécié
Chroniques Martiennes
C'est une relecture. J'avais déjà lu les Chroniques lorsque j'étais ado et j'avais adorés. Eh bien j'avoue que mon avis n'a pas changé, c'est vraiment de superbes histoires, pleines de poésie, d'émerveillement, de découvertes fantastiques, d'humour, d'amour et de sensibilité.
Pourtant l'histoire quand lorsqu'on y pense n'est pas très drôle, la colonisation de la planète Mars par des humains et qui plus est des américains, blancs de surcroît.
Cela fait un peu penser à l'arrivée des Pères Pèlerins en Amériques et la conquête par les blancs de tous les endroits dans lesquels ils ont mis les pieds, pillages, destructions, décimation des populations par la maladie.
L'écriture est magnifique, les descriptions sont fantastiques et si Mars ressemble un tant soi peu aux Chroniques je veux bien allée y faire un petit tour.
Les pommes d'or du soleil
C'est un recueil de 22 nouvelles de science-fiction
J'ai beaucoup aimé toutes ces nouvelles, certaines sont vraiment de la science fiction, d'autres plutôt fantastiques et quelques unes ni l'une ni l'autre. Elles ne sont pas toutes aussi poétiques que les Chroniques, mais j'ai vraiment passé d'agréables moments de lectures en leur compagnie.
Certains ont du être adapté pour le cinéma ou pour la télévision car j'avais vraiment l'impression de les avoir vus et non lus
Dans ces trois oeuvres on sent bien l'époque dans laquelle elles ont été écrites, pendant la guerre froide, car la peur de la guerre atomique est omniprésente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lysette
03 décembre 2016
★★★★★
★★★★★
Une étrange découverte.
J'ai souvent entendu parler de Fahrenheit 451, sans jamais me pencher sur la question. C'est chose faite.
Personnellement je n'ai pas accroché avec le style d'écriture que j'ai trouvé long. Certaines phrases ont rippé dans mon esprit et ce n'est pas sans difficulté que je suis parvenu a en saisir le sens.
Quand à l'histoire j'ai trouvé des plus impressionnant qu'un récit vieux de plus de 60 ans, soit des plus actuels ! Ce livre se situe dans un monde où l'on a abolie le libre pensée au profit de l'uniformité. Une pensée commune, dictée par le gouvernement. Une vie monotone et rythmée par ce qu'on nous impose. L'humain est devenus un mouton. Oui j'ai été surprise par cette pensée, surprise de constater que ce roman est des plus actuel, surprise de m'imaginer des recoupement entre ce roman et notre société et forcé de constater que derrière ce thème simple, ce roman regorge de subtilité, de secondes lecture et de sens caché.
Pour autant Fahrenheit n'est pas un coup de coeur. Si le thème et l'histoire m'ont captivée, l'écriture de l'auteur et son style m'ont fait décrocher hélas.
Il n'en reste pas moins une très belle découverte.
Je ne pense pas lire les deux autres nouvelles.
Mais je recommande tout de même ce livre.
Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BookShellFairy
18 juin 2013
★★★★★
★★★★★
Je n'ai pas pu terminer le livre... Les pommes d'or du soleil me faisaient penser à Farenheit 451. Ce qui m'a fortement dérangée ! On aurait dit le brouillon mal rédigé d'un collégien !
De nombreuses personnes m'avaient vantées cet ouvrage, et notamment la lecture de Farenheit 451. Ceci étant considéré comme l'un des ouvrages pionniers de la SF aux Etats-Unis... Eh bien, quelle déception !
Une seule histoire sauve la mise (et encore) : Les chroniques martiennes.
Commenter  J’apprécie          10
mathilde2511
12 juillet 2012
★★★★★
★★★★★
Cette oeuvre, étudiée au cours de mes années de collège, ne m'a pas du tout séduite. Il s'agit d'une oeuvre de science fiction dont je ne suis pas fan. Cependant ,je peux comprendre qu'elle séduise les amateurs de ce genre. Alors avis aux amateurs de SF!
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald6622 mars 2015
Et nul ne s'inquiétera, arbre ou oiseau, qu'importe,
Si l'humanité n'est rien plus que lettre morte,
Et le printemps, à l'Aube, en retrouvant ses sens,
Ne remarquera pas, ou si peu, notre absence
Commenter  J’apprécie          60
MurielTMurielT25 septembre 2016
Les pommes d'or du soleil
Le garçon qui était invisible :

On entendit seulement les montagnes parfaire leur reflet d'ambre sur les hauts térébinthes, un écureuil duveteux jacasser à qui mieux mieux sur la fourrure verte d'un tronc d'arbre, les fourmis tracer en avançant une ligne sombre aux pieds de la Vieille, ses pieds nus et cordés de veines bleuâtres
Commenter  J’apprécie          20
Lucile-Lucile-13 mars 2013
Les bons écrivains touchent souvent la vie du doigt. Les médiocres ne font que l'effleurer. Les mauvais la violent et l'abandonnent aux mouches.
Commenter  J’apprécie          50
MurielTMurielT25 septembre 2016
Fahrenheit 451 :
Bourrez les gens de données incombustibles, gorgez les de "faits", qu'ils se sentent gavés, mais absolument "brillants" coté information. Ils auront alors l'impression de penser, ils auront le sentiment du mouvement tout en restant sur place. Et il seront heureux parce que de tels faits ne changent pas. Ne les engagez pas sur des terrains glissants comme la philosophie ou la sociologie pour relier les choses entre elles. C'est la porte ouverte à la mélancolie .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MurielTMurielT25 septembre 2016
Chroniques Martiennes

Rencontre nocturne
Il y avait dans l'air comme une odeur de Temps. Il sourit et retourna cette drôle d'idée dans sa tête. Il y avait là quelque chose à creuse. A quoi pouvait bien ressembler l'odeur du Temps ?
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : autodaféVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Ray Bradbury, presque...

Fahrenheit ... ?

911
451

5 questions
106 lecteurs ont répondu
Thème : Ray BradburyCréer un quiz sur ce livre