Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Marie Leymarie (Traducteur)

ISBN : 2266154443
Éditeur : Pocket Jeunesse (2006)


Note moyenne : 3.84/5 (sur 171 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Julie a toujours su quand prononcer LE discours à un garçon pour le quitter: juste après l’émotion des premiers jours et avant que l’implication soit trop forte.
Alors pourquoi ne parvient-elle pas à appliquer ses grands principes au beau Damien? Il est brouillon... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (40)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

  • Par MaiteBsAs, le 16 mai 2014

    MaiteBsAs
    "La littérature de jeunesse est fondée sur l'étonnement et la curiosité de l'enfant. Le bon ouvrage de jeunesse, c'est celui qui ne va pas susciter d'ennui chez son lecteur". C'est ce qu'écrit Nathalie Prince dans son ouvrage intitulé sobrement "La littérature de jeunesse". Pas d'étonnement dans "Cette chanson là" mais de la curiosité, oui. J'ai beaucoup acheté de romans d'amour pour mes élèves, mais je n'en avais jamais lu. Ces derniers mois, j'ai fait deux incursions dans ce domaine, la première fois avec "Anna et le french kiss" de Stéphanie Perkins, et enfin avec "Cette chanson là", livre archi connu chez les docs de collège. Je disais "pas d'étonnement", mais je devrais rectifier. Ce qui m'a étonnée, c'est que je n'ai pu lacher ni l'un ni l'autre. J'étais capable de voir que ce n'était pas ce qui se fait de meilleur en littérature jeunesse, mais j'étais "accrochée", comme disent mes élèves quand ils postent leurs chroniques sur notre adresse babelio. Peut-être parce que l'héroïne est assez atypique. Rien à avoir avec la Bella des "Twilight", qui ne se construit que dans l'adoration pour un garçon. C'est d'ailleurs le cas de beaucoup d'héroïnes de littérature Jeunesse fantastique, où le seul enjeu est de savoir si Machine va succomber à celui qui est en fait un vampire/un ange/un loup-garou/un voyageur du temps. Ici, l'héroïne hésite à aimer parce que sa mère s'est mariée trop de fois, donc elle est assez calculatrice dans ses relations avec les garçons: on ne voit pas souvent ça! J'ai aussi aimé sa fameuse maman, donc, écrivain de best sellers sirupeux, ses copines, et bien sûr le beau Damien, qui croit à l'amour, lui. Je vais continuer mon exploration des romans d'amour Jeunesse avec Jenny Han, Simone Elkeles ou Ann Brashares. Je ne suis pas certaine en revanche de lire d'autres romans de Sarah Dessen, car je crains un peu l'effet "Quand on en a lu un, on les a tous lus", mais je lui reconnais de savoir faire vivre des personnages, de savoir créer une atmosphère, et de savoir "susciter la curiosité".
    (Juste un bémol. Je suis sure que cette bonne impression est aussi due à la traduction de Marie Leymarie, qui est aussi un écrivain dont je recommande "Ma mère est une étoile" chez Syros. Mais je suis plus réservée sur le fait que Marie Leymarie ait choisi de franciser le nom des supermarchés, des boissons et des gâteaux par Monoprix, Figolu, et autres. On est aux Etats Unis, pas à Foix ou Courbevoie!)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          6 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par scrambledspirit, le 03 août 2007

    scrambledspirit
    Encore un beau roman pour les filles (bah oui faut croire que je reste une éternelle ado). Sarah Dessen écrit une histoire simpe mais arrive vraiment à nous faire réfléchir sur l'amour, et les petites choses qui font que si vous étiez arrivé un peu plus tard ou un peu plus tôt d'autre choix, d'autres rencontre auront eu lieux.
    Le livre commence au début des vacances, Julie sait qu'elle va partir dans une université loin de sa petite ville en Septembre et en profite pour larguer Jonathan. Pour Julie de toute façon c'est comme ça, l'amour ça ne peut pas durer avec une mère qui en est à son 5ème mariage rien d'étonnant à ce qu'elle pense ce genre de chose. Et la chanson que son père lui a composé avant de mourir n'est pas faite pour lui faire changer d'avis.
    Pourtant Damien va lui tomber dessus comme un boulet (on va dire ça comme ça) pas du tout son genre de mec et pourtant contre toute attente Damien arrivera à la faire douter d'elle. Mais il est assez difficile de faire changer d'avis cette julie qui est toujours persuadée d'avoir raison surtout sur ce point et puis de toute façon à quoi bon puisqu'en septembre ils ne se verront plus... Mais Damien est plus rusé qu'il n'en a l'air, et surtout il tiens beaucoup à cette sacré Julie.
    Formidable l'auteur parvient à nous faire réfléchir sur l'amour et les bizarreries qui l'accompagnent... on ne lâche que difficilement son livre... Plongez vous vite dedans!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 8         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par EnjoyBooks, le 26 décembre 2013

    EnjoyBooks
    Cette chanson-là de Sarah Dessen. (Genre : Jeunesse, Romance).
    Editions : Pocket Jeunesse
    Prix : 7,60€
    Année de parution française : 2012
    Année de parution originale : 2002
    Titre version originale : This Lullaby.
    .Résumé : Rompre avant que l'autre ne le fasse, telle est la philosophie de Julie en matière de garçons. Alors pourquoi ne parvient-elle pas à appliquer sa devise avec Damien ? Il est brouillon, impulsif et, pire que tout, musicien comme son père. Ce père qu'elle n'a jamais connu et qui lui a écrit une chanson célèbre avant de disparaître : « This Lullaby », qu'elle écoute quand elle a le cœur serré. Julie serait-elle entrain de découvrir ce dont parlent toutes les chansons d'amour ?
    .Mon avis : Mon deuxième livre de Sarah Dessen aura encore été une excellente lecture. Même si j'ai moins apprécié que son ouvrage « Ecoute la », je n'en ressors pas moins charmé par le récit et par tout ce qui s'y passe. Il m'aura juste manqué ce petit quelque chose en plus, qui aurait fait de cette lecture un coup de cœur. La couverture est tout mignonne, idéal pour s'arrêter sur lui mais surtout pour un livre de ce genre.
    .Ce que j'ai apprécié avec ce roman c'est qu'on est directement confronté au titre du livre, au pourquoi de cette chanson. Ce qui fait qu'on apprend à connaitre Julie, sa famille et ses amies très vite, pour se mettre dans l'ambiance. Julie est un personnage auquel je me suis fortement attaché, parce que l'auteure la rend vraie et authentique. Elle pourrait ressembler à n'importe quelle jeune fille, avec ses qualités et surtout ses défauts. Julie est assurément quelqu'un de compliquée, qui sait ce qu'elle veut, avec un fort caractère. Et c'est en apprenant son passé familial qu'on s'en rendra compte. C'est un personnage fort bien travaillé par l'auteure, qui sort du lot et qui rend l'histoire réaliste.
    .Damien est aussi un personnage attachant à sa manière. Julie va très vite le rencontrer dans le roman et très vite j'ai appris à l'apprécier. Il m'a fait mourir de rire devant mon livre avec ses démarches et son franc parlé. L'auteure a choisi d'exploiter un personnage absolument différent au niveau caractère par rapport à Julie. Je pense que ce sont ces différences qui rendent cette histoire meilleure encore. L'évolution de ces deux personnages va se faire petit à petit, ainsi que leur relation. Ils vont apprendre à se connaitre et à s'apprécier… même si ce n'est pas gagné ! Bizarrement, ce n'est pas la relation Julie-Damien qui m'aura le plus touché mais tous les à côté par rapport à leurs sentiments, leurs réflexion et leurs gestes. Les personnages secondaires sont aussi sympas à suivre. On découvre leurs problèmes et eux aussi évoluent au fil du roman.
    .Sarah Dessen réussi encore une fois à transmettre des messages à travers son bouquin, qui ne peuvent que toucher. L'amour est le thème de cette histoire, l'amour familiale, amicale, fraternelle, paternelle, maternelle… L'amour avec un grand A est bien sur celui qui fait débat. Cependant, l'auteure insuffle certains problèmes qui nous permettent de réfléchir sur notre propre vie. A travers Julie, aurions-nous fait les mêmes erreurs ? Aurions-nous pris les mêmes choix ? On se pose des questions sur notre existence en temps que personne et sur ceux qui nous entourent. Sur notre premier amour et sur ceux qui suivront après. Sarah Dessen utilise des phrases dans lesquelles je me suis retrouvé et c'est pour ça que j'ai été touché. Des phrases sur la vie, sur l'amour, les relations, les nouvelles vies et sur nous…
    .La plume de Sarah Dessen a ce petit quelque chose qui rend une romance banale, en quelques chose de divinement bien. Elle trouve les mots et les tournures de phrase qui font qu'on ne peut pas s'arrêter de lire. Son roman se lit tout seul, on tourne les pages sans s'en rendre compte. J'ai été absorbé par le récit et c'est grâce à son style d'écriture. La fin dans un sens je l'avais vu venir parce que c'était obligé que cela finisse comme ça. Mais j'ai été surpris par le fond de cette fin. Un petit frisson, un petit rappel et une fin réussi qui m'aura comblé de bonheur. Peut être que le petit point négatif c'est qu'il y a un peu trop de personnages. Il y a des fois où je me suis perdu entre les amis de Julie et ceux de Damien. Mais cette histoire est à lire et à mettre entre toutes les mains parce que le destin aussi bien que l'amour peuvent frapper à n'importe quel moment !

    Lien : http://enjoybooksaddict.blogspot.fr/2013/12/chronique-cette-chanson-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Nono19, le 07 octobre 2013

    Nono19
    Après avoir vu sa mère passer son temps à se marier et à divorcer, Julie ne croit plus en l'amour. Pour elle, c'est simple. Quelques semaines de relation puis elle rompt avant que tout ne se complique. Mais quand elle rencontre Damien, ses prévisions s'en trouvent chamboulées. Non seulement, il ne ressemble pas au genre de mecs qui la branche mais en plus Julie se retrouve bien plus impliquée qu'elle ne le voudrait. Mais ses habitudes ont la vie dure et Julie n'envisage pas de relation à long terme mais qui sait...
    J'ai moins aimé ce roman (j'ai déjà lu du même auteur "Ecoute-la" et "Toi qui as la clé ..."). On retrouve le même genre d'histoire: une jeune ado avec des manques (dans ce cas un père décédé qui ne s'est pas impliqué et une mère qu'il faut materner) qui ne fait pas confiance aux autres et surtout aux garçons.
    D'habitude, j'aime bien ces romans mais là quelque chose n'a pas pris. Peut-être est-ce l'héroine que j'ai trouvé trop froide ou la relation entre Julie et Damien qui ne m'aura pas convaincue..
    En tout cas, je reste sur ma faim, dommage ...
    Je lirai sûrement d'autres romans de Sarah Dessen car je la trouve douée pour décrire ce que ressentent les adolescents et parce qu'un roman en demi-teinte ne me fera pas renoncer aux autres :p.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Galleane, le 30 juin 2011

    Galleane
    Deuxième livre de Sarah Dessen que je lis et deuxième très bonne lecture quoique j'ai moins aimé que Écoute là mais c'est un livre différend qui ne traite pas de la même chose. Ceci explique cela.
    Julie n'a qu'une hâte, terminer sa vie de lycéenne et entamer celle d'étudiante à la fac dans un établissement loin de chez elle. L'occasion pour elle de démarrer une nouvelle vie et la première chose à faire est de larguer son petit copain du moment pour être libre cet été dans l'optique de le passer entre filles. Julie a une conception de l'amour particulière, elle n'y croit tout simplement pas, trouvant à chaque nouveau flirt un prétexte pour s'en débarrasser, refusant de se lier plus que nécessaire. Mais sa rencontre mouvementée avec Damien va lui faire revoir ses plans et plus encore.
    L'histoire s'attache sur un sentiment particulier de notre héroine. Développé de manière à ce qu'il soit l'élément principal du livre tout en étendant le sujet et en nous faisans voir bien d'autres choses afin de ne pas lasser le lecteur. Pas sur de toute façon que Sarah Dessen en ne parlant que d'une seule chose ennuie mais elle ne s'arrête pas à ça. C'est tout l'entourage de Julie qui autour de ce sujet principal va faire évoluer les choses jusqu'au dénouement. Entre remise en question, passage à vide, délire entre copines, amour balbutiant et plein d'autres choses, l'auteure explore une multitude de pistes pour en faire un tout. C'est raconté de manière simple mais ça touche invariablement le lecteur.
    Ici c'est l'amour et la vision dont en a l'héroine qui est placé sur le devant de la scène. Julie en a une opinion bien arrêtée et c'est l'entrée en scène d'un garçon en l'occurrence Damien qui de part sa vision des choses autres sur le sujet et de part son caractère va faire baisser les barrières de notre héroine. Mais pas seulement, sa vie familiale (qui joue un rôle dans sa manière de voir les choses) et sa vie amicale avec ses amies permet d'apprécier l'histoire sous un autre angle et de proposer autre chose qu'une simple histoire d'amour.
    Les personnages sont encore une fois bien pensés. Sarah Dessen a crée un rôle principal tout à fait comme je les aimes. Julie est quelqu'un qui analyse les choses bien et rapidement de façon logique et intelligente tout en commettant comme tout le monde son lot d'erreurs. Elle a des défauts et elle a commis des actions qui penche vers l'excessif notamment avec la boisson et les garçons.
    Damien est son contraire, plus fou, plus expansif, il a une vision plus libertine des choses.
    Les amies de Julie sont aussi intéressante, dans une importance plus limité mais qu'il ne faut pas négliger.
    J'ai aimé suivre tout ces personnages à la trame nombreuse pour donner aux lecteurs des alternatives sur ses chouchous.
    La plume de l'auteur fait à nouveaux des merveilles, bien que j'ai trouvé les chapitres longs, la lecture a été rapide et facile.
    Pour conclure, si vous n'avez jamais tenté un livre de Sarah Dessen, je vous y encourage fortement. C'est un moment de lecture des plus jouissif qui vous attends.

    Lien : http://bloggalleane.blogspot.com/2011/06/cette-chanson-la.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

> voir toutes (35)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par x-Kah-mi, le 21 décembre 2010

    Quelqu'un devait s'amuser avec le bouton de la sono, car le volume était de plus en plus fort. Agressée par le remix d'un tube de Barbra Streisand, je croisais les jambes, fermai les yeux et m'agrippai nerveusement aux accoudoirs de la chaise. Encore quelques semaines, pensai-je. Quelques semaines, et je ne serai plus là.
    A cet instant précis, quelqu'un percuta ma chaise. Mon coude heurta violemment le mur, juste a l'endroit où ça fait mal, et une décharge électrique me traversa le bras.
    Ce fut la goute de trop. J'étais énervée. Très énervée. C'est curieux comme il suffit parfois d'une simple bousculade pour vous rendre fou furieux.
    - Bordel ! criai-je, prête a dévisser la tête du vendeur stupide qui se permettait ce genre de familiarités avec moi.
    Mon coude vibrait toujours et j'avais des ondes de chaleur dans le cou. Très mauvais signe.
    En tournant la tête, je vis que ce n'était pas un vendeur, mais un type de mon âge, les cheveux noirs et bouclés, vêtu d'un t-shirt orange vif. Et cet abruti SOURIAIT.
    - Salut ! s'exclama-t-il d'une voix enjouée. Ça va ?
    - C'est quoi, ton problème ? je rugis en me frottant le coude.
    - Mon problème ?
    - Tu m'as envoyé dans le mur, connard !
    Il cligna des yeux.
    - Mon Dieu, quel langage...
    Je le dévisageai. Toi, mon pote, tu ne tombes vraiment pas le bon jour...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 24         Page de la citation

  • Par miamjr, le 03 mars 2012

    -Tenir les gens à distance et se priver d'amour ça ne rend pas fort. Au contraire. Parce que c'est de la peur.
    -Peur de quoi?
    -De prendre un risque. Le risque que des choses arrivent, le risque de se laisser emporter... Mais le risque c'est la vie. Refuser d'essayer, par peur, c'est du gaspillage. D'accord j'ai fait des erreurs,beaucoup même, mais je n'ai pas de regrets. Parce qu'au moins, je ne suis pas restée sur le bord de la route à me demander ce que vivre veut dire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la citation

  • Par pomme_dereinette, le 22 mai 2012

    -Ah les femmes ... soupira Jean-Michel.
    Damien s'essuya le visage du revers de la main et fixa le goudron.
    -Les femmes. En effet,cher seigneur, elles e déroutent, moi aussi. Ah, la belle Julie !ajouta-t-il avec éloquence.
    Je sentis le rouge me monter aux joues, tandis que Lisa, à l'avant, portait la main a sa bouche.
    -La belle Julie, reprit Damien, a considéré que je n'étais pas un risque valable.
    -Vraiment.
    -Il est vrai que je suis un voyou. Un vaurien. Un Musicien. Je ne lui aurais apporté que pauvreté, honte et des bleus sur les tibias...Elle a eu raison de partir.
    Jean-Michel fit mine de se planter un poignard dans la poitrine.
    -Que ces mots sont cruels,mon seigneur !
    -Hourrah, acquiesça Damien.
    -Hourrah, répéta Jean-Michel. Vraiment.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation

  • Par LinaBouquine, le 22 mai 2012

    Et alors, tout à coup, j'ai pensé qu'on avait quelque chose en commun. Une sorte de chimie naturelle, si tu veux. Et j'ai senti qu'il allait nous arriver quelque chose de fou. A tous les deux. Qu'on était faits l'un pour l'autre, d'une certaine façon.

    Commenter     J’apprécie          0 32         Page de la citation

  • Par Loulou27, le 16 février 2012

    Elle était forte, aussi forte que j'étais faible. Elle tombait, se blessait, se relevait. Elle vivait. Et malgré ses échecs, elle continuait à croire. La prochaine fois serait peut-être la bonne. Ou peut être pas. Mais en refusant de jouer, on se condamnait à ne jamais savoir.

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation

> voir toutes (2)

Videos de Sarah Dessen

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Sarah Dessen

Sarah Dessen au National Book Festival de 2011 (en anglais)








Sur Amazon
à partir de :

9,49 € (occasion)

   

Faire découvrir Cette chanson-là... par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (427)

> voir plus

Quiz