AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207252167
Éditeur : Denoël (2002)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Face à tous ceux qui font de l'internet une gigantesque galerie marchande, une zone étroitement surveillée, et même un danger que les pouvoirs publics veulent brider, Laurent Chemla résiste. Pour lui le Net est d'abord un bien commun au même titre que l'air que nous respirons. Ce qu'il faut avant tout y protéger, ce n'est pas la sensibilité de quelques bonnes âmes mais bien la liberté d'expression, enfin &... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
felixgilles
felixgilles11 novembre 2011
  • Livres 3.00/5
Laurent Chemla est fondateur de Gandi
Ce livre sorti en 2002 peut faire figure de préhistoire dans l'échelle de temps d'internet. Et pourtant il est furieusement d'actualité. Certes, certains des acteurs ont changé, des nouveaux sont arrivés mais les priorités restent les mêmes : neutralité du net, respect de la vie privé et de la liberté d'expression, modèle économique, éloge à l'open-source.
Un livre souvent drôle et qui permet de ne pas oublier d'où l'Internet vient et que ce n'est pas le moment de le lâcher.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
leluezleluez05 février 2014
En humble informaticien que je suis, je pose pourtant une question sans rapport avec mes compétences : d’où viennent ces œuvres sinon du passé commun à toute l’humanité ? D’où viennent les idées, les influences, les imaginations, les imaginaires, sinon de tout ce qui entoure les auteurs, de notre histoire et de notre culture commune ? De quel droit un auteur (ou son éditeur) peut-il s’approprier une idée qui n’existerait pas sans la collectivité tout entière ? Pourquoi priverait-on les plus pauvres du droit minimal de partager les fruits de ce passé en entravant une diffusion la plus large possible ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
leluezleluez10 février 2014
L’Internet tel qu’il existe est une nécessité dans l’évolution de l’espèce humaine parce qu’il est le seul outil permettant le partage à l’échelle de la planète d’un savoir devenu trop important pour être diffusé par les anciens médias. En affirmant cela, je ne m’adresse plus ni aux politiques ni aux économistes, mais à tout le monde. La transmission du savoir est constitutive de notre humanité, elle est ce qui nous donne notre libre arbitre. Pour moi, c’est tout entendu, l’Internet est irréversible parce qu’il est le lieu d’une nouvelle liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
leluezleluez07 février 2014
Une grande part de la tribu informatique se met pourtant à renverser le modèle du « chacun pour soi » et affirme haut et fort qu’une idée, fût-elle traduite en langage informatique, n’est pas produite par une personne seule mais d’abord par toute la société. Une idée n’appartiendrait à personne parce que personne ne peut avoir d’idée qui viendrait du néant, quelle drôle d’idée !
Commenter  J’apprécie          130
LSHLSH15 août 2012
Je comprends très bien que les politiques aient peur de ce nouvel objet qui donne un tel pouvoir de nuisance à de simples citoyens. Quand le CSA, en bon dinosaure, se bat pour sa survie, l'homme politique, lui, se bat pour préserver sa part de pouvoir grâce au silence et au secret organisé tandis que les médias tentent de protéger leur monopole. Tous sont d'accord sur un point: la liberté d'expression publique est un danger. Pas pour la société, quoi qu'ils en disent, mais pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LSHLSH15 août 2012
Je suis un voleur. Je vends des noms de domaine. Je gagne beaucoup d'argent en vendant à un public qui n'y comprend rien une simple manipulation informatique qui consiste à ajouter une ligne dans une base de données.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Laurent Chemla (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Chemla
6 heures contre la surveillance : Laurent Chemla .
>Processus sociaux>Changements sociaux>Causes du changement (acculturation, catastrophes naturelles, progrès techniques) (137)
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre