AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842284976
Éditeur : Le Pré aux Clercs (2012)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Le capitaine Will Laurence et son dragon de combat Téméraire reprennent du service contre les attaques des forces napoléoniennes, mais aussi contre les soldats et les politiciens britanniques qui les suspectent toujours de déloyauté - si ce n'est de pure et simple trahison. Pour Laurence et Téméraire, qui ont été mis à l'écart en Australie, la participation 'a la guerre semble compromise, juste au moment où l'on aurait le plus besoin d'eux ! En effet, nouvellement a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
boudicca
boudicca17 juillet 2012
  • Livres 4.00/5
« Le trésor des incas » marque le premier tome de la troisième et dernière trilogie de Naomi Novik consacrée au personnage de Téméraire. Après un second cycle légèrement en dessous du précédent car faisant davantage figure d'intermède, ce septième volume renoue sans conteste avec les tous premiers épisodes des aventures du capitaine William Laurence et de son dragon. Celles-ci reprennent de plus belle lorsque nos deux héros se retrouvent arrachés à leur exil en Australie pour se voir confier une délicate nouvelle mission. Cette fois c'est en Amérique du sud que nous entraîne l'auteur, et plus spécifiquement au coeur de l'empire inca où l'influence grandissante de Napoléon menace sérieusement les intérêts britanniques dans la région et, au delà, risque de bouleverser le cours de la guerre en Europe. On retrouve donc le schéma classique de la saga Téméraire : une mission et un voyage, suivis de l'exploration d'un nouveau pays et de la découverte d'une nouvelle civilisation. Et là cela fonctionne d'autant mieux cette fois que nos deux héros se retrouvent justement confrontés à une civilisation qu'on n'attendait certainement pas au XIXe dans le contexte des guerres napoléoniennes, à savoir celle des Incas.
C'est l'occasion pour nous de découvrir un royaume bien loin de sa splendeur d'antan ainsi que de nouvelles espèces de dragons fort intrigantes. de même le changement de paysage des terres australiennes désertiques à une jungle foisonnante de vie et recelant bien des surprises est plus que bienvenu. On retrouve également avec ce septième volume tout ce que l'on avait pu apprécier au début de la saga. La quasi totalité de la première partie du roman se déroule ainsi en mer, à bord de l'Allégiance, et n'est pas sans nous apporter une petite bouffée de nostalgie concernant notre première rencontre avec cet attachant dragon et son capitaine datant d'il y a déjà quelques années. Enfin, on assiste au retour tant attendu d'un bon nombre de personnages que l'on avait un peu perdu de vue depuis quelques tomes (Catherine Harcourt et sa dragonne, Hammond, Ferris...) tandis que le duo Gramby/Iskierka se retrouve pour une fois davantage sur le devant de la scène.
Un septième tome très plaisant, donc, et qui annonce un final à la hauteur pour cette très bonne saga débordante d'originalité. Espérons que la suite se montrera aussi satisfaisante et permettra de terminer la série en beauté...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
jainas
jainas08 mars 2015
  • Livres 4.00/5
J'ai trouvé le tome 7 bien meilleur que le précédent sous de nombreux aspects ; action, rythme du récit, évolution des personnages (humains comme dragons), mais aussi pour le développement d'un nouveau modèle de société dans lequel humains et dragons cohabitent, après la Chine et l'Afrique... L'idée que suite aux pandémies importées par l'homme blanc les dragons soient devenus si jaloux de leurs clans et aillent jusqu'à "voler" des humains est fascinante, et j'aime particulièrement la manière dont Téméraires et les autres dragons absorbent et intègrent certains de ces éléments dans leur propre vision du monde (ça veut dire également que Téméraire sera moins seul et dévasté le jour ou il perdra son Capitaine).
En parlant de des autres dragons, la maturation d'Iskierka arrive à point nommé. Et même si on sait que Laurence met un point d'honneur à ne pas se mêler des affaires des autres comme le gentleman qu'il est, la révélation sur Gramby (shhh, spoilers) aurait je trouve mérité un peu plus de développements.
En fait, mon seul regret pour ce livre est l'absence de Tharkay, et vu leur destination pour le prochain roman, je pense pouvoir parier sans me tromper qu'on ne devrait pas tarder à le revoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sebulon
sebulon31 janvier 2014
  • Livres 3.00/5
Ce septième tome est un peu longuet à se lancer !
Ça devient intéressant une fois le continent atteint.
Mais même là, les séquences d'action sont peu présentes et les combats de dragons moins passionnant à suivre que précédemment.
Ah et le détail redondant qui peut lasser, c'est connaître le menu de chaque repas des dragons... Hop une vache, hop un requin, hop un lama, etc...
Commenter  J’apprécie          00
joel87
joel8712 janvier 2015
  • Livres 5.00/5
Mon avis général sur toute la série.
Oui, je suis d'accord, c'est souvent un peu long, mais rien ne nous oblige à lire en détail...
Mais quelle idée de génie !
Quels personnages !
Et ces dragons... Téméraire qui se met à réfléchir et faire réfléchir sur la condition sociale des animaux et des humains...
Tout y est....
LE GRAND KIFFE
Commenter  J’apprécie          00
Mariloup
Mariloup13 décembre 2012
  • Livres 5.00/5
Nouveau continent tout aussi magnifique et surprenant, des dragons que j'apprécie de plus en plus, la relation Iskierka/Téméraire qui prend un autre tournant et un Napoléon toujours aussi désireux de dominer le monde. Un septième tome passionnant, très riche dans l'ensemble et qui me pousse à poursuivre la saga Téméraire avec grand plaisir.
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
Elbakin.net31 mai 2012
Le Trésor des Incas s’avère avant tout un tome rassurant. Et plutôt convaincant.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
boudiccaboudicca11 juillet 2012
Il s'interrogea subitement à propos de Bonaparte, cet homme qui renonçait délibérément à une existence ordinaire, claire et simple, non pas sous la pression inexorable du devoir ou de l'honneur, mais poussé par une faim insatiable; cet homme capable de s'écarter de la société de ses semblables pour un motif pareil. Je crois que rien ne pourra jamais le satisfaire, confia-t-il à Téméraire. Quelle victoire, quel degré de gloire saurait contenter un tel homme?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
boudiccaboudicca14 juillet 2012
Il y avait bien longtemps que Laurence ne s'était plus senti le droit d'exiger l'obéissance de Téméraire et, prenant conscience de cela, il s'aperçut avec consternation que, dans la relation entre un capitaine et un dragon, on pouvait rationnellement considérer que c'était le second qui possédait le premier plutôt que l'inverse.
Commenter  J’apprécie          120
MariloupMariloup13 décembre 2012
_ Et toi, arrête de jouer l'empêcheur de tourner en rond, dit Iskierka à Téméraire. Je t'ai promis que j'aurai un oeuf de toi et je l'aurai mais d'abord j'en aurai un de Maila, et tu n'as aucun droit d'être jaloux après t'être montré timide aussi longtemps, uniquement parce que tu as peur de ne pas en être capable.
_ Je ne suis pas jaloux, et je n'ai absolument pas peur; je ne veux pas d'un oeuf avec toi, protesta Téméraire. En aucun cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup10 décembre 2012
_ Si Napoléon cherche à se hisser sur l'ensemble des trônes européens, je suppose que nous pourrons toujours les retirer de sous ses fesses, approuva Laurence, non sans humour.
Commenter  J’apprécie          10
nanetnanet28 mai 2012
Mais, par-devers lui - car il ne voulait surtout inquiéter personne - il se dit qu'ils auraient bien du mal à affronter autant d'adversaires d'un seul coup, même à quatre, à supposer que Churki combatte à leurs côté. Il comptait au moins cinq dragons lourds dans les rangs de l'ennemi, et Iskierka n'était pas complètement rétablie.
(P306)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Naomi Novik (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naomi Novik

Les Imaginales 2012 : Conférence rencontre avec Naomi Novik 5/5
Les Imaginales 2012 : Conférence rencontre avec Naomi Novik Modératrice Stéphanie Nicot Traducteur : Lionel Davoust
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
660 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre