Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Ajouter une critique

Critiques sur 7 ans après... (158)


Classer par:     Datecroissant   Les plus appréciéescroissant   Notecroissant


  • Par Aela le 10/04/2012


    Une forte déception. J'avais beaucoup aimé "L'appel de l'ange", sorti l'année dernière mais je dois dire que le dernier thriller de Musso m'a laissée de marbre.
    Je me suis ennuyée au long des 380 pages.
    Je n'ai pas réussi à "entrer" dans l'histoire, tant les personnages et les situations m'ont semblé convenus. J'ai eu l'impression de me promener dans des situations archi classiques, sans nouveauté, sans intervention du "surnaturel" ou du fantastique, éléments que jusqu'ici j'appréciais beaucoup dans les livres de Musso.
    Au départ, un homme et une femme, divorcés depuis 7 ans, qui vont partir à la recherche de leur fils Jeremy qui semble impliqué dans une sombre affaire de drogue. Les personnages ici ne m'ont pas semblé particulièrement attachants, entre un luthier très aisé au profil psychologique plutôt psychorigide et une artiste bohème surtout préoccupée par son apparence physique;
    Les voilà à la poursuite des ravisseurs de leur fils et leur périple va les mener succcessivement à Paris et au Brésil, Rio de Janeiro et Manaus.
    Là encore dans leurs périples, on a l'impression de se promener dans une forêt de lieux communs et d'images toutes faites: Montmartre, les Français désagréables avec les touristes, les cartels de la drogue...
    Bref, en résumé, rien de nouveau sous le soleil.
    j'attendais mieux, mais bon, ce sera peut-être pour la prochaine fois.

    Commenter     J’apprécie          0 31         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par PaulineRead le 18/07/2012


    J'ai été particulièrement étonnée de voir un si grand nombre de critiques négatives à propos de ce roman. D'ailleurs personne ne me l'a conseillé, contrairement aux autres ouvrages de Musso.
    Mais pour ma part, sa lecture a été un réel coup de cœur. J'ai constaté avec étonnement que Guillaume Musso a lentement quitté son domaine habituel pour s'essayer un tout nouveau genre, une belle réussite néanmoins. Pour une fois, l'amour n'est qu'au second plan et l'enquête est mise en avant. Cependant, j'ai trouvé dommage que le surnaturel n'intervienne pas mais il ne manque pas tant que ça au récit. Récit qui est pour sa part, admirablement bien construit. Comme toujours, on se rend compte que de petites éléments, d'apparence secondaires voir inutiles se révèlent être des facteurs décisifs du scénario. Tout est minutieusement calculé, l'histoire est peaufiné dans les moindres détails pour nous offrir au final un thriller des plus envoûtants.
    Je me suis laisser emportée du début à la fin, ne pouvant lâcher l'ouvrage tellement la soif de connaître la suite était grande.
    Au fil du récit on s'attache aux personnages, ils apportent tous leurs petite touche au roman et ont tous des personnalités bien distinctes. J'ai particulièrement été touchée par le personnage de Jeremy qui fait preuve d'une sensibilité étonnante et qui est prêt à tout pour faire renaître un semblant d'amour dans la relation de ses parents.
    Cependant, j'ai trouvé un petit bémol à ce roman. Je trouve la fin trop brusque et rapide. J'aurais aimé savoir comment toute la famille se sort de la forêt et comment elle va regagner une vie plus ou moins normale.
    Je trouve aussi dommage que l'auteur ne soit pas revenu sur le personnage de Constance Lagrange dans les dernières lignes de récit. Personnage qui a tenu un rôle important tout au long du livre et qui méritait quelques mots à son sujet, notamment au sujet de sa maladie. A un moment dans la livre, Musso fait allusion au médecin que connaît Sebastian et qui aurait pu aidé Constance. Il dit aussi que Sebastian fera tout ce qu'il pourra pour les faire se rencontrer, or on a aucune nouvelle sur la fin de vie de Constance et sur l'évolution de sa maladie. le lecteur aurait aussi aimé avoir quelques détails sur la relation entre Nikki et Sebastian qui s'améliore apparemment étant donné l'épilogue ainsi que sur la vie de Camille et Jeremy après leurs mésaventures.
    La fin est ouverte sans trop l'être, un choix de Musso mais ça reste une fin qui aurait pu être un peu plus approfondi.
    Malgré tout, Guillaume Musso signe là une ouvrage très réussi et qui ne manque pas de suspens et de rebondissements en tout genre.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la critique



    • Livres 3.00/5
    Par pyrouette le 18/08/2012


    J'aurais dû me méfier : le dernier Musso disponible à la bibliothèque de Langogne (fin fond de la Lozère) n'était pas un bon signe. Je n'ai pas lu le résumé, je l'ai emprunté de suite, de peur que quelqu'un vienne le réclamer. Mais, non personne n'a protesté. Je suis partie avec mon butin sous le bras, dans ma montagne, à l'abri pour le lire de suite, à l'ombre de la maison. Un couple improbable que tout sépare, deux enfants tellement différents alors qu'ils sont jumeaux et la disparition de l'un deux. Mes longues années de lecture de polars m'ont aidée à démonter l'intrigue dès les premières pages. Il restait encore cette histoire d'amour, de famille, et puis j'ai apprécié de traverser Paris. Alors ? Alors quoi ? Une lecture agréable et rapide !


    Lien : http://pyrouette.canalblog.com/archives/2012/08/18/24915968.html#com..

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique



    • Livres 3.00/5
    Par Magenta le 09/05/2013


    Agréablement surprise!

    Je ne suis pas fan de Musso... J'ai lu, il y a longtemps, un ou deux de ses premiers livres et j'avais trouvé ça fade, un peu mielleux.
    Et voilà qu'un ami m'offre deux Musso d'un coup! Bon, je n'aime pas laisser traîner et hier je me suis dit "pourquoi pas". Surtout que, pour l'instant, je n'ai pas trop la tête à réfléchir, j'ai plutôt besoin de lecture divertissante.

    Et me voilà, accrochée à l'histoire dés le début! le scénario est assez banal finalement : Nikki et Sebastian sont divorcés, parents de deux ados qui font quelques conneries et qui vont les obliger à se côtoyer pour régler une affaire...je n'en dis pas plus!

    Malgré quelques incongruités, quelques non-sens et un tas d'évènements qu'on voyait venir avec de gros sabots, j'avoue que j'ai passé un bon moment!

    Musso à l'art de tenir son lecteur en haleine, j'ai lu quelques passages en diagonale mais pas une fois, je n'ai eu l'envie de poser mon livre.
    D'ailleurs, j'ai entamé "Je reviens te chercher" dans la foulée, histoire de voir si je suis devenue plus indulgente que par le passé envers l'auteur...

    Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, ne dit-on pas?

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la critique



    • Livres 2.00/5
    Par Yumiko le 21/04/2013


    Chaque année la parution d'un nouveau Musso est une petite fête pour moi et j'attends toujours ce moment avec impatience. Jusqu'à présent je n'ai jamais été déçue, mais cette fois-ci la sauce n'a franchement pas aussi bien pris. L'histoire est très rocambolesque par moments, ennuyeuse une partie du temps et même si l'écriture reste toujours aussi sublime, le livre en devient long et décevant.

    Sebastian et Nikki sont tombés fous amoureux l'un de l'autre, mais la vie étant ce qu'elle est, leurs chemins ont fini par se séparer, brisant leur ménage et leur famille. N'étant tous les deux plus que l'ombre d'eux-mêmes, ils vivent chacun avec l'un de leurs enfants. Mais le jour où leur fils disparaît mystérieusement et qu'ils retrouvent de la drogue planquée dans sa chambre, une course-poursuite hallucinante va s'engager entre eux, des indices disséminés à Paris et des gens extrêmement dangereux.

    Le tout s'annonçait très palpitant et cela l'a été disons... les 100 dernières pages. Car si les idées n'étaient pas trop mauvaises bien qu'un peu abracadabrantes, le début est très lent et ennuyeux. La mise en place aurait pu se faire tout autrement et ainsi emporter le lecteur dans ce récit somme toute intéressant. Mais la plongée dans la vie de Nikki et de Sebastien n'est pas assez accrocheuse pour que le lien soit fort avec nous. D'ailleurs je les ai trouvé peu consistants et peu convainquants. Je ne me suis attachée ni à eux, ni à leur amour renaissant, même si le côté explosif de leur couple m'a beaucoup fait rire et amène une touche très positive dans le roman.

    Les passages à Paris et le retour sur les traces de leur amour m'a plu et j'ai été emportée. Sans compter que la police les poursuit et que le rythme s'accélère enfin. Découvrir qui avait tout préparé (même si c'était plus que logique depuis le début) m'a plu, même si la fin avec le départ en Amazonie m'a semblé trop irréelle pour que je trouve la trouve géniale. L'auteur est presque allé trop loin cette fois, je ne savais pas si je devais rire ou non lors des scènes finales là-bas tellement elles sont absurdes...

    En bref, j'aime cet auteur, son style imparable, mais cette fois-ci j'ai le regret d'admettre que la magie n'a pas pris avec moi et que je suis ressortie déçue de ce roman. Ce n'est clairement pas un mauvais livre, loin de là, mais quand on connait la qualité de ses autres romans, on ne peut que ressortir mitigé de cette lecture. J'attends quand même le suivant avec impatience, car il reste un de mes auteurs préférés malgré tout!

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique



    • Livres 4.00/5
    Par marineh412 le 03/12/2012


    Un autre, encore saisissant!
    Le livre de Guillaume Musso, sorti en avril dernier, raconte l'histoire d'un couple divorcé, Sebastian Larabee et Nikki Nikovski, qui ne s'était pas reparlé depuis sept ans. Ensemble, ils ont eu deux beaux jumeaux, Camille et Jeremy. Camille vit avec son père et Jeremy avec sa mère. Un jour, Nikki appela son ex-mari pour lui annoncer la disparition de leur fils. Ensemble, ils parcourront plusieurs pays à la recherche de leur enfant. Ils devront se rallier et mettre leurs différences de côté pour retrouver leur bien-aimé.
    Intrigue. le mot directement associé aux livres de Guillaume Musso. Dès les premières pages, le suspense embarque dans notre imagination. Tout au long de l'histoire, multiples rebondissements qui s'enchaînent l'un après l'autre, en commençant par une disparition, plus tard un tabassage, une poursuite, et plein d'autres. Vraiment, il ne manque pas d'action dans ce roman. Tout au long de cette aventure, j'ai été prise dans le courant. On entre très facilement dans l'enquête et on s'attache aux deux parents qui sont très différents l'un de l'autre. Un roman imprévisible tout au long de l'enquête, cependant, la fin me paraît trop décevante. Une fin non digne de toutes les surprises si crédibles de l'histoire. Une fin à mon goût trop quétaine. Je me serais attendue à une fin plus plausible.
    Toutefois, je conseille ce roman à tous, parce que même si la fin est insatisfaisante, elle n'est qu'une petite partie du récit. le reste de l'intrigue est prenante et surprenante sur toutes ses pages. Guillaume Musso est d'autant plus un très bon auteur connu sous 35 langues. Une autre de ses histoires palpitantes à ne pas manquer!
    Par marineh412

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique



    • Livres 3.00/5
    Par ladesiderienne le 21/10/2012


    Malgré les nombreuses critiques négatives à l'égard de Musso (idem pour Marc Levy), c'est un auteur que j'apprécie pour son style, son imagination, sa facilité de lecture. Bref, il figure dans mon Top 10 actuel (mes goûts ont changé avec le temps...).
    Avec "7 ans après", je suis quand même un peu déçue, d'abord parce qu'une grande partie de l'histoire est prévisible (ou alors est-ce dû à mon incroyable flair de fin limier ?). J' avais adoré le côté fantastique, flirtant avec le paranormal de "LA FILLE DE PAPIER" et de "Seras-tu là ?" ; dans ce roman, il est totalement absent. A partir du voyage à Paris, j' ai eu l'impression de voir un remake des films de Jean Paul Belmondo (l'auteur l'évoque d'ailleurs à un moment), un mélange entre "L' homme de Rio" et "Le Marginal", notamment la poursuite en tuk-tuk. du coup en prêtant les traits de Bébel à Sébastian Larabee, j' ai eu du mal à entrer dans l'histoire et surtout à y croire : comment peut-on choisir un de ses enfants en occultant totalement la vie de l'autre ?

    Commenter     J’apprécie          1 11         Page de la critique



    • Livres 4.00/5
    Par claudia1506 le 05/05/2012


    Je l'ai lu en quelques heures et j'ai aimé....La fin est une ouverture pour...une suite ?
    J'ai voyagé avec ce roman...je n'irai pas à dire (écrire) que ce roman est palpitant et qu'il m'a tenu en haleine mais j'ai vraiment aimer...comme tous les roman de cet auteur...j'ai connu cet écrivain avec "Une fille de papier" que j'avais réellement apprécier du début à la fin...
    7ans après m'a laissée pleine d'interrogation...à quand les réponses ;)
    Ce bouquin fait partie de ceux que je recommande à mes amis pour passer un bon moment et si j'ai bien compris ce que veut Mr Musso, il a encore gagné son pari...il ne veut pas faire de la grande littérature, son souhait est de divertir la personne qui le lit, faire en sorte qu'elle passe un bon moment et oublie son quotidien...Pari réussi !
    Je le relirai certainement encore....comme beaucoup d'autres et de ma part, c'est une compliment...

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique



  • Par sebbys le 18/08/2013


    Un livre que j'ai dévoré du début à la fin.
    En 7 ans, beaucoup de choses se passent, et beaucoup de choses s'oublient. 7 ans sont pourtant parfois suffisants pour bousculer une vie et changer les habitudes.
    7 ans, la date au bout de laquelle tout peut changer au sein d'un couple, on parle souvent de la barre des 7 ans. Simple paranoia sans doute. 7 ans après est le dernier roman de Guillaume Musso, mais autant dire qu'on attend déjà le prochain avec beaucoup d'impatience. En espérant le trouver bientôt en librairie.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique



    • Livres 3.00/5
    Par knitspirit le 11/06/2012


    Après avoir lu L'Appel de l'Ange de Guillaume Musso et avoir été un peu déçue par la fin, j'appréhendais un peu la lecture de ce livre du même auteur.
    Dans ce dernier opus, Guillaume Musso reste fidèle à son style : une écriture fluide, facile à lire, sans trop de descriptions inutiles (mais juste ce qu'il faut pour nous faire voyager d'un pays à l'autre) et avec un minimum de suspens.
    Cependant, j'ai trouvé ce livre un peu mou. Je n'y ai pas retrouvé la même intensité au niveau du suspens que dans L'Appel de l'Ange. Cela ne m'a pas empêcher de dévorer le livre car je suis comme ça, quand je me lance dans un ouvrage, je ne le fais pas trainer (et puis, j'avoue que l'attente chez le médecin pendant plus d'une heure m'a bien aidé à avancer ma lecture).
    Encore une fois, j'ai trouvé qu'il y a un peu trop de coincidences vers la fin de l'ouvrage (mais quand même moins grosses que dans L'Appel de l'Ange). Par contre, j'ai été bluffée par la toute fin, le début du dernier chapitre en particulier. Je ne vous en dis pas plus pour garder le mystère jusqu'au bout mais quand vous l'aurez lu, vous comprendrez de quoi je parle.
    En bref : pas mal mais peut mieux faire. Je vous conseille d'attendre sa sortie en poche pour le lire car ce n'est, à mon avis, pas la peine de dépenser une fortune dans l'édition actuelle pour un tel ouvrage.


    Lien : http://voxpopuleek.fr/2012/06/livre-7-ans-apres-de-guillaume-musso/

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique






Sur Amazon
à partir de :
7,41 € (neuf)
7,33 € (occasion)

   

Faire découvrir 7 ans après... par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (1499)

> voir plus

Quiz