Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2221136810
Éditeur : Robert Laffont (2013)


Note moyenne : 4.36/5 (sur 22 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Phoolan Devi fait partie de ces rares personnages qui, de leur vivant, semblent tout droit sortis d'une légende... Née au coeur de l'Inde dans une famille de basse caste, elle est destinée à l'esclavage de l'ombre. Mariée à onze ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par IreneAdler, le 21 juin 2013

    IreneAdler
    Battue, violée, humiliée durant des années, elle trouvera la force de vivre. de se battre les armes à la main, menant une troupe d'hommes. Elle sèmera la terreur quelques années, malgré la police, dans les villages pour venger les faibles, les pauvres, les femmes, les basses castes. Contre ceux qui pensent qu'argent et pouvoir donnent TOUS les droits. Contre les violeurs qui forcent les filles, les obligeant à se suicider. Contre les spoliateurs. Contre les injustices de son pays, avec ses moyens.
    Elle finira par se rendre.
    Conflits de castes, corruption, violence, mort omniprésente : rien ne nous est épargné. Rien ne lui fut épargné. Elle a gagné le respect, au prix du sang. Mais femme d'honneur, n'a jamais tué sans raison (tu ne tueras point, certes. Mais là présentement, c'est parfois moins évident, malheureusement). Elle a également beaucoup aidé, distribué de l'argent, tentant de diminuer les injustices où elle le pouvait.
    Elle est mort assassinée en 2001.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

  • Par catherinemorge63, le 08 mai 2013

    catherinemorge63
    Quand j'ai décidé de lire ce livre je ne m'"attendais pas à quelque chose de fort, de découvrir une fille de 11 ans, naive, vivre un calvaire cruel, se marier avec un homme de 35 ans , trois fois plus agé qu'elle, qu'elle n'aime pas , se faire violer devant ses parents, être victime d'un viol collectif de la part des Tackurs, on constate qu'il y a encore des pays où la Loi du plus riche règne et surtout le Loi de celui qui appartient a une caste plus élevée règne, je me demande comment de tels choses peuvent arrivée. tuer pour survivre, c'est vrai c'est pas la meilleur solution, mais je pense que même dans les cas les plus dramatique , Dieu existe. Toutes ces choses le viol, l'humiliation, être battue tout le temps, ne jamais être comprise, ça fait sortir en nous de ce qu'il y a de mauvais, et d'autant plus qu'être illettré et analphabète, ça rend les choses plus difficile, mais je l'envie, car elle a su se battre, face à l'injustice, et ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est le soutien de ses parents, des personnes honnête, et l'histoire avec Mallahn celui qui l'a aidé a croire encore à la vie, vraiment cette femme c'est du pur , un " CHE GUEVARA " en femme. Hommage a phoolan DEVI, celle qui a battu pour la cause des pauvres.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Bigmammy, le 05 octobre 2013

    Bigmammy
    Un livre dévoré il y a pas mal d'années, une histoire vraie, chronique de violence et de mort. Mais dans l'INDE d'aujourd'hui, où de jeunes femmes se font violer devant leur fiancé, c'est finalement bien utile de voir que ce subcontinent en pleine croissance économique n'est pas celui de la non-violence. A mettre en parallèle avec le plus récent "Compartiment pour dames" d'Anita Nair qui traite autrement d ela condition des femmes indiennes.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par LiliGalipette, le 26 novembre 2010

    LiliGalipette
    Autobiographie de Phoolan Devi.
    Phoolan raconte comment elle a porté la honte sur sa famille quand, mariée et violée à onze ans, elle a osé de révolter et ne pas accepter son malheur en silence. Déterminée à se battre pour ses droits, elle fuit. Rattrapée maintes fois, violée encore plus souvent, elle supplie mais n'émeut jamais ses bourreaux. Quand son oncle demande à des bandits de l'enlever, Phoolan ne sait pas que c'est sa plus grand chance. Un chef de bande l'épouse et lui donne la force qu'elle cherchait pour se venger. Devenue la reine des bandits, elle ne sera plus jamais une victime.
    L'auteure ne relate que la partie violence de son existence. Son récit n'aborde pas son accession au poste de députée de son pays. Témoignage brutal, le texte insiste sur les conflits entre les castes en Inde. La violence est omniprésente dans les faits et dans les mots. Incapable de juger du texte original, je souligne le travail du traducteur qui fait de cette autobiographie un cri de révolte audible dans chaque phrase.
    Je ne suis pas friande des autobiographies (probablement un reste de ressentiment envers JJ Rousseau...) et je n'apprécie pas les récits de femme larmoyants et misérabilistes. Néanmoins, le récit de Phoolan Devi illustre brillamment les difficultés de ceux qui osent se rebeller contre leur sort et demander un peu plus d'humanité à leurs congénères.


    Lien : http://lililectrice.canalblog.com/archives/2010/11/24/19708050.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par vv67s, le 09 octobre 2013

    vv67s
    Un fabuleux livre biographique sur l'histoire d'une femme devenant bandit presque par hasard. Une Robin des jungles indienne.
    Phoolan vient d'un village pauvre de l'Etat de l'Uttar Pradesh au bord de la Yamunâ. Sa famille est pauvre et sans terre, l'oncle de Phoolan puis son cousin ont pris toutes les terres et les richesses des aïeux. Sa famille est de la caste des mallahs, et la vie de Phoolan est rythmée à chercher du fourrage pour les animaux et à nourrir les bêtes, faire des galettes de bouse de vache, chercher de l'eau au puit, aller aux champs ... Elle a toujours connu les coups, les insultes, ... dès qu'elle n'avait pas fait son travail correctement ou parfois pour rien. Ses parents la marirent à l'âge de onze ans avec un homme 3 fois plus âgé, elle était censée rester auprès de ses parents le temps qu'il lui faut pour qu'elle soit mature. Mais cet homme la veux tout de suite, il la viole, la bat, la prends pour une esclave, abuse d'elle, elle s'enfuit plusieurs fois mais doit y revenir plusieurs fois. Quand enfin elle est libérée de son monstre, les gens du village la trouve impure et elle est humiliée quotidiennement ainsi que sa famille, les gens des villages voisins viennent spécialement la voir car il la prenne pour une prostitué.
    À quinze ans environ, sa vie bascule de nouveau et se fait kidnapper par des bandits qui la ramène dans la jungle, marchant des jours. Mais ses peurs des hommes s'apaisent grâce la protection de Vikram et son oncle. Ces bandits des mallahs comme elle, sont là pour donner des leçons aux riches qui ont volé, maltraité, profité, violé des pauvres en volant leur argent et en les empêchant de recommencer. Ils redistribuent une partie du butin aux gens pauvres ... Et Phoolan deviendra l'une des leurs.

    Lien : http://atasi.over-blog.com/2013/10/moi-phoonan-devi-reine-des-bandit..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par vv67s, le 09 octobre 2013

    Je ne sais ni lire ni écrire. Ceci est mon histoire. On a raconté trop de légendes sur Phoolan Devi, la sanguinaire, la criminelle, la Reine des bandits. On a dit trop de mensonges sur ma vie.
    Tant de gens ont parlé de moi, sans jamais me donner la parole. Tant de gens ont utilisé mon image pour la déformer. Ils ont cru pouvoir le faire comme si je n'existais pas. Comme si la petite villageoise révoltée que j'étais n'avait pas le droit au respect.
    Aujourd'hui, c'est à mon tour de parler. Ce livre, qui contient mes paroles, dit la vérité sur Phoolam Devi. Moi seule sais les tortures que j'ai subies. Moi seule connais le soulagement de la revanche ....
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par LiliGalipette, le 16 mai 2012

    « J’étais une petite fille normale d’une famille de basse caste que l’on a mariée à 11ans. Mais quand la société m’a mise contre le mur, j’ai réagi. Je suis un être humain. »

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Phoolan Devi

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Phoolan Devi

Phoolan Devi: Bandit Queen (en anglais)











Sur Amazon
à partir de :
9,41 € (neuf)
5,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Moi, Phoolan Devi, reine des bandits par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz