AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Les livres du moment #57 - jeudi 29 avril

Quelles sont les recommandations des lecteurs cette semaine ?

Article publié le 29/04/2021 par Mahaut Adam, Nicolas Hecht et Pierre Krause

 

Connaissez-vous les pages de recommandations par genre sur Babelio ? Chaque jour, l'équipe du site trie et sélectionne les livres les plus appréciés des Babelionautes pour vous faire découvrir des parutions récentes, agrémentées d'une critique de lecteur. Et chaque semaine nous vous proposons désormais sur le blog de retrouver une liste de dix ouvrages, soit un par catégorie, afin de suivre l'actualité littéraire au plus près.

 

 

Non-fiction : Amos Oz, Jésus et Judas (Grasset), traduit de l’anglais par Sylvie Cohen

 

 

 

Particulièrement intéressé par la figure du traître, Amos Oz se penche dans cet essai sur l’une des plus célèbres d’entre elles, mais pour y ajouter - forcément - son grain de sel iconoclaste. L’écrivain israélien revient en effet sur la relation entre Jésus et Judas pour proposer une relecture érudite et provocante de la fameuse trahison de ce dernier.

Litteraflure a trouvé cet essai particulièrement passionnant : « Intéressante, provocante, l’histoire d’Oz se glisse parmi d’autres réflexions savoureuses, sur l’amour universel, par exemple. De quoi énerver tout le monde. Comme il le dit : « Si les juifs et les chrétiens sont aussi fâchés les uns que les autres, j’aurai peut-être accompli une bonne action ». »

 

Découvrez notre sélection du moment en non-fiction

 

 

Littérature française : Raphaëlle Riol, Le Continent (Le Rouergue)

Suite à un burn-out, Inès quitte le continent pour rejoindre l’île de son enfance. Ce retour aux sources sera-t-il suffisant pour calmer une Inès sur les nerfs ? Les beautés de l’île et ses ressources ne seront peut-être pas de trop pour reconstruire une Inès en plein naufrage. Et, amis lecteurs, sachez que les livres auront toute leur place dans cette reconstruction.

SophieLesBasBleus a aimé ce récit qui en dit long sur notre époque : « Une colère incandescente vibre sous les phrases de Raphaëlle Riol pour raconter cette dépossession de soi et le cheminement douloureux mais possible vers la reconquête de sa propre vie. Une révolte tonique face aux traumatismes irrémédiables infligés par ceux pour qui le profit ne peut se mesurer qu'en termes financiers et économiques. »

 

Découvrez notre sélection du moment en littérature française

 

 

Littérature étrangère : Ko Machida, Punk Samouraï (Actes Sud), traduit du japonais par Patrick Honnoré

 

 

 

Derrière ce titre aux airs de film de super-héros délirant se cache le troisième roman traduit en français de Ko Machida. Et côté délire, l’auteur japonais n’est effectivement pas en reste : lui-même ex-chanteur dans des groupes punk, il imagine dans ce livre une histoire bien farfelue, entre le conte picaresque et l’absurde borgésien. Un samouraï désoeuvré exécute en pleine rue un vieillard innocent ; alors qu’un autre samouraï servant le seigneur des lieux lui demande des comptes, le sabreur au chômage monte de toutes pièces une histoire de complot hallucinante. Pris au sérieux, il finit par servir le seigneur en tant que consultant. Et alors que le malin samouraï se réjouit de son tour, la secte qu’il a imaginée commence à montrer des signes de vie...

Harrywinner a pris beaucoup de plaisir à entrer dans cet univers très original : « Ko Machida s'est imposé, depuis le milieu des années 1990, comme l'un des auteurs les plus singuliers de la littérature japonaise contemporaine. Troisième de ses romans traduits en français, après Tribulations avec mon singe en 2003 et Charivari un an plus tard, Punk Samouraï témoigne, sous ses dehors de farce médiévale, d'un talent aussi iconoclaste que percutant. »

 

Découvrez notre sélection du moment en littérature étrangère

 

 

Polar & thriller : T. E. Kinsey, Meurtres dans un village anglais (City editions), traduit de l’anglais par Karine Forestier

 

 

 

 

Peut-être avez-vous remarqué qu’un nouveau style de romans policiers était apparu ces derniers temps : le “cosy mystery”. On retrouve sous ce terme des romans qui associent humour, campagne anglaise et enquête policière. Rarement sanglant, le “cosy mystery” met en scène des détectives parfois improvisés au flegme tout british. C’est dans ce sous-genre de la littérature policière que s’inscrit ce roman de T.E. Kinsey dans lequel l’aristocrate Lady Hardcastle et sa dame de compagnie entendent bien faire le job de la police et découvrir qui est l’assassin de Spencer Caradine, un fermier local. 

ElBaathory a trouvé les personnages aussi délicieux qu’une tourte anglaise : « Une nouvelle fois, j’ai été charmé par ce tandem à la dynamique hilarante et cocasse qui m’a pleinement amusé et diverti. A des années lumières des codes sociaux de l’époque, j’aime beaucoup leur relation amicale et enjouée »

 

Découvrez notre sélection du moment en polar et thriller

 

 

Bande dessinée : Julien Frey et Mayalen Goust, Lisa et Mohamed (Futuropolis)

 

 

 

 

Julien Frey explore à nouveau une zone d’ombre de notre passé historique : celle des harkis, les supplétifs de l’armée française en Algérie. Dans les années 2000, une jeune étudiante, Lisa, loue une chambre chez le vieux Mohamed. Cet homme va lui livrer toute la souffrance de ces hommes qui, même des années après, n’ont toujours pas le droit de retourner en Algérie. Le dessin de Mayalen Goust est splendide et coloré, des tons bleus aux tons beiges du souvenir. Le dessin évoque, il fait voyager, parfois de façon plus vivante que dans la réalité. C’est un bel hommage que ces deux artistes nous proposent en ce mois d’avril. 

Ce récit réaliste et coloré n’a pas manqué de plaire à PGilly : « C'est beau, apaisant, prometteur de lendemains qui chantent entre Alger et Paris. Les auteurs abordent doucement le conflit algérien, page douteuse de l'Histoire de France en exhumant la vie d'un harki qui a fermé sa porte à double tour depuis longtemps. Mais Lisa, guadeloupéenne de père inconnu, a peut-être la clé d'accès à cet homme claquemuré dans l'omerta. Magnifique ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en bande dessinée

 

 

Manga : Shikabane Sensei, Souvenirs en bataille (Akata), traduit du japonais par Alexandre Fournier

 

 

 

Souvenirs en bataille est un manga doux et original. Shikabane met en scène sa propre histoire : élevé par sa grand-mère dans la pauvreté, sa gentillesse lui a permis de tenir bon et de traverser l’enfance. Hélas, un jour, elle commence à montrer des signes de démence sénile. Shikabane panique, ne sait pas comment réagir. C’est son histoire face à cette dure réalité qu’il dessine ici. Une histoire sincère et touchante où le présent et les souvenirs s’alternent. Un très bel hommage à nos aînés, qui nous invite à réfléchir à la manière dont nous nous en occupons. 

Clemia a été très touchée par ce manga sincère et bouleversant : « Ce manga m'a touchée de par le sujet mais aussi et surtout par sa sincérité, sa justesse. On sent que rien n'est embellit, rien n'est non plus exagéré. C'est simplement très juste. Et très beau. »

 

Découvrez notre sélection du moment enmanga

 

 

Jeunesse : Mr Tan et Diane Le Feyer, Mortelle Adèle : les bêtises c’est maintenant (Bayard Jeunesse)

 

 

 

La pire des petites filles, Adèle, fait son grand retour. Et avec elle, l’humour et la bonne humeur. Cette fois, elle se présente aux élections des délégués face à Jade l’insupportable et Mélissa la timide. A son programme : plus de grammaire ni de conjugaison, mais… des bêtises ! Telle une tornade, mortelle Adèle invite les enfants à réinventer le système et à se rebeller contre les conventions. Cette petite peste n’a pas fini de faire faire des cauchemars aux parents et de ravir l’esprit révolutionnaire et farceur des enfants !

Grand fidèle des aventures d’Adèle, Lulu8723 vous encourage à lire ce nouveau tome : « Courez chez votre libraire ou à la bibliothèque et prenez vite le dernier livre consacré à Adèle. Merci à Mr Tan et à son illustratrice Diane Le Feyer. Je prends déjà rendez-vous pour de nouvelles aventures de notre espiègle petite fille rousse aux énormes couettes, susceptible de faire un carnage en les agitant. »

 

Découvrez notre sélection du moment en jeunesse

 

 

Jeune adulte : Karen M. McManus, Qui meurt ? (Nathan), traduit de l’anglais par Anne Delcourt

 

 

 

Il n’y a pas de mal à se faire quelques frissons, parfois. La preuve avec ce thriller young adult, deuxième tome de la série Qui ment ? Nous voici de retour au lycée de Bayview avec les protagonistes du précédent livre, qui cette fois ont décidé de jouer à un Action ou Vérité 2.0 qui va mal tourner. Un élève meurt en plein défi (action, donc), et trois de ses camarades sont tout de suite suspectés. De quoi les pousser à chercher la vérité de leur côté, et fouiller les arcanes des réseaux sociaux. De quoi, aussi, faire réfléchir un public ado sur leurs pratiques des communautés en ligne.

cloceline recommande cette lecture qui se dévore : « Un thriller young adult qui met en avant le pire des réseaux sociaux, ici à travers le jeu action ou vérité à la sauce 2.0. Difficile de le résumer sans spoiler Qui meurt ?. Mais un conseil, laissez-vous tenter : ces histoires sont des vrais page-turners hyper addictifs ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en jeune adulte

 

 

Imaginaire : Jean-Laurent Del Socorro, Du roi je serai l’assassin (ActuSF)

 

 

 

Les fans l’attendaient de pied ferme : le nouveau roman de Jean-Laurent Del Socorro est là ! Le lauréat du Prix Babelio 2020 en imaginaire (avec Je suis fille de rage, voir notre interview ici) revient avec un nouveau récit dans le sillage de Royaume de vent et de colères, avec un fond historique toujours très prononcé. Cette fois, il met en scène deux enfants musulmans convertis au catholicisme par nécessité au XVIe siècle, qui fuient l’Inquisition andalouse pour trouver refuge dans le sud de la France. Or, les guerres de religion y font rage.

LucileChoco n’a pas été déçue par cette nouvelle livraison d’un auteur phare de l’imaginaire français, bien au contraire : « Un très beau livre, poignant par ses drames humains, fouillé par son scénario et son background historique et soigné par son écriture, qui vient enrichir avec pertinence l’univers initié par Royaume de vent et de colères. »

 

Découvrez notre sélection du moment en imaginaire

 

 

Roman d’amour : Katherine Center, Le jour où mon coeur a pris feu (Hauteville)

 

 

 

Vous aimez les romans d’amour où l’héroïne est une battante et parvient à se faire une place dans un monde d’homme ? En voici un qui ne vous décevra pas. Cassie est un personnage étonnant. Elle est la seule femme-pompier dans sa caserne et est parvenue à s’y faire respecter. Mais c’est alors que sa mère disparue refait surface après des années de silence, à Boston, là où Cassie va devoir se rendre pour l’aider. Mais dans la caserne de Boston, elle est très mal accueillie, d’autant plus qu’elle n’est pas insensible au charme du nouveau pompier, Owen. Alors qu’elle est venue à bout de tous les incendies possibles, que va-t-elle faire de celui dans son cœur ? Katherine Center signe un roman original et profond et met en scène un personnage déroutant par sa détermination et son courage. 

Carole94p a été sensible à cette romance et particulièrement à la force du personnage principal : « Cassie est une jeune femme courageuse, méritante et surtout forte. Elle ne lâche rien du début à la fin et saura se faire une place dans son unité. J’ai aimé sa détermination. La romance est vraiment belle et la relation mère/fille touchante. A découvrir sans attendre ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en roman d'amour

 

 

Vous avez vous aussi des livres récents à recommander ? N'hésitez pas à partager vos lectures en commentaire de cet article !

 

Commenter  J’apprécie          92